Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 13:56

 

 

André LEWIN

 

lewin2

Il est le premier vice-président de l’Académie diplomatique Internationale depuis juillet 2000. Diplomate de carrière, il a été ambassadeur en Guinée Conakry, en Inde, en Autriche, au Sénégal, et en Gambie. Ancien porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, il a été également directeur adjoint de la presse et des publications de l’ONU, puis directeur des Nations Unies et des Organisations Internationales au Ministère des Affaires Etrangères.

André Lewin enseigne la diplomatie et les relations internationales dans diverses universités en France et à l’Etranger.

Celui-ci ne pouvant être ce jour parmi nous , nous adresse un message par la voix de son amie Elaine KIBARO, et ce, au nom de l’Association française pour les Nations Unies.

      « Je regrette sincèrement de ne pouvoir être physiquement présent au milieu de vous ce soir, en raison d’impératif qui m’obligent à être absent de Paris/ Mais, je voudrais partager en esprit avec vous, tout ce qui nous anime tous, à savoir le désir de Paix.

En dépit de toutes les critiques, de toutes les insuffisances, de tous les échecs, en dépit de l’impression que les G7, les G8, ou les G20 tendent à la marginaliser, l’Organisation des Nations Unies reste un lieu unique de rencontres, de débats, de dialogues, et donc d’espoir. Pour moi, l’ONU, où une nouvelle et cruciale cession de l’Assemblée générale vient de s’ouvrir, c’est le G193, où tous les pays, grands et petits puissants ou modestes, peuvent faire entendre leur voix.

C’est pourquoi tous les citoyens et citoyennes du monde, tout en restant lucides, doivent se mobiliser pour que cette institution fonctionne mieux, agisse davantage, et soit davantage à l’écoute, non pas seulement des états et des gouvernements, mais aussi des peuples et des ONG, des faibles, des femmes, des enfants, des opprimés, de tous ceux qui ont besoin d’une aide humanitaire. »

 

lewin

 

La ligue Universelle devant votre attachement à l’humanité et au Bien Public, en regard de votre implication au niveau mondial, est particulièrement honorée que vous acceptiez notre médaille d’OR.

 

 

France DELATTRE DELLA MOTTE

 

delatre

 

En dehors de votre carrière artistique, vous avez milité au sein du Mouvement d’Action Catholique. Elevée au sein de famille du Nord de la France dans un environnement militaire et ecclésiastique, vous êtes sensible à la charité et avec Mme Hoppenot, fondatrice de ce mouvement catholique, vous mettez en pratique quotidiennement cette charité venant des évangiles, et ce, pour toutes les classes de la société.

Vous menez ce travail quotidien et de longue haleine de 1960 à 1995, date à laquelle l’écriture et la poésie vous accaparent, vous sensibilisant ainsi à une autre forme d‘évangélisation.

A l’image de Madame Hoppenot, vous éditez vos poèmes et livres dans plusieurs langues. Le dernier étant « le Grand Monarque », qui est une féerie cosmique et musicale, livre écrit sous votre pseudonyme Franck Della Motte

Vous avez édité plusieurs ouvrages avec une attention et un attachement tout particulier à la poésie, qui est pour vous la source de toutes littérature noble.

La Ligue Universelle du Bien Public qui récompense sous toutes ses formes, les actions concernant le bien public, quelles que soient les différences : de religion, de couleur, des opinions politiques de mode de vie et de culture différente, reconnaît en vous, à travers votre sensibilité et votre foi qui vous ont conduit à aider chaque jour les plus démunis, tant spirituellement que matériellement, une personne qui adhère à nos valeurs.

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d ‘Argent..

 

Christian COUTENCEAU

 

coutenceau

 

En parallèle de vos activités professionnelles, il vous est impérieux d’agir pour aider nos PME a grandir. L’enjeu est d’importance, surtout lorsqu’il s’agit de créer les emplois de demain. Le but est aussi de faire rayonner la France sur des marchés mondiaux. Pour ce faire, vous avez créé en 2005 un groupe de réflexion composé de dirigeants en fonction, afin de concevoir et permettre a des PME-PMI d’utiliser des méthodes décisionnelles et outils simple repositionnant l’homme au centre du jeu économique.

La mission de ce groupe MADIE, permet de mettre l’entreprise en posture d’innovation permanente, et transmettre le fruits des travaux et expériences par la formation et l’accompagnement d’étudiants et de décideurs.

Vous avez obtenu une mention spéciale pour le prix de l’intelligence économique2008. Un ouvrage a été publié aux éditions Eyrolles – Le guide l’intelligence économique. Les droits d’auteurs ont été cédé a une fondation’ Votre approche est enseignée a l’ENA, EM Lyon, EBS, IAE Bordeaux, HEM Casablanca.

Vous êtes le président du groupe Technologies Avancées de l’association des diplômés HEC, composé aujourd’hui de plus de 800 membres.

Vos actions se dirigent vers les visites d’entreprises à hautes teneurs technologiques témoignages de dirigeants d’entreprises, acteurs du monde politiques, etc, ainsi que des conférences sur des thèmes liés a l’innovation.

Vous êtes également membre de l’Académie de l’Intelligence Economique, association dont la mission est de valoriser, promouvoir et diffuser un savoir faire en intelligence économique. Votre besoin est de former les plus démunis et de transmettre au maximum les informations.

Devant votre intérêt au Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’argent.

 

Jean-Marc MAUCHIEN

 

mauchien

 

Né le 27 juin 1956 à PARIS, il poursuit des études d’Ingénieur électronique, au conservatoire national des Arts et métiers option informatique.

Après un DEA : Droit des Affaires, il fait des Études approfondies au G2I (management des équipes), ainsi que des études sur les Analyses transactionnelles, programmation neurolinguistique PNL

De 1982-1989, il devient Gérant de la société SOCATELECT qui crée trois sociétés d’électronique et d’informatique, avec quatre vingt dix salariés en 1989.

De 1989-1996, il préside la société EURODEAL holding de participations dans l’ingénierie (pétrole, nucléaire, chimie, électronique, informatique) entreprise de sept cent quatre-vingt salariés.

De 1996-2001, il s’installe comme consultant, conseil en optimisation fiscale, cession d’entreprises, externalisation de sociétés.

De 1986-1992 : Animateur et membre du centre des jeunes dirigeants CJD.

De 2001 à ce jour il est président de la SA C H A S, holding de participations financière avec deux filiales à Paris et Bruxelles PARTNER&FINANCE cabinet spécialisé pour le financement des entreprises EPIDOTE subventions européennes.

Jean-Marc s’investit énormément dans l’humanitaire avec la réalisation de chantiers école, le but de ces chantiers est de sortir des jeunes des cités en difficulté. Les chantiers se font en France et en Afrique.

Il s’inscrit également dans l’actions : formation au métier de technicien micro réseaux sur une durée de 7 mois en alternance avec une entreprise. Le jeune est suivi par un parrain en entreprise et par un tuteur en formation.

Il ambitionne de nombreux projets :

- Création et réalisation d’un site numérisé, installé dans un pays africain avec transfert de connaissances aux jeunes africains pour une autonomie du site.

- Transfert de connaissances des Africains aux Français par un parcours initiatique dans leur région durant deux semaines.

Déjà un palmarès élogieux de chantiers accomplis avec brio :

MALI : Bamako, Kayes, 2003 2004. - MAROC: Sahel, 2002.

MAURITANIE: Nouatchot, 2006. - SENEGAL: Dakar.2005.

ILE DE FRANCE :

Corbeil-Essonnes, 2007 - Etampes, 2007 - Colombes, 2008

Cela impliqua un parrainage de 120 jeunes en Afrique et de 50 en Ile de France, ainsi que l’envoi d’un camion de 15 tonnes de matériel médical en Centrafrique en 2009.

- Projet de création d’un orphelinat au Cambodge en partenariat avec le Secours Orthodoxe.

Pour toutes vos actions, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent .

 

Brigitte MANCEL

 

mancel

 

Quotidiennement dans votre travail d’attachée parlementaire, vous essayez de résoudre les multiples problèmes que vous posent vos administrés. Cela va du domaine de l’emploi a celui du logement, de la santé et surtout les problèmes humains qui nécessite parfois plus d’écoute que des aides financières.

Vous êtes engagée près l’association WOMEN’S WATCH pour aider les femmes dans le monde entier a lutte contre les violences, la misère et la discrimination.

Vous êtes toujours disponible pour apporter vos compétences a ceux qui en ont besoin.

Vous soutenez également des artistes afin de les faire connaitre en les exposant et en diffusant leur travail.

Vous organisez des événements pour recueillir des fonds afin de soutenir la lutte contre le cancer avec le professeur Copé et le professeur Jasmin.

Vous avez participé a la collecte de fonds pour soutenir Haïti a travers des ventes d’art en leur faveur. Vous êtes même allée a Madagascar pour ouvrir des classes scolaires, etc.

Pour toutes vos actions en faveur du bien public, ainsi que pour votre engagement dans les grandes causes humanitaires, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Brigitte ANSOURIAN-FOUCAULT

 

brig foucault

 

Après des formations de 1978 à 1981, vous passez votre Licence Langues Etrangères Appliquées :anglais et italien, à l’Université Lyon III - Jean Moulin

Vous parachevez vos études de 1992 à1993 par un Mastère (bac + 5) en Ressources Humaines, Marseille

Puis de 1982 à 1983 avec un Diplôme d’Etudes Supérieures spécialisées (bac +5) Sciences économiques - Loisirs Tourisme et Environnement, Aix-en Provence ; et de 1980 à 1982, une Maîtrise de Tourisme et Aménagement du Territoire  à Lyon II.

De 1983 à 1991, vous avez exercé le poste de Responsable commercial à Paris, PACA, Grands Comptes pour une société d’Assistance médicale internationale et d’Assurances Voyages.

Depuis 1993 vous êtes Directrice des Ressources Humaines d’un groupe de PME dans le secteur principalement du Bâtiment, en Région Parisienne.

Vous avez comme valeur profonde le goût du travail bien fait, la solidarité, la bienveillance, le respect des autres, et ce en toute indépendance d’esprit.Vous vous êtes orienté vers les Ressources humaines, car pour vous cela est plus qu’un métier, c’est un sacerdoce, une vocation innée en vous de porter aide et secours à autrui.

La maturité et la maîtrise de votre métier vous ont permis de prendre un peu de recul et de vous consacrer de plus en plus à une activité proche de votre travail quotidien, assistanat des demandeurs d’emploi, jury d’école d’ingénieurs, forum, pour une meilleure orientation vers les mairies, et conseil des prud’homme où vous vous étiez présentée aux dernières élections.

Vous faites également de la formation interne à l’usage des directeurs et des cadres, notamment en droit social.

Brigitte se porte volontiers vers l’action, surtout lors des grandes causes internationales lors de séismes, inondations et autres catastrophes humanitaires. Souvent vous vous rendez sur place pour porter votre secours à travers votre savoir faire dans l’organisation.

Vous annoter votre métier comme un métier d’équilibriste, ménageant l’une et l’autre des parties conflictuelle, mais nécessaires toutes à un bon équilibre de la société.

Votre fibre humaniste s’explique à travers une phrase qui vous tient à cœur, celle de Saint-Exupéry dans le Petit Prince ; « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. »

Pour tout votre engagement dans l’humanitaire et le bien public, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Jean-François BAZAUGOUR

 

Bazaugour

 

Né le 17 juin 1945 –.Domicilié à Paris

Officier de Marine (capitaine de vaisseau)

Vous avez fait vos classe dans la Marine et vous êtes sort Ingénieur de l’Ecole Navale (promotion 1967)., puis vous passez votre Brevet d’aéronautique (pilote multi moteurs et hélicoptères). Ainsi que différents certificats militaires (parachutiste,…).

Vos premières missions étaient pour la protection des intérêts français en Atlantique de 1973 à 1978), Méditerranée de 1981 à 1983 et Outre-mer (missions Saphir 1 et 2 en Océan Indien).

Sûreté maritime en Méditerranée orientale (opérations Olifant et état-major CTF au Liban) et aux Caraïbes (chef de détachement hélicoptères Royal Navy : HMS Hermes pour l’indépendance de Bélize).

Protection des abords européens septentrionaux dans le cadre OTAN avec la Royal Navy et les Royal Marines.

Sauvetage en mer (Olympic Bravery, Amoco Cadiz, Duperré, Böhlen,…).

Commandement de la flottille 31 F et contribution à la mise en condition des premiers SNA.

Etat-Majors ALPA (portes avions et aviation embarquée) et CEF (Centre d’entraînement de la Flotte).

Puis, vous vous impliquez dans la technique avec la transformation HOT des hélicoptères Gazelle libanais à Jounieh en 1983, ainsi que la transformation des hélicoptères Dauphin saoudiens pour la sûreté maritime à Djedda en 1988.

Création d’aides lumineuses pour aires d’appontage et réalisation d’hélistations (activité civile).

Mais, votre personnalité emprunt de contact humain vous oriente vers le Commandement des écoles de la DPMM (1989 – 1991).

Puis, vous devenez Directeur général d’une PME (1991 – 1993).

Création et conduite du cabinet de conseil HÉLISÉE (1993 – 2000) : réalisation d’hélistations.

Secrétaire général du Cercle de la mer, Paris 7ème (2006 – 2009).

Votre attachement à la Marine, vous incite à devenir Assistant, comme officier de réserve, de l’officier général international au Collège Interarmées de Défense (CID) pour les affaires relatives aux officiers stagiaires étrangers non francophones (2003 – 2007).

De nombreuses décorations ont déjà jalonné votre parcours à la fois militaire mais humaniste:

Chevalier de la légion d’honneur.

Chevalier de l’ordre national du mérite.

Médaille de l’aéronautique.

Officier de l’ordre du cèdre (Liban).

Pour toutes vos actions la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

 

Evelyne COLLE

 

colle

 

Née le 2 juin 1953 à Nice, Mme Evelyne Colle se marie en 1976 et a 2 enfants, Eric, aujourd’hui ingénieur chez Thalès, et Alexandra, infirmière-conseil chez VIitalair. Mme Colle s’engage dans l’humanitaire à l’âge de 14 ans pour les personnes âgées, auprès de l’écrivain Niçois Francis Gag avec « Les petites vieilles de tanta victorine », dont les bénéfices des représentations théâtrales vont à l’association. Marié jusqu’en 1991 à un sous officier de gendarmerie, elle commence à s’investir dans le bénévolat avec le Cercle de réflexion et d’action « Amélioration de la qualité de la vie » et crée un comité des fêtes pour les enfants de gendarmes des transports aériens, dont elle s’occupe pendant 8 ans. Puis, elle s’engage à la FCPE durant la scolarité de ses enfants, et passionnée de véhicules anciens, devient, de 1996 à 2000, animatrice du club « Passion Automobile ». De 2000 à 2005 elle œuvre au sein d’une association sportive et culturelle. En 2008, présente sur la liste de Mr Robert Velay, Maire Conseiller général sortant et actuel, elle devient Conseillère municipale de Puget Théniers ou elle réside. Elle a en charge une délégation SICTIAM liée à l’information et la communication. En décembre 2010, elle est élue au Comité de circonscription et en mars 2011, elle entre au Comité de développement des « Vallées d’azur Mercantour », ou elle prend en charge, la communication de cette communautés de communes, qui met en place des outils de promotion touristique et des programmes de tourisme vert.

En 1990, elle entre à la Chambre de commerce et d’industrie Aéroport Nice Côte d’Azur, à la direction marketing et communication, en charge du tourisme industriel, elle ajoute les tournages cinématographiques. Puis, elle rejoint la direction de l’exploitation et du centre d’affaire, avec en charge le tourisme industriel. L’aéroport de Nice étant l’aéroport français le plus visité, elle développe des visites ciblées et organise l’accueil des Congrès et des « Missions hors normes », mais aussi, des expositions dans les halls aéroportuaires, avec des œuvres monumentales de peintures et sculptures de « l’école de Nice », dont « Le voyageur de Max Cartier » fait pour le cinquantenaire de l’aéroport de Nice.

En 1997, elle transmet au Pdt de la chambre de commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, un dossier démontrant l’intérêt économique de la valorisation du département dans les secteurs de l’industrie cinématographique et audiovisuelle. En 1998, naissance de la Commission du film Alpes Maritimes Côte d’Azur qu’elle dirige, et obtient son rattachement au réseau national Film France. La commission, reconnu d’intérêt général par le CNC et le Trésor Public, est présidée par Mr Jean Pierre Leleux Sénateur Maire de Grasse et Vice Présidée par Mr Bernard Klehnoff Président de la Chambre de commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur. Mme Colle a accompagné 94 films de cinéma, 195 téléfilms, 1339 projets publicitaires et documentaires, durant 10 333 jours de tournage. Générant ainsi pour l’économie et l’emploi des Alpes Maritimes, 610 millions d’euros en utilisant 187 000 chambres d’hôtel. Elle déclare que ses aventures continueront, tant que le respect des autres, des engagements et de la moralité, resteront ses complices.

Pour ses engagements humanistes, citoyens, associatifs et culturels, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer ce soir Mme Evelyne Colle de sa Médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Guillermo SAAVEDRA

 

saavedra

 

Vous êtes né a Santiago au Chili. Après trois années passées à l’école Militaire chilienne, en 1964, vous avez décidé de changer de métier pour devenir journaliste.

– Dans la même année j’intègre le Mouvement « Civique et militaire » au sein duquel je suis nommé Président de la jeunesse. Le Mouvement décide d’adhérer et soutenir la candidature de M. Salvador ALLENDE en 1964, je suis nommé responsable de la sécurité du candidat Salvador ALLENDE, ce qui me permet de le côtoyer et de le connaître.

– 1965, travaille en tant que journaliste au Journal « El Clarin », l’un des quotidiens au plus grand tirage au Chili, trois cent mille exemplaires par jour.

– 1968, Militant du MIR, Mouvement de la Gauche Révolutionnaire, fondateur du Journal « El Rebelle dans la clandestinité ». Période d’actions armées du MIR. Lors d’une action armée je suis blessé à la jambe et tombe en prison pour huit mois.

– 1969, libéré avec le soutien de Salvador Allende, je suis appelé à la création d’un Journal de soutien à la candidature présidentielle de Salvador ALLENDE en 1970. C’est avec la participation des journalistes les plus connus au Chili que nous créons le Journal « Puro Chile», qui est devenu le moteur de l’engagement et celui qui a conduit à la victoire Salvador ALLENDE qui fut élu Président l’année 1970.

– 1971, Chargé de Communication au Ministère des Mines, Journaliste, et travaillant activement pour la nationalisation de la mine du cuivre la plus grande du monde ainsi que la récupération de la richesse Nationale Chilienne.

– 1973, Le Coup, et en même temps une forte répression par l’armée, des persécutions, des exécutions arbitraires, des disparus etc. Je suis passé à la clandestinité trois mois avant le coup d’état qui s’était annoncé suite aux grandes manifestations organisées par l’Extrême Droite et soutenues par les militaires et les Etats Unis. Ai pris les armes pour combattre la dictature, en même temps j’organise des structures de communication

clandestine, c’est pourquoi j’étais recherché en tant que journaliste et résistant. Le fait d’avoir combattu la dictature du Général PINOCHET les armes à la main d’avoir tombe en prison, j’ai été condamné à vingt années d’exil par cette même dictature. J’ai été sauvé par la solidarité internationale et la France plus particulièrement. - 1974, Arrivé à Paris, je suis nommé Responsable de la Communication de la Résistance. Je travaille à l’hebdomadaire «Témoignage Chrétien» qui m’a accueilli en tant que journaliste. -

L’année1978 voit la création d’un mensuel sur l’Amérique Latine, «Spécial Amérique Latine».

– 1982, création d’un hebdomadaire sur l’Amérique Latine « Summa de America Latine », avec des journalistes professionnels et des écrivains Prix Nobel de Littérature ; Octavio Paz, Garcia Marquez, Jorge Luis Borges, etc. Premier hebdomadaire à grand tirage d’Amérique du Sud en Europe, quatre vingt mille exemplaires par semaine, dont je suis le Directeur Gérant, et fondateur.

1990, Rentré pour la première fois au Chili depuis 15 années, avec autorisation spéciale, en tant que délégué pour la « Démocratie au Chilien » premier congrès après la Dictature, pour la Démocratie et la Liberté. 1998, je suis élu Président Européen de la « Coordination Franco Chilienne contre l’Impunité », au moment où le Général Pinochet a été emprisonné en Angleterre. Ce même Mouvement qui organise les manifestations quotidiennes à Londres pour aboutir au jugement d’Augusto Pinochet.

Journaliste à « France 2 », puis à la « Presse Parlementaire », membre du Presse Club de France, et actuellement Président de la Chambre Chilienne de Commerce et d’Industrie en France.

Pour toute votre œuvre humanitaire, la Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

Laurent TIXIER

 

tixier

 

Pour décrire, Monsieur Laurent Tixier, défenseur de la culture et du patrimoine, Président du Conservatoire National d’Escrime ancienne, metteur en scène, scénariste, chanteur, musicien, comédien et escrimeur, le journal « Ouest-France », titre, « La flûte, la plume et l’épée » ...

De 1985 à 1995 il est chercheur et collecteur bénévole de chansons, de témoignages de vie et de musiques traditionnelles, en Bretagne et en Vendée, auprès des personnes âgées.

De 1991 à 1993, il est chargé de mission pour la sauvegarde et la transmission du patrimoine oral du département par le Conseil Général, auprès des Conseillers généraux et des Maires de Vendée. Il œuvre parallèlement pour l’Historial de Vendée, en tant que créateur musical et interprète, pour la partie médiévale de la muséographie.

De 1990 à 1993, il est professeur de vielle à roue aux Conservatoires des Sables-d’Olonne, de St-Gilles Croix de Vie, et de St-Hilaire de Riez. Laurent Tixier publie également ses recherches sur l’histoire de la vielle en Poitou. Il encadre des stages de vielle en Espagne pour le compte du Gouvernement de Castille Y Leon au Centro Ethnographico de Uruena.

De 1990 à 2002, il créé, le groupe de musique Yole, qualifié de groupe phare de la musique traditionnelle française par la presse des années 90 et reçoit plusieurs distinctions pour les CD.

En 1996 il devient cofondateur de la Compagnie Outre Mesure (musique à danser de la Renaissance française). Il œuvre avec cet ensemble dans les grands festivals de Musique Ancienne tel le Festival de Musique Baroque d’Ambronnay et dans des sites prestigieux, comme le château d’Azay –le-Rideau, de Chambord ou d’Amboise, et reçoit également plusieurs distinctions pour ses enregistrements.

Musicien concertiste, il effectue de très nombreuses tournées en France et à l’étranger (Belgique, Espagne, Italie, Irlande, Allemagne, Pologne, Bulgarie, Hongrie, Territoires d’Outre-Mer) et participe à l’enregistrement de 40 albums discographiques. Consultant artistique et poly-instrumentiste auprès de Nick GLENNIE-SMITH (compositeur hollywoodien) pour la musique de la cinéscénie du Puy du Fou où Laurent enregistra, 22 instruments de musique anciens...

En 2006, à la demande du WWF, il crée pour la clôture du Forum de création de l’ Alliance pour la Planète un spectacle Seul en scène Le Lycanthrope, diffusé la même année en régions Pays de la Loire et Rhône-Alpes. A partir de 2002, Laurent participe à la renaissance de l’Escrime Ancienne (dernier art martial d’Europe occidentale) en organisant les Championnats de France et Championnats du Monde d’Escrime Artistique en 2004.

En 2005 il crée le 1er Conservatoire National d’Escrime Ancienne, qu’il préside actuellement. Guidé par l’« archéologie expérimentale », il diffuse, via des spectacles, l’art de l’Escrime Ancienne et son enseignement avec le Maître d’Armes Michel Palvadeau dans des sites prestigieux tel que le Château Royal de Blois ou bien encore le Donjon de Montrichard. Il est intervenu récemment dans l’émission Des Racines et des Ailes sur l’histoire de l’assassinat du Duc de Guise et les techniques d’escrime au 16e siècle.

Au titre de son engagement dans la diversité culturelle, Laurent Tixier est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la Ministre de la Culture Christine Albanel en 2008. Il soutient l’association Les Oursins  que préside Aurore Prudent-Roiland et dont la mission est de donner une éducation aux enfants démunis de Manille aux Philippines. Une porte ouverte présentant l’action de l’association s’est tenue cet été chez Laurent Tixier.

Pour ces engagements humanistes, associatifs et culturels, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse ce soir de Distingué Monsieur Laurent Tixier de sa Médaille d’Argent avec Palme et Couronne .

 

Christian JAMES

 

james

 

Monsieur Christian James est né le 10 mars 1947, à Drancy. Après ses études secondaires, il obtient un Diplôme d’études comptables supérieures et une formation professionnelle aux Arts et Métiers. Il fait son service militaire  à Berlin, dans le train des équipages qui transporte des troupes et du matériel entre Paris et Berlin. Puis il se marie, sa femme d’origine Coréene est aumônière dans un hôpital parisien. Ils ont deux filles, Barbara qui est aujourd’hui ingénieur informatique et Elodlie éducatrice spécialisé. En complément de sa formation initiale, Monsieur Christian James fait un parcours à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris de Management Stratégique des entreprises. Il a été directeur administratif et financier de différentes sociétés de productions culturelles parisiennes, qui organisent des concerts de variétés et de musique classiques, ainsi que des spectacles vivants, des évènements à caractère culturels et des tournées de concerts, de spectacles musicaux et théâtraux.

Puis, il est auditeur dans un Cabinet d’expertise comptable, avant de devenir Directeur Général de L’ADAMI qui est l’Administration pour toute la France des droits des artistes interprètes. Suite à la loi de 1985, il met en place un système de perception et de reversement des droits des artistes interprètes dans le cadre de l’ADAMI. A ce titre, il intervient dans la négociation des contrats auprès des redevables que sont les chaînes de télévisions, les radios, les discothèques et l’ensemble des lieux sonorisés et sur les supports enregistrables ;

Il participe à l’organisation d’un système de répartition de perceptions et défense des droits des artistes interprètes auprès des pouvoirs publics, dans les instances internationales de l’O.M.P.I. et signe des accords internationaux avec les sociétés de perceptions qui sont à l’étranger. Monsieur Christian James intervient également dans la promotion, le développement et le soutien du spectacle vivant en s’impliquant dans le financement de nombreux Festivals, dont entre autre, ceux de Cannes, Avignon, La Rochelle, Clermont Ferrand et Aix en Provence, pour ne citer que les principaux. Il est aussi administrateur des sociétés de perception de droits artistiques SPRE / COPIE France / SORECOP / F.C.M. (fonds de création musicale). Il est également Directeur Associé dans Initiatives et communications internationales ICI, organisme ou il gère les plans de communication, l’organisation d’évènements pour la promotion.

Monsieur Christian James est un Marathonien, qui participe à des raids- nature sur les tous les continents. Il est Membre du Jury et Vice Président Exécutif  du Club audio Visuel de Paris qui organise des dîners débats au Cercle Républicain de Paris et chaque année, la Cérémonie de remises des Lauriers d’Or de la Radio et de la Télévision. Il soutient la promotion de programmes audiovisuels à caractère civique et il est Membre Fondateur du Club International Connection, qui est un club de rencontre de créateurs d’entreprise.

Pour ces activités culturelles, artistiques, citoyennes et associatives, la Ligue universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir,  Christian James de sa Médaille d’Or.

 

Paul Wai Sing TING

 

ting2

 

Né le 28 avril 1940 à Shanghai, Chine, Paul Wai Sing TING est venu poursuivre ses études en France avec son épouse en avril 1969 peu après leur mariage. Le 14 février 1970, ils ont donné naissance à leur fils Jean-Pierre TING à Paris. En avril 1971, Paul TING monta officiellement sa propre entreprise import-export nommée Société Commerciale TINGS SOCOT spécialisée dans la vente des produits de Hong Kong, de Macao, de Taiwan et du Japon. Jusqu’aux années 80, SOCOT fait déjà partie d’une des plus grandes entreprises chinoises en France. En 1982, Paul Ting acheta des locaux de plus de 1000 M2 dans le 19e arrondissement de Paris servant de bureau, de salle d'exposition et d’entrepôt de SOCOT. Au début des années 1980, beaucoup de réfugiés d'Indochine s’installèrent en France, la plupart étant chinois d’outre-mer ou descendants chinois. A l'élection présidentielle en 1981, François Mitterrand élu Président, accorda l'amnistie des immigrants illégaux étrangers, de nombreux Chinois ont pu ainsi en bénéficier, ce qui stimula la prospère croissance économique des Chinois en France, un quartier chinois s’est formé petit à petit dans le 13ème arrondissement de Paris. Mais il n’y avait pas une association chinoise pour rendre service à la communauté chinoise. Paul Ting fonda l'Association des Chinois en France en réunissant les représentants des trois générations de chinois et fut élu le premier Président de l’association. Il fut réélu président pendant quatre mandats et maintenant en tant que président du Bureau.

Pendant les vingtaines d’années de ses mandats, il a créé une permanence de service social pour aider les nouveaux arrivants chinois à s’intégrer à la société française, à résoudre leurs problèmes divers, et il organise des activités culturelles aux fêtes traditionnelles chinoises et des matches de ping-pong, de basket… en collaboration avec d’autres associations franco-chinoises dans le but d’enrichir la vie des Chinois de la communauté. Il a lancé des appels aux dons pour les sinistrés du monde entier et milite via la Croix-Rouge.

Parallèlement à l’association ACF, il fonda l’école chinoise CCACR proposant des cours de français aux immigrés chinois et cours de chinois mandarin aux enfants d’origine chinoise. Ce fut la première et la plus grande école chinoise à Paris permettant aux nouveaux immigrés chinois d’apprendre la langue française avec une méthode adaptée à leur demande et besoins. Pendant une vingtaine d’années, on compta plus de treize mille adhérents qui ont suivi ces cours de français au sein de l’école chinoise CCACRF.

Nombreux de ces élèves, sont devenus gérants d’entreprise chinoise et leaders de la communauté, s’intégrant ainsi beaucoup mieux à la société française.

L’école propose des cours de chinois mandarin à la deuxième génération d’immigré. Un an après sa fondation, plus de 200 élèves se sont inscrits. Le nombre d’élèves ne cesse d’augmenter et aujourd’hui, on compte plus de 600 élèves, enfants et adultes, et quatorze professeurs, du niveau éveil enfant au niveau post-bac. Ils sont diplomate, ingénieur, directeur…Beaucoup sont expatriés en Asie-Pacifique.

Paul Ting et son épouse Betty Ting ont 2 enfants, un fils et une fille . Le fils aîné Jean-Pierre, master en sciences d’économie à l’Université de Californie à Berkeley, il a été attaché commercial du consulat de France à Guanzhou à l’âge de 23 ans, le plus jeune diplomate à l’époque.. Actuellement expatrié à Hong Kong, il est le CEO en Asie-Pacifique d’une entreprise française.

La fille Marielle TING est diplômée des Droits des Affaires internationales à la Sorbonne et à l’université de New York (NYU), elle est avocate dans un groupe dont le siège est à Paris.

Paul Ting ne s’est pas uniquement consacré à sa carrière, toute sa vie, il l’a consacré aux autres dans le but d’enseigner, d’adapter et secourir. Pour toutes ces valeurs, la Ligue Universelle du Bien Public ne pouvait faire mieux que de lui décerner sa médaille d’OR, avec toute ses félicitations.

 

Luigi PRUNETI

 

prunetti2

Monsieur Luigi Pruneti est né à Florence le 14 Décembre 1948. Diplômé en littérature avec Mention très bien, il obtient ensuite le diplôme de spécialisation en histoire. Entre 1977 et 1987, il participe à des cours de spécialisation. Professeur, chercheur, écrivain, journaliste-essayiste inscrit au registre professionnel de la Toscane, il a collaboré pour des quotidiens, parmi lesquels : « L’Universo », « Il Pensiero Politico », « Viva Piazza », « Hera », « Delta », « L’Opinione », « Cronache medievali » et « Archeomisteri ».

Membre d’associations culturelles et académiques, il est Conférencier et Professeur dans les « Ecoles Estivales de Hautes Formations » organisées par le « Centre Giovanni Giolitti pour l’étude Publique » et par « L’Institut Italien pour les Etudes Philosophiques ».

Il appartient à : L’Académie des Vaganti, l’Ordre de la Corona Ferrea, l’Académie des Artistes européens, l’Académie le Tetradramma, Arts – Lettres-Sciences, l’Association Culturelle Eliopolis et à l’Académie Impériale de Russie Studiorum Universitas Sancti Nicolai. Il est Directeur de l’Institut des Religions comparées de l’Académie International de Saint Joachim et Sainte Anne. Membre de l’Association Internationale pour l’Etude de la Pensée Esotérique et traditionnelle.

Actuellement Président d’Honneur du Conseil de direction de l’association Demeures de Saint-Jean Onlus. Cette association se doit d’aider les parents des enfants hospitalisés au centre pédiatrique de l’hôpital de Turin. L’association met à disposition des parents un logement meublé et toutes choses nécessaires au séjour. Les parents peuvent faire appel aux bénévoles de l’association, qui les aide comme tuteur à tout niveaux bureaucratique, connaissance de la ville et transport.

Il collabore également : au Comité scientifique de la Maison d’Edition La Gaia Scienza de Bari et dirige la collection des études maçonniques « Ouroboros » de la Maison d’Edition La Gaia Scienza de Bari. Membre du Comité scientifique de l’hebdomadaire Anthropos et Latria Revue Italienne des Etudes et Recherches sur les Médecines Anthropologiques et d’Histoire de la Médecine. Membre du Comité scientifique de « Alchimie – Alchimies 2010 » de la Commune de San Leo. Il reçoit  de nombreuses Médailles et distinctions :

. 1979 Prix « Portovenere – Montefinale d’Essayiste et de journalisme ».

. 2005 Prix « Tetradramma d’or » pour contribution élevée concédée à l’art, à la pensée et à la culture italienne au travers des propres œuvres ».

. 2007 Master Honoris Causa P.H.D. de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Grand Diplôme du mérite pour la Culture du Grand Conseil des Princes Chrétiens sous le Haut Protectorat de la Sainte Eglise Catholique Apostolique Orthodoxe Orientale Assiro Caldea. Chevalier du Souverain Ordre de Saint Jean de Jérusalem Chevaliers Russes de Malte.

. 2008 Recteur d’Honneur ad vitam de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Maître Académique pour la Culture et Consul Académique ad Vitam pour la Toscane et le Latium de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Chevalier Hériditaire de Justice du Souverain Angelicum Ordre Grec Orthodoxe du Saint Sépulcre de Jérusalem et de Sainte Sophie. Distinction Honoris Causa en Sciences Esotériques et Traditionnelles de l’Académie Internationale de Saint Joachim et Sainte Anne, sous le Haut Protectorat de la Sainte Eglise Catholique Apostolique Orthodoxe Orientale Assiro Caldea.

. 2009 Diplôme de participation au XII Symposium International d’Etude de la Franc-Maçonnerie à l’Université de Saragosse. La même année l’Académie Impériale de Russie en jumelage culturel et sous le haut patronage de la Mongolian Academy of Sciences Ulaanbaatar, lui confèrent les Palmes Académiques d’Honneur pour la littérature.

. 2010 le Souverain Ordre Templum Ordini, Ordre Dynastique Œcuménique Nobiliaire Chevaleresque des Chevaliers du Temple de Salomon, le nomme Commandeur et Patricien Byzantin.

L’Académie Impériale de Russie lui confère le Grand Diplôme Honoris Causa de Professeur Émérite et Doyen de l’Institut des Sciences Traditionnelles et Ésotériques.

L’Académie Impériale de Russie le nomme Ministre d’Honneur d’Italie et Consul d’Honneur Délégué Culturel pour l’Italie, France et Angleterre. L’Université de Langue et Culture Guarani, Institut Universitaire reconnu d’intérêt national, culturel et éducatif par le Parlement et par le Ministre de la Culture du Paraguay, Direction Générale d’Italie, le nomme Membre d’Honneur du Sénat Académique et Doyen de l’Institut d’Anthropologie.

A Riga le Sénat Académique de l’Académie des Arts des Pays Baltiques lui attribue le Doctorat d’Honneur. la Constatinian University United States of America, State of Rhode Island, county of Providence, lui attribue le doctorat Honoris Causa en Histoire.

Médaille de l’Académie des Sciences de la République du Monténégro.

prunetti

Et ce soir, pour l’ensemble de ses œuvres, actions et engagements, humanistes, associatifs et culturels, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse et fière, de le distinguer de sa Médaille d’Or.

 

David Ezzedine BEN YACOUB

 

ben yakoub

 

Né en 1961 a Mellita-Djerba en Tunisie.

Vous êtes président de l’association Carthago, cette association est surtout destinée a renforcer les liens entre la Tunisie, votre pays d’origine, et la France par le biais du tourisme sportif, saharien et culturel.

Vous avez emmenés les jeunes de Fontenay sous Bois et de Lognes pour participer au festival sportif sde Djerba.

Vous avez organisé de nombreux marathons en Tunisie ainsi que nombreux combats de boxe, tant en boxe anglaise qu’en full contact’

Vous collaborez avec les différents médias tels Eurosport international et la presse internationale sportive dans le domaine de l’athlétisme des rollers et des arts martiaux.

Vous avez bien sur beaucoup pratiqué le sport a haut niveau.

En 1983 Champion de boxe de Paris

Dans le domaine de l’athlétisme, vous avez passé 15 ans a l’INSEP, dans le Fond, demi fond, 1500, 5000 et 10000m. Notons votre meilleure performance au marathon 2h28.

Depuis votre implication dans le bénévolat en 1984, vous organisez de nombreuses courses dont certaines avec le professeur Montagné.

Vous organisez le combat de boxe de Medhi Labdoumi contre Stefano Zoff pour les championnats d’Europe.

Entraînement de Pascal Gentil, double médaillé olympique au JO et plusieurs fois champion du monde en taekwondo

Vous êtes dirigeant sportif dans plusieurs clubs, responsable de la communication a la fédération de boxe, président de l’association des présidents de club de boxe en France.

Vous êtes depuis 1999 dans l’organisation de nombreuses rencontres allant de la coupe de Ligue a la coupe de France.

Votre implication auprès des jeunes est particulièrement active et vous cautionnez TOXICO-KO, le respect dans le combat et le noël de la boxe.

Je ne cite la qu’une brève partie de vos implication dans l’humanitaire et le bien public afin de ne lasser l’auditeur, tant vos actions sont nombreuses.

La Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement honorée de vous remettre sa médaille d’OR.

 

Marie-Paule HOUDEMER

 

houdemer

 

Vous avez vu le jour dans l’Île de beauté, votre terre ancestrale.

Vous êtes issue d’une famille nombreuse ; après une enfance heureuse auprès de vos parents et des études secondaires méritantes vous avez souhaité entrer rapidement dans la vie active et pour cela quitter la Corse. Des activités dans le domaine touristique sur le continent vous ont donné cette opportunité. Mais le mal du pays vous a ramené en Corse et vous avez entrepris à votre retour dans l’île de beauté des études universitaires dans le droit des affaires au CNAM à Bastia.

Dès l’obtention de vos diplômes de comptabilité et de droit des affaires, vous avez été recrutée à l’ANPE de la Haute-Corse en 1976. D’emblée l’insertion des travailleurs handicapés et des repris de justice vous a été confiée.

Puis après la catastrophe du stade de Furiani, le Préfet de la Haute-Corse vous a chargé du dossier de suivi administratif et médical et de la réinsertion de ces accidentés dans le cadre d’un organisme crée à cet effet.

Fort de cette expérience, c’est tout naturellement que vous siégez à la COTOREP ainsi qu’à la formation professionnelle quelques années plus tard. Vous avez contribué également à la création de centres pour handicapés sur le continent et la Corse.

Votre engagement en faveur des handicapés vous a conduit à exercer des responsabilités syndicales dans votre entreprise au sein de l’ANPE, puis à l’échelon de la Corse en devenant secrétaire générale de l’Union départementale d’une grande centrale syndicale nationale.

Après avoir siégé comme administrateur à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Haute-Corse, vous avez été élue Présidente de son conseil d’administration en janvier 2005 et réélue pour un nouveau mandat en février 2010.

Connaissant votre parcours dans le domaine social et sanitaire, le Maire de Bastia, ancien ministre, vous a proposé en 2008 de rallier son équipe municipale. Elue deuxième Maire adjoint aux élections municipales en mars 2008 à Bastia, la délégation de l’action sociale vous a été attribuée ainsi que la vice présidence du conseil d’administration du Centre Communal d’ Action Sociale de Bastia.

Carte blanche vous a été donnée par le maire de la ville pour développer une politique municipale sociale et solidaire de la petite enfance jusqu’au 3e et 4e âge. Il s’en est suivi un certain nombre de réalisations dans ce domaine.

A mi parcours de votre mandat électoral, tout le monde s’accorde à vous reconnaître une réelle efficacité dans ce champ d’activités.

Les élections à l’Assemblée régionale de Corse ont été une occasion supplémentaire de vous investir dans le domaine social qui vous est cher.

Vous avez été élue en mars 2010 conseillère territoriale à l’assemblée de Corse où vous siégez dans la commission de développement social et culturel ainsi que dans la commission chargée d’analyser les conséquences sanitaires en Corse du passage du nuage radio actif provenant de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl au début des années 80.

Cet investissement massif dans le domaine social méritait d’être honoré et reconnu!

La Ligue Universelle du bien public,ayant pour vocation de faire l’éloge des bienfaiteurs du bien public, a décidé  de vous attribuer sa plus haute distinction :la médaille d’or pour récompenser un parcours professionnel et personnel en  faveur du handicap et de l’action sociale.

 

Claude OZENNE

 

ozenne

 

Il est né le 14 janvier 1929 à Saint-Denis, ville dans laquelle il réside encore aujourd’hui. Dès sa plus tendre enfance, sa grand-Mère qui l’éleva, l’engagea dans une formation musicale « L’Avant-Garde de Saint-Denis ». Des années plus tard, il en deviendra le secrétaire, poste qu’il occupera pendant 10 ans. Puis, grâce à sa notoriété et ses qualités humaines, il en devint pendant plus de 10 ans le Président. Il en est aujourd’hui le Président honoraire, après avoir fondé l’Association d’Education Populaire de l’Avant-Garde de Saint-Denis. 

Les compétences de Claude Ozenne, sa disponibilité au service des autres et son dévouement l’ont amené à occuper également le poste de Président de l’Encouragement au Dévouement de Saint-Denis pendant 25 ans. 

A cela vient s’ajouter son engagement bénévole au sein de la Ligue Universelle du Bien Public depuis 1967. Il en a été élu Vice-président de Saint-Denis en 1974. 

Outre les différentes activités et fonctions au sein des différentes associations, Claude Ozenne a porté assistance à des dizaines de jeunes en les accompagnant dans leur entrée dans la vie active en leur procurant emploi et logement. Aujourd’hui encore, âgé de 82 ans, il se lève tous les matins, dans le seul but d’aider son prochain. 

Aux nombreuses décorations dont il est titulaire tel que : Croix du Mérite musical en 1986, Jeunesse et Sport Or en 1988, Médaille du Travail Or en 1986, Médaille d’Or de la Ligue Universelle du Bien Public, et bien d’autres encore louant ses mérites.

La Ligue Universelle du Bien Public voulant récompenser celui qui est un des plus ancien membre actif, à le grand honneur d’y ajouter sa médaille d’Or avec Palmes.

 

Guerrier RARAHKWISERE

(celui qui traine avec lui, le soleil)

st hyacynthe 025

 

Ce guerrier contre la discrimination est un grand protecteur de la mère terre, il est aussi un protecteur des lois Naturelles (The Great Natural Law). Les lois Naturelles sont celles que toutes les Nations et Peuples Traditionnels de la terre connaissent.

Ces lois Naturelles sont celles qui ont permis à notre planète de continuer à supporter tout ce qui existe sur sa surface.

Née d’une famille de 6 enfants, le 20 août 1955, RARAWHWISERE prend naissance. Il est le 3e né de la famille. Sa mère en date d’aujourd’hui est toujours considérée par la communauté comme un officier de la loi.

En ce qui concerne son instruction dans les écoles non Autochtones, Il a été intégré dans la machine d’assimilation structurée, et dans les écoles résidentielles au Canada. Ce sont les mêmes écoles qui ont été mises en références lors d’une session parlementaire Canadienne, lorsque le Premier Ministre Harper a publiquement fait des excuses aux Autochtones du Canada qui avait participé dans ce programme des Écoles résidentielles.

En effet, avec l’aide des différentes religions, les écoles résidentielles ont par elles-mêmes tuée plusieurs centaines de milliers de personnes Autochtones au Canada. Les excuses communiquées par le Premier Ministre Harper, parlaient de génocides, assimilations forcées et de meurtre contre les Autochtones qui ont été touché par cette initiative.

RARAWHWISERE, même si il a été affecté et touché personnellement par les abus des écoles résidentielles, il a quand même réussi ses études primaire et secondaire. Par la suite, il a étudié en Science Politique et Mathématique au collège Dawson de Montréal. Il était parmi les meilleurs de sa classe.

Peu de temps après avoir fini ses études, il continue sur la voie des traditions Autochtones. Il est reçu par le Conseil des Hommes Traditionnels Kanienkehaka (Les Mohawks Traditionnels) qui font partis des Peuples Iroquois (les Haudenosaunee). Il continu dans le respect des traditions culturelles,

Aujourd’hui et depuis plusieurs années il est le dirigeants du Clan du Loup (Sharihowane). Le clan du loup fait directement parti de la structure de gouvernance des Mohawks.

En 1971, Il entreprend un combat personnel contre les écoles résidentielles, il se présente à la grande manifestation de protection des droits des Autochtones vis-à-vis de leur territoire. La manifestation s'est tenue sur le territoire Iroquois appelé Ondaka.

Le but visé par le gouvernement, était de leurs prendre leusr terre et territoires pour en faire du commerce, à leur détriment. Le tout a été tenté sans les consultés de quelques façons que ce soient. Mentionnons d’ailleurs qu’ils ont gagné ce long débat qui a duré de plus de 2 mois de barricades et manifestations.

Par la suite, il participe à des centaines de réunions avec le Conseil des Hommes Traditionnels, donnant ainsi la direction que le peuple Mohawk devra suivre pour les prochaines 7 générations, commece fut dans  les milliers d’années passées.

En continuation de ses interventions de 1971, visant à défendre les droits se sont peuple il participa à :

- 1979, la crise de Fort Thomson, les forces policières avaient eu comme ordre de mettre en prison le Chef de la Communauté pour avoir stoppé la coupe à blanc de leur forêt et de vouloir utiliser leur territoire pour passer les bateaux provenant du St-Laurent, le tout était sanctionné par le gouvernement des États-Unis. L’invasion du territoire fut arrêtée et le chef de la communauté n’a pas été mis en état d’arrestation, ils ont réussi à protéger le Chef de la Communauté.

- 1992, lors de la crise d’OKA, il fut l’un des premier Guerrier à être sur les lieux. Il prend les affaires en main et participe très sérieusement à stopper le gouvernement du Canada et du Québec afin ne de permettre aux propriétaire du terrain de golf avoisinant de déterrer les corps contenus dans le cimetière Autochtone pour simplement agrandir le terrain de golf en question. Cette manifestation dura plus de 3 mois et fut une réussite. Les terres de repos des Autochtones (le cimetière Indien de OKA), sont toujours en sécurité.

- 2004, Crise du Lac Chabot, Ontario, barricade et grande manifestation pour arrêter la pollution du territoire Autochtone contre les mines d’uranium. Le projet est stoppé.

- 2006, il est appelé à intervenir officiellement, contre les coupes abusives sur les territoires des Autochtones. Le Projet est encore une fois stoppé.

- 2009, intervention contre le bureau des postes frontaliers Canada / États Unies. Les postes Frontaliers en question, doivent re-localiser leur bureau pour ne plus empiéter sur une partie du territoire non cédé par les Mohawks des deux cotées de la frontière. L’intervention est un succès, des nouveaux bureaux sont re-localisés.

- 2011, crise des Autochtones contre le projet de pipeline d’Ultramar contre les Autochtones sur leurs terres ancestrales. Le projet demeure arrêter pour l’instant.

- 2011, crise contre la pollution des déchets toxiques déversés directement dans la communauté de résidence du guerrier RARAWHWISERE. Pour l’instant le projet est stoppé.

Malgré toutes les embûches qu’il a vécu depuis sa naissance, il continue à protéger les Autochtones dans le besoin sans rien demander en retour.

Pour toutes vos actions humanitaires la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’OR.

 

 

 

 AMBIANCE GROUPES     

groupe2

groupe3

groupe4

groupe5

 

Partager cet article

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations