Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 14:22
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013
REMISE DU 21 SEPTEMBRE 2013

REMISE DE DISTINCTIONS A LA MAISON D'EDUCATION

DE LA LEGION D'HONNEUR DE SAINT-DENIS

 

Serge ETCHEMANDIGARAY

Vous êtes né en 1940 à Toulouse. Après vos études secondaires dans le Gers, vous faites une formation textile et de vente.

Puis, après votre service militaire en 1960 dans l’infanterie de marine à Fréjus, vous retournez dans le monde du textile chez Vêtements Thierry David.

Vous partez pour l’Afrique en 1964 pour être responsable d’un magasin à Brazzaville.

De retour à Paris en 1966, vous représentez la marque Cerutti qui s’installe sur Paris.

Vous partez avec votre épouse vous installer en Andorre en 1972 jusqu’en 1998, vous y implantez un magasin de prêt à porter

Vous représentez également la marque de jeans Number One à Marseille ainsi que la marque Alain Manoukian.

Vous faites de l’import import sur l’Afrique et le pays voisin, l’Espagne.

Dans les années 1964-1966, vous partiez en brousse avec le curé de Pointe- Noire afin de distribuer de l’aspirine, qui était à l’époque le seul médicament calmant les fièvres du paludisme.

Par la suite, vous réceptionnez des médicaments que vous dispatchez principalement sur la Guinée- Conakry.

Vous avez épaulé depuis plusieurs années Nicole Ricard pour organiser le Téléthon en Andorre, vous venez aussi nous assister lors des vols initiatiques annuels pour les enfants handicapés que la Ligue Universelle organise depuis 4 ans.

Pour votre aide à l’humanitaire pendant de nombreuses années, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse que vous la rejoigniez et vous remet sa médaille d’argent avec Palme.

 

Aminata Naroumba CONDE

Elle est née le 19 Février 1982 à Télémété dans le Fouta Djailon.

Elle est originaire du haut plateau de Sankaran dans la préfecture de Kouroussa, située dans la savane guinéenne au nord de la République de Guinée, en sous-région Afrique de l'Ouest. Elle rejoint Kouroussa pour ses études primaires et secondaires en compagnie de sa mère qui est enseignante de profession. Après l'obtention du brevet d'études de premier cycle, elle s'installe ensuite dans la capitale guinéenne Conakry pour poursuivre ses études dans la célèbre école privée de Sainte-Marie où elle a obtenu son Baccalauréat et réussi au concours d'entrée à l'Université.

Elle fut orientée en 2001 en sciences mathématiques à l'Institut Supérieur des Sciences de l'Education de Guinée. En 2002, pour des raisons professionnelles, elle changea de branche pour s'inscrire à la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. En 2006, elle obtient son diplôme de Maîtrise en sciences économiques et de gestion et sort major de sa promotion avec une mention Excellent.

Depuis 2007, elle travaille pour la compagnie minière anglo-australienne Rio Tinto en qualité de superviseur des importations /exportations et de responsable logistique.

Très jeune, elle se préoccupe des conditions de vie des jeunes scolarisés pauvres, de l'éducation pour tous les enfants notamment les jeunes filles, elle s'intéresse alors à la mise en place de structures de soutien et elle offre des dons de livres et des matériels scolaires pour les enfants de son village, Djeleman Nafadji.

De nos jours, elle participe en Guinée à l'animation de plusieurs associations humanitaires et de développement, notamment FAJDK (association des jeunes de Kouroussa). VIPAD (Association des volontaires pour les initiatives de développement) dont elle est membre depuis 2005.                                          :,

En 2005 également, elle a contribué, comme chargée de la communication et des projets humanitaires, à la création de l'association Avenir Nepad Guinée, membre du réseau A.N.I. International (Afrique et Nouvelles Inter-dépendances /Avenir Nepad International).

En 2006, dans le cadre d'une négociation à Tunis au siège de la B.A.D. (Banque  AFfricaine de Développement), elle a contribué à négocier avec l'unité bancaire NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique, instrument économique des 53 pays membres de l'Union Africaine) au déblocage de financement qui ont permis de compléter dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest la réalisation de l’initiative UNESCO sur ses C.M.C. (Centres Multimédias Communautaires).

Ces C.M.C. regroupent en zones rurales, des radios villageoises de proximité ainsi que du matériel d'accès à Internet avec promotion de programmes pédagogiques dont un spécialement destiné à la prévention des violences faites aux femmes :  viol, pédo-criminalité, excision...

Pour toute votre implication dans le Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Publique est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

JAH Stéphane

Vous êtes né en 1963 à Vaux sur Mer  (Charente-Maritime)

Après des études et l’obtention de vos diplômes, vous partez à St-Maixent et vous rejoignez l’Armée de Terre. Vous participez, entre autres, à l’opération Manta avec les troupes aéroportées de l’OPEX

Vous avez eu la classification « Service spéciaux » et avez travaillé avec la DGSE et autres services, c’est pourquoi nous ne ferons pas un parcours plus détaillé de vos activités. Néanmoins, après vos périodes de services, vous avez occupé des postes dans de grandes entreprises, vous occupant des secteurs de sécurité.

Vous étiez dans votre dernier poste : Adjoint administratif PJJ au Ministère de la Justice

Vous êtes conférencier et vous avez créé un site sur l’Intelligence économique, renseignement et sécurité des installations.

Vous êtes conférencier à EEA – Ecole Européenne des Affaires, ainsi que dans bien d’autres…

Vous avez participé à de nombreuses missions de sécurité tant à l’UNESCO qu’auprès de nombreux ambassadeurs, français et étrangers.

Vous avez reçu la médaille de la Défense nationale, la Croix du Combattant, la médaille de l’ONU, La Croix d’honneur du policier Européen, Médaille de bronze des Anciens Combattants des Services de Renseignements Français et Alliés.

Vous avez exercé de nombreuses activités syndicales et participez à de nombreuses associations.

Ex. secrétaire général de la FNAME, Membre des ACSR (Les Invisibles), Bénévoles Croix-Rouge, Membre de l’association Soutien de l’Armée française, Ambassadeur de Paix – ECOSSOC-ONU

J’en oublie volontairement tant la liste est longue…

Vous avez participé à de nombreuses opérations concernant le Bien Public, sous toutes ses formes et vous êtes très attaché à l’Histoire de France.

Pour tout votre parcours en citoyen et dans l’intérêt général, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

BAFFOUR Emmanuel

Vous êtes né en 1970 à Angers et vous résidez à la Roche-sur-Yon.

Vous y êtes actuellement adjoint au Directeur de Cabinet du Préfet de Vendée.

Après vos études à Angers, vous faites l’école de Police à Nantes, puis vous montez à Paris passer votre licence de droit privé à Assas, ainsi qu'à l’institut d'Etudes judiciaires, puis à l'IRA à Nantes. Vous êtes également auditeur de l'IHEDN.

Votre parcours est axé pour partie sur la laïcité, les valeurs de la République et l'aide à autrui. On vous retrouve tout naturellement dans le milieu associatif, dont actuellement avec Soldats de France, Les Oursins de Manille et l'association Boufferre, Enfants du Monde.

On vous retrouve également sur les plans de secours Orsec et autres afin d'apporter votre aide. Vous avez d'ailleurs participé à la mise en place d'alerte par SMS lors de la détection de cyclone.

Vous avez appareillé la première vedette de secours avec les sapeurs pompiers, pour les personnes éloignées des centres de secours dans le bocage vendéen. Bref, votre parcours est truffé d'aide apportée tous azimuts :

- A Mayotte, exposition auprès des jeunes sur les risques majeurs

- Aide aux femmes battues,

- Création de la première équipe de sécurité aux Comores, ce qui vous a valu la décoration remise par le Gal Salimou, chef d'Etat-Major, également la médaille de l’Union des Combattants de Vendée.

Nul doute que vous viendrez un jour prochain nous rejoindre en tant que Préfet, tant votre mérite et l'attention que vous portez à autrui est grand et généreux.

Pour vos actions au service du Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous compter dans ses rangs et vous remet sa médaille d'Argent avec palme

 

Jérôme KAUFFMANN

Né dans une petite ferme au cœur de la région vallonnée Alsacienne, vous êtes le benjamin d’une fratrie de trois enfants. Pour conforter vos acquis sur le métier d’agriculteur, dès 14 ans, vous quittez les bancs de l’école communale avec le C.E.P en poche pour fréquenter, durant trois ans, l’école saisonnière d’agriculture proche de votre domicile. Vers l’âge de 18 ans vous approchez, pour la première fois, le milieu militaire pour préparer le brevet de sauts en parachute prémilitaire. Puis, vous reprenez vos études et passez le BAC.

Cependant, en août 1967, le sursis d’incorporation touchait à sa fin, et le devoir du service militaire comme appelé du contingent vous  fait intégrer, en novembre, le CI du 1er RPIMa à Bayonne. En mars 1968, vous êtes muté au 1er Commando de la 6ème Compagnie de Parachutistes d’Infanterie de Marine (CPIMa) du 6ème RIAOM basé à Fort-Lamy au TCHAD.

En août 1968, toute la 6ème CPIMa fut envoyée à Bardaï dans le Tibesti, avec une étape intermédiaire à Faya-Largeau. Vous y contractez une pleurésie avec les problèmes qui en découlent. Assidu et méritant, un beau matin de septembre, vous êtes promu caporal, meilleur souvenir que vous gardez de ce séjour dans le Tibesti. Malheureusement, à la fin de ce même mois, votre état général ayant empiré, vous êtes dirigé d’urgence sur la ville de FORT-LAMY et, immédiatement transféré à l’Hôpital civil. Le problème de santé résolu, vous avez pu faire des études en électronique au centre AFPA de Bouffemont. Votre taux d’invalidité était de 100 % au retour du service militaire, aujourd’hui votre invalidité résiduelle est encore estimée à 40% et 2 degrés.

Sortant major de votre promotion avec le BT en électronique fin 1970, vous avez pu choisir votre employeur : Electronique Marcel Dassault (EMB) à Saint-Cloud. En juin 1974, vous quittez Electronique Marcel DASSAULT pour rejoindre IBM en tant que technicien de test de cartes électroniques montées sur les grands systèmes bancaires.

Parlant parfaitement allemand, vous êtes muté, durant trois ans, au Laboratoire de recherche et de développement à Boeblingen près de STUTTGART. Fin 1978, votre contrat de déplacement international temporaire au sein d’IBM prend fin et vous revenez en France à l’usine d’IBM à CESTAS où vous êtes affecté au poste de C.O.C. (Center Of Competence, ou Centre de Compétences). En 1980, vous êtes envoyé par IBM à Charlotte (NC) aux Etats-Unis pour aider à monter une usine de fabrication de cartes électroniques et d’imprimantes…

Quittant IBM, vous vous remettez aux études pour préparer l’entrée dans une école d’ingénieurs qui prépare aux examens du Conservatoire National des Arts et Métiers.  Après 8 mois d’études intenses, vous réussissez l’examen d’entrée et fréquentez les cours de mathématiques et de sciences de l’Institut Technologique d’Ingénieurs de l’Industrie (IT2I) de Chatellerault. Trois ans après, vous quittez IT2I avec un diplôme d’Ingénieur en poche. C’était en 1996, vous aviez 50 ans.

Depuis 2001, vous vous occupez de « devoir de mémoire », en restaurant des tombes en état d’abandon de soldats morts pour la France dont les familles se sont éteintes avec le temps qui passe, les fleurissant tous les débuts novembre (une quarantaine de tombes restaurées en une dizaine d’années), en inscrivant les noms des soldats oubliés sur les monuments aux morts de leur commune de naissance (une dizaine), en portant le drapeau aux trois couleurs de la France lors des cérémonies nationales et lors des obsèques d’anciens et dignes combattants (quelques 140 sorties en moyenne par an, ces 10 dernières années). 

      1°) Le parachutisme (800 sauts, 11 brevets militaires d’armées de différents pays).

      2°) Le karaté, ceinture noire, une trentaine d’années de pratique.

     3°) La marche à pied d’endurance, pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle à partir de votre domicile en Gironde (1024 km en 6 semaines, en 2004.

      4°) Président du comité cantonal du SOUVENIR FRANÇAIS de LE BARP

      5°) Porte-drapeau volontaire (drapeau de l’ONM).

     6°) Délégué départemental de la Fédération Nationale des Porte-Drapeaux de France.

     7°) Vice-président de l’Union Nationale des Porte-Drapeaux de France (UNPDF).    

  8°) Correspondant régional de l’amicale régimentaire du 1er RPIMa de Bayonne pendant 15 ans,

  9°) Président national d’une association de valorisation, de la promotion et du développement des Services Bénévoles : « Action Nationale Pour le Développement des Services Bénévoles », (ANPDSB).

  10°) Secrétaire de l’amicale des anciens combattants « Blessés des Poumons », FNBPC.                       

   11°) Citoyen Volontaire de la Police Nationale (réserve citoyenne), Hôtel de Police Bordeaux.                      

  12°) Membre du conseil d’administration de l’association médico-sociale d’aide à l’enfance Saint-François Xavier-Don Bosco de Gradignan (33).     

Pour votre parcours, La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d ‘argent avec Palme et Couronne.                   

                                    

Patrick KORENBLIT

Vous êtes né en 1948 à Paris 19e. Après vos études  et avoir travaillé dans différentes sociétés, vous créez la vôtre en 1984 sous le nom de PK Consultant.

Vous avez participé au développement des Ressources Humaines pour les entreprises et vous y instaurez le bilan des compétences afin de mieux orienter l’être humain pour se perfectionner ou bien prendre une autre orientation selon ce parcours des connaissances acquises.

Vous exportez ce concept sur les pays africains mais aussi avec vos partenaires européens selon cinq domaines d’intervention : Développement des PME, Développement local, la pédagogie et la citoyenneté, l’environnement et la Culture.

Votre engagement vis-à-vis des causes sociétales est sans faille. Vous vous considérez comme un homme d’honneur qui sait promouvoir l’aide et le secours aux opprimés et aux victimes de la stigmatisation.

Vous êtes également un combattant concernant les droits des citoyens en situation d’handicap au sein de l’APTE Musique où votre sensibilité musicale est un atout supplémentaire à vos connaissances.

Pour votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’argent avec Palme et Couronne.

 

Thierry GINON

Né en 1961 à Meknès au Maroc, vous êtes arrivé en France à l’âge d’un an au Blanc-Mesnil.

Après avoir été formé à l’Ecole Estienne, en 1983 il intègre le premier groupe d’imprimerie française en tant qu’ouvrier d’imprimerie de labeur pour finir, au bout de 13 ans, Directeur du groupe.

En 1996, il crée le nouveau concept dans le monde des arts graphiques, la plateforme d’édition. En 2007, il devient le Directeur général d’Assistance Printing, plateforme d’édition, et y développe un nouveau pôle d’activités- plateforme dédié au développement informatique dans une démarche environnementale et sociale avec une politique d’éco-impression. Puis, Thierry Ginon crée le groupe GP INVEST (Graphique Printing Invests), holding d’investissement dédiée aux Arts graphiques

En 2012, il acquiert l’imprimerie Burelor créée en 1962 et en devient le Pdg. Il profite de cette structure pour intégrer des apprentis et des étudiants du monde des arts graphiques et accompagne de jeunes entrepreneurs dans leur désir de création d’entreprises.  Parallèlement, il crée l’entreprise, Thêta Consultant qui est un cabinet d’audit, d’analyse et de maîtrise des coûts d’impression

Thierry GINON devient en concomitance conseiller du premier tour-opérateur culturel turc qui lui confie son implantation sur le territoire français. Il créera  finalement une association  franco-turque qui rassemble des PME françaises et turques pour aider dans chaque pays respectif, les enfants démunis des milieux défavorisés et les orphelins.

En 2013, avec l’accord de la D.I.R.R.E.C.T.E,  il fonde l’entreprise adaptée et solidaire : I .F. S (Impression France Solidaire) dans une volonté de créer une structure à la fois novatrice dans le domaine de l’imprimerie solidaire et engagée socialement. Elle  aura pour vocation de proposer l’interaction entre le handicap et les nouvelles technologies d’impression.

Il envoie régulièrement des ouvrages issus de sa production, des fournitures et équipements informatiques à des écoles, des orphelinats ainsi qu’à diverses associations locales de Madagascar. Grâce à son réseau local, il participe aussi à l’acheminement de médicaments et vêtements dans les villages éloignés.

Il soutient diverses associations du département 95 dont l’action est de donner une seconde chance aux jeunes en voie de marginalisation à travers le sport et des contrats de réinsertion professionnelle.

Pour toute son adhésion à notre charte, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de lui remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

RUOLS  Jean-Michel

Vous êtes né en 1945 à St-Ouen Vos études passent par les Beaux-Arts et vous intégrez l’Ecole supérieure des Beaux-Arts en section architecture et urbanisme.

Vous démarrez votre carrière par des créations de piscine, ce qui vous conduira bien plus tard à un retour aux sources, si je puis me permettre ce clin d’oeil, car vous êtes le créateur de nouvelles stations balnéaires et thermales.

Entre temps, vous avez poussé la porte des grands avec une nouvelle dimension, les Américains pour la réalisation du Parc Astérix. Vous apportez une nouveauté dans la construction car, pour vous, le souci de rentabilité du projet est une valeur constante dans vos réflexions.

Vous partez construire dans le monde entier. Vos réalisations ont toujours le souci de l’écologie et du traitement des eaux qui sont, d’ailleurs, partie intégrante de votre signature artistique.

Vous vous intéressez à la remontée des saumons dans les fleuves, la protection de la pêche, le développement des écloseries de homards, le développement des zones piscicoles près les centrales nucléaires.

Outre l’aide apportée aux ONG et au Thélétton, votre parcours professionnel vous pousse à étudier la domotique pour l’aide à apporter aux handicapés et leur redonner plus d’autonomie.

Vous avez, par ailleurs, milité dans l’association Vie Libre à St-Denis, pour assister les malades de l’alcoolisme dans leur guérison.

Pour votre implication dans la préservation du bien public et vos actions humanitaires, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Francis CANALS

Vous êtes né en 1944 à Perpignan et vous avez effectué vos études prédisposant à une vocation juridique puisque vous êtes actuellement Juge honoraire.

Vous êtes le juriste régional et national  ainsi que membre du comité directeur de la fédération française des décorés du Travail.

Vous êtes également juriste et président de la Commission Nationale juridique de la Fédération française d’encouragement et Bénévolat dont vous êtes le délégué ONG/ONU à Genève.

Vous êtes aussi le vérificateur aux comptes départemental des Forces françaises en Allemagne.

Depuis 1992, vous avez effectué de nombreux voyages humanitaires tant au Sénégal qu’au Vietnam, Guinée, etc afin de fournir de l’aide dans le médical et les besoins de première nécessité.

Vos actions humanitaires ont déjà été récompensées par :

Officier de l’Ordre National du Lion au Sénégal,

Des médailles commémoratives tant avec l’Otan que par le Bénévolat, le Lion’s Club, Le Souvenir Français dont vous êtes localement le porte-drapeau.

De nombreux diplômes d’honneur, tant militaires que de bénévolat. Je passe bien sur volontairement sur d’autres associations caritatives internationales tant la liste est étoffée.

L’Etat français vous a remis la médaille du Travail ainsi que la médaille de Chevalier du Mérite agricole.

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

KORBER Serge

Vous êtes né en 1936 à Paris 18, une date importante pour les loisirs, celle des premiers Congés Payés.

Vous débutez dans le spectacle au cabaret le Cheval d’Or avec Bobby Lapointe puis à l’Olympia, comme éclairagiste avec Edith Piaf et Gilbert Bécaud. Puis, vous travaillez avec Truffaut. Vous tournez comme acteur dans Cleo de 5 à 7, et c’est le début d’une grande aventure cinématographique avec les plus grandes vedettes, surtout en tant que cinéaste-réalisateur et producteur.

Je ne vais pas résumer ici toute votre cinémathèque, mais quelques passages marquants.

3 films avec Alain Poiré : Un idiot à Paris, la Petite Vertu, l’Homme Orchestre.

En 1970, avec Louis de Funès : Sur un arbre Perché, Les Bidochons, puis 8 comédies avec Maria Pacôme : Les enquêteurs associés.

Les Feux de la Chandeleur, etc

Vous vous tournez beaucoup plus vers la télé avec Un Psy pour deux, Merci Sylvestre, Le Maestro, Fred Connection, Florence ou la Vie de Château, Panique aux Caraïbes, Le Galopin, L’Aigle et le Cheval, La petite Bonne, etc.

Un retour au cinéma avec : Lovely Rita, Au secours, j’ai trente ans, l’Enquête Corse, Le Tour du Monde en 80 jours, etc.

Très attaché à la conservation des souvenirs, vous produisez de nombreux documentaires tels : Béjart, Louis de Funès intime, Boris Vian, Michel Legrand, Jean Gabin intime, J-L Trintignan, etc

Vous soutenez la création de films sur la mémoire, le patrimoine, avec les Gueules noires, ainsi que votre dernier film avec le soutien du Conseil général du Tarn  dont le début et la fin sont tournés au Yad Vashem où une pièce entière est dédiée au village du Chambon-sur-Lignon. La narration commence avec la voix de Serge Korber, suivie par celle de Jean-Louis Trintignant, avec les explications d’Ely Ben Gal, historien, ancien conservateur du Mémorial.

Votre film en cours, votre 81e (le chiffre de votre département), avec Pierre Richard et J-P Marielle, vous n’arrêtez pas !.

Vous participez à tout ce qui peut valoriser le 7e et 8e arts , tant par sa qualité que par sa conception dans l’identité cinématographique française.

Pour votre attachement et la défense du patrimoine cinématographique, la mise en boîte des souvenirs de ceux qui ont marqué notre époque, enfin la défense de ce qui est la mémoire du Bien Public, la Ligue Universelle est particulièrement honorée de vous remettre sa médaille d’Or.

 

LE DREN Michel

Vous êtes né en 1946 en Champagne et vous avez passé votre bac technique et mathématiques. Vous avez par la suite complété ces études par l’IHEDN et IHESI.

Vous avez démarré votre carrière dans le monde de l’Inspection du Travail. Vous étiez chargé de mission auprès du Préfet, puis vous intégrez en tant que secrétaire général l’OILTI, qui est la mission interministérielle chargée de lutter contre le travail illégal.

Vous avez été également Directeur du Travail en Champagne.

Vous êtes nommé haut-fonctionnaire près le Ministre du Travail.

Votre dernier poste sera au sein du gouvernement comme Conseiller social civil et militaire au cabinet du Ministre de la Défense MAM.

Puis vous intégrez la SNECMA en tant que conseiller du Président du Directoire.

En 2009, vous prenez votre retraite, mais vous n’arrêtez pas vos activités sociales et associatives.

Vous avez créé ou fait partie de Mutuelles sociales, d’implication dans le monde militaire avec le Souvenir Français et autres associations champenoises.

Vous êtes actuellement colonel de la réserve citoyenne par décision du ministère de la Défense en 2012.

Vous avez reçu à titre militaire la Légion d’Honneur, ainsi que le grade de commandeur dans l’Ordre National du Mérite.

Vous êtes également commandeur dans l’ordre des Palmes Académiques, et Commandeur dans l’Ordre du Mérite Agricole.

Vous avez aussi reçu la médaille d’Or de la Jeunesse et Sports.

Vous êtes, à ce jour, Président du Comité de la Légion d’Honneur et du Souvenir Français à Chalon en Champagne.

Vous avez, bien sûr, milité dans de nombreuses associations et participé activement au maintien du Bien Public, aux valeurs de la République, à l’Intérêt général, sous toutes ses formes, ce qui nous amène ce jour à vous remettre notre médaille d’Or.

 

Pascal KIEKENS

 

Né le 17 janvier 1963 à Versailles, a bâti tout son engagement personnel et professionnel autour d'une idée simple et forte: la vie en société n'a de sens que dans l'amélioration de la destinée de celles et ceux qui la composent. 

Un parcours initial en Gendarmerie Nationale (1er régiment d'infanterie de la Garde Républicaine), au service du bien public et du respect des institutions, une formation en droit puis en gestion du personnel et des ressources humaines, une expérience de vingt-cinq années au sein de différents groupes, avec un objectif quasi obsessionnel visant à organiser la montée en puissance des relais « emplois » constitués par un ensemble de réseaux professionnels, d’associations, d’organismes publics ou privés ayant tous un but commun : la diminution du chômage, le développement personnel par la formation, l’intégration sociale par l’emploi et l’insertion professionnelle.

Une expérience professionnelle entièrement tournée, depuis 1986, vers les prestations humaines, de la gestion de centres de profits à la création, en 2003, d'un centre de formation, ANARIS, associant systématiquement apprentissage et acquisition de connaissance avec placement en entreprises et retour à un emploi réel.

Il constitue et dirige son propre groupe de services aux entreprises, G2A, articulé autour de la logistique, de la messagerie, de l'accueil, de la prévention et de la sécurité et de la formation.

Puis, il noue, depuis l’origine, des partenariats avec les Missions Locales pour l’Emploi, particulièrement dans des environnements difficiles au sein de zones dites sensibles, et avec des professionnels adhérents au contenu éthique de son projet, basé sur l'avenir, l’insertion, et l’accompagnement de la jeunesse pourvoyeuse d'espoir pour la Société.

Pascal maintient son cap en 2013 en étoffant le Groupe G2A pour atteindre, par croissance externe, une couverture nationale riche de 1500 salariés, de nature à permettre la mise en œuvre et à pérenniser ses conceptions éclairées. Parmi celles-ci, notamment et encore à finaliser et à construire, une idée prégnante et très novatrice, porteuse d’espoir de victoire sur les préjugés, la ségrégation ou les discriminations, devra trouver rapidement une réalité : une structure entièrement dédiée à l’emploi, dans des activités de services, de personnes en situation de handicap.

Il est Officier de Gendarmerie au sein de la réserve citoyenne en qualité de Lieutenant Colonel (E.M Ile de France) où il est précisément en charge du groupe de reconversion et de reclassement des gendarmes adjoints sous contrats.

Dans le même esprit, Pascal est également, et cette énumération n'est en rien exhaustive, adhérent et membre actif de la CGPME du 92, pour représenter sa vision auprès des réseaux d'entreprises et des institutions et syndicats professionnels, partenaire constant de l'AGEFIPH, acteur central de l'emploi et de l'intégration des travailleurs handicapés, partenaire engagé auprès de la municipalité de MASSY pour des opérations de tutorat et d'insertion professionnelle de jeunes de la commune et aussi juge assesseur au Tribunal des Affaires Sociales (T.A.S.) de Nanterre. 

Après avoir reçu ces distinctions :

Médaille d’or de la Défense Nationale

Médaille d’or de l’étoile européenne du mérite civil et militaire

Médaille d’argent avec palme et couronne de la Ligue Universelle du bien public

Médaille d’argent de l’étoile civique

Pascal Kiekens continue son humanisme au sein du conseil d’administration de la Ligue et en reçoit aujourd’hui un juste salaire : la médaille d’OR avec toutes nos félicitations

 

Marie-Thérèse TAVERNA, dit Maï

Vous êtes une vraie Bourguignonne, voire du Morvan, bien que vous soyez née

dans la Somme.

Vous vivez actuellement sur Saulieu et vous dirigez, l’Auberge du Relais 8.

Vous avez eu une carrière administrative, à commencer par la mairie de Chelles,

puis Secrétaire administrative à l’Assemblée Nationale.

Déplacée au Ministère des Affaires Etrangères, vous êtes nommée Attachée d'Ambassade à RYAD, chargée d'installer les affaires consulaires.

Vous avez accompagné votre mari qui était directeur de la Banque Al Saoudite.

Vous avez, sur place, aidé de nombreux Français dans leur démarche administrative avec les autorités Saoudiennes.

En 1987, votre mari étant déplacé sur les Emirats, vous êtes rentrée en France.

Votre engagement dans la vie associative est bien connu.

En 1993, vous êtes élue à la CCI de Dijon, puis au conseil des Prud'hommes à Beaune, et élue au conseil municipal de La Motte Ternani

Membre du comité directeur de la CGPMF.

Membre du comité directeur de l'Hôtellerie.

Membre de l’association du développement du Morvan.

Je passe sur de nombreuses fonctions, pour arriver à la présidence de la Courtoisie Française, fondée par le président du Sénat Alain Poher en 1966, conjointement à la sortie d'un timbre et d'une Journée sur la Campagne de l’Amabilité, qui continue actuellement.

Vous avez reçu la médaille de l'Ordre National du Mérite par M. FilIon en 2002. De nombreuses distinctions tant françaises qu'étrangères dans le cadre associatif pour les nombreuses actions que vous pratiquez vous ont été attribuées.

Vous êtes également honorée par de nombreuses confréries, qui vont de l'Escargot de Bourgogne à la confrérie des 3 ceps. Vous avez également eu le premier prix de sommelier professionnel à Fixin en 1988 et le 1er prix au concours du Prix de l’Empereur, alliance mets et vins en 1990. En 2012, vous avez reçu le prix d'excellence culturel et bénéfique à Barcelone et vous êtes nommée représentante de l’AEFF pour la France. A la médaille d'Or de la Courtoisie Française, la médaille d’Or Franco-Britannique, la médaille de la Gendarmerie nationale, la médaille d'Or de EEDCM, la médaille d'Or de la Ville de Dijon et la ville de Chambord, s’ajoute notre médaille d'Or avec toute notre haute considération.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public