Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 17:13
discours d'ouverture avec Serge Guillemot, J-C Baudry, Bernard Pinet, Ming Boupha, Dominique Cordier et Charles Dagnet. Les photos de Pierre Cardin et Claude Jaeck
discours d'ouverture avec Serge Guillemot, J-C Baudry, Bernard Pinet, Ming Boupha, Dominique Cordier et Charles Dagnet. Les photos de Pierre Cardin et Claude Jaeckdiscours d'ouverture avec Serge Guillemot, J-C Baudry, Bernard Pinet, Ming Boupha, Dominique Cordier et Charles Dagnet. Les photos de Pierre Cardin et Claude Jaeck

discours d'ouverture avec Serge Guillemot, J-C Baudry, Bernard Pinet, Ming Boupha, Dominique Cordier et Charles Dagnet. Les photos de Pierre Cardin et Claude Jaeck

Monsieur l'Ambassadeur
Messieurs les Officiers généraux,
Mesdames, Messieurs les autorités civiles et militaires,
Mesdames, Messieurs les Elus,
Mesdames, Messieurs les Présidents d'associations
Chers amis et vous tous en vos grades et qualités

Il m'est agréable de voir parmi vous de nombreuses personnalités à qui je suis heureux de souhaiter la bienvenue. Je ne vous les citerai pas tant l'exercice est périlleux et que j'ai garde d'en oublier une seule.

C'est à  vous tous que vont ensuite mes remerciements, d'avoir, si nombreux répondu à  notre appel et sacrifié quelques heures de vos occupations habituelles pour les consacrer au noble idéal de fraternité que nous vous proposons.

La Ligue Universelle du Bien Public que j'ai l'honneur de présider réactivée en 1932, en reprenant les traditions de l'ancienne Ligue du Bien Public formée depuis plus de cinq siècles et restée enfouie après des luttes ardentes, dans l'hypogée de l'Histoire. Elle fut créée en 1465 sous Charles le Téméraire et nous en fêtons cette année le 550e anniversaire.

Au cours de ces dernières décennies, elle a été successivement intitulée : Ligue Républicaine du Bien Publique puis Ligue Internationale du Bien Public et aujourd'hui Ligue Universelle du Bien Public.

Elle s'est donnée pour tâche de promouvoir le Bien public sous toutes ses formes, de grouper toutes les bonnes volontés animées du même idéal et d'unir les efforts de tous ceux, groupements et individus, qui ont à coeur de travailler :

• à l'amélioration de la condition humaine, en accélérant toutes les améliorations sociales compatibles avec l’intérêt public,

• à l'atténuation constante de la misère des enfants, des vieillards, des malades, suivant les directives adoptées par la Ligue, de toutes les oeuvres de bien existant dans tous les pays participants,

• à la suppression des abus et à la réparation des injustices,

• à l'établissement de la concorde internationale, prélude et gage de la paix universelle, en formant une élite du bien par la réunion des personnalités des divers pays participants, capables par leur autorité morale et intellectuelle, ainsi que par leur amour du bien public, de faire prévaloir le plus grand bien que l'on puisse espérer.

Nous voulons rechercher avec foi et persévérance, le mérite, éclatant ou caché. Et si nous l'exaltons publiquement, c'est parce que nous voulons qu'il devienne un exemple. Nous pensons servir ainsi efficacement le bien public.

Nous avons l'appui et le patronage de sociétés et de groupements connus et appréciés, acceptant de coopérer avec nous à toutes les grandes tâches humaines, intellectuelles et scientifiques. Nous sommes rattachés à l'UNESCO au titre d'organisation non gouvernementale depuis 1948. Elle est également reconnue d’intérêt général et fait partie depuis sa création du Comité français des ONG de l’ONU.

Nous sommes convaincus, en effet, que le Bien public tel que nous le concevons, ce pourquoi nous combattons, est probablement présent dans tous les secteurs des activités humaines, à tous les niveaux, dans toutes les circonstances de la vie et peut être illustré par tous, du plus humble au plus grand. La Ligue Universelle se manifeste partout dans le Monde pour distinguer les meilleurs Serviteurs de l’Humanité.

Le palmarès dont nous allons vos présenter dans un instant montrera, je crois, la preuve de ce qui vient d'être affirmé, par la diversité de cas qu'il évoque et la convergence de leurs renseignements.

À vrai dire, nous observons qu'il y a toujours eu, au fil des temps, des personnages incarnant cette noblesse de coeur dans le cadre de la cité : c'était le gentilhomme du médiéval, l'honnète homme du grand siècle, le juste de toutes les époques.

Ils ont été les consciences de leur moment de vie. C'est dans leur tradition, la bonne, la vraie qu’ils se rassemblent pour défendre le Bien Public. La Ligue Universelles du Bien Public distingue ceux qui participent au rayonnement national et international, au progrès social et à la protection de la planète. Elle reconnaît ceux qui s'attachent à la défense des Droits de l'Homme, au respect des devoirs du citoyen par référence expresse pour les uns et les autres à la déclaration universelle qui les définit. En 2010, l’ONU nomma cette année : Année du Bien Public, et y adjoint l’accès aux soins et à la communication pour tous les peuples.

Ces actions, nous les poursuivons avec ardeur, forts des encouragements qui nous parviennent de tous côtés et que vous-même nous prodiguez, par votre présence en ce lieu.

Les personnes ou les structures distinguées par la Ligue Universelle du Bien Public sont donc des éléments d'élite, récompensés, vous l'avez compris, pour un comportement modèle, porteur pour la société.

L'ensemble des personnes qui vont recevoir notre distinction va confirmer mes propos : leur appel successifs, vous montrera combien notre quête de mérites, et j'emploie ce mot au pluriel, a été fructueuse. Leur action s'inscrit dans des domaines très divers, mais elle a un dénominateur commun : le triomphe sur la médiocrité.

Si l'attribution de notre médaille honore les récipiendaires, ceux-ci enrichissent notre association. Ils forment des prestigieuses élites morales et fraternelles et offrent de merveilleux exemples qui élèvent l'homme au-dessus de lui-même.

Je vous remercie de votre attention

 

 

NGUYEN PHUOC VONG Jean-Pierre

Il est né à SAIGON au VIETNAM en 1955..
Il a connu la guerre entre le Nord et le Sud au Vietnam.
De mère vietnamienne mais de nationalité française depuis 2 générations et de père vietnamien, il a opté pour la nationalité française à 18 ans.
Après avoir réussi le bac français Sciences Eco dans une école française au Vietnam, il part en France en 1974 pour poursuivre ses études.
1975, à la chute de Saigon, son père, industriel de renom et représentant du Comité Olympique au Vietnam  fut emprisonné à 70 ans en camps de rééducation par les communistes.
Il fera toutes les démarches nécessaires auprès des autorités françaises pour le faire libérer.  L’objectif est atteint 3 ans après.
Il faisait des caricatures avec son frère dans les journaux vietnamiens pour dénoncer le régime communiste et s’impliquait dans les associations vietnamiennes.
Diplômé de l’Institut Universitaire de Technologie d’Orsay, l’informaticien commençait sa carrière au Crédit Lyonnais (LCL) puis réalisait pour les bailleurs sociaux des logiciels de gestion locative.
Son logiciel a eu le premier prix technologique décerné par la société américaine ORACLE.
Conscient que la technique ne lui ouvre pas la porte du management, il reprend les études en formation continue et obtient un diplôme de 3ième cycle de management à l’Institut Français de Gestion.
Il a gravi tous les échelons dans l’informatique pour devenir Responsable Informatique dans un centre technique et de recherche française de +700 personnes.
Sensible à défendre les bonnes causes, il a été Président du groupe Utilisateurs français de PeopleSoft, filiale d’Oracle n’hésitant pas d’aller en Californie auprès du siège d’Oracle pour défendre et faire entendre les causes des informaticiens français. Il fut Président des responsables informatiques des centres techniques français.
Le côté « matheux », « sciences » est balayé par sa 2ième passion : l’Art.
Il est peintre dès sa tendre enfance. Il lui arrive de vendre des dessins d’avions assis sur les bancs du collège. Il pratique la sculpture sur le tard dans la trentaine. Il expose ses œuvres en France et à l’étranger (Chine, Allemagne, USA, VietNam). Passé le cap des 50 ans, c’est sa raison d’être maintenant.
Son expérience de manager et d’informaticien lui permet de créer et d’organiser avec succès des expositions d’art contemporain. Président de plusieurs associations d’art, il milite et fait la promotion des artistes auprès des institutionnels (communes, conseil départemental, conseil régional, entreprises,…)
L’art lui fait côtoyer le monde politique, monde qui ne le laisse pas indifférent. Il s’implique en rejoignant ou en fondant des mouvements politiques avec comme but bâtir une société brillante pour les générations futures.
Aimant profondément la nature humaine, il milite pour un monde meilleur tant au niveau politique qu’artistique.
La Ligue Universelle du Bien Publique est honorée de lui remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

BALLET Loïc

Loïc Ballet, né le 27 juin 1985 à Saint-Étienne (Loire), est un journaliste et animateur de télévision français.

Il entre dans le monde du journalisme adolescent en animant des émissions pour la chaîne de télévision locale de Saint-Étienne d'où il est originaire, TL7. Après un Bac général il intègre l'École Supérieure de Journalisme de Montpellier avant d'entamer des collaborations avec Onzéo, la chaîne de télévision du club de football de l'ASSE et France 3. C'est à la radio qu'il poursuivra son parcours sur France Inter avec Jean-Pierre Coffe et l'émission Ça se bouffe pas ça se mange en 2008.

En 2010, il commence à France 2 comme chroniqueur pour l'émission C'est au programme puis Télématin3 pour des chroniques gastronomiques aux commandes du triporteur de l'émission. Il sillonne la France à la rencontre des chefs et à la découverte des produits gastronomiques du terroir.

Il œuvre pour des associations caritatives telles que l’association Naevus 2000.

http://www.naevus2000franceeurope.org/

La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous compter parmi ses membres et vous remet sa médaille d’Argent avec Palme

 

Leon ZHOU

Né en Chine et après des études musicales en Chine, il intègre les cours au conservatoire et chante à l’Opéra de Paris comme ténor. Après de nombreuses prestations musicales, il retourne en Chine et développe, toujours dans le milieu artistique un regroupement d’associations artistiques dont il fait profiter de son expérience internationale pour favoriser leur participation à des expositions, notamment celle de Paris des Arts à l’Espace Pierre Cardin.

Son dévouement et sa probité ont été récompensé par une médaille d’Argent avec Palme. La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de lui remettre lors de cette exposition.

 

Elena SHATALOVA

Elle est née en 1955 à Moscou.

En 1981, elle obtient le diplôme de la faculté de Psychologie de l'Université de Moscou .

Chef du département des problèmes sociaux des invalides, auprès du Ministère des affaires sociales.

De 1987 à 1994, elle travaille en qualité d'expert en chef au sein de l'institut d'Etat d'expertise et d'organisation du travail des handicapés.

En 1995, Directeur de la chaire de psychologie sociale au sein de la faculté de réhabilitologie médico-sociale de Moscou.

Directeur du département analyse de projets du fonds Koudrine (ex-ministre des finances de Russie). Elle est la fondatrice du mouvement dénommé "La Russie Saine".

Le mouvement "Pour la Russie Saine", qu'elle a fondé à Moscou et dans la ville de Samara, s'appuie sur deux facultés formant toutes deux, des spécialistes de la réhabilitation médico-sociale.

En 16 ans, ces Facultés ont formé plus de 2000 médecins et 400 psychologues afin de travailler avec les personnes atteintes de ce type de troubles.

A l'heure actuelle, ce mouvement a élargi ses activités dans le domaine de l'autisme.

En 2012, ce mouvement a financé le spectacle "Mougli", tiré du roman de Kipling, où les enfants atteints de ce type de troubles jouaient à côté d'artistes professionnels. Ce spectacle a eu beaucoup de succès à Moscou. Le slogan de ce mouvement est "vivre dignement".

Elena a été décorée de la médaille de l'Académie Européenne de sciences naturelles "Robert Vikhrov", pour sa contribution par sa pratique de l'amélioration de la santé du peuple.

Toutes les activités d'Elena Shatalova sont consacrées aux personnes qui ont besoin d'assistance et plus particulièrement des invalides.

Sa première thèse scientifique traitait des troubles mentaux chez les adolescents.

Elena assistée de ses collègues, a organisé la fête dénommée "La journée pour surmonter". Plus de 1500 personnes ont participé à cette fête à l'occasion de laquelle sont organisées des rencontres des handicapés avec de grands artistes, des hommes politique et la jeunesse de Moscou.

En 2012, ce mouvement a financé le spectacle "Mougli", tiré du roman de Kipling, où les enfants atteints de ce type de troubles jouaient à côté d'artistes professionnels. Ce spectacle a eu beaucoup de succès à Moscou. Le slogan de ce mouvement est "vivre dignement".

Pour tout votre engagement dans le Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de votre présence et vous remet sa médaille d »Argent avec Palme.

 

LI TAI HUAN

Né le 7 Avril 1955 à Pékin en Chine

C’est un artiste peintre chinois reconnu mondialement.

1982 : diplômé de l'Université normale de la Capitale à l’Institut des Beaux-Arts

Président  de l’Association des artistes chinois

2002 à 2004 : Chine International Exhibition Centre, comme conseiller artistique

2004 - aujourd'hui : consultant Chine Arts and Entertainment Group art

2002 Vingt-cinquième Biennale de Sao Paulo - China Pavilion - Directeur artistique de la Chine Multimédia Art Asie-Pacifique 2003

2005 Français art moderne du Centre Pompidou expositions de consultants de l'art chinois

2012 à participer à l'exposition d'art contemporain allemande tenue en Chine

2014 à Participer à l'American Museum of Contemporary Art Bruce

2014 Année France Culture tenue à Paris, France et à Taiwan.

Nous ne citons là qu’une infime partie de ses 30 ans de travaux d’exposition tant son œuvre est immense et reconnue et à même place dans les musées.

Monsieur Li met à cœur l’encadrement, la formation des jeunes artistes et leur offre aide et assistance dans leur carrière. Monsieur Li est très attaché à contribuer à des fondations  caritatives et humanitaires.

Pour toute son œuvre artistique et son attachement au Bien public, la Ligue Universelle se devait de lui remettre sa médaille d’Or dans ce temple de l’Art qu’est l’Espace Pierre Cardin.

 

Régina BOUGLIONE

Lorsque l'on parle de cirque, c'est un nom qui est spontanément cité. « BOUGLIONE », une dynastie circassienne légendaire et emblématique.

Et pour cause…Scipion Boglioni, l’ancêtre de la famille, fils d’un drapier à Turin au début du XIXe siècle serait tombé sous le charme de Sonia, une jeune et jolie gitane dompteuse de fauves. Il aurait alors suivi sa belle en France pour ensuite, présenter des ménageries foraines. Le point de départ d’une aventure que leurs descendants vont perpétuer.

En 1934, la nouvelle génération composée des 4 frères : Alfred, Joseph, Firmin et Nicolas rachètent le Cirque d’hiver après avoir donné des spectacles en région parisienne et dans le monde.

Ce lieu empreint d’histoire accueillera de nombreuses productions couronnées de succès.

Enfin en 2015 et pour son 170ème anniversaire, la famille Bouglione s’est lancé l’immense défi de repartir sur la route à la rencontre du public français après une absence de 35 ans…

Régina, fille d’Emilien, reconnu comme l’un des meilleurs maîtres écuyers de sa génération s’est tout naturellement dirigée vers une carrière d’artiste pluridisciplinaire.

Elle à parcouru le monde entier dans diverses disciplines, mais c’est surtout dans la reprise de dressage de chevaux qu’elle nous émerveille. Ce soir, elle est l’ambassadrice ; magnifique de cette dynastie du Cirque français.

De plus, les cirques ont un cœur énorme et offre chaque année de nombreuses places gratuites aux défavorisés et handicapés via la Ligue et autres associations caritatives.

Merci de bien vouloir recevoir notre médaille d’Or de la Ligue Universelle du bien Public.

 

Valentin PAK

Valentin Pak est né dans l'Extrême-Orient Russe le 2 juillet 1950 dans la petite ville de Kavalerovo située à proximité de Vladivostok, la capitale de la Primorié.

Il est de nationalité russe et appartient à la communauté coréenne de Russie, une des composantes de la population de la Fédération.

Il s'agit d'un homme d'entreprises au sens le plus large du terme..

Il est né dans l'Extrême-Orient Russe, région appelée Primorié Krai, qui a pour capitale la ville de Vladivostok et dont la surface est comparable à celle du Royaume-Uni.

C'est en 1860, que la Convention de Pékin qui, mettant fin à la deuxième guerre de l'opium, donne le contrôle du Primorié à la Russie. Les coréens résidants sur place depuis des siècles prennent donc alors la nationalité russe.

C'est à l'issue d'études effectuées au sein de l'Ecole Polytechnique de Vladivostok qu'il obtiendra le diplôme d'ingénieur des mines.

Homme d'études et de recherche, il entreprend la recherche de solutions, afin de pallier les problèmes récurrents d'approvisionnement en eau qui se posent à la ville de Vladivostok, qui souffre périodiquement de graves sécheresses. C'est à l'issue de ses travaux, qu'est découvert le gigantesque gisement des eaux souterraines de Pouchkinskoye, lequel contribue actuellement un tiers des approvisionnements en eau de la ville de Vladivostok.

Entrepreneur, c'est dans les années 90, alors que l'économie se libéralisait, que Valentin Pak a créé ses propres entreprises : dans les domaines de la pêche du transport, du commerce et de l'industrie des médias. Il représente actuellement le plus important entrepreneur de la Primorié.

Homme fier de ses origines Coréennes, mais également homme politique, il assume outre les fonctions de Président de la Douma (assemblée) de la région, celles de Président des associations des Coréens de Russie. L'objectif de cette dernière de participer à la préservation de l'identité nationale et culturelle des Coréens, tout en soutenant également le développement les relations de bon voisinage et l'harmonie interethnique des peuples qui habitent la région de Primordial.

C'est dans cette perspective que Valentin Pak organise plus de 10 rencontres entre les consuls généraux de la Corée du Sud et de la Corée du Nord, ce qui est un fait unique dans la diplomatie actuelle. Les actions et initiatives prises en ce domaine par Valentin Pak lui ont valu la remise de distinction honorifique tant en Corée du Sud par l'université de Hanmindegue, que le Musée de la Réunification en Corée du Nord.

Valentin Pak a fondé en Sibérie et en Extrême-Orient le premier journal interethnique : L'aurore de l'Orient. En effet, plus de 160 ethnies et peuples différents vivent dans ce territoire.

Toujours dans le domaine des médias, il est également fondateur d'une chaîne de télévision et de radio et une société d'édition.

Homme engagé dans la vie associative, il l'est également en ce qui concerne les activités caritatives. À ce titre, Valentin Pack a créé sa fondation afin d'apporter une aide aux handicapés, les enfants nécessiteux et les vétérans.

Depuis les années, il soutient également les activités de l'école des arts pour les enfants. Celle-ci porte le nom de Tchaïkovski. Les jeunes talents de cette école ont été primés en Italie, en Espagne et en France.

Valentin Pak est présent dans le développement des activités sportives. Il est président de la Fédération russe de Taekwondo, boxe et sumo..

Il a personnellement, acheté les bâtiments du monastère situé dans la ville Razdolniy, qui devait êtres détruits, pour en faire don à l'Eparchie orthodoxe de l'Extrême-Orient. Ce monastère est désormais dédié à l'abri des personnes sans domicile.

En qualité d'éditeur, il participe à la vie culturelle en distribuant gratuitement des livres aux bibliothèques.

Il est également producteur du film "La Terre des Espérances" consacré au 150ième anniversaire de l’intégration de la communauté coréenne de Primorié à l'Empire Russe. Le film est traduit en anglais et coréen.

La Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement honorée de sa visite pour recevoir notre médaille d’Or.

 

ALRIC Catherine

Catherine Alric est née à Paris, d’une famille venant des quatre coins de la France, Bretagne, Hautes-Alpes, Normandie et Auvergne. C’est d’ailleurs en Auvergne, qu’elle crée avec des amis, un refuge pour les animaux à Arpagon-sur-Céré dans le Cantal, qui se nomme la « SPA le 15 », dont elle est la vice-présidente. Elle soutient également, avec ferveur, l’association ASPAS (Association de Sauvegarde pour les animaux sauvages), et elle a créé, dans sa propriété d’Auvergne une petite réserve ou elle  protège des animaux sauvages.

L’amour des animaux ne l’a jamais quitté, et elle participe tout au long de sa carrière, à de nombreuses émissions de télévision comme Trente Million d’Amis ou à des manifestations en faveur de leur protection.

Après son baccalauréat de philosophie, elle fait deux ans aux Beaux-arts de Paris. Parallèlement à ses études, elle est mannequin dans les plus importantes agences de la capitale, Models internationals et Catherine Harlé. Demandée par les plus grandes marques pour de nombreuses photos, films publicitaires et publicités radios, elle délaisse la peinture, pour suivre des cours de comédie et apprendre le métier de comédienne. Elle devient l’élève du cours René Simon, puis du cours Claude Viriot.

C’est lors d’une audition, qu’elle rencontre le metteur en scène Philippe de Broca, qui lui ouvre les portes du 7 ème art, avec un premier rôle dans L’Incorrigible aux côtés de Jean Paul Belmondo. Puis, Catherine Alric enchaîne de nombreux films à succès avec des partenaires prestigieux, tels que, Francis Perrin, Danielle Darrieux, Charles Vanel, Bruno Cremer ou Jean Rochefort. Elle tourne, entre autres, sous la direction, de François Leterrier et Denys de la Patellière, mais aussi, de Gérard Lauzier dans T’empêches tout le monde de dormir avec Daniel Auteuil, de René Gainvile dans L’associé avec Michel Serrault. Elle tourne également dans Pétrole, pétrole de Christian Gion avec Bernard Blier et Jean Pierre Marielle, et, sous la direction de Philippa de Brocca, elle tourne dans, La cuisse de Jupiter, Tendre poulet, et Le Cavaleur  avec Philippe Noiret et Annie Girardot.

Catherine Alric tourne également pour la télévision de grandes séries à succès, comme Les Brigades du Tigre, Arsène Lupin, Bonjour Maître ou L’Aigrefin. Elle travaille aussi beaucoup à l’étranger, et tout particulièrement, en Italie avec Hugo Tognazzi, ainsi qu’en Grande Bretagne pour Yorkshire télévision.

De, l’Argentine à l’Allemagne, de l’Autriche à la Yougoslavie, elle parcoure le monde, interprétant des rôles aussi variés que, la déesse Athéna dans Ulysse est revenu, une journaliste dans Flash le reporter une série en six épisodes pour la télévision Française, ou bien, une chanteuse de cabaret des années trente dans The Mixer, ou L’Aigrefin, série en douze épisodes pour France 2 et une chaîne anglaise, ou encore, Shéhérazade et Marie Antoinette dans Liberté Egalité de Jean Yanne,.

Catherine Alric a produit, réalisé et édité un album Le grand cirque au chapiteau doré. Elle écrit aussi des livres dont, Leur toute première fois aux éditions du Rocher, et, certains de ses ouvrages, font l’objet de versions enregistrées pour les enfants, comme Boulette et Marcel à l’opéra, Boulette et Marcel dans la rivière sacrée aux éditions Nathan.  Elle participe également à l’écriture de plusieurs scénarios, comme  Réseau, et Lune de miel.

Elle termine actuellement Le temps du bonheur qui doit se tourner pour le cinéma. Catherine Alric a également participé à l’écriture du livre Rêve d’étoiles aux éditions Alphée avec le célèbre spationaute Jean Loup Chrétien.

Récemment, elle a décidé de retrouver sa passion première, la peinture, en suivant à nouveau des cours de dessin dans un atelier, dont son professeur n’est autre, que la nièce de Philippe de Broca. Depuis de nombreuses années, elle s’est investie, pour aider un orphelinat dans le sud de l’Albanie, à Vlora ; mais aussi, dans une association élevant des chiens d’aveugles, et, elle participe régulièrement au Téléthon. Mais, le plus beau rôle qu’elle interprète est celui de Maman, d’un garçon proche de ses dix huit ans.

Catherine Alric est Chevalier de la Légion d’Honneur, distinction qui lui a été remise par le Premier Ministre, Monsieur Jean Pierre Raffarin, en 2003 à Matignon. Pour, sa carrière et sa création artistique, riches en partages, rencontres et découvertes, pour son engagement, associatif et sociétal, et pour toutes ses qualités humanistes, La Ligue Universelle du Bien Public est honorée et heureuse, de distinguer aujourd’hui Catherine Alric de sa Médaille d’Or.

 

 Pierre CARDIN

En 1936, Pierre Cardin commence son apprentissage à l’âge de quatorze ans chez Bonpuis, un tailleur à Saint-Étienne. Après un passage chez Manby, tailleur à Vichy qu'il rejoint à bicyclette, il monte enfin à Paris. Vers la fin de la Guerre, il débute chez Jeanne Paquin. Il rencontre Jean Cocteau et Christian Bérard par l'intermédiaire de Paquin, avec lesquels il réalise des costumes et masques pour La Belle et la Bête. Il entre pour un passage éclair chez Elsa Schiaparelli3.

Premier tailleur de la maison Christian Dior lors de son ouverture en décembre 1946, Pierre Cardin participe ainsi au succès du « tailleur Bar », qui d'après le Harper's Bazaar, définit le New Look de Christian Dior. Il quitte la maison Dior sur un coup de tête trois ans après3.

En 1950, au 10, rue Richepanse, il rachète la maison Pascaud, alors spécialisée dans les costumes de scène, il y ouvre sa propre maison de couture. Il gardera ainsi sa double activité créatrice : les costumes de scène ainsi que des créations de haute couture plus tard. Il a créé des costumes pour les bals, fêtes somptueuses d'après guerre, à côté des manteaux et tailleurs, sa spécialité3. Progressivement, sa clientèle s’agrandit.

Sa première collection voit le jour trois ans plus tard en 1953. Il y montre rue du Faubourg-Saint-Honoré des manteaux et des tailleurs d’une coupe impeccable, associant inventivité et sens du détail.

Quatre ans plus tard, il triomphe avec la présentation d'une collection de 120 vêtements et devient membre de la Chambre syndicale de la couture.

Pierre Cardin est au cœur des années soixante, il crée les fameux costumes de scène, une veste sans col, des Beatles et habille John Steed pour la série Chapeau melon et bottes de cuir. Designer, il présente dès 1970 une collection de meubles. Mécène, il crée l'Espace Cardin en 1971 où se produisent des artistes comme Marlène Dietrich, Bob Wilson, Gérard Depardieu, Jeanne Moreau, de nombreux groupes de jazz et de rock, le Pilobolus. Il débat, en 1972, dans Italiques avec Gonzague Saint-Bris et Jean d'Ormesson du retour du « dandysme ». Pierre Cardin est le premier Français à s’implanter en Chine communiste en 197814 ; ses mannequins défilent dans la Cité interdite à Pékin.

En 1978, il s'attelle à la réhabilitation du château du marquis de Sade, à Lacoste (Vaucluse)15 où il organise chaque année un festival.

Homme d'affaires, gastronome et amoureux de l'art, il devient, en 1981, le propriétaire du restaurant Maxim's de Paris, célèbre restaurant Belle Époque, temple de l'Art nouveau et s'implique personnellement dans le renouveau de l'établissement. Il en développe la marque dans le monde entier.

Dans les années 1980 et jusqu'au milieu des années 1990, il apporte son soutien amical à l'association de la presse, du music-hall et du cirque (PAVDEC-Presse associée de la variété, de la danse et du cirque) présidée par Jacqueline Cartier, avec à ses côtés diverses personnalités dont Guy des Cars, Francis Fehr, Yves Mourousi et Jean-Pierre Thiollet.

Dans les années 2000, il inaugure un musée consacré à l'Art nouveau aux 2e et 3e étages du restaurant Maxim's de Paris.
Commandeur de la Légion d'honneur
Commandeur de l’ordre national du Mérite
Chevalier des Arts et Lettres
Prix international du Conseil des créateurs de mode américains, en 2007
Commandeur de l'Ordre du Mérite Culturel (2007)

Les plus grands musées du monde organisent des expositions sur les créations de mode et de design de Pierre Cardin. Ce couturier et designer a été récompensé par plus d'une centaine de Grands Prix internationaux tant dans le domaine de la couture, de l'art, du design que des affaires. Il fait partie depuis 1960 des cinq français les plus connus dans le monde. Il est un des très rares couturiers à avoir la couverture du magazine Time.

Depuis 2006, un musée porte son nom à Saint-Ouen.

Le 16 octobre 2009, Pierre Cardin a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

En 1992, il a été le premier couturier à être élu membre de l'Académie des beaux-arts (France),(Section VI: Membres libres, fauteuil 8). Il a dessiné lui-même son épée d'académicien.

Pour tout ce généreux parcours, la Ligue Universelle du Bien Public se devait de remettre sa médaille d’Or à un Serviteur de l’Humanité tel que vous et nous vous remercions de nous honorer en l’acceptant.

 

 

Distinction remise ultérieurement, car  M. Claude JAECK, est  arrivé de Chine 48 h trop tard pour notre cérémonie, nous tenons à lui rendre hommage dans une autre remise de distinction.

Claude R. JAECK

Il a passé son enfance dans un pittoresque village d’Alsace de la région des Trois Frontières, non loin de Bale (Suisse) ou il a vu le jour en 1960. Bercé par le rythme régulier des cloches de Hégenheim, berceau familial dans le petit Comté du Sundgau, il y passe une enfance paisible et heureuse que rien ne destine à devenir un Français de l’Etranger.

Muni de son Baccalauréat en Sciences Economiques, il poursuit ses études supérieures dans le Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Reims ( devenu depuis NEOMA ) en y faisant un programme international et atypique pour l’époque, le Centre d’Etudes Supérieures Européennes de Management ( CESEM). Il entreprend également des études tertiaires à l’Université du Middlesex, ou il obtient son Bachelor Degree en European Business Administration en 1983, après deux années passées à Londres. Le ton de l’international est donné…

Titulaire d’un Brevet de Préparation Militaire il se destine à faire l’Ecole des Officiers de Réserve, l’avenir en décidera autrement et il effectue son Service National comme Volontaire du Service National dans l’Administration (VSNA) au sein de la French Business Association de Singapour. Affiliée à l’UCCIFE, elle est de facto la Chambre de Commerce Franco-singapourienne. Profitant du soutien de deux Présidents très actifs, il fait monter la Chambre en puissance. Son travail d’entrepreneur et sa contribution vaudront à cette Chambre de Commerce de prendre l’élan qui la conduit à devenir un lieu incontournable pour les hommes d’affaires français de Singapour ou ceux qui seraient amenés à visiter l’Ile-Etat.

En 1985 une société française en prospection ayant repéré ses talents, propose à Claude JAECK d’ouvrir son Bureau de Représentation pour l’Asie du Sud-est.

Il rejoint alors le Groupe ESSILOR qui entreprend dès lors l’expansion remarquable qu’on lui connaît dans la région. Chargé du développement, il s’attache à mettre en place les fondations d’une présence commerciale et industrielle durable en lançant des partenariats par participation et acquisition qui aboutiront au réseau de distribution inégalé dont l’entreprise dispose encore de nos jours. Il est également partie prenante dans le choix de la Thaïlande pour ce qui fut la seconde plateforme industrielle du Groupe en Asie, alors qu’il a la direction de leur filiale de distribution à Bangkok de 1987 à 1992. Chargé de l’acquisition et par la suite de l’intégration de cette société familiale chinoise à Bangkok, il en fait un des fleurons du Groupe en Asie durant le temps de son mandat.

C’est en 1990 à Bangkok, à l’âge de trente ans, qu’il est nommé Conseiller du Commerce Extérieur de la France pour la Thaïlande, mandat qu’il a renouvellé depuis a Hong Kong puis a Shanghai.

Claude JAECK reste étroitement associé au Groupe ESSILOR, qui confie la distribution exclusive de ses produits en Indochine et au Myanmar, a la société qu’il crée a cet effet et pour son compte, en pariant des 1992 sur les ouvertures du Vietnam, du Cambodge et du Laos. Son entreprise, Pacific Intertrade Company Pte. Ltd., devient ainsi de 1992 a 1997, la seule société d’optique et de lunetterie de Vientiane ( Lao Optique) et de Phnom Penh ( Royal Optique) et réussit une présence commerciale enviable au Vietnam et au Myanmar. Egalement distributeur exclusif des montures de lunettes CARTIER dans ces pays, il est le premier à y réintroduire cette marque depuis 1975. Après la construction de ces filières de distribution, il cède son réseau à ESSILOR en 1996.

Il est appelé à rejoindre le Groupe Jean-Louis VILGRAIN pour prendre la Direction du Développement International de DELIFRANCE en Asie.  Rien de plus parlant que Silom Road, en plein centre de Bangkok, jalonnée des couleurs tricolores à l’occasion de l’ouverture du premier DELIFRANCE de Thaïlande. Arrivé au zénith de sa valeur boursière le Groupe VILGRAIN cède son actif valorisé au Groupe Singapourien Sembawang.

Il rejoint le Groupe ARC International en qualité de Directeur du Marketing et des Ventes pour la Chine. ARC International devient rapidement leader du marché chinois avec 25 à 70% de part de marché selon les enseignes de la distribution moderne.

Claude JAECK est alors appelé à consolider l’implantation d’APEM, une PME française leader dans le domaine de la conception, la fabrication et la distribution d’interrupteurs professionnels.  Son expérience lui a permis de parrainer de jeunes entrepreneurs français en Chine dans le cadre de sa mission de Conseiller du Commerce Extérieur de la France, mandat qu’il a exercé pendant 20 ans.

De 2011 a 2013 il pilote les intérêts en Chine de Beaulieu International Group, une société familiale flamande un des leaders mondiaux des revêtements de sols. Depuis, Claude R. JAECK a mis en place a Shanghai sa propre activité de conseil au service d’entreprises étrangères travaillant en Chine ou désireuses de s’y implanter. Il est également partenaire dans la société de consultants Relecom & Partners à Paris et Conseiller du réseau Ambrosetti de Milan.

Dans le monde associatif Claude JAECK est depuis 2006 le Délégué Général du Souvenir Français pour la Chine. La Délégation de Chine fait partie de la prestigieuse association métropolitaine sous le Haut Patronage de l’Etat. La France en Chine… tout le monde, ou du moins ceux que la chose historique intéresse, avait plus ou moins entendu parler de la croisière jaune, des canonnières du Yang-Tse, des jésuites français aux marches du Tibet, de la bataille de Palikao, de la concession française de Shanghai, ou peut être du triste épisode du sac du Palais d’été ! Donc a priori, pas de cimetières, ni de monuments a la gloire de ces étrangers qui foulèrent en maître le sol sacré de l’Empire du Milieu. Le destin en a voulu autrement car l’aventure française en Chine, grandement méconnue par le grand public, est bien réelle.

Faire revivre ces missionnaires, ces militaires, ces diplomates et tous ces courageux aventuriers qui ont laissé la trace de leur passage sur ce sol étranger aux antipodes de la France. Le Souvenir Français de Chine a d’abord réuni des hommes et des femmes qui ont souhaité contribuer a cette mission.Contribuer à rechercher, à comprendre et à écrire l’histoire de ceux qui nous ont précèdé en Chine, transmettre a nos concitoyens et aux générations futures, cette “histoire des français de Chine”, par le maintien de leur souvenir, tel devint le grand dessein de la Délégation Générale dès sa création, il y a près de 10 ans. 

La transmission de la mémoire s’inscrit au coeur de la mission du Souvenir Français qui se bat depuis toujours contre l’indifférence en perpétuant la présence de ceux qui ont donné leur vie et ce qu’ils avaient de plus chère pour faire connaître des peuples et des terres inconnus.

Ce travail est une humble et modeste pierre de plus au grand édifice du mémorial national dédié a ces Français qui, bien avant nos contemporains, choisirent de partir loin des leurs, dans des conditions souvent très difficiles, et sans vraiment savoir ce qu’ils allaient devoir affronter.

Et si le Souvenir Français de Chine persiste à retrouver leurs traces, c’est pour y lire des leçons d’histoire laissées a notre intention. Bien avant nous, ils ont vécu, travaillé, aimé, créé, donné, ris et pleuré parmi ces chinois d’une culture si différente de la nôtre.

L’état des lieux dix ans après est un éloge aux quelques 400 membres et aux Présidents des 3 Comités qui progressivement ont été créés au fil des années a Shanghai, Pékin et Hong Kong.

Puis, ces lettres d’information devinrent un ambitieux bulletin mensuel dont l’exemplarité fut saluée de tous et sa diffusion alla bien au-delà du cercle des membres. Il était diffusé par tous les Consulats Généraux de Chine ainsi que les Chambres de Commerce en Chine.

Une grande partie de la Communauté française en fut destinataire et aujourd’hui, le Souvenir Français de Chine est un interlocuteur de référence pour les questions historiques et un atout pour les services de l’Attaché de Défense en charge des questions mémorielles.

Afin de recentrer le travail de la Délégation Generali dans sa mission première “d’entretenir, se souvenir et transmettre” a été créés en parallèle la Société d’Histoire des Français de Chine qui a repris le flambeau de la recherche purement historique.

Un site web a vu le jour il y a 5 ans  et en relaye articles et activités. Le Souvenir Français de Chine a également été a l’origine et a contribué a la publication de deux ouvrages traitant de notre histoire en Chine.  Le Souvenir Français de Chine est également sollicité par les grandes associations des Français de Chine pour faire des conférences.

En 2012, en hommage au Contre Amiral Auguste Léopold Protet mort héroïquement il y a 150 ans, en défendant Shanghai et sa population contre les rebelles Taiping, Le Souvenir Français a créé une médaille commémorative. S’agissant d’un marin, elle est également remise au pacha des bâtiments de la Marine Nationale qui font régulièrement escale dans le port de Shanghai.

Le FS est également partie prenante lors de la grandiose cérémonie du “Remembrance Day” a Hong Kong, organisé par la British Legion et la Ex-Servicemen Association les 11 novembre de chaque année. Il en est de même pour la commémoration de l’Armistice de 1918 à l’Ambassade de France de Pékin.

En 2010 l’Association fut particulièrement honorée par son Siège en lui attribuant à bénéficier d’un drapeau pour la Délégation Generali.

Au-delà des frontières, mais toujours dans le périmètre asiatique, et même si cela n’entre pas dans ses attributions, une gerbe est dépose et l’état des lieux est fait ainsi qu’un rapport établi pour le siége.

Trois illustrations : Le cimetière militaire français de Keelung au nord de Taipei qui abrite les cendres de quelque 700 marins français de l’expédition Courbet de 1885, la stèle funéraire d’Henri Mouhot au nord de Luang Prabang au Laos,

le cimetière de Than Muoi Dong Mo a quelque kilomètre au sud de Lang Son au Vietnam qui abrite 83 tombes de soldats français massacre par les Japonais en 1945 et la découverte de la tombe oubliée d’un militaire français mort pour la France en 1945 dans un cimetière militaire anglais a Rangoon en Birmanie.

Claude Jaeck est également depuis 2010, le Président Fondateur de la Société d’Histoire des Français de Chine (www.souvenir-francais-asie.com). .

Officier de Réserve (RC) il est affecte a la Direction Générale de l’Armement (DGA) en tant qu’Officier en Chef du Corps Technique et Administratif de l’Armement (OC2TAA).Il participe ainsi au rayonnement et au travail de communication de la DGA, au renforcement du lien entre la société civile et son Corps de tutelle, ainsi qu’a la promotion de la DGA en explicitant son action et ses missions. Il participe également à son développement international en aidant au développement des exportations.

Claude R. Jaeck a été auditeur à la 35e session en Intelligence Economique de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN).

Pour toute son implication dans le Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est très honorée de lui remettre sa médaille d’Or.

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans c r monie
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 17:08

C'est dans un cadre exceptionnel que la Ligue Universelle du Bien Public remettait ses distinctions lors du Festival International des Arts de Paris en présence de nombreuses personnalités.

26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
26 septembre 2015 - Espace Pierre Cardin
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 15:46
RAVIVAGE DE LA FLAMME 2015
RAVIVAGE DE LA FLAMME 2015
RAVIVAGE DE LA FLAMME 2015
RAVIVAGE DE LA FLAMME 2015
RAVIVAGE DE LA FLAMME 2015

Chaque année, la Ligue Universelle du Bien Public dépose une gerbe sous l'Arc de Triomphe et ce, le 19 juin.

Cette année, en compagnie de l'Etoile Civique, l'Association des Chinois en France, les Peuples Autochtones du Canada et la Batellerie de Conflans-Ste-Honorine, ainsi q'une ville d'Angleterre et en présence de nombreuses personnalités, nous avons pu en présence de nombreux drapeaux, dont celui presque octogénaire de la Ligue, raviver la Flamme avec la complicité de deux jeunes enfants venus de Hong Kong lors de leur visite aux grands parents. Ce fut pour eux comme pour nous un moment émotif, avant de saluer les personnalités et les porte-drapeau, puis signer le livre d'Or.

En souhaitant vous retrouver encore plus nombreux l'année prochaine.

Cordialement, le Bureau

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 14:49
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015
REMISE AU SENAT LE 3 JUILLET 2015

Remise de distinctions dans les salons du Sénat. La médaille d'Or de la Ligue Universelle du Bien Public pour le sénateur Didier GUILLAUME, ancien vice-président du sénat, actuellement, président du groupe socialiste au Sénat. Il s'en est suivi de la remise de la médaille d'or de l'Etoile Civique - anciennement Mérite Civique - pour Mme Nicole Ricard et Bernard Ricard.

Egalement une médaille d'Or pour M. Simon WANG, qui nous fit l'honneur de venir spécialement de Chine afin de venir nous rejoindre et recevoir sa distinction. Pour clore la remise, la traditionnelle photo de groupe avant d'entamer une vibrante Marseillaise. Tous reprirent le refrain de ce chant patriotique de circonstance sous la direction du chanteur d'Opéra émérite, Richard Finell d'Auxois.

De nombreuses personnalités étaient présentes malgré une chaleur torride, nous les en remercions d'avoir partagé ce moment symbolique dans les salons magnifiques du Sénat. Le sénateur Didier Guillaume n'ayant pu se libérer, nous avons remis le diplôme et médaille à son parrain et représentant Bernard Pinet, qui est également notre secrétaire général.

Nous nous sommes tous retrouvés au bar pour congratuler nos récipiendaires. Un repas digne de cet endroit nous fut servi et c'est avec difficulté, tant l'ambiance était au rendez-vous, que nous nous sommes quittés.

 

Madame Nicole RICARD, vous oeuvrez en faveur des plus démunis et vous apportez votre soutien, aux défavorisés de tous horizons. Vous aidez les familles d’enfants disparus et soutenez, entre autres, la Fondation pour l’Enfance, tout en développant une meilleure prévention contre la violence.

Grâce, à vous, plus de 500 enfants, en fin de vie, ont séjourné à l’étranger avec l’Association Air Liberté. Vous avez également permis, à des handicapés de France, de faire un Match de « Foot-Fauteuil » à Moscou. 700 enfants, Handicapés, ont pu ainsi, dans différentes disciplines, se rencontrer lors de cette grande fête, ou une fois de plus, le sport est apparu, comme l’une des preuves les plus tangibles de la fraternité humaine. Vous participez également aux nombreuses missions du Lion’s Club. Vous, vous impliquez, en faveur du Téléthon et répondez toujours présente pour défendre une noble cause.

Monsieur Bernard RICARD, vous êtes, bien sur, en harmonie avec les engagements de votre épouse auxquels vous adhérez. Digne, héritier, de votre père Paul, vous êtes Président et Fondé de pouvoir de la Société Paul RICARD en 1960. Société Paul RICARD, qui est aujourd’hui, il est important de le souligner, l’une des rare entreprise franco-française, a être numéro 1 Mondial .... Alors, au passage, toutes nos félicitations à l’ensemble de la famille, que dis-je, de la « Dynastie Ricard », qui dirige, de main de Maître, l’entreprise familiale depuis sa création.

Monsieur Bernard RICARD, tout au long de votre parcours, vous créez et dirigez également de nombreuses entreprises. Vous avez une nature de baroudeur. Vous aimez le sport en général et le sport extrême en particulier. Passionné d’aventure, vous avez fait, à 16 ans et sans le permis (Nous pouvons le dire ce soir, car il y a prescription et il n’était pas seul), le 1er raid en 2 CV Citroën en Afrique Noire ... Pour l’anecdote, cette épopée, a fait l’objet d’un livre, qui va être réédité prochainement. Vous participez aussi à la création du Yacht Club des Embiez, où mouille encore aujourd’hui, le magnifique trois-mâts de votre papa : Le Garlaban, du nom de son village d’enfance.

En 1960, vous devenez suppléant dans la discipline de la « Voile » aux Jeux Olympiques de Naples. Cette année-là, vous passez votre Brevet de pilote d’avion. Dans la foulée, vous créez, L’Aéro-Club du Soleil et l’Association Sportive de l’Automobile Club Paul Ricard.

Vous avez été Maire de Rouillac en Charente, ou l’on vous garde toujours en grande estime. La Vigne est l’une de vos passions… Cela vous a d’ailleurs valu, d’être distingué, de l’Ordre National du Mérite Agricole. Je ne me hasarderais pas, à décrire, votre parcours d’exception, courageux, original et atypique, cela nous emmènerait tard dans la nuit. En résumé, ce parcours, riche en aventures humaines et anecdotes diverses, est celui d’un aventurier au grand cœur. Avec votre épouse, vous partagez également, l’amour des artistes et celui des animaux. Ceux qui ont la chance, d’aller chez vous, en Andorre, peuvent apprécier les nombreuses œuvres d’Art, de toutes sensibilités et de tout horizon, que ne côtoie une meute éclectique et sympathique de chiens abandonnés, que vous avez recueilli.

 

Madame Nicole RICARD et Monsieur Bernard RICARD, vous avez reçu la Médaille d’Or ainsi que le Trophée du Mécénat de la Ligue Universelle du Bien Public, avec laquelle, vous avez mené des actions comme : faire voler les enfants handicapés au Club Air France, d’autres actions avec l’Hôpital Debré avec les enfants en surpoids et toujours l’AFM Téléthon ainsi que le cirque Pinder et Bouglione pour les jeunes enfants malades et défavorisés en fin d’année, etc.

Ce soir, c’est au tour de l’Etoile Civique, anciennement Mérite civique de vous remettre sa médaille d’OR

 

Simon WANG

Vous êtes né en 1960 à Guangxi (République Populaire de Chine) – marié – père de jumelles

Vous êtes Président du syndicat de l'imprimerie regroupant plus de 1500 sociétés.

Vous êtes également Président de la société "WANG'S INVESTMENT" – Shunde, Guangdong, ainsi que Président de la société "TCA", fabricant de mobilier de rangement professionnel pour les USA et le Canada.

Vous présidez une société d'import–export de vin et de cognac de France – "Saint Germain Co".

Président d'une société d'import – export de robinetterie

En 1999 – 2001 : Votre entreprise est classée par le Trésor Public chinois parmi les 10 meilleures entreprises qui paient des impôts

En 2003 : votre entreprise est classée parmi les 100 premières pour leur solidité économique dans la province du Guangdong

2005 : construction d'une cité immobilière – "Shangri La"

2009 : exposant d'honneur à l'exposition américano – canadienne de produits industriels. A cette occasion, la société a obtenu la médaille d'or du meilleur produit de l'année

2009 : Vous concevez et faites construire un château, dont l'architecture est d'inspiration française, au pied de la montagne Tailien de Shunde

Votre activité économique ne vous fait pas oublier les déshérités et vous faites de nombreux dons aux différentes provinces de Chine lors de catastrophes naturelles.

Vous fait construire une route d'accès dans votre province natale, le Guangxi

Vous faites de nombreux dons à des orphelinats, ainsi que de nombreux dons à des familles nécessiteuses pour que leurs enfants puissent être scolarisés jusqu'à leur majorité.

Votre attachement a nos valeurs, ainsi qu’au Bien Public, qui fait  de vous notre ambassadeur à travers la Monde, continue de nous honorer.

Vous aviez reçu la médaille d’Or de la Ligue Universelle du Bien Public lors d’une manifestation dans le parc de l’Office National des Anciens Combattants des mains du Général Guy Robin en présence de nombreuses autres personnalités.

L’Etoile Civique anciennement Mérite civique est heureuse de vous remettre sa médaille d’Or en présence des nombreuses personnalités présentes ce soir sans les salons du Sénat

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 18:10
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 15 JUIN 2015

Les membres du bureau de la Ligue Universelle ont largement collaboré aux remises, ambiance et surtout permis que toutes et tous forment une équipe cohérente pour l'assimilation des nouveaux venus et récipiendaires. Le bureau remercie et félicite les personnes qui sont venues parfois de loin, pour recevoir nos distinctions.

Vous pouvez consulter leurs discours de remise dans le dossier précédent.

Bien cordialement, le président exécutif Jean-Claude Baudry

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 17:57
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE
REMISE DE DISTINCTIONS LE 15 JUIN 2015-AMBIANCE

C'est dans la salle d'honneur de la Garde Républicaine - Bd Henri IV - PARIS IVe, que la Ligue Universelle remet ses distinctions en présence de nombreuses personnalités, avant de conclure par un buffet qui permit la rencontre entre les anciens et nouveaux membres.

 

 

MAGGIORE Philippe

 

Vous êtes né le 21 février 1959. à Nice.

Après l’obtention du Baccalauréat vous êtes embauché quelques mois à la Sécurité sociale, mais, la vie de bureau ne vous satisfaisait pas.

En 1982, vous  passez le concours de gardien de la paix de la Police nationale et après 5 mois d’école de Police vous êtes affecté à Nice. Vous intégrez volontairement l’unité de Police Secours chargée, outre les missions habituellement dévolues à la Police, de l’assistance et du secours aux citoyens, vous vous orientez déjà vers l’aide à autrui.

En 1998 vous êtes mis à la disposition de l’Association Nationale d’Action Sociale des personnels de la police Nationale et du Ministère de l’Intérieur (ANAS) dont la devise est « Solidarité et fraternité ». Vous servez au sein de cette association dans le secteur du Social de la Police au bénéfice des fonctionnaires.

En 2001 nous cofondez avec quelques amis l’Aviron club du Verdon destiné à promouvoir ce sport dans le haut Var plus particulièrement au profit des enfants des communes environnantes.

Enfin depuis juin 2014, vous dirigez le restaurant administratif de l’ANAS, situé à Joinville-le-Pont.

Votre sens du dévouement dans le cadre du bien public nous amène tout naturellement à vous remettre notre médaille d’Argent

 

 

CHERUY Michel

 

Vous êtes né à Meaux en 1953.

Après une formation de Métreur et de technicien d’étude de prix, vous vous dirigez vers l’armée.

Vous êtes affecté au Bataillon de Chasseur alpin, puis au régiment de Dragon de Provins comme adjoint au commandant de la Cie.

Vous rejoignez le régiment d’infanterie de Vincennes comme cdt de la 4e Cie de combat.

Puis, pour terminer cette carrière militaire au grade de capitaine, vous êtes affecté au groupement de gendarmerie de l’Essonne.

Vous continuez dans le civil dans différentes sociétés avec comme pôle de prédilection l’informatique, la sécurité et la gestion.

Mais, votre attachement pour les chasseurs alpins ne vous a pas quitté, vous êtes Trésorier de l’association Edelweiss de Vincennes, ainsi que de Tradition Chasseur, groupe de musique, ainsi que Trésorier général de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseur alpin à pied et motorisés.

Vous avez reçu les médailles de Bronze et d’Argent des services  militaires volontaires, ainsi que de nombreuses attestations et témoignages de satisfaction de la part du Ministère des Armées.

Pour votre engagement tant militaire que civil, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

SALAUN Philippe

 

Vous êtes né le 11 juin 1957 à Malo Les Bains.

Vos études, puis votre carrière professionnelle et votre vie personnelle éclairent d’une lueur toute particulière votre parcours. Parcours que l’on peut pourtant qualifier d’un chemin de croix vous conduisant de la matière, froide et brutale, à l’esprit, chaleureux et bienfaiteur, pour qu’enfin vous puissiez inspirer les âmes sensibles et pouvoir ainsi répondre à votre père qui ne manquera pas un jour de vous poser la question : « Philippe, qu’as-tu fait de tes talents? »

Un D.U.T de mesures physiques en poche en 1977, puis plus tard, en 1986, un DUT de Gestion et d’Administration de l’Entreprise, suivi en 1992 d’un MASTER en Gestion, vous conduisent tout naturellement à rejoindre les grands groupes industriels.

Une première expérience de 1982 à 1987 chez PEUGEOT. Puis vous intégrez le groupe SANOFI en décembre 1987 pour un poste de DRH jusqu’à aujourd’hui. Soit plus de 30 ans.

Votre matière première à vous, ce n’est pas la molécule, rare et bénéfique, si chère aux chimistes et à l’industrie pharmaceutique.

Votre matière première à vous, c’est l’Homme. C’est sans doute pour cela que votre carrière chez SANOFI sera essentiellement dédiée pendant plus de 30 ans à la fonction Ressources Humaines. Cela vous permettra de décliner sous toutes les facettes possibles, cette fonction, à la fois tellement ingrate et pourtant empreinte de tant de noblesse, quand elle permet à l’homme de s’épanouir harmonieusement dans son milieu professionnel, tout en développant aussi bien ses compétences professionnelles, que sa personnalité et ses talents potentiels.

Pour commencer, ce sera la mise en place d’un logiciel de paie, car tout travail mérite salaire. Puis ce sera la mise en place de politiques de formation, de démarches qualité. Dans l’industrie, ça compte la qualité ! Suivront ensuite, la mise en place de procédures de gestion prévisionnelle de l’emploi, d’entretiens individuels, des démarches de progrès, de la gestion administrative du personnel de la politique de recrutement, de la communication DRH au travers d’une revue interne, les relations avec les organismes sociaux, la négociations d’accords parfois complexes en développant des pratiques d’accompagnement au changement, et à l’évolution des métiers.

Car vous savez mieux que quiconque que : « Celui qui n’est pas formé aujourd’hui, sera réformé demain ».

Et pour survivre, il faut évoluer et donc changer en permanence. Pour vous le DRH, a pris les habits de « Curé de l’Entreprise », comme vous aimez le dire.

Moi je vous aurais bien qualifié aussi de « Toubib de l’Entreprise ».

Sans doute pour cela vous avez développé des qualités précieuses.

Comme tout d’abord celle d’écouter pour mieux comprendre, avec le courage d’affronter des contradicteurs en leur disant froidement : « Allez, on met tout sur la table, et on réfléchit ensemble ». Cette méthode vous aidera aussi à trouver les bons mots et les bonnes pratiques :

- pour aider celui qui a des difficultés pour s’en sortir,

- pour apporter la formation à celui qui en manque,

- pour rassurer celui qui est en panne d’espoir,

- pour faire émerger d’un groupe en rébellion, les facteurs clefs de succès et de progrès, pour sortir de la crise

- pour imaginer les métiers de demain et l’évolution des compétences nécessaires, quand en plus, dans un métier où il faut en permanence trouver « la nouvelle molécule miracle », on souffre pendant 20 ans d’une panne d’imagination.

Comme le disait le Général de Gaulle : -« Des chercheurs on en trouve toujours, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche ! ».

Clef de voûte de votre carrière professionnelle, la mise en place d’un plan de formation pluriannuel permettra à SANOFI de retrouver en 10 ans l’esprit pionnier et novateur des entrepreneurs créatifs, pour favoriser l’émergence de chercheurs qui trouvent. A s’occuper des autres à longueur de journée, on finit par s’oublier soi-même.

Une douloureuse épreuve familiale vous permettra d’accompagner pendant six mois votre épouse malade, avec amour et dignité, permettant ainsi à vos enfants de vivre cette séparation comme un moment fort de l’histoire de votre vie familiale. Rétabli d’un cancer qui vous a frappé en 2013, vous enchainez un burn out en 2014. A chaque fois vous vous relevez, et cette fois c’est pour prendre en main votre destin et solliciter les vertus de votre esprit. La fée des Arts prendre forme féminine en une artiste qui croisera votre chemin et vous inspirera un nouvel engagement envers les Arts et la Culture.

C’est ainsi que vous entrez au Conseil d’Administration de la « Fédération Femme 3000 » où vous êtes en charge de la Commission « Humanitaire et Sociale ». Vous aimez écrire des messages artistiques pour mettre du lien entre le public et une œuvre d’art.

Vous écrivez un roman « Amor Tan bien », comme un hommage à la femme, mais aussi à la chanson française. Parce qu’il développe les valeurs les plus nobles de l’individu, vous souhaitez contribuer à promouvoir la place de l’Art et de la Culture dans notre société malheureusement aujourd’hui en recherche de valeurs.

C’est sans doute aussi pour cela que vous préparez pour 2016 le lancement de votre Entreprise de management artistique, pour partager avec des artistes faiblement armés pour affronter les difficultés matérielles, vos compétences en management, pour les faire gagner.

A la Ligue Universelle du Bien Public, nous aimons bien les personnes qui se dévouent à la cause des plus démunis. C’est surtout à ce titre et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous accueillir dans ses rangs et est honorée de vous remettre aujourd’hui cette médaille d’argent avec palme.

 

Mariangeles LAZARO GUIL

 

Selon une vieille croyance populaire qui faisait dire que les humeurs des femmes sont aussi imprévisibles que les tempêtes, les météorologues attribuaient aux phénomènes naturels des prénoms féminins. Surprenant alors, qu’aucun n’ait eu l’idée de prénommer comme il était de coutume, une tempête, un ouragan, une tornade, un typhon ou un cyclone du prénom de Guil.

Car qui mieux qu’un phénomène naturel aurait pu être incarné par la personnalité, le charisme, l’énergie, la bonne humeur explosive, l’universalité, le dynamisme, le talent, l’exubérance, la fulgurance de celle que tout le monde dans le milieu des Arts et de la Culture,

appelle familièrement GUIL.

Tout commence en 1959, le 17 avril au sud de l’Espagne à Almeria en Andalousie. 10 ans passés à l’Ecole des Arts Appliqués de Grenade, de l’âge de 12 à 22 ans vous attribuent votre premier diplôme d’Arts Appliqués, spécialisée en sculpture et céramique. A l’Ecole des Beaux-Arts de Séville de 1981 à 1986, vous obtiendrez le Degré supérieur dans la spécialité de la sculpture.

A Mexico en 1986, vous obtiendrez un Master en sculpture monumental et d’urbanisme. Bref, une formation académique, riche et diversifiée, qui permet à Guil de maitriser parfaitement les meilleures techniques sculpturales à travers différents types de matériaux, comme le bois, la pierre, le marbre, le fer, et aujourd’hui l’aluminium. Depuis 1979, Guil aura réalisé 35 œuvres monumentales, participé à plus de 60 expositions et aura été lauréate plus de 20 fois.

Un vrai tourbillon. Guil, vous êtes une femme espagnole fière, libre et indépendante, digne descendante d’Isabelle 1ére de Castille, dite La Catholique qui a marqué les premiers pas de la société en termes d’égalité entre les hommes et les femmes.

Et oui, la jeune femme a du tempérament. Professeur d’Art en Céramique en 1984, elle enseignera, conseillera, animera plusieurs ateliers de création, culturel et en 1990 sera admise professeur d’enseignement artistique à l’école de sculpture en Marble Macarel, puis dirigera des cours gravure dans la pierre du centre pour les enseignants d’un grand lycée.

Chaque année, elle multipliera les récompenses, les honneurs, les premiers prix.

La tornade Guil cherche des challenges à sa dimension. Ce sera la sculpture monumentale.

Chaque année verra une pierre de plus s’érigée sur l’hôtel de son œuvre, au travers de sculptures, d’expositions, d’exhibitions diverses.

Beaucoup figurent aujourd’hui sur les places, ronds-points, jardins publics, ou les musées espagnols. Trop long à les citer tous.

Même son site internet peine à lister toutes les œuvres réalisées. L’Espagne, pourtant historiquement bien disposée à l’égard des artistes, devient trop étroite pour la tempête Guil qui va chercher un nouveau souffle en France. Guil est pétillante comme une bulle de jazz !

C’est donc la Région Toulousaine qui l’accueillera en 2005. C’est sans doute « l’Espagne en toi qui pousse un peu sa corne, où serait-ce dans tes tripes une bulle de jazz », comme se plaisait à le chanter Claude NOUGARO quand il célébrait Toulouse.

C’est aussi à Caraman que Christine et Xavier PECH prendront soin de Guil.

C’est là que Guil posera en 2010 ses pinceaux, ses pensées, ses ciseaux de sculptrice. C’est aussi là qu’elle puisera un peu de l’énergie qui lui fait alors défaut. Même, les tornades ont leur petit coup de blues. Une exposition en février 2011 à la Galerie Dominique C. du Château d’Auriac-sur-Vendinelle réunira pêle-mêle les fruits de sa création. Tableaux, sculptures, assemblages, réunissant toutes les combinaisons de matériaux : pierre, métal, bois, peinture et matériaux divers seront nécessaires pour refaire le plein de motivation.

Le responsable de la Galerie imagine alors de réveiller la créativité de Guil en lui proposant de réaliser en direct et face à un public une œuvre inspirée, avec la participation d’un violoncelliste et celle de Jean-Sébastien BACH qui conjugueront ensemble leurs talents pour réaliser la mise en œuvre en direct d’un relief sculptural.

Le public, comme le violoncelliste Michel POULET, furent surpris de la performance réalisée et du résultat obtenu. Cette œuvre a pris finalement le nom de « Concert pour trois corps » et elle appartient désormais au Fond d’Art Contemporain du Musée « Casa de los Tiros » de Grenade en Espagne. Belle histoire.

La tornade pouvait à nouveau déferler sur l’Europe et multiplier les conjugaisons de talents, et de domaines artistiques. Avec ses lignes, ses couleurs, construit, déconstruit, reconstruit, des fulgurances de forme, de matière, de vibration. Guil s’implique à fond dans ses œuvres.

Tour à tour sculpteur, peintre, soudeur, elle grimpe sur des échafaudages sans cordage un chalumeau à la main.

Elle dit souvent : « Je pense en Espagnol, je fabrique en français ».

Pour elle, « Le sens de la vie, c’est de créer de l’énergie, pour créer de lavie ». Avec Guil, les murs ont la parole.

C’est ainsi qu’a pu naître « Reaction Art » ou « Reaccionarte » en Espagnol, qui signifie « la connaissance de soi et la capacité à travailler en équipe ».

La sculpture en relief d’aluminium « Réaction » est, une fois de plus, le résultat d’une nouvelle inspiration croisée qui, dans ce cas, s’est produite entre l’artiste GUIL et des musiciens qui ont mixé les enregistrements indépendants des musiciens intervenants dans la « Boite à musique ». C’est ainsi que l’artiste a créé son nouveau paysage musical et qu’est née, en même temps, l’idée de cette installation avec une performance vidéo.

C’est notamment à ce titre et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous accueillir dans ses rangs et est honorée de vous remettre aujourd’hui cette médaille d’Argent avec palme.

 

BOULFOUL Souad

 

Vous êtes née à Constantine en Algérie. Vous y faites vos études et suivez des études de médecine générale avec comme spécialité, la chirurgie maxillo-faciale.

Vous pratiquez cette chirurgie jusqu’en 2005, ou vous arrivez en France.

Vous êtes en poste comme aide opératoire dans les hôpitaux et vous y obtenez votre équivalence en chirurgie maxillo-faciale. Vous pratiquez actuellement à l’Hôpital de Longjumeau.

Vous faites partie de l’association des jeunes chirurgiens maxillo-facial AJCMF,

Vous êtes également trésorière et membre fondatrice de l’association AUMMY,

Vous avez participé à plusieurs missions humanitaires en tant que médecin lors de séismes ou catastrophes dans plusieurs pays, tels : l’Algérie, Haïti, Libye.

Votre métier vous passionne et vous envisagez de créer des centres médicaux, notamment en Algérie afin d’aider les personnes accidentées ou de malformation faciale.

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

 

DEBACHE Naji

 

Vous voyez le jour à Tunis, en 1958, d’un père musulman algérien et une mère juive française. Vous avez dons été élevé dans ces cultures diverses et vous êtes ainsi tolérant dans toutes ces cultures.

Mais, atteint d’une maladie rare la spina bifida, vous êtes gravement malades et ce n’est que vers 14 ans grâce aux efforts du personnel de l’Hôpital de Garches que vous réapprenez à marcher avec plaisir.

Photographe de métier et globetrotter, vous êtes le compagnon de route de Enrico Macias, Michel Sardou, Aznavour, etc.

Vous bourlinguez également avec Cousteau et Haroun Tazieff.

Vous parcourez le monde pour saisir les moments forts des pays tels : la Palestine, Israël, la Jordanie, Irak, etc

Vous êtes le Président fondateur d’AUMMY.

Actif dans diverses associations et particulièrement pour le Handicap.

- Chargé de mission pour le handicap par l’Assemblée nationale

- membre de l’association des paralysés de France,

- membre de l’association Neapolis,

- membre de l’association des handicapés et le sport.

Egalement membre de l’association pour l’Union méditerranéenne concernant les installations spécifiques aux handicapés pour des projets d’équipement sportifs.

Et bien d’autres participations selon les urgences du moment.

Pour votre implication, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

 

IMBACH Jean-Paul

 

Vous avez su mener deux carrières mais qui se rejoignent finalement.

Après l’Ecole Nationale de Musique, vous êtes classé baryton et vous vous dirigez vers l’OPÉRA.

Après un complément de formation à l’école espagnole, vous travaillez à l’Opéra de Paris auprès du chef de chant.

A la suite des classes lyriques et de mise en scène avec jean Giraudeau, vous continuez votre Art avec Elia Kazan. Vous allez à la Tosca de Milan travailler avec le maestro Gazzani, puis vous revenez à Paris pour participer aux voix d’Or internationales. De retour à  Paris, vous interprétez, je ne cite que les principaux :

Faust en tant que Valentin, Carmen en Escamillo, Don Carlo en Posa, puis Macbeth en Macbeth, Aïda en Amonasro, etc.

Vous continuez actuellement à interpréter aussi bien du Massenet, Puccini, et bien sûr votre préféré Verdi.

Mais, votre virage fut de passer vos diplômes dans la kinésithérapie que vous pratiquiez dans les hôpitaux de Paris. Begin, Tenon, Insep, etc.

Vous avez exploré les médecines parallèles avec les méthodes chinoises et même avec l’acupuncture par le diapason médical à la place des aiguilles.

Vous exercez actuellement dans votre propre cabinet.

Vous nous accompagnez depuis près de vingt ans et votre sens du civisme et de l’aide à autrui a déjà été récompenser à l’ONAC par une médaille d’argent du civisme.

Pour récompenser ce long parcours dans le bénévolat et le Bien Public, nous sommes heureux de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme.

 

 

ZHANG Maxime

 

Vous êtes né en 1967 à Qingitan en Chine où vous avez fait vos études.

Vous venez en France en 1984 et vous y développez votre propre commerce. En 1985, vous formez l’association des commerçants chinois du Prêt à porter en France.

Vous demandez votre nationalité française qui fut acceptée.

Votre association avait aussi pour but d’aider les autres commerçant tant dans la vie quotidienne que professionnelle.

En tant que président de cette association, vous interveniez surtout auprès de la municipalité et préfecture pour les documents administratifs, les problèmes de livraisons et l’établissement des manifestations festives et commerciales.

En 2013, vous êtes nommé vice-président des photographes professionnel franco-chinois

En 2015, vous faites partie du groupe aidant à l’élaboration du festival international des Arts de Paris dont la Chine est cette année le premier invité d’honneur.

Pour toute votre implication, la Ligue Universelle qui vous a déjà reçu plusieurs fois comme participant à nos remises, est aujourd’hui honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

LEANG Michel

 

Vous êtes né en 1947 à Kumpong au Cambodge

Vos parents étaient commerçants et vous-même enseignait les langues chinoises et cambodgiennes.

Mais, à la suite des atrocités du régime des Khmers rouges, vous avez perdu deux de vos enfants mort de faim, et avec votre famille, vous vous échappez à travers les mines pour rejoindre le camp des réfugiés de Kao I Dang à la frontière thaïlandaise.  Là, la Croix-Rouge  vous offrit un nouveau départ en 1980 avec un statut de réfugié politique en France. Vous avez depuis reçu la nationalité française.

Vous vous recyclez en tant qu’artisan commerçant en cordonnerie et serrurerie que vous avez pratiquée pendant plus de 27 ans. Vous êtes actuellement Président de l’association des photographes franco-chinois et vous êtes à l’initiative de nombreuses manifestations  culturelles,  continuant toujours votre passion : la photographie que vous pratiquez maintenant depuis  plus de 20 ans.

Vous enseignez aussi les langues et aidez vos compatriotes qui ne parlent pas aussi bien le Français que vous. La compréhension de la langue est la première priorité de l’intégration  de la personne dans un autre pays.

En 2012, vous faites partie de l’Association  Favoriser, l’échange de la culture entre la France et la Chine

En 20115, vous devenez vice-président d’un mouvement citoyen républicain France-Asie

Vous êtes également Secrétaire général de Pôle Asie Pacifique, pour le festival International des Arts de Paris.

Pour votre intégration remarquable et votre dévouement dans le bien public, nous sommes honorés de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme.

 

CHALANE Hakim

 

Vous êtes né  en 1969 à Paris 18e.

Après des études sanctionnées par une maîtrise de sciences politique et d’un master 2 sur la sécurité en France et Europe, vous entrez à l’Union sociale pour l’Habitat.

Après différentes fonctions dans les villes de Cergy, puis Kremlin-Bicêtre, et Achères, vous êtes actuellement urbaniste à Paris-Habitat.

En parallèle à vos fonctions, de 2003 à ce jour, vous enseignez à l’Institut français de Marne la Vallée, ainsi qu’à l’I.C.H Business Club.

Ce club regroupe les métiers de l’immobilier, industriels et promoteurs, ainsi que gestionnaire, vous en êtes le vice-président.

Vous faites partie de l’ANCMP, (association des collaborateurs de Ministres et Parlementaires) 

Vous vous sentez investi dans  le devoir de contribuer à des missions d’intérêt général, et d’ailleurs, vous devenez un référent de l’habitat dans les quartiers sensibles.

Le lien entre les jeunes et votre profession est votre terrain de prédilection, tant les problèmes d’environnement et d’habitat sont des cas bien souvent majeurs pour ces jeunes. C’est pourquoi, vous continuez d’enseigner pour que tous aient une meilleure compréhension de ces problèmes quotidiens qui avec une meilleure coordination avec les constructeurs et les autorités devrait en adoucir les aspérités du vivre mieux ensemble.

Pour votre dévouement dans le bien public, nous sommes honorés de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme.

 

VALADE Marc

 

Vous êtes né en 1944 à Mareuil-sur-Ourq.

Vous étiez dans le domaine de la charcuterie et après avoir été directeur commercial dees Ets MVM, vous prenez la direction de Courte Paille à Cretil-Pompadour

Vous prenez ensuite la direction commerciale et la gérance de la Sté SETIM à Paris

De 2007 à ce jour, vous êtes le gérant de la Sté SNC Parc des Mousseaux à Paris 16e

Vous avez eu une vie politique chargée.

-  Collaborateur du Gal Billote -  Ministre d’Etat

- Elu au conseil général d’un canton Nord de Créteil

- En 89, vous êtes élu conseiller municipal à Champ sur Marne, jusqu’en 2005

- Vous êtes membre du Lion’s club Paris-Victor depuis 1987

- Membre de l’ANAS – Association nationale d’activité sociale des personnels de la Police nationale et du Ministère de l’Intérieur

- Membre de l’association ADICARE – Pr Cabrol

- Membre de l’association de la Légion étrangère – attestation de Thierry Morvan

- Membre donateur et de bienfaisance de la Cie  Motocycliste de Paris

A travers vos différents mandats et à travers vos appartenances dans différentes associations, vous avez toujours été, comme on le dit, sur le terrain pour aider et diligenter les mesures appropriées.

Vous êtes actuellement membre de l’association nationale des collaborateurs de ministre et de secrétaires Parlementaires, dont vous avez reçu le diplôme d’honneur.

Egalement Membre du conseil d’administration de cette même entité avec le poste de délégué au pays du Maghreb.

Pour vos actions  au sein du bien public, nous sommes honorés de vous remettre notre médaille d’argent avec Palme et Couronne

 

SINAPIAN David

 

 Vous êtes né à Valence en 1970.

Après un bac Maths et Sciences physiques, vous entrez à HEC et obtenez votre diplôme international de management université of Asia Tokyo. Puis, Diplôme du Manhattan Institut of Management de New-York, ainsi que le Diplôme de l’Institut supérieur de Gestion Paris-France.

Vous effectuez votre service militaire au service de la Défense à Paris.

De 1993 à nos jours, vous intégrez le Groupe PIC. Vous créez l’Hôtel Maison Pic de Valence, puis ouverture du restaurant Anne-Sophie Pic à Lausanne ainsi que la Dame de PIC à Paris.

Vous êtes le Président de la Fondation PIC, qui a développé un fond de dotation afin d’aider les enfants malades et/ou hospitalisés.

Vous êtes également le Président de l’Association Les Grandes Tables du Monde – fondée en 1954 et qui regroupe les 167 restaurants les plus prestigieux du Monde.

Vous êtes aussi Président de l’association pour la cité de la Gastronomie à Valence.

Vous luttez  à travers vos associations pour l’éducation alimentaire vis-à-vis des jeunes afin éviter le surpoids et les maladies qui en découlent.

Vous participez à de nombreuses causes nationales et internationales.

Nous sommes honorés à titre exceptionnel de vous remettre notre médaille d’OR

 

LEMESLE Claude

 

Vous êtes né le 12 octobre 1945 à Paris. A 8 ans vous écrivez déjà des poèmes et vous apprenez le piano.

A 16 ans vous découvrez Jacques BREL à l’Olympia. Vos parents ce jour-là ont visé juste. Premier déclic ! Vous êtes ébloui par le personnage et son charisme. Du coup, cela vous donne envie de mettre vos poèmes en musique.

Une belle formation universitaire à Henri IV. Hypokhâgne et Khâgne, puis l’Ecole Normale Supérieure. Une année de littérature à la Sorbonne, puis des cours d’histoire en 1966.

Car l’histoire, pour vous, c’est les hommes, et ça compte. Vous êtes humaniste. Si on veut comprendre aujourd’hui, il faut connaître hier, et comme le futur puise toujours ses racines dans le passé, l’Histoire vous passionne.

Vous auriez pu être professeur de français ou d’histoire. Guy LUX, bien malgré lui a constitué le deuxième déclic. En effet, vos amis vous poussent à concourir au célèbre « Jeu de la chance », mais vous n’êtes pas retenu. Comme celui qui ne se plante jamais, n’a aucune chance de pousser, alors grâce au culot d’un d’entre eux qui provoque Guy LUX, vous êtes reçu, vous jouez, et le lendemain, vous êtes chez Mireille, au Petit Conservatoire de la Chanson.

Elle vous donnera la règle : « LEMESLE, ne vous plaignez jamais d’être exploité ! »

Le conseil sera suivi, votre capacité de travail et votre culture y satisferont largement. « J’ai rencontré BREL. J’ai auditionné chez Mireille et voilà ».

Mais c’est quand même Francis LEMARQUE, troisième déclic, que vous interpellez pourtant de façon provocante, en lui écrivant « qu’il n’est pas votre chanteur préféré », qui vous donnera un conseil essentiel pour la suite : « Si vous voulez devenir un poète de la chanson, il vous faudra apprendre la guitare ».

Aussitôt dit, aussitôt fait. Un employé de votre papa alors photographe en Val-de-Marne, vous donnera sa guitare. 3 mois d’apprentissage plus tard, vous maîtrisez les principaux accords et vos chansons trouvent le support musical qui leur permettra de s’envoler vers les interprètes les plus exigeants.

En 1966, vous rencontrez Joe DASSIN, quatrième déclic, et quatorze années de fidélité réciproque. 150 chansons pour Joe DASSIN, avec « L’Eté Indien », « Ça va pas changer le monde », « Et si tu n’existais pas », « A toi », « L’équipe à JOJO », etc… une centaine pour Serge REGGIANI, avec « Le Barbier de Belleville », « Le Zouave du Pont de l’Alma », « Il faut vivre », « Venise n’est pas en Italie », des dizaines pour Isabelle AUBRET, avec « Aimer », « Des Cornouailles à l’Oural », Mireille MATHIEU, avec « Chante pour le soleil », « Par hasard », Gérard LENORMAN, avec « Le Funambule », Gilbert BECAUD, avec « Desperado », « un instant d’éternité », « Faut faire avec », Michel FUGAIN, avec « Vis ta vie », « Dis oui au Maître », Johnny HALLIDAY« Signes extérieurs de richesse », Julio EGLESIAS, avec « Je n’ai pas changé », Et puis aussi Michel SARDOU, Gilbert MONTAGNE, CARLOS, Nana MOUSKOURI, DALIDA, Maxime LEFORESTIER, Nicole RIEU, Alice DONA, Henri SALVADOR, Juliette GRECO, Hervé VILARD, Marcel AMONT, Nicole CROISILLE, Sacha DISTEL …

D’autres encore interprètent vos chansons avec succès, en leur donnant une telle notoriété que votre discrétion, votre réserve, votre timidité, même, se refusent à vous faire tourner la tête. Et pourtant, nous les connaissons toutes vos chansons. Qu’il s’agisse aussi de, « Une fille aux yeux clairs », « Je chante avec toi liberté », « On a volé la Tour Eiffel », « La vie ça danse », « La Liberté sur l’Atlantique », Les prénoms de l’Ile de France » … Mais qu’est-ce qui fait une bonne chanson ?

La Conjugaison gagnante d’un beau texte et d’une mélodie harmonieuse.

Le résultat, ce sont les chansons dites populaires que tout le monde fredonne, et que l’on aime reprendre en chœur et à l’unisson. Mais c’est aussi des chansons plus discrètes, écrites avec sensibilité et émotion à fleur de peau.

Dommage que quelques-uns seulement puissent approcher la subtilité et la profondeur de ces textes. Ce n’est pas Serge REGGIANI qui pourrait dire le contraire, lui qui interprétera avec tant d’émotion la chanson « Il faut vivre », truffée de « perles de culture » Rimbaud que vous respectez plus que tout, n’aurait pas démenti. Vos chansons parlent pour vous.

Je cite quelques lignes de la chanson « Il faut vivre » : « Je veux la chair joyeuse et qui lit tous les livres  du poète au polar, de la Bible à Vermot, m’endormir presque à jeun et me réveiller ivre.

Comment créé-t-on une bonne chanson ?  On peut bien sûr se servir du livre que vous avez écrit en 2010 : « L’Art d’écrire une chanson».

Mais vous dîtes qu’il suffit d’écouter, d’observer, de sentir, et le reste c’est que du travail.

La force de travail, vous l’avez. Une pincée de souffrance et quelques heures d’insomnie pour trouver les mots justes qui feront rêver le public. Mais l’exercice est difficile. ORSENNA vous a dit un jour : « J’admire ce que vous faites car vous avez au maximum 4 minutes pour vous exprimer sans filet.

Moi, si je rate une page, j’en ai 300 autres pour me rattraper ». Et tous les paroliers les plus talentueux sont de cet avis : Georges BRASSENS vous a confié un jour : « Claude, tu ne peux pas savoir ce que j’en bave ! ». Alain LESPRET : « La chanson c’est du boulot, mais ça ne doit ni se voir, ni se sentir ». Quant à Jacques BREL, il invoquait son secret : « Mon Dieu, faites que j’ai toujours peur ».

Parce qu’elle fait oublier les souffrances, une belle chanson devrait être remboursée par la sécurité sociale. Parce qu’elle fait oublier la misère, une belle chanson devrait être financée par pôle emploi.

Cinquième déclic : Comment donner du sens à sa vie et montrer que « Quelque chose a changé pendant que nous passions ». Vous aimez dire, « Enseigner, c’est un métier. C’est payant. Transmettre, c’est un devoir. C’est gratuit. ». Comme l’a dit Michel Platini quand il a quitté l’équipe de France : « Je vais essayer maintenant de rembourser à la vie, la chance qu’elle m’a donnée ».

Vous avez donc décidé de transmettre depuis 25 ans ce que vous avez acquis en cinquante années d’écriture en animant des ateliers de jeunes paroliers et auteur-compositeur en herbe.

Aujourd’hui, les honneurs, les reconnaissances et les gratifications se multiplient pour vous.

Toujours actif en tant que Président d’Honneur à la SACEM, où vous avez œuvré pendant 24 ans depuis 1989. 10 ans comme Secrétaire Général et 4 ans comme Président.

Beaucoup de responsabilités, beaucoup d’énergie, beaucoup de stress. Chevalier de la légion d’honneur depuis le 26 mai 1998, promu Officier de la Légion d’Honneur le 24 juillet 2011.

Un film consacré à votre vie, réalisé en 2015 par vos amis Marie Claire et Serge KORBER, que nous verrons bientôt à la télévision et aujourd’hui même avec nous à la Garde Républicaine. C’est surtout à ce titre et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous accueillir dans ses rangs et est honorée de vous remettre aujourd’hui cette médaille d’or.

 

.

MA Tselin

 

Né en 1960 à Guangdong  (Canton) dans une famille de la bourgeoisie intellectuelle qui lui a transmis l'amour de la peinture, l’artiste est attiré par la calligraphie, dès l’enfance.

Dans la Chine de Mao, il a enduré les ébranlements de la Révolution culturelle et, comme des milliers d’étudiants, se voit exilé à la campagne. En 1979, il part pour Pékin à où il obtient le diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts. Ensuite, il est sélectionné pour poursuivre ses études à Paris. En 1985, il sera le premier étudiant chinois reçu à l'école des Arts Décoratifs de Paris, sans parler un mot de français.

En 1988, Ma Tsé-Lin expose à Beaubourg, et c’est le début du succès international. Il s’installe à New York pour quelque temps, mais décide de retourner en France où il devient citoyen français ; il vit aujourd’hui à Vitry.

Imprégnée de sa culture, son œuvre a une portée spirituelle à travers ses personnages de Bouddha rieurs ; ceux-ci font l'objet de multiples représentations telles que : la sincérité, la simplicité, le renoncement ou l’apaisement. Ces éléments de la sérénité de Bouddha figurent une allégorie de la sagesse.

Aux U.S.A., Sharon Stone et Richard Gere ont craqué pour ses toiles, Madonna en possède trois. En France, Alain Delon, Kenzo, Marc Lavoine et Patrick Timsit collectionnent également ses œuvres.

MA Tselin a reçu une lettre de remerciement de la part de la Ligue des Droits de l’Homme, pour son implication dans les causes internationales.

Un courrier de l’IFRAD le remercie pour son geste envers la recherche des maladies ALZHEIMER, ainsi que le Lions Club International pour ses aides humanitaires.

Il a également reçu un courrier de l’UNICEF, pour son engagement envers les enfants du Darfour

La Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement honorée de lui remettre sa médaille d’OR

 

 

 

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 10:45
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
PHOTOS AMBIANCE DU 550e ANNIVERSAIRE DE LA LIGUE
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 10:31
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 18 MARS 2015
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 10:10
TEXTES DES REMISES DU 18 MARS 2015
TEXTES DES REMISES DU 18 MARS 2015
TEXTES DES REMISES DU 18 MARS 2015
TEXTES DES REMISES DU 18 MARS 2015

C'est dans la salle Valmy du 2e RI de la Garde Républicaine, que se sont déroulées les festivités et les remises de distinctions. Le colonel Monchotte commandant le 2e RI, nous fit l'honneur de nous souhaiter la Bienvenue.

Après une minute de silence émouvante, suivi d'un adieu au son de la cornemuse, nous avons évoqué la disparition de Francis Poullain, époux de notre vice-présidente Murielle, ainsi que de la disparition brutale de Florence Arthaud qui avait déposé un dossier de candidature à la Ligue. C'est donc à titre exceptionnel que l'Amiral Jacques Blanc apres de belles éloges, lui remit à Titre Posthume la médaille d'Or, à Murielle sa marraine, qui la remettra à sa famille. Parmi les personnalités présentes la venue du 1er secrétaire d'ambassade de la Tunie,- malgré l'attentat meurtrier -, Nicole Ricard, Catherine Lopez, S.E. l'ambassadeur De Gliniasty, Danielle Gilbert, Diane Bellego, M. et Mme Lussan, Elaine Kibaro, Norbert Tricaud, Alain Guibere, et bien d'autres anciens et pardonnez-moi si j'en oublie, tant nous étions nombreux.

Après la cérémonie, un grand buffet permit à tous de se rencontrer et de célébrer avec un grand gâteau le 550e anniversaire de la Ligue Universelle du Bien Public.

 

Marina VASILYEVA

Vous êtes née en 1985 en Russie. Après vos études, vous passez une licence d’Allemand et d’Anglais en Russie, puis un DEUG et Licence en études théâtrales à Paris-Sorbonne 3, ainsi qu’une licence en Commerce international en 2012.

Vous êtes auto entrepreneur en événementiels, accompagnement touristique et interprète.

Vous avez fait beaucoup d’humanitaire en Russie près les orphelinats ainsi qu’en Ukraine. Vous faites des ventes de charité chaque année au bénéfice du Monastère Orthodoxe de Bussy en Othe

Vous organisez également des actions culturelles et ce aux bénéfices d’enfants handicapés à Sergui Possad en Russie, ainsi que de l’Orphelinat Source de Vie en Ukraine. Nous avions d’ailleurs remis notre médaille d’Or à la directrice de cet orphelinat au centre culturel d’Ukraine, conjointement à la médaille du Conseil de l’Europe.

Bénévolement, vous continuez vos actions également au sein du Club Chance comme vice-présidente, au côté de Tatiana, qui à déjà reçu notre médaille.

La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous accueillir en son sein avec une médaille d’Argent avec l'encouragement de continuer votre engagement.

 

Chahira HAZET

Vous êtes née en 1973 à Oran en Algérie.

Après votre bac, vous vous dirigez vers un BTS action commerciale, et vous entrez chez Pub Trade à Nanterre.

Vous allez ensuite être responsable sportif à Mantes-la-Jolie et vous y organisez des tournois, des stages, et le suivi de projets municipaux.

Dans la foulée, si je puis dire, vous entrez à la Caisse d’Epargne de Mantes-la-Jolie. Vous y devenez conseillère financière.

Vous allez changer de région et vous allez travailler à la Banque Postale de Prémery (58).

Ensuite, vous allez dans le Cher à La Guerche à la HSBC, puis, continuant votre périple à Decize et enfin à Paris République.

Depuis 2008 vous êtes directeur d’agence de HSBC Vincennes.

Vous y retrouvez ce contact humain qui vous avait motivé à Mantes. Vous animez des équipes commerciales et vous êtes chargée du recrutement. Vous veillez aux procédures bancaires mises en place dans la plus stricte application des lois. Depuis le début de l’année, vous avez rejoint la Direction à la Défense pour vous occuper en priorité de fraude et corruption, sans oublier Vincennes que vous retrouver avec joie, tant la proximité des personnes et votre engagement sur le terrain vous manquent.

Votre désir de retrouver de plus en plus le mécénat, l’implication de bénévolat et l’aide aux citoyens, vous à fait rejoindre notre association. C’est un début, je l’espère à une longue coopération.

La Ligue Universelle du Bien Public vous encourage avec sa médaille d’Argent.

 

Marie-France CASANOVA - Dite JOY CASANOVA

Née à Ajaccio en Corse où elle a passé toute son adolescence avec un père féru d’opéra et une mère ayant pour hobby l’écriture de poèmes, c’est donc tout naturellement qu’elle écrit ses premières chansons vers l’age de 10 ans, avec deux rêves, être artiste et connaît la capitale.

Lors de ses voyages en Corse elle ne manque jamais de se recueillir sur ses terres qui abritent la chapelle familiale et de partager la gastronomie locale avec ses amis.

Auteur compositeur et interprète, elle est engagée par le grand compositeur Francis Lopez, qui la baptise JOY. Il lui offrira le rôle principal dans sa dernière opérette, intitulée “Les belles et le gitan” au théâtre de l’Eldorado en 1993.

Elle participe en 1994 à un spectacle consacré à Francis LOPEZ avec le ténor Richard FINELL, interprète et metteur en scène, mais aussi créateur des opérettes “La Belle OTÉRO” et “SISSI” de Francis LOPEZ.

Joy Casanova fut également l’interprète d’un talk show retraçant la carrière de Francis LOPEZ avec Youri et José TODARO où elle a eu l’honneur d’être accompagné au piano par le compositeur lui-même. Ils lui ont donné sa chance en tant qu’auteur de livret et de textes pour sa dernière opérette posthume BRASILIANA

Francis LOPEZ l’ayant vivement encouragée dans l’écriture théâtrale, elle vient de finir une pièce de boulevard...

Elle écrit avec Catherine deux titres à la demande du ténor José TODARO : L’hymne à l’Espoir au profit d’un gala pour une maladie orpheline et “Ne touche pas aux enfants”, titre repris à l’initiative de la ligue Universelle par Jean-Claude BAUDRY, et la chanteuse Elaine , accompagnée de la Musique de la Garde Républicaine. U CD fut sorti et les bénéfices allèrent à Mère Isabelle pour l’association Urgence humanitaire au Vietnam.

JOY écrit aussi pour les chanteurs YOURI et Tony GAMA qui font l’objet actuellement d’un nouveau projet avec Danielle GILBERT ET Catherine LOPEZ.

Elle se plait à écrire dans des styles jazz, variété lyrique etc. car ses goûts éclectiques lui donnent l’inspiration tout comme le fait de chanter en Anglais, portugais Italien, espagnol, et Russe.

Pour sa fidélité à la Ligue et son dévouement au bien public, la Ligue Universelle est heureuse de lui remettre sa médaille d’Argent.

 

Nora FRAJ BOUSLIMANI

Vous êtes née en 1960 à Alger. Après votre bac, vous passez votre licence de droit à Alger. Ensuite, vous continuez avec une licence et une maîtrise de Droit à Paris VIII. Ensuite Un doctorat en Droit médical avant d’obtenir votre CAPA en formation au Barreau de Paris.

Vous avez suivi de nombreux stages et séminaires sur la sécurité et le terrorisme.

De 2000 à 2003, vous êtes juge Assesseur au TE de Créteil.

Vous avez participé en 2009 au Centre de Prévention international de la criminalité à Montréal. Egalement en Belgique, Indonésie, etc, vous assistez et participez à ces colloques sur la criminalité moderne.

Vous êtes membre EUROMED à IHEDN., ainsi qu’à la SIC Société Internationale de Criminologie dans différentes commissions

Vous écrivez de nombreux articles dans la presse spécialisée notamment avec M. Touttin criminologue et commandant de Police.

Vous faites des interventions dans les lycées et collèges dans le domaine de la prévention sur la violence, la drogue et maintenant l’endoctrinement.

Vous vous intéressez beaucoup sur le statut juridique des enfants délinquants.

Vous êtes présidente de l’Association Voix Enfant-Parents

Ex-présidente de l’AJSA – Association juris service assistants

Chargée de mission pour l’association Femme Avenir

Pour votre combat quotidien près les femmes et les enfants dans un milieu très dur, vos actions de prévention et votre bénévolat, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Charles DAGNET

Vous êtes né en 1958 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

De formation Informatique à l’école SUPINFO Paris, vous obtenez un DUT en Technologie informatique et depuis 1978, vous êtes recruté à la Mairie de Paris.

Actuellement à la Mairie de Paris vous occupez le poste de Logistique de l’Informatique et de l’Immobilier. Vous y êtes également à la direction de la prévention, de la protection et de la gestion de crise et des grands événements.

Vous réalisez de nombreux articles dans la presse et des interventions sur RFO.

Vous êtes d’ailleurs l’auteur de multiples documentaires.

En 2001, vous êtes le Président Fondateur de la Fédération Européenne des Outre-Mer.

Co-Fondateur et co-président du collectif Dom lobby Outre-Mer.

Vous luttez pour une meilleure desserte des Antilles avec des prises non-prohibitifs, long combat qui améliore les échanges entre les îles et la Métropole.

En 2008, vous lancez le concours national des pilotes de ligne, réservé aux pilotes originaires d’Outre-Mer avec : Concours jeunes talents, Pilotes de ligne.

Pour toutes vos implications dans le bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Abdel Latif BENHAMIDA

Vous êtes né en 1962 à Lagny

Après vos études de mécanique générale, vous vous lancez dans la conduite de véhicules spécialisés, puis dans le secourisme et la prévention.

Vous vous impliquez dans la sécurité spécialisée en protection rapprochée en milieu dégradé, ainsi qu'une habilitation aux armes de défense et formation de Taser et de tonfa.

Vous en faites un véritable métier et vous avez travaillé dans les plus grands groupes de sécurité avant de devenir vice-président du Groupe Cohésion, opérateur en gestion de crise opérationnel.

Vous avez pratiqué de nombreux sports de combat tels : lutte gréco-romain, aïkido et boxe, sans oublier le karaté shotokan.

Malgré tout cet arsenal de défense, vous n’oubliez pas la formation et l’aide à apporter aux jeunes en leurs montrant autres choses que les violences non canalisées dans les citées.

Pour votre investissement dans le monde sociétal, la ligue universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Béatrice DOSSOU-YOVO

Vous êtes née d’une maman Française et d’un papa Africain : du Bénin

Béatrice a grandi dans une famille avec la double culture et la double vision du monde.

Le père était responsable commerciale d’un groupe d’import Export entre l’Afrique et L’Europe et la maman a créé des magasins de coiffure et fût très présente dans l’éducation de ses enfants

Les voyages avec ses parents en Afrique de L’Ouest, en Europe, lui ont donné une vision large du monde et un esprit très ouvert sans préjugés sur les autres.

Après des études de Droit, elle intègre jeune les milieux des Investissements immobiliers

Grâce à sa détermination et sa capacité de conviction, elle lève des fonds pour ses propres clients afin qu’ils réalisent leurs projets, en France et à l’étranger, toujours avec des aspects concrets humanitaires. Car lors des ses voyages en Afrique, Béatrice avait découvert sa passion à se consacrer à l’Humanitaire

Elle envisage sous l’impulsion de son mentor de créer une fondation à vocation Humaniste pour permettre aux enfants d’accéder aux études, à la santé et la culture.

Femme atypique attirée par les challenges et la soif d’entreprendre, elle s’est donné pour but de créer sa propre Fondation, qui actuellement en cours de création

CAP SUR LA PAIX avec 3 champs d’actions principaux :

- CAP SUR LE SAVOIR (Etudes, Savoir, Enseignement, Culture, Art)

- SUR LE BIEN ETRE (Santé, Hygiène, Nutrition, Alimentaire, Agriculture, logements sociaux)

- CAP SUR L’HUMAIN (Respect des autres, Création de valeurs, et d’activité professionnelle,)

Pour atténuer les clivages, créer des logements décents

 La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de lui remettre la médaille d’Argent avec Palme.

 

Pierre-Elie BEROSE

Vous êtes né en 1966 à Paris.

Après avoir beaucoup pratiqué le sport, vous passez votre diplôme supérieur spécialisé en ethnométhodologie et informatique suivi d’un Deug et une formation Droit des Affaires et de l’Entreprise.

Vous êtes actuellement contrôleur territorial au ministère de l’Intérieur pour le CNAPS - Controle National des Activités de Sécurité.

Mais vous étiez avant tout un grand champion de Kung Fu avec votre 5e Dan

Beaucoup de médailles internationales dont une d’Or en 2002, sous la formation du Maître Bernard Sok.

Vous avez été distingué par une médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports.

Je vais lire un courrier qui va résumer ce pourquoi la Ligue Universelle du bien Public vous remet sa médaille d’Argent avec Palme (doc joint en fin des textes)

 

.

Alain BARBIER

Vous êtes né en 1963, et vous habitez actuellement en Haute-Savoie

Après vos études et un doctorat en Pharmacie en 1979, vous entrez comme pharmacien-chimiste aux Armées.

De 1980 au Val de Grâce, puis le laboratoire de chimie de Nancy, vous donne une base solide qui vous emmène comme Pharmacien chef des laboratoires de bio-chimie, maladies tropicales à l’Hôpital provinciale de Franceville au Gabon.

Puis de 1988 à 1990 au service de ravitaillement militaire de Vitry-le-François, et ce, avant de repartir en Polynésie à Papeete.

En 1992, retour à Marseille avant de repartir en Guyane et Fort de France en Martinique.

De 1998 à 2001, retour au Port de Brest puis Chartres.

Depuis, vous êtes Pharmacien titulaire d’Officine.

Vous écrivez dans les revues médicales et participez à de nombreuses causes humanitaires, de par votre longue expérience de terrain Outre-Mer.

Vous avez reçu l’Ordre national du Mérite à Titre militaire.

Vous êtes membre actif et bénévole de la Croix-Rouge.

Pour votre attachement au Bien Public, la Ligue Universelle se sent honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Philippe ZYNGER

Après votre bac, vous faites deux ans de médecine à Lariboisi(re.

Puis vous changez complètement de direction.

Vous devenez Gérant d’une société de prêt à porter en gros pour la France et l’International.

Vous créez alors votre propre société Tapis ZYNGER

En 2001, vous développez une autre activité, celle de gestionnaire de patrimoine avec la société d’assurances AGF

En 2002, vous vous occupez de la vente de La Sté Tapis d’Amsterdam et vous allez manager la Sté Catherine Bellaiche, qui s’occupe de la restauration et du nettoyage de tapis anciens

Puis, dès 2009, vous devenez auto-entrepreneur avec La Sté F.C.I Immobilier

Vous avez mis vos compétences au service des causes humanitaires lors de vos nombreux déplacements à travers le monde, favorise ainsi ces échanges et l’identification des besoins basiques des plus démunis, lors de catastrophes naturelles ou autres, ainsi que le Téléthon.

Vos multiples relations aident ainsi les associations qui manquent de ressources et de structures.

Pour toutes vos implications dans le milieu associatif, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

Nino Michel FLOCCARI

Vous êtes né en 1947 à Vitry-sur-Seine, de parents de souche italienne.

Vous avez fait vos études supérieures et une formation technique en Electricité.

Puis une formation de sciences économiques et juridiques, ainsi que des études sur l’arbitrage et la médiation.

Vous êtes courtier d’assurances depuis 1970.

Vous êtes président de l’association des Parents d’élèves

Membre de l’association des Vosgiens de Paris

Membre de l’Union départementale des associations familiales du Val-de-Marne.

Membre de la Commission des Familles de France à la Préfecture

Membre de l’UNPI (Commission des Finances)

Administrateur du centre agréé de gestion du Val-de-Marne

Président de Chambre honoraire du Tribunal de Commerce de Créteil.

Pour toutes vos implications dans la vie sociale et le bien public, la Ligue Universelle est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Jacky VINCENT

Vous êtes né en 1962 à Auchel. Après des études Bac et I.V.T. génie civil, vous travaillez dans le bâtiment.

Puis, en 1985, vous entrez dans la police nationale en formation à Reims.

Vous êtes affecté au CSP de Paris 16. Vous changez d’affectation, paris 5e, puis Paris 11e,

Vous rejoignez l’organisation syndicale Différence, avant de rejoindre un autre commissariat à Boulogne-Billancourt.. Vous y devenez responsable syndical local, puis régional.

Vous êtes ensuite détaché au syndicat UNSA Police comme délégué du 92.. Vous occupez un siège à la CPAM 92. Vous êtes aussi Responsable ASPP. (Association sportive de la Préfecture de Police)

En 2000, vous êtes élu Président départemental de l’ANAS (Association Nationale de l’Action Sociale du Ministère de l’Intérieur).

En 2005, vous êtes élu secrétaire général de l’ANAS., et depuis 2012, vous en êtes le Vice-Président.

Toute votre carrière fut ainsi dédiée en grande partie à la défense et à l’amélioration quotidienne des personnes. Non seulement lors de vos mandats, mais aussi à l’extérieur, en apportant votre concours et aide à de nombreuses associations.

C’est donc tout naturellement que nous nous réjouissons de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Norredine CHEFAI

Vous êtes né en 1953 à Bengardane en Tubisie.

Après vos études, vous passez un Deug de Littérature moderne à l’Université des Lettres de RAGADA, puis une licence Histoire-Géo à Paris VIII - Vincennes

Vous êtes actuellement Correspondant de Presse

Al Chourouk en Tunisie de langue arabe

Le Renouveau en Tunisie de langue française

La Presse Tunisie de langue française

Rédacteur franco-arabe Al Jazeera – Djerba

Magazine Tunis Plus

Rédacteur en chef de la lettre de la FMC

Vous êtes enregistré comme journaliste auprès du CAPE. (Centre accueil de la Presse étrangère).

De 1986 à 2010 vous avez enseigné l’arabe via le service culturel de l’ambassade de Tunisie à Paris.

Les cours donnés à Cergy-Pontoise sont en coordination avec l’Education Nationale. Vous avez aussi effectué beaucoup de soutien scolaire pour les enfants d’immigrés en Seine-St-Denis

Vous êtes également Fondateur de l’association Amitié franco-tunisienne de la ville nouvelle Cergy-Pontoise en 1991. Vous y êtes également traducteur assermenté.

Vous avez pendant dix ans été rapporteur de la commission de réflexion du conseil des maghrébins en communauté européenne.

Vous êtes également Membre du conseil de la communauté tunisienne, chargé de l’éducation, ainsi que vice-président de l’association Education et famille reconnue par ECOSSOC. (près l’ONU)..

Pour toute votre action pour le Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Claude RIEUMAJOU

Ckaude RIEUMAJOU est un journaliste discret , et le seul habilité auprès des trois piliers institutionnels de notre République, savoir auprès de l' assemblée Nationale, du Sénat et auprès de La Présidence de la République .

Il a commencé à exercer son métier en qualité de la charge des Relations Parlementaires pour la presse médicale.

Au titre de sa triple habilitation présidentielle, sénatoriale et parlementaire, il a participé à des voyages officiels avec les Présidents Valérie Giscard d’Estaing, Mitterrand , Chirac, Sarkozy , et notre actuel Président François Hollande

Durant ces voyages, il a suggéré aux hautes autorités diverses actions médicales , alimentaires et sociales que vous comprendrez que je ne peux détailler.

Il mérite , par son efficacité et malgré sa discrétion, d'être honoré pour tout le bien public qu' il a directement et indirectement généré.

La Ligue Universelle est honorée de lui remettre la médaille d' Argent avec Palme et Couronne.

 

Maurice CATALAN

Vous êtes né le 20 mars 1932 à PARIS 10e Après vos études, vous optez pour la Finance internationale, Droit des Affaires, droit du travail et droit social, expertise comptable - Neuropsychologie, médiation conventionnelle.

Ancien dirigeant de différentes sociétés et groupes multinationaux tels St Gobain – Danel, etc

Missions et activités actuelles : Rapporteur général de la commission nationale du gouvernement près le conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables ( Art 7 bis)

- Membre de l’académie des sciences et techniques comptables et financières

- Président de A.CO.REH.M – consultants -..Consultant international stratégie et accords multilatéraux   (spécialiste Europe et Etats-Unis)

- Médiateur partenaire de Michèle GUILLAUME – HOFNUNG  Professeur de faculté de droit (université de Paris –sud) V.P. du comité des droits de l’homme et des questions éthiques NF/UNESCO Présidente de l’institut de médiation IMGH

- Président de l’U.N.E.C. – Union Nationale des Entrepreneurs et Créateurs d’entreprises et Membre du Centre des Professions Financières.

Expert feeling  auprès de grandes compagnies d’assurances internationales  (en particulier Lloyds de Londres).

Maître de conférence : l’E.N.A. - I.E.P. - INSTITUT  D’ETUDES JUDICIAIRES

1967/1969 - Cession des maisons constituant la Cité Ouvrière Notre Dame à Mers-les-Bains, appartenant à la société DESJONQUERES. Ces maisons ont été cédées aux ouvriers verriers en activité et/ou retraités, opération effectuée à mon initiative et sous ma responsabilité. Ces maisons ont fait volontairement l’objet d’une valorisation minimale, vente effectuée sur une durée de 20 ans sans intérêt. Une de ces maisons m’a été cédée à titre exceptionnel pour y loger une famille (Famille BOUCHER), qui habitait dans la cité FICHET dans une maison proche du délabrement. Le père étant sans emploi, il a été engagé à ma demande chez DESJONQUERES. A la demande du curé du Tréport, ancien aumônier militaire que j’avais connu en Algérie, j’ai accepté de devenir le parrain du fils, atteint d’une forme grave de sclérose en plaques, handicapé moteur, à l’occasion de son premier pélerinage que nous avions organisé à Lourdes en 1967.

Envoi au Cameroun, à titre personnel, de 6 containers de mobilier, matériel de bureau, fournitures diverses, livres etc…. au bénéfice d’une petite ville du Nord du Cameroun dont le maire, M. Charles TCHOMTCHOUA DJADJO, avec lequel j’avais des relations amicales depuis très longtemps.

A  Saint-Louis du Sénégal, envoi de mobiliers destinés à créer trois classes d’école et du mobilier et matériel pour la création d’un dispensaire. Initiative personnelle qui a été reprise et poursuivie ensuite par le Rotary Club de DOMONT-ECOUEN. Les classes créées, tout comme le dispensaire, portent mon nom, à titre de reconnaissance et surtout pas sur ma demande expresse !

Mentoring : mentor de 11 jeunes se préparant à différentes carrières. 3 sont encore en cours. Temps consacré à ces jeunes (partage de connaissances générales et professionnelles, entre 3 et 7 ans).

Parrainage  depuis 2007, d’une jeune fille, dans le cadre de l’opération mise en œuvre par la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur et qui a donné naissance à la Fondation « Un Avenir ensemble ». Cette jeune fille achève ses études d’ingénieur, et mon rôle à ses côtés qui a été très complet et très intense, s’achèvera dès l’obtention de Son premier emploi

Chevalier dans l’Ordre National du Mérite

Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur

Médaille commémorative des opérations de maintien de l’ordre en Algérie.

Médaille d’argent du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables (1977)

Médaille d’or du Conseil Supérieur de l’ordre des Experts Comptables (2011)

Médaille de reconnaissance du Ministre de la Défense (François Léotard

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’OR

 

Didier PESTEL

Vous êtes né à Mont-de-Marsan

Vos études vous conduisent au monde pharmaceutique d’où vous êtes cadre supérieur retraité.

Ce qui vous amène à un emploi du temps plus surchargé que lors de votre vie professionnelle.

En effet, vous êtes :

Chevalier d’honneur de l’Ordre Royal de Mélusine

Président de l’Opus Templi, œuvre sociale internationale

Président du Club de recherche sur la tradition de la Gascogn,e

Membre du cercle culturel de Bègle

Membre du cercle culturel de Port-la-Nouvelle et membre de la Société Nautique de Port-la-Nouvelle

Vous êtes le Grand Maître général de la Stricte Obédience Templière maçonnique

Vous avez été conseiller municipal avec plusieurs mandats

Vous avez surtout été bénévole pour diverses associations Humanitaires, dont Enfance Terre Soleil.

Remise de matériel scolaire et des vêtements au Laos, Cambodge, Vietnam, Madagascar, Maroc,Sénégal, etc

Pour toutes vos implications dans ce que sont les valeurs de notre association, nous sommes honorés de vous remettre notre médaille d’OR

 

Catherine de GLINIASTY

née d’Uston de Villeréglan à Carcassonne.

Vous êtes diplômée de l’Institut d’Etudes Politique de Paris

De 1981 à 1989, vous êtes à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, puis au siège C.C.I. de la Seine-Saint-Denis à la direction de l’aménagement et des équipements du territoire. Vous y en assurez le suivi de la politique d’aménagement et d’urbanisme défini par .le Département.

De 1989 à 1999 vous êtes consultante chez Auguste Thouars conseil, pour des opérations de montage immobilier d’entreprises.

De 1999 à 2013 vous accompagnez votre mari dans ses affectations à l’étranger comme ambassadeur de France au Sénégal, Brésil, et en Russie.

Cet accompagnement n’est pas de tout repos, car comme nous le disait une ancienne femme d’ambassadeur, distinguée par la Ligue, nous devons être présentes sur tous les fronts, faire de l’aide et de l’humanitaire en même temps que de s’occuper des réceptions. Nous devions à côté de notre mari représenter aussi la France.

De 2008 à 2009, Vous avez été Présidente de l’association Bienvenue en France, Association du Ministère des Affaires Etrangères et Européenne, chargée d’accueillir les conjoints et diplomates étrangers en poste à Paris.

Nous ne pouvons retracer ici toutes vos actions tant celles-ci sont nombreuses, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’OR

 

Dominique CANTIEN

Vous êtes une productrice de télévision française, née dans le nord de la France à Rosendael, d’un père industriel et d’une mère au foyer. Une enfance heureuse auprès d’une maman très engagée autour d’elle, et qui probablement influencera beaucoup vos actions tout au long de votre carrière.

Direction audiovisuelle

1987 - 1994 : Directrice des variétés à TF1

1995 - 1998 : Directrice de la création de France Télévision

En 1999, vous retournez à TF1.

Depuis 2000, vous êtes une Productrice indépendante travaillant beaucoup avec Michel Drucker. En tant que productrice, vous avez notamment lancé la carrière de Christophe Dechavanne, Nagui, Nicolas Hulot ou Arthur.

Vous comprenez très vite que le pouvoir que vous confèrent vos postes de directrice des programmes au sein des télévisons va vous permettre de sensibiliser le public, donc les citoyens aux causes que vous estimez être autant d’alarmes et d’urgence. L’information sur le VIH et plus généralement sur la santé, l’éducation des petites filles, la défense des enfants sans destin, l’écologie, la pauvreté, sont des causes qui vous anime.

Ainsi, vous êtes à l’origine du premier Téléthon, de la première grande soirée sur le SIDA avec Line Renaud et Pierre Bergé, aux côtés de votre compagnon de l’époque, Philippe Douste Blazy alors ministre de la santé.

Vous produisez aussi une émission sur le Cancer, présentée par Jean-Marie Cavada et dont l’invité d’honneur n’était autre que Francis Bouygues.

Est-il nécessaire de rappeler aussi la création de la première émission de prise de conscience écologique, avec la production d’Ushuaia aux côtés de Nicolas Hulot qui partagera votre vie près de 10 ans.

Par votre proximité avec le professeur Deloche, vous avez été sensibilisée sur le sort des enfants, sans destin, souvent malades, sans accès aux soins, perdus dans des orphelinats du monde. Cette expérience vous a évidemment conduit à l’adoption d’un enfant au Cambodge.

Vous emmenez, alors responsable à TF1, toute une équipe en Roumanie à l’occasion de la chute du régime Ceausescu pour créer un pont d’adoption lors d’une émission spéciale.

Dominique Cantien, vous serez pendant 12 ans chargée de la communication de Philippe Douste Blazy, successivement ministre de la santé, de la Culture et des affaires étrangères.

Aujourd’hui, vous continuez votre métier de productrice et proposez des immersions dans des univers généralement inaccessibles, comme l’Armée de l’Air, et plus que jamais, vous menez un combat personnel, l’éducation des petites filles à travers la planète et vous préparez une émission sur les écoles du bout du monde.

Vous avez eu sous Balladur l'Ordre National du Mérite.

Vous reprenez souvent à votre compte, deux fameuses références :

- la première de Roda Gill, qui par la voix de Julien Clerc, se demande à quoi sert une chanson si elle est désarmée, (alors à quoi sert une émission si elle est désarmée où inutile).

- la seconde, en citant Marc Twain,

« Elle ne savait pas que c’était impossible, alors elle l’a fait »

Et bien nous aussi nous le faisons et nous vous remettons avec honneur notre médaille d’OR

 

Didier DUMONT

Vous êtes né en France, le 20 octobre 1956, à Saint Germain en Laye dans les Yvelines. Après des études secondaires dans sa ville natale, il rejoint la Faculté de Lettres de Paris X, ou il étudie, les Civilisations étrangères. Dans la foulée, il obtient une Licence d'Anglais, et une Maîtrise en Lettre sur la civilisation américaine, qui a pour thème - Idéologie et Mass Média aux U.S.A. En 1978, il rédige son mémoire de Maîtrise sur « César Chevez et la non-violence en Californie ». Et il rencontre, les milieux - Chicanos et non-violents - à San Diego, San Francisco et Los Angeles.

En 1979, retour en France, ou il intègre l'Enseignement Public à Mantes la Jolie dans Les Yvelines. Puis, il est sous contrat, en banlieue et en internat, et s'occupe d'enfants d'origines diverses, venant, entre autres, d'Asie, et d'Afrique, dont certains, ont vécu de graves traumatismes au Cambodge. Il s'implique alors dans des activités associatives diverses, telles que, le Secours Catholique et le Comité des Fêtes, au sein duquel, il crée deux spectacles son et lumière. Il s'investit aussi, dans des activités éducatives, avec des projets conjuguant, l'Anglais, le Latin, la Littérature et la Musique. Il adhère, au Festival Blue sur Seine.

De 1980 à 2013, Didier Dumont exerce dans l'enseignement Privé, à Bonnières-sur-Seine dans les Yvelines. Il devient le Président du Comité des Fêtes.

Didier Dumont est élu Maire-adjoint de Bennecourt dans les Yvelines, dont il devient le Maire, en 1989 jusqu’à nos jours. En 1995, il est élu Vice-président de la Communauté de Commune des Portes d'Ile de France.

En 1990, il s'engage dans des associations patriotiques, et il collabore au Mémorial Day avec l'American Légion. Il établit les liens avec les Coldstream Guards (Garde Royale, Londres). Et il reçoit The Medal of merit (Gold), de l'American Legion for exceptional services, et pour contribution de services.

Il crée alors le Jumelage de sa ville de Bennecourt, avec celle de Coldstream en Ecosse. Il établit, un lien très privilégié, avec le Régiment de Coldstream Guard, dont Sa Majesté Elizabeth II, en est Colonel en chef.

En parallèle, il apporte, son fidèle soutien, à la FNACA départementale, à des visites scolaires, à des chorales, et il participe aux ravivages de La Flamme du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe, en collaboration avec la Garde Républicaine et le Sénat.

En 2004, il organise une Commémoration, avec près de 2 000 personnes, pour le 60e anniversaire du Débarquement, en présence de deux ministres, M. Cuq et M. Larcher. Il met aussi en place, un programme de requalification d'un caravaning de 93 emplacements, avec, relogements, insertions, logements PLAI, et protection d'Espaces Naturels Sensibles. En 2010, il créée un spectacle sur la Vieille Alliance franco-écossaise, avec Orchestre / Chorale / la Garde républicaine et le Coldstream Guards, ainsi que des cavaliers et des figurants.

Didier Dumont est coopté par la branche française de la British Legion, dont il est, le seul Maire et enseignant Français, membre du Comité de Paris.

Le 24 septembre 2014, i! organise La Commémoration du Centenaire de 1914 , labélisée par l'Etat. Cette grande manifestation événementielle, a un caractère et un rayonnement international, avec la participation de Français, de Belges, et de Britanniques. Il y organise un Rallye Cycliste Londres / Bennecourt, une Exposition avec les habitants et la participation de troupes de théâtres. Mais, aussi, un Défilée de 500 participants, avec 38 drapeaux, le Préfet des Yvelines, des Députés Français et Belges, ainsi qu’un Evêque.

Il participe également à un évènement, avec l'orchestre des Coldstream guards, et I'orchestre du 2e Régiment d'Infanterie de la Garde républicaine, lors d’une commémoration et de très nombreuses autorités militaires et civiles.

Il est également le Vice-président, chargé de mission auprès de la CCPIF pour la mise aux normes handicapées de l'ensemble de la Communauté de Communes.

Pour l'ensemble de ses engagements, humanistes, associatifs et patriotiques, aux services, des citoyens, de la culture, de la république du devoir de mémoire, et de la France, la Ligue Universelle du Bien Public, est ce soir, très heureuse et très honorée, de distinguer, Monsieur Didier Dumont, de sa Médaille d'Or.

 

 

TEXTES DES REMISES DU 18 MARS 2015
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 10:27
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014
PHOTOS DES RECIPIENDAIRES DU 12 12 2014

Un panorama des médaillés de la Ligue Universelle du Bien Public lors de la soirée du 12 décembre 2014 dans la salle de réception du Restaurant de l'UNESCO - Paris 7

Après la remise à nos récipiendaires qui sont venus parfois de très loin, les félicitations auprès du bar, avant de passer à table, où l'ambiance fut comme d'habitude chaleureuse et forte de nouvelles rencontres. Nous remercions tout particulièrement les membres qui nous sont fidèles, en espérant que les nouveaux viennent grossir nos rangs.

Une pensée toute particulière à Maïté Taverna, présidente de la Courtoisie Française, qui s'est vue remettre la Médaille d'Or de l'Etoile Civique (Anciennement le Mérite Civique). La Ligue Universelle du Bien Public lui adresse ses sincères félicitations.

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public