Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 14:18

 Assemblée © WOYTEK KONARZEWSKI MG 3285

 

Amina KARADJA

 

garde-le-7-12-2011 0020 1

 

Née en 1062 à Tlemcen en Algérie; vous y avez fait des études de capacité en Droit, et bien que vous soyez aujourd’hui fonctionnaire à la Préfecture de Paris, votre vie était ailleurs.

En effet, vous avez dès votre plus jeune age fait le conservatoire de musique de Tlemcen, spécialité guitare.

Dès 1980, vous intégrez l’orchestre Mustapha Belkodja comme soliste. Puis, vous participez à des festivals de musique : de Constantine è Paris, tournée en France, puis l’Andalousie, votre autre source de chant.

De 1985 à 1990 vous avez produit plusieurs disques, et fait de nombreux concerts.

Vous chantez pour différentes associations caritatives, surtout pour l’enfance. Vous vous produisez également à l’Institut du Monde Arabe.

Vos attaches vous ont amené à chanter pour les sinistrés de la ville d’Alger.

Vous mettez à coeur de mieux faire connaître la culture musicale algérienne, souvent mélangée avec des sonorités andalouses.

Vous avez été professeur d’une classe « danse classique » au sein de l’association Mustapha Belkhodja, de 1982 à 1985.

Vous avez remporté de nombreux prix d’interprétation, dont le premier prix au festival arabo-andalous de Tlemcen en 1982.

Depuis votre venue en France, la musique vous sert de vecteur pour affirmer votre identité algérienne ainsi que de support pour toutes les actions humanitaires en faveur des enfants et des sinistrés, où qu’ils soient.

Pour votre action, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent.

 

Thierry BEGAUD

 

garde-le-7-12-2011 0023 1

 

Vous êtes né en 1960, à Tananarive à Madagascar,

Vous dirigez actuellement la société ATHINA que vous avez créé en 1999, celle-ci est spécialisée dans l’investissement, le montage et le financement d’opérations en immobilier résidentiel ou commercial et en hôtellerie tant en France qu’à l’international.

Ingénieur, diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics (TP 1984) et de l’école des Hautes Etudes Commerciales (HEC Entrepreneurs 1985), vous avez commencé votre carrière chez Bouygues à la direction internationale, en Algérie puis au siège. Vous avez ensuite rejoint le groupe Ernst & Young Conseil où vous avez participé et encadré des missions de restructurations d’entreprises en difficulté, de stratégie et de fusions - acquisitions pour de grands groupes internationaux et des acteurs publics.

Puis, vous avez intégré le groupe Thalès-Thomson à la direction de l’organisation, avant de créer à Berlin, la société PARIS BERLIN IMMOBILIEN GMBH avec pour partenaires et actionnaires minoritaires CBRE, VINCI, NEXITY, et un fonds d’investissement allemand en hôtellerie.

Vous êtes membre des bureaux des Clubs Immobilier et Tourisme de l’association des diplômés HEC, participez aux jurys et aux sélections d’entrée à HEC Entrepreneurs.

Vous êtes également :

Président de la fédération FRANCE ENTREPRENEURS ;

Président du COMITE BOUGAINVILLE – (Fédération des Entrepreneurs et Investisseurs du Tourisme) ;

Président de l’association ROUTES FRANCOIS 1er ;

Ancien président du Club des Entrepreneurs Français des Télécoms.

Vous nous avez écrit que les mots qui illustrent notre diplôme : Honneur et Dévouement ainsi que : Honneur à qui sème le bien, sont des mots représentant des valeurs que vous souhaitez servir

Et bien pour commencer votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse, de vous y encourager avec sa médaille d’Argent.

 

 

WU LIN

 

garde-le-7-12-2011 0030 1

 

Née en avril 1979 en Chine, vous avez été depuis votre plus jeune age été attiré par le chant et la musique.

Vous êtes une soprano reconnue dans le Monde. Vous avez été récompensé par de nombreux prix : Notamment le premier prix du Conservatoire de Beijing en Chine. Vous avez participé au concert de l‘UNESCO à Paris.

De nombreux prix et concerts internationaux jalonnent votre jeune parcours.

De nombreux concerts dans différents pays vous réclament : Un concert à Taiwan, invitée par le président, puis à Macao, Paris, Singapour, etc

Vous êtes venue à Paris depuis 2005 pour vous perfectionner à la sensibilité musicale française. Tous reconnaissent en vous une voix exceptionnelle, à l’instar de votre personnalité emprunte de gentillesse et bonté. Vous chantez également pour des causes humanitaires. Vous êtes l’ambassadrice à l’exposition « zololife sunshine » pour l’Union des Handicapés en Chine

Vous êtes actuellement au Conservatoire national de Versailles.

Nous vous avions déjà remis notre diplôme d’honneur l’année précédente, et devant la continuité de votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Chaïbia RAJI

 

garde-le-7-12-2011 0048 1

 

Née en 1959 è Casablanca au Maroc, vous faites des études comptables. Après un Bac de comptabilité et de gestion, vous vous dirigez vers l’informatique.

Après avoir travaillé dans différents groupes dans des services de gestion et commercial, vous êtes gérante de société import-export et vous vous occupez vous-même des ressources humaines de cette entreprise d’une vingtaine de personnes.

Mais votre sensibilité est ailleurs et vous fondez l’association BSF, France International. Ce qui veut dire Bénévoles sans Frontières.

Votre association recueille du matériel de formation scolaire ainsi que du matériel médical.

Vous créez des dispensaires et en aseptisez d’autres. Vous allez dans l’arrière-pays marocain apporter un soutien culturel et des soins auprès des populations isolées, donc plus touchées que les autres dans le domaine de l’éducation et de la médecine, aussi bien en préventive que réparatrice.

Un projet qui vous tient à cœur est de faire de l’élevage en pisciculture en coopération franco-marocaine.

Vous recherchez également des partenaires pour construire un nouveau dispensaire. Vous travaillez avec deux de nos partenaires l’HAMAP et le BIP, dont les représentants font déjà partie de la Ligue Universelle du Bien Public.

Toute votre action porte sur le Sud marocain, et votre engagement est entièrement voué à aider les personnes à ne pas désertifier les campagnes. C’est pourquoi vous voulez à tout prix leurs apporter l’éducation, les soins médicaux et développer leurs ressources afin de mieux vivre dans ces campagnes magnifiques, mais ingrates à vivre.

Pour tout votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Adjudant-Chef Laurent DERIU

 

garde-le-7-12-2011 0039 1

 

Né en juin 1966 à Toulon vous avez effectué votre service militaire en Gendarmerie nationale, puis vous êtes affecté à Fréjus.. Vous faites ensuite l’école des sous-off de la gendarmerie à Berlin. Vous effectuez la sécurité à la prison de Spandau, puis à la division politique et aux exercices interalliés.

Vous avez passé votre brevet de secouriste bénévole auprès de la commune des Six-Fours.

En 1987, vous êtes affectés à la Garde républicaine, où vous servez à la sécurité et garde d’honneur dans les palais nationaux. Vous vous occupez de formation des gendarmes auxiliaires chargés de reconversion.

En 1999 Vous assurez le poste de chef du secrétariat de la cellule gendarmerie au cabinet du Ministre de la Défense.

En 2008, vous êtes assistant du directeur-adjoint du cabinet de monsieur le Secrétaire d’Etat à la Défense.

De 2009 à 2010, vous êtes chef du secrétariat particulier de M. le Secrétaire d’Etat à la Justice, puis, adjoint au chef de cabinet de M. le secrétaire d’Etat à la Justice. Vous avez collaboré à l’organisation des Assises sur la délinquance juvénile avec notamment le Professeur RUFO et le père Guy Gilbert. Vous avez également participé à la rédaction de ces Assises.

Depuis le début de l’année, vous êtes revenu dans votre famille militaire d’origine au Célestin. Vous êtes nommé Conseiller concertation et communication auprès du Général commandant la Garde Républicaine.

Vous êtes très attaché aux valeurs civiques et le bien public et, à travers votre parcours militaire.

Vous avez reçu la médaille d’Or de la Défense nationale.

Pour vos valeurs, la Ligue Universelle du Bien Public, est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Lieutenant-Colonel Dominique MOREILHON

 

garde-le-7-12-2011 0051 1 

 

Né en décembre 1955 à Chauny dans l’Aisne

Après des études secondaires, vous intégrez l’école militaire Interarmée de Coetquidan. Puis un DEUG de Lettres moderne à Dijon, un DESS de sécurité défense à Nice.

En 1996 un Diplôme de l’école d’Etat-Major à l’EEM de Compiègne, puis en 2002-2003 un DESA (diplômes d’études supérieures appliquées) au CNAM Paris.

Votre spécialité est l’artillerie sol-air.

Votre carrière très spécialisée me fait faire un raccourci.

Vous êtes entré au 405e régiment d’artillerie à Hyères puis au 19e à Draguignan, 403e en Marne, etc.

En 1999 vous intégrez Paris à la DPMAT et vous vous occupez de la gestion du personnel

Vous intégrez en 2005, le Contrôle général des Armées à Paris, en en étant le chef de département de soutien du CGA.

Depuis 2010 vous êtes au cabinet du Gouverneur militaire de Paris. Vous êtes chargé de missions du général adjoint territorial et vous avez le grade de Lieutenant-Colonel.

Indépendamment de votre activité militaire, vous vous intéressez à la formation des jeunes et à la réserve citoyenne, qui est un peu votre sujet de prédilection.

Vous avez reçu la médaille de chevalier de l’Ordre National du Mérite, ainsi que celle de chevalier de la Légion d’Honneur.

Vous portez un intérêt particulier au Bien public, car cela est pour vous une manière de sensibiliser les personnes à prendre soin de notre capital Terre. L’humanitaire et l’humanisme font aussi partie de votre croisade personnelle.

Pour votre soutien, votre sensibilité au Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Roland PONCE

 

garde-le-7-12-2011 0060 1

 

La personne que nous honorons ce soir, nous venant de Marseille, est l’aîné d’une fratrie de sept enfants.

Roland Ponce est né le 23 décembre 1961 à Oran (Algérie) et à l’âge de 6 mois il est rapatrié à cause des événements avec toute sa famille en France. Il évolue dans une famille unie, très modeste et sans grands moyens.

Seul son Père à son retour en France travaille comme ouvrier Peintre sur Marseille .

Sa jeunesse est tumultueuse (garde chez les grands parents paternels, puis maternels. Nombreux déménagements ) jusqu’à l’aube de ses vingt ans ou son père est emporté par une grave maladie .À peine sorti de l’adolescence Roland devint chef de famille et la lourde tache qui lui incombait fut par plusieurs égards, salvatrice. De la délinquance ou il aurait pu s’enfoncer, il devint un travailleur acharné, multipliant les taches toujours plus valorisantes, avec un seul souci faire vivre sa famille .Il ne pouvait compter que sur son courage, sa volonté et sa ténacité.

C’est dans les années 1995 qu’il décida de s’engager sur la voir tracée par son père, il devint artisan Peintre sillonnant seul a bord de sa vieille camionnette les chantiers de sa bonne ville phocéenne.

Il est devenu à ce jour gérant d’une SARL qui emploie sur Marseille, 27 Personnes à plein temps et qui fait vivre une trentaine d’entreprise sous-traitantes.

Roland Ponce a mené à bien le projet de son père et il n’a pas oublié d’où il venait et ce qu’il était.

Il est aujourd’hui aux cotés de son épouse Maryse l’exemple même du chef d’entreprise que nous aimerions côtoyer au quotidien .IL aide ceux qui sont tentés par le côté obscur de la vie, ou qui ont été frappés par le malheur, en leur apprenant un métier et en leur donnant un immense espoir. Le sens de sa vie ne s’arrête pas seulement à sa famille, ou à son activité professionnelle .IL aide dans son quotidien tous ces jeunes démunis (apprentis, adolescents déscolarisés) mais aussi les moins jeunes en mal d’emplois, en leur donnant au travers de son entreprise des formations, des stages qualifiants mais surtout il leur transmet cette rage de se battre pour s’en sortir et réussir dans la vie !!

Loin des clivages Politiques, du Racisme et de là Discrimination Roland Ponce Préfère transmettre son amour des valeurs humaines , et donner à chacun une égalité de chance dans la vie.

Pour tout votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

 

Amanda MELIS

 

 

garde-le-7-12-2011 0066 1

 

Née un 14 juillet en 1974, vous êtes franco-suisse et après des études supérieures de commerce, vous intégrez différentes sociétés après un webmaster, puis formation en Conseillère en environnement. C’est certainement ce qui à déclenché votre engagement.

2005-2011 Fondatrice et organisatrice de Net’Léman,

Fondatrice et organisatrice de Net’Léman la journée du grand nettoyage du lac Léman, cette opération entièrement bénévole a permis de récupérer en 5 éditions plus de 86 tonnes de déchets des rives et des fonds du Léman.

Avec la participation depuis 2005 de 3000 bénévoles de tous âges et horizons, grâce sa dimension transfrontalière et fédératrice, l’opération Net’Léman, s’est vu récompensée par le Prix Genevois du développement durable en 2009.

Net’Léman est soutenu par de nombreux partenaires et sponsors, une 6ème édition est prévue le 22 septembre 2012.

1999-2011 Vous êtes Secrétaire générale de OMYP ORG. MOND. DES YACHT-CLUBS ET PORTS ECOLOGIQUES.

l’OMYP, est une organisation non-gouvernementale à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, fondée en 1997, qui œuvre pour la préservation et la revalorisation des sites portuaires et de l’intégration du développement durable dans le nautisme et la plaisance, je coordonne également depuis sa création, le développement du programme Y&ES qui a pour objectif d’accompagner les ports, marinas et yacht-clubs dans un démarche d’amélioration continue et de développement durable. Un label reconnu par l’Etat de Genève a été créé pour répondre au besoin des autorités portuaires de communiquer sur leurs efforts. Des actions et projets visant à sensibiliser et impliquer les usagers sont également proposés dans le cadre de cette démarche innovante, multicritères et multi-acteurs, avec une dimension sociale et économique encore peu présente dans les projets portuaires actuels.

Actuellement l’Etat de Genève collabore avec l’OMYP pour la future certification de 23 ports genevois. La Société Nautique de Genève, fondatrice du Bol d’Or Mirabaud s’est également engagée dans le programme Y&ES. Plusieurs ports internationaux sont intéressés par cette démarche.

Pour tout votre engagement dans le Bien Public, qu’est notre patrimoine terrestre, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

 

Pascal KIEKENS

 

garde-le-7-12-2011 0073 1 

Vous êtes né le 17 janvier 1963 à Versailles, et avez bâti tout votre engagement personnel et professionnel autour d'une idée simple et forte : La vie en société n'a de sens que dans l'amélioration de la destinée de celles et ceux qui la composent.

Votre expérience est le fruit de vingt cinq années de travail au sein de différents groupes, constamment orientées vers des missions, de management, d’encadrement d’équipes et de gestion de ressources humaines

Une formation en droit puis en gestion du personnel et des ressources humaines, complétée par de nombreux modules spécialisés, vous permettent de connaître, de maîtriser, puis de transmettre l'ensemble des disciplines de prévention, de secourisme, d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

Un parcours en Gendarmerie Nationale, au service du bien public et du respect des institutions, au 1er régiment d'infanterie de la Garde Républicaine. Ensuite, une expérience professionnelle entièrement tournée, depuis 1986, vers les prestations humaines, de la gestion de centre de profit à la création. Création en 2003, d'un centre de formation, ANARIS, associant systématiquement apprentissage et acquisition de connaissance avec placement en entreprises et retour à l'emploi réel.

Depuis 2006, conscient et convaincu qu'une approche humaniste des métiers pouvait représenter une solution économique viable, Pascal KIEKENS avec son propre groupe de services aux entreprises, G2A, articulé autour de la logistique, de la messagerie, de l'accueil, de la prévention et de la sécurité et de la formation, continue cette croisade.

Ce Groupe de 170 personnes, par delà l’élémentaire application des techniques, des règles et des moyens de ces professions, convaincu que le véritable capital des entreprises qu'il dirige était humain, la préoccupation constante de Pascal KIEKENS est de conduire une action qui affirme la valeur de la personne humaine et vise à l’épanouissement de celle-ci. A ce jour, plus de 750 jeunes ont été proposés, accompagnés puis recrutés en entreprises essentiellement par les partenaires professionnels adhérents au contenu éthique du projet de Pascal Kiekens, basé sur l'avenir de la jeunesse.

Parallèlement à ses activités strictement professionnelles, Pascal KIEKENS est Officier de Gendarmerie au sein de la réserve citoyenne, en qualité de Lieutenant Colonel (État Major Ile-de-France) où il est précisément en charge du groupe de reconversion et de reclassement des gendarmes adjoints sous contrats.

Dans le même esprit, il est également, adhérant et membre actif de la CGPME du 92, pour représenter sa vision auprès des réseaux d'entreprises et des institutions et syndicats professionnels, partenaire constant de l'AGEFIPH. Puis, en étant acteur central de l'emploi et de l'intégration des travailleurs handicapés, partenaire engagé auprès de la municipalité de MASSY pour des opérations de tutorat et d'insertion professionnelle de jeunes de la commune. Il est également juge assesseur au Tribunal des Affaires Sociales (T.A.S.S) de Nanterre.

Palscal Kiekens est médaillé d’Or de la Défense nationale et de l’Etoile civique.

Pour tous son engagement au service du Bien Public, la Ligue Universelle est heureuse de vous décerner sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

Sonia ATTAMIAN 

 

garde-le-7-12-2011 0086 1

 

Vous êtes née en 1946 à Jérusalem. Après des études secondaires à Notre-Dame de Sion, vous passez votre licence de Psychopédagogie avec un diplôme d’éducatrice pour enfants handicapés à l’Institut catholique de Paris.

Depuis 1984, vous avez un bureau de consultants dans la Mode et travaillé avec les plus grands.

Mais, vous avez surtout passé 40 ans dans le bénévolat tant en France qu’à l’étranger.

Vous avez été responsable des relations publiques de l’Union générale Arménienne de Bienfaisance. UGAB : association caritative qui préserve l’héritage de la culture arménienne.

Cette association est présente dans 38 pays.

Depuis 2007, vous êtes secrétaire générale en Europe de l’UGAB.

Vous avez créé le diocèse de l’Eglise apostolique de France et vous faites partie de son conseil d’administration.

Vous êtes également trésorière de l’association des enfants blessés de Palestine en France. Membre actif de l’association Jordan River Foundation aux cotés de la reine Rania de Jordanie

Vous avez participé à de nombreuses manifestations avec le Président Chirac et Jean-Louis Debré, vous avez même favorisé le premier déplacement de ceux-ci à Erdevan en Arménie.

Je passe volontairement sur beaucoup de vos actions, je citerai aussi que vous parlez couramment le Français, l’Italien, l’Anglais, l’Arabe, l’Arménien, ce qui facilite grandement les échanges humanitaires pour votre association mondiale

Vous avez été fait chevalier dans l’ordre national du Mérite et la Légion d’Honneur par M. Chirac.

Pour tout votre engagement humanitaire, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Lieutenant-colonel Marc-Henri WRONSKI

 

garde-le-7-12-2011 0015 1 

 

Né en février 1963 à Paris, vous faites vos études universitaires avec un choix portant sur les sciences criminelles; puis une licence d’administration politique, et un diplôme universitaire supérieur de défense.

Vous avez débuté dans l’armée en 1991 dans le chiffre, puis en 1994, vous passez commandant de compagnie de défense et d’instruction.

Vous intégrez la Garde républicaine en 1995 comme commandant de sécurité et d’honneur.

De 2005 à 2007, vous effectuez la charge de professeur et de directeur adjoint des études, au centre supérieur de la gendarmerie.

En 2007 et 2008, vous êtes attaché auprès du cabinet du directeur général de la gendarmerie.

De 2008.à nos jours, vous êtes commandant en second puis principal du 2e RI de la Garde Républicaine.

Vous avez obtenu le diplôme d’Etat-Major de la Gendarmerie, et le brevet d’études militaires supérieures au collège inter)armée de défense

Pour vox bons et loyaux services, vous avez été élevé au grade de chevalier de l’Ordre national du Mérite ainsi que chevalier dans l’ordre du Mérite Agricole et la Médaille d’Or de la Défense nationale?

Vous avez été toujours respectueux du Bien Public et vous avez ç charge actuellement de former des jeunes des banlieues afin qu’ils intègre parfaitement la Défense nationale.

Vous nous avez également toujours accueilli avec la plus grande courtoisie et le plus grand respect de ce que représente pour vous la Ligue Universelle du Bien Public. Notre meilleure façon de vous montrer notre gratitude est de vous compter parmi nous et de vous remettre notre médaille d’Or.

L’Or appelant l’Or nous avons su que 5 barrettes pleines dorées viendront bientôt orner votre uniforme. Toutes nos félicitations.mon colonel

 

Yvan CHIFFRE

 

garde-le-7-12-2011 0097 1 

 

Excepté Belmondo en chair et en os à plat ventre sur le toit d'un train ou accroché à un hélicoptère, la plupart des vedettes préfèrent déléguer le frisson des scènes cinématographiques périlleuses aux cascadeurs professionnels. C'est ainsi que le cascadeur français Yvan Chiffre peut s'enorgueillir, aujourd'hui, de trente ans d'action dans le cinéma.

Vous êtes celui qu'on ne voit jamais à l'écran, pourtant, toujours en première ligne sur les plateaux de tournage pour affronter mitrailleuses, pour sauter du haut des ponts, pour se battre en duel et mourir après des cascades époustouflantes, pour dévaler des escaliers ou pour courir sur des ailes d'avion. Vous avez tout vécu ou presque, de «Borsalino» à «Paris brûle-t-il?», du «Jour le plus long» au «Passager de la pluie», de «La Tulipe noire» aux «Cracks». Votre goût du risque et votre témérité vous ont permis de côtoyer les plus grands acteurs (Bourvil, Delon, Ava Gardner, Robert Mitchum, Carry Grant, Henry Fonda, Louis de Funès) et de continuer votre aventure dans les coulisses du cinéma. On vous découvre tour à tour cascadeur, acteur, scénariste, producteur et metteur en scène («Fou du Roi» avec Michel Leeb).

Vous êtes né en 1936 à Paris , mais tout a commencé un jour de juin 1950. Un gamin court dans la rue à la sortie de l'école. Sur une petite place provençale, il franchit un mur de badauds. Une voix lance : «Coupez!» On tourne un film. L'acteur sourit au gamin et lui passe affectueusement la main dans les cheveux. Il s'appelle Jean Marais et tourne «Orphée» avec Jean Cocteau. Le gamin ne les connaît pas, mais, par ce geste, il vient d'attraper un virus, celui du métier d'artiste.

Vous le raconte sans fausse pudeur, avec naturel et simplicité dans votre livre «A l'Ombre des stars». Vous y dévoilez pour le lecteur les bonheurs, les amertumes et les risques du métier.

Tout au long de ma vie, écrit-il, j'ai réalisé le rêve des enfants. J'ai pu être à la fois Zorro, Superman, D'Artagnan et Mad Max. J'ai pu passer devant les trains, plonger de trente mètres, exploser avec des voitures, voler comme un oiseau.

Vous avez réalisé également la série des Fantomas, Bons baiser de Hong Kong, Les Mystères de Paris, OSS 117, Lancelot du Lac, Thierry la Fronde, Hardi Pardaillan, Les Mystères de Paris, ETC

Votre passion pour l’histoire médiévale vous a poussé à être spécialisé dan les combats a l’arme blanche. Vous avez d’ailleurs produit le spectacle médiéval : les Chevaliers du Temps, ces chevaliers qui vous ressemble un peu, dans la défense de la veuve et de l’orphelin. Car, chaque spectacle est aussi un support d’aide et faire valoir une cause qui vous est chère.

Beaucoup disent que vous êtes un chevalier des temps modernes sans armure. Votre humanisme et votre dévouement a autrui et aux nobles causes, nous font l’honneur de vous remettre notre médaille d’OR

..

 

Lina ROTONDI

 

garde-le-7-12-2011 0089 1

 

Madame Lina Giovanna Rotondi est italienne, fille de Italia Santuci et de Francesco Rotondi  concessionnaire Alfa Roméo et Ferrari. Elle termine ses études de commerce à Paris, puis elle épouse M. Lucien Pellerey fabricant de meuble Piémontais et délégué consulaire. Ils ont une fille Sabrina et deux petits fils Matteo et Thomas. Elle partage sa vie entre l’Italie, ou elle est basée à Biella dans le Piémont et la France, qu’elle aime et où elle a vécu à Cachan et Villejuif dans le Val de Marne, ainsi qu’à Saint-Amand Montrond dans le Cher.

De 1961 à 1979 Mme Lina Rotondi dirige la Fabrique de meubles Pellerey à Saint-Amand Montrond ou elle s’investit également dans le comité des fêtes de la ville. Pendant cette période elle passe et obtient ses Brevets de Pilote d’avion et d’Hélicoptère. De 1979 à 1980 Elle s’occupe des relations extérieures à la Bourse de Commerce de Paris au coté de Monsieur Molko président de la Bourse de Commerce de Paris. De 1983 à 1984 elle s’implique dans l’Aide et Assistance aux malades du SIDA à l’Hôpital de la Salpetrière à Paris.

De 1988 à 1994 elle est gérante de la société Rotondi et de l’Agence de voyage «  LR Nalitour », qui organise des voyages touristiques dans le monde entier, ainsi que des congrès, événementiels et séminaires d’entreprises. Durant cette période, elle est aussi membre consulaire  de la République Française et de la Chambre de Commerce et d’Industrie extérieure de Paris avec le Ministère de l’Artisanat, du Commerce et de la Consommation. Depuis 1990 elle est membre d'Amnisty international et depuis 1994 membre de la Fédération internationale des Droits de l'Homme. De 1995 à 2001, Mme Lina Rotondi soutient « Del San Vicenzo à Biella » une association d'aides aux personnes qui sont en difficultés économiques d'insertion. Elle s’investit beaucoup dans l’aide aux mères célibataires et dans l’aide à la réinsertion des femmes contraintes à la prostitution. De 2001 à 2005 elle est gérante à Biella en Italie de la société Cloting Company spécialisée dans le prêt à porter.

De 2008 à ce jour, Mme Lina Rotondi fait partie de la Commission des Droits de l'Homme à la GLF qui organise avec M. Maurice Levy de nombreux débats sur des thématiques humanistes. En 2009 elle devient Membre de l'Observatoire sur la Laïcité du GODF et représentante de la GLDI aux affaires extérieures des rencontres européennes du Luxembourg dans le cadre de son deuxième mandat de Grand Chancelier.

Madame Lina Rotondi, par ses combats humanistes, ses actions et ses engagements associatifs, apporte une contribution concrète à la défense et au respect de la dignité humaine. Elle se bat pour l'équité, la justice, la solidarité et l'égalité des droits et des devoirs des femmes et des hommes dans la société civile française et italienne. Toute la vie de Mme Lina Rotondi est vouée aux plus faibles et aux opprimés. Elle confie que : « elle prend le meilleur des uns et des autres, pour en faire un trésor, destiné à financer symboliquement ses énergies et ses combats pour la défense de l’humanisme ». Pour ses engagements associatifs, humanistes et sociétaux la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir, Madame Lina Rotondi de sa Médaille d’Or.

 

Yamina BENGUIGUI

 

garde-le-7-12-2011 0101 1

 

Madame Yamina Benguigui, française issue de l’immigration maghrébine, est écrivain, productrice et réalisatrice engagée. Elle considère « l’image » comme outil incontournable pour faire évoluer les mentalités et changer de regard sur l’autre. Elle met en lumière la nécessité pour les générations de l’immigration, de connaître l’histoire commune, méconnue ou taboue des parents et de la société d’accueil, car le passé restaure une identité pour mieux vivre en société. En 1990 elle produit avec Rachid Bouchareb des émissions culturelles et multiethniques, et présente « Rencontre », émission culturelle et musicale sur France 3 autour de l’immigration et de l’intégration. La même année, elle siège au conseil d’administration de la Fondation France Liberté, créée par Danielle Mitterrand, qui se bat pour la reconnaissance des minorités ethniques et la sauvegarde des cultures. La fondation s’engage dans divers combats, dont le soutien au peuple tibétain, la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, et participe à l’aide aux pays du Sud et lutte contre le Sida en Afrique. En 1992 elle rejoint la société de production Bandits et réalise Femmes d’Islam. Avec ce film sur la condition des femmes musulmanes dans le monde, elle est invitée à débattre en universités, collèges et associations du monde entier et remporte des prix internationaux.En 1997, Yamina Benguigui réalise Mémoires d’immigrés, l’héritage maghrébin, documentaire qui restitue la mémoire de l’immigration maghrébine. Ce film, étudié est un outil pédagogique utilisé partout dans le monde et reçoit 40 prix internationaux et nationaux, dont un Sept d’or. En 1998, elle anime Place de la république, une émission de France 2 sur le débat citoyen et la présence à la télévision des minorités visibles. En 2001, avec son premier long-métrage Inch’Allah Dimanche aborde le thème du déplacement des Femmes maghrébines qui rejoignent leur mari en France et oscillent entre la tradition et l’émancipation. Ce film reçoit 27 prix. En 2002, elle réalise 50 films courts pour TV5, sur le thème de la diversité culturelle. En 2003, elle reçoit à Florence le Prix de la Paix pour l’ensemble de son œuvre.

Entre 2002 et 2005 Elle initie Le Jeudi Citoyen avec des personnalités politiques, artistiques et économiques pour débattre en public sur les préjugés raciaux et les discriminations. Elle réalise aussi, entre autres documentaires : Le jardin parfumé qui aborde le sujet tabou de la sexualité dans le monde arabo-musulman, Aïcha, Mohamed, Chaïb et les autres qui traite des jeunes Français issus de l’immigration qui s’engagent en France dans l’armée de métier. Et Le Plafond de verre qui dénonce l’apartheid invisible et discriminations liées à l’origine, au nom, ou à l’adresse frappant les jeunes surdiplômés issus de l’immigration. En 2006, elle produit et réalise pour le programme EQUAL Changer de regard, une série de trente films courts sur les discriminations, pour les institutions, universités et entreprises. Elle réalise aussi pour TF1 un programme civique de 20 films de 45 secondes avec des artistes et des sportifs dont Yannick Noah, Lilian Thuram, Alexandra Lamy, Sara Forestier, Elsa Zylberstein, pour inciter les jeunes à voter, acte indispensable pour être citoyen à part entière.

La même année, avec Philippe Dupuis Mendel et Marc Ladreit de Lacharrière (fondateur de Fimalac, Fitch et La revue des deux mondes), Yamina Benguigui fonde la société de production Elémiah. Leur intention est de rendre visibles les minorités dans la création audiovisuelle en conjuguant engagement social et réalisme économique.

En 2007, elle écrit, réalise et produit Aïcha, une fiction pour France 2, qui met en scène la vie d’une jeune française issue de l’immigration maghrébine en banlieue. Suivi par plus de 5 millions de téléspectateurs, le film réalise la meilleure audience 2009 de fiction française.

En 2008, elle réalise pour Canal + : 93, Mémoire d’un Territoire. En écho aux émeutes de 2005, ce documentaire retrace l’histoire des origines de la Seine-Saint-Denis dans les années 1860, jusqu’à aujourd’hui en tentant de comprendre pourquoi le 93 est devenu le « sismographe » de toutes les tensions sociales du pays ».

Mme Yamina Benguigui est la première personnalité française sollicitée pour animer une réflexion commune sur le thème « urbanisme, immigration et ségrégation » et présenter son film à Chicago, invitée par Mme le Révérend Patricia Watkins, figure emblématique de la lutte contre les discriminations. 93, Mémoire d’un Territoire est étudié depuis en universités américaines. Mme Yamina Benguigui est adjointe à la Mairie de Paris depuis 2008, en charge des Droits de l’Homme et de la lutte contre les Discriminations. A ce titre, elle initie et poursuit au sein de sa délégation l’organisation du « Forum pour l’emploi des jeunes », avec M. Christian Sautter, Adjoint au Maire de Paris. En mars 2009, elle initie le premier colloque intitulé Décolonisons les Imaginaires réunissant sociologues, artistes et citoyens, afin d’éveiller les consciences sur les discriminations raciales. Elle vient de réaliser le second volet de la série Aicha,  « Aïcha, Job à tout prix » diffusé en mars 2011 sur France 2.

Pour l’ensemble de son œuvre artistique, pour ses engagements sociétaux et humanistes, La Ligue Universelle du Bien Public est très heureuse, de distinguer Mme Yamina Benguigui de sa Médaille d’Or.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations