Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 13:11

CHAMPIONNAT NATIONAL DE SKI 2012

DES POLICES MUNICIPALES

La Ligue Universelle du Bien Public s'est associée à cet événement avec le concours du président de la manifestation Roland Picaud

Le samedi 16 mars 2012, cette compétition nationale s'est déroulée à Crest-Voland dans le département de la Savoie, station hivernale qui accueillait cette 13e édition.

De nombreuses coupes ont été distribué, notamment celle de la sportivité offerte par la LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC.

C'est l'équipe de Rueil-Malmaison qui à reçu ce trophée après délibération du jury.

 

equipe ski police

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 13:47

Félicitations pour nos hôtesses d'accueil, 

avec Nos remerciements pour Sylvie PINET, Directrice de HAWAII Uniformes Paris, qui nous a gracieusement offert les tenues.

 

FOND BLEU

 HPIM1808

 

APRES LES HOTESSES, LE BAR...

 

P1030304

P1030273

P1030295


P1030249

P1030323

P1030311

P1030317

P1030326

P1030189

HPIM1814

HPIM1813

P1030247

 

Fin de la soirée avec le gâteau d'anniversaire de YANNICK

HPIM1820

HPIM1818

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 12:52

Pour tous compléments d'informations ou d'erreurs, veuillez le signaler sur le mail : bien.public@orange.fr, merci

 

PROMOTION 2012 : SPORTIVITE-MECENAT PAUL RICARD

 

ATTIAS Léo

attias

Vous êtes né en 1954 à Casablanca au Maroc.

Vous passez vos études supérieures économiques et juridiques, puis une continuité à l’Ecole nationale de Commerce de Paris.

Vous intégrez différentes sociétés immobilières et notamment la FNAIM.

Vous êtes membre à la Chambre des Experts Immobiliers de France.

Vous exercez également comme professeur à l’Académie francilienne de la copropriété. Dans le Grand Paris, vous êtes nommé administrateur immobilier de la région IDF.

Depuis 2011, vous êtes délégué départemental a la caisse Nationale de garantie de l’Immobilier.

Vous travaillez au centre communautaire Israélite de Paris en temps que membre du conseil d’administration,

Président de l’action sociale et enfance défavorisée.

Vice-président de l’association France-Maroc, sous la haute protection de son altesse la princesse Lalla Meriem.

Membre du conseil pédagogique et universitaire a l’Institut Universitaire Wesel,. Fleuron des études Juives

Pour votre engagement auprès de l’enfance ainsi que vos actions dans l’humanitaire, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent

 

CAVAILLE Yann

cavaille

Vous êtes né à Bédarieux en 1973, et après vos études, vous vous engagez dans la gendarmerie.

Vous êtes actuellement à la Garde Républicaine au grade de sergent chef (Maréchal des Logis chef).

Vous y occupez la fonction de chef de service de la restauration au Célestins (Caserne Henri IV). Vous êtes également Maître d’Hôtel près le général commandant la Garde Républicaine.

Vos actions de bénévolat se sont orientées vers le sport et vers le Monde Combattant.

Vous assistez souvent aux commémorations, car pour vous c’est un devoir de Mémoire d’être présent et de continuer à pérenniser celles-ci.

Vous apportez votre soutien aux nouvelles recrues gendarmes, surtout les auxiliaires, afin de leur donner le meilleurs environnement possible. et de leur trouver un travail dès leur mission accomplie au sein de l’établissement.

Vous avez obtenu votre brevet supérieur de restauration collective.

Vous avez reçu la médaille d’Argent de la Défense nationale, la médaille des sports américaine, la croix d’honneur du policier européen – échelon Argent.

Vous avez également reçu la médaille de bronze de la Fédération Française Jeunesse et sport, ainsi que la Médaille d‘Argent de la Ville de Paris.

Nous vous connaissons depuis bientôt cinq ans, depuis nos premières manifestations à la caserne Napoléon et nous sommes heureux de vous remettre notre  médaille d’Argent.


SOK Bernard

 

sok

Né en 1950 à Pnom Penh au Cambodge

Cher Maitre, vous êtes professeur d’arts martiaux 8 dan.

Vous avez dirigée l’équipe de France de 1989 à 1993, puis consultant Kung Fu wushu  pour le Maroc et la Grèce.

Vous êtes vice-président de la FFKAMA avec Dan Schwartz.

Vous êtes président de l’association des Arts martiaux chinois-France

Vice-président international de Kung Fu Wushu USA

Vous êtes bien sur expert international et chef de juges techniques.

Vous avez un doctorat universitaire à la fédération internationale des arts martiaux.

Je ne citerai pas toutes les compétitions tant vos talents vous ont fait faire une grande moissons de trophées, mais la médaille d’or World understanding chines award USA  en est un des fleurons.

Egalement la Médaille d’or des cents personnes exceptionnelles des Arts martiaux remise par Bill Clinton.

La médaille d’Or de la ville de Paris remise par Jacques Chirac.

Médaille d’Or coupe du Monde remise aux USA par Georges Bush.

Médaille d’Or de l’homme exceptionnel remise en Chine par le Ministre de la culture

Vous avez également la médaille d’argent par le ministre du travail et des Affaires sociales.

Vous aidez bénévolement de nombreuses associations de part votre notoriété. Vous vous impliquez dans la vie de quartier de Belleville, notamment avec votre nomination de conseiller avec la mairie du 20e arrdt de Paris.

Pour votre engagement dans le monde associatif et les valeurs que vous défendez a travers vos arts martiaux, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

MESNARD Philippe

 

mesnard

Né en 1964 à Neuilly-sur-Seine, vous préparez un cap de Boulanger-pâtissier.

Vous partez faire votre service militaire dans l’armée de l’air en VSL.

Vous en sortez gradé sous-officier et optez pour la police municipale.

Vous œuvrez surtout dans les communes du 92 et du 91.

Comme le cite votre parrain ici présent, vous êtes le défenseur de la veuve et de l’orphelin.

Vos actions d’aides à autrui, vous ont valu de nombreuses citations et distinctions.

C’est tout naturellement que l’on vous retrouve comme administrateur de l’Etoile civique, ainsi que membre bénévole au sein de EEDCM dont la présidente Ahn Dao nous confirmera votre attachement et dévouement.

Vous militez également dans les œuvres associatives des polices européennes et l’association Civisme et Dévouement.

Vous répondez toujours présent des que l’on a besoin d’aide pour autrui, pour vous, la solidarité a un sens et dans ce monde implacable, c’est une valeur sure.

Vous aidez également les jeunes à trouver du travail.

Apres la médaille d’argent que vous avez reçue a l’Étoile Civique, la Ligue Universelle est heureuse de vous accueillir dans ses rangs et vous décerne sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Danny SERVANT

 

servan

Vous êtes est né à Massognes,  petit village du nord de la vienne, en 1958.

Vous commencez votre parcours scolaire dans un établissement privé à Airvault dans les Deux-Sèvres avant de rejoindre Poitiers pour y passer le bac dans une filière qui va jeter ses premiers dévolus pour changer le monde, « l’informatique ».

Vous faites votre service militaire en 1979 à la Direction Informatique de l’armée de terre au Mont-Valérien en région Parisienne. Vous profitez d’être en région Parisienne pour chercher un nouveau travail et c’est le groupe Thomson CSF qui vous le donne dans le service informatique d’une unité de production à Sartrouville. Après 2 ans passés à la Thomson CSF, vous intègrez ensuite pour 2 nouvelle années une société de service informatique en tant qu’analyste et développeur auprès de grands groupes comme la Société Général et la Banque Centrale de Compensation. En octobre 1990, vous créez votre entreprise de services Informatiques et la développer pendant 8 ans avant de la céder à un grand groupe informatique Italien.

En 1997, date de cession de l’entreprise,vous prenez une fonction de Directeur de Mission chez Ernst & Young et officiez au sein de grands groupes comme le GAN et le Crédit Lyonnais pour lesquels vous développez la création de la société de courtage en ligne ce qui vous vaut en début 2000 d’être recruté comme Directeur Général de cet établissement d’investissements du groupe Crédit Lyonnais. Pendant 2 ans, vous vous investissez en temps et budget conséquent pour vous former à : la caractérologie, l’étude des personnalités, la communication positive à la méthode Québécoise, le management comportemental, la gestion des conflits, du stress, des risques psycho-sociaux. Après plusieurs voyages initiatiques au Québec, Vous terminez l’investissement de votre troisième vie professionnel par une formation d’un an en cours du soir, d’animateur de télévision à l’Académie de l’Audiovisuelle.

Fin 2007, vous rejoignez l’équipe de formateur de la société Franco-québécois PBC pour animer des formations en psychologie des comportements.

C’est alors que vous vient l’idée de donner des formations à titre gracieux au sein de grosses associations de chômeurs en mal de confiance en eux ou nécessitant des besoins de préparation en termes d’impact physique, intellectuel et émotionnel, pour réussir leurs entretiens.

C’est ainsi que depuis plus de 4 ans, tous les mois, vous donnez une journée par mois de son temps pour aider nos jeunes séniors à faire le deuil d’une partie de leur vie professionnelle passée pour rentrer de nouveau dans le circuit économique. De plus, nombreuses sont les soirées que vous consacrez à coacher les plus affectés par leur souffrances liées à la perte de leur emploi. 

C’est également à cette même époque que vous prenez la présidence de l’association de jumelage de sa municipalité « Le Lien Européen » pour animer et entretenir les relations avec ses confrères de la ville de Yarm dans le  yorkshire, la vile de Hainbourg proche de Francfort ainsi que la ville Trumau en Autriche et organiser des voyages culturels pour les enfants de sa municipalité.

Pour tout votre engagement des autres et pour votre attachement au Bien Public, nous sommes heureux de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme et couronne.

 

RISPAL Josette

rispal

Née   a Aurillac, vous suivez une éducation artistique, le milieu dans lequel vous étiez élevée vous y prédisposait, en effet vos parents étaient antiquaires et grand collectionneur.

Vous vous dirigez vers la sculpture et commencez à exposer très tôt. Vous êtes actuellement reconnue au premier rang des artistes  hors norme.

Parmi vos expositions, celle de Masque de lumière Galerie des Champs Elysées, ainsi qu’une sculpture de 16 m de haut en verre pour le tunnel du Puymorens, en présence des autorités présidentielles franco-espagnole.

Vous exposez également au Musée d’Orsay, à travers une donation de 300 pièces  de qualité. Pardonnez-moi de ne citer que celles-ci, la liste en étant fort longue. Ceux qui voudront connaître vos œuvres devront aller sur le web,

Votre amour inconditionnel pour l’Art ne vous fait pas oublier ceux qui ont besoin de vous dans le cadre associatif, aidant ainsi avec des œuvres à récolter des fonds pour les nobles causes.

Mme le Ministre Christine Albanel avait reconnu vos mérites et vous avait fait chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur.

A celle-ci s’ajoute notre humble, mais symbolique médaille ancestrale de la Ligue Universelle du Bien Public au grade d’Argent avec Palme et Couronne

 

LANSARI Jamal

lansari

Vous êtes né en 1959 au Maroc

Diplôme National supérieur d’expression plastique Beaux Arts- Tours – 1987

Directeur artistique et conseiller à la programmation.

Formateur agréé de l’inspection académique Région centre.

 Enseignant intervenant- Institut Universitaire de Formation des Maîtres - Académie Orléans & Tours.

Maîtrise en philosophie : Université de littérature et science Humaines – Fes (Maroc)

Vous exposez de nombreuses collections de tableaux, notamment celles qui nous invitent à voyager sans bouger de sa chaise, c’est le titre même de votre exposition..

Vous aidez et apportez votre concours près l’éducation nationale et près les autistes.

Vous succédez à la tête de l’événementiel de la ville de Joué les Tours ainsi qu’a l’espace Malraux.

Vous avez reçu la médaille de chevalier de l’Ordre National du Mérite des mains du Cdt militaire de la place de Tour.

Vous mettez vos talents et vos compétences au service de l’humanitaire, vous partez d’ailleurs souvent à l’étranger pour faire rayonner les couleurs françaises à travers les Arts et la Francophonie

Pour votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

DRASKOVIC Milovan

draskovic

Vous êtes né au Monténégro en 1960 et après votre scolarité, vous partez faire des études d’archéologie à Belgrade. Vous partez ensuite a Vevey et  Genève dans la gestion hospitalière.

Ensuite, vous créez la société de soins à domicile MIRO SA à Lausanne.

Vous créez une autre société de consultant pour l’organisation et la restructuration des établissements médicaux-sociaux.

Vous devenez ensuite conseillé du ministre de la Santé au Monténégro.

Vous avez signé un accord entre le ministère de santé du Monténégro et les hôpitaux universitaires de Genève, ce qui a permis à de nombreux médecins du Monténégro de parfaire leurs connaissances.

Vous obtenez des véhicules de santé que vous offrez pour ce même pays.

Votre engagement pour tout ce qui touche a la santé au Monténégro est pour vous une croisade qui mobilise énormément de votre temps.

Votre engagement pour le Bien public dans le domaine de la santé ainsi que dans d’autres domaines humanitaires, incite la Ligue Universelle du Bien Public de vous remettre sa médaille d’Or avec ses plus grandes félicitations.


JOURDAN Jean

 

jourdan 

Vous êtes né en 1936 à Paris et après des études secondaires, vous vous orientez dès 16 ans vers l’industrie mécanique.

Vous êtes incorporé en 1956 dans les Transmissions, puis vous êtes affecté à la 782e Cie de radiogoniométrie basée à Alger. Vous avez effectué de nombreuses missions en Oranie Kabylie et Constantinois.

Libéré en 1958 des obligations militaires, vous démarrez dans le monde du travail,

En 1971, vous réussissez le concours de gardien de la Paix et après de nombreuses nominations, vous devenez inspecteur Principal à la brigade Criminelle en 1989.

Vous partez à la retraite en 1992 en qualité de Chef Inspecteur  Divisionnaire.

En 1997, vous êtes recruté prés la cour d’Appel du TGI de Paris jusqu’en 2000.

Vous avez néanmoins continué à poursuivre bénévolement la représentation des usagers auprès de la Commission d’attribution de l’aide juridictionnelle.

Aujourd’hui, votre activité bénévole principale est consacrée à l’IPA, en qualité de Président de la délégation de Paris, cette association internationale compte prés de 350 00 membres répartis dans plus de 60 pays.

Elle est représentée devant les grandes instances internationales telles, l’ONU, UNESCO, etc.

Sa devise est Servo per Amikéo - servir par l’amitié.

Vous avez de nombreuses décorations relatant votre riche parcours

Croix du Combattant, TRN, Commémorative AFN.

Médaille d’honneur de la Police nationale

Médaille de Bronze du Souvenir français et de l’UNC

Médaille d’Argent de l’Etoile Civique

Médaille d’Or de l’IPA avec 46 ans d’adhésion.

A  celles-ci, s’ajoute celle d’Or de la Ligue Universelle du Bien Public avec nos plus grandes félicitations.


Jean Louis OLIVER

oliver

Monsieur Jean Louis Oliver est né en France, à Aulnay-Sous-Bois, en Seine Saint Denis, le 23 janvier 1948. Il est le fils de  Elvire Zammit et de Henri Oliver, agent et contrôleur des Télécommunications en Tunisie, puis en France. Il a un seul frère, Guy Oliver, qui est aujourd’hui Directeur des Relations Humaines à France Télévision. Mr Jean Louis Oliver a eu deux enfants avec Chantal Peiniau infirmière, dont il a divorcé.  Son fils, Xavier, âgé de 40 ans, est gérant de chambres d’hôtes et sa fille Sandrine 38 ans est secrétaire médical. Après des études secondaires, il entre dans la banque au S.N.C.V.B. du groupe C.I.C., dont il deviendra le directeur commercial de deux départements, l’Aube et l’Yonne. Puis, il entre au journal « L’Yonne Républicaine », en qualité de responsable du marketing et de la communication. Il a en charge, toute l’animation d’un réseau de communicants en contact direct avec le grand public. Dans le cadre de sa carrière dans la communication, il a su se constituer, par sa gentillesse et sa bonhomie, un carnet de relations extrêmement étoffer dans le monde du spectacle. Il est l’ami de nombreux comédiens, chanteurs, animateurs et personnalités de la radio et de la télévision. Depuis 15 ans, Mr Jean Louis Oliver est créateur d’événements, consultant pour la télévision, animateur et annonceur sur divers médias, mais aussi, présentateur de manifestation de prestiges, de Trophées de célébrités, de Challenges entreprise et d’animations commerciales, avec entre autres,  l’appui de R.T.L. pour « Les villes en or » et « Père Noël dans la ville ».

Jean Oliver a une très grande passion dans la vie : Les boules ! C’est un excellent joueur de pétanque, qui a mis, tout son carnet d’adresse, au service de ce sport honorable, qu’il aime ardemment : la pétanque ! Un sport, fédérateur, mixte et convivial, que tout un chacun peut pratiquer, sans réserve, des plus jeunes au plus anciens.

Quelques mots sur « La Pétanque », né en France, à La Ciotat en 1907,  voici tout juste un siècle, et dont, la « Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal » compte aujourd’hui prés de 500.000 licenciés, 11.000 club et 100 comités. La pétanque... sport planétaire, dont la « Fédération Internationale de Pétanque et de Jeu Provençal » fédère aujourd’hui, 70 nations et 30 pays francophones...  Mais revenons à Mr Jean Louis Oliver, qui est  membre de l’Ascan Pétanque, le fameux club de pétanque de l’Assemblée Nationale. Il anime entre autres, les éliminatoires de Miss France ; et organise, les Championnat du Monde Féminin de pétanque à Hyères, mais aussi, les Championnats du Monde de pétanque à Monaco, qui réunissent, chaque année, au total 46 pays.

Jean Louis Oliver est aussi, Lieutenant Colonel de la Réserve Citoyenne du Gouverneur Militaire de Paris, pour qui, il organise et anime, des Compétitions, au sein de l’Armée de Terre à Saint Germain en Laye en région parisienne.

Il vient de participer au Festival du Film des Métiers et de l’Artisanat, et monte actuellement, avec Michel Dhrey, Dominique Rasouwe et l’Office du Tourisme de Tunisie, un Festival de Films d’Aventures en Tunisie. Pour son engagement en faveur de la Communication et de l’Animation, sociétale, sportive et citoyenne, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir, Mr Jean Louis Oliver de sa Médaille d’Or.

.

SALOMÉ Jacques

salome

Vous êtes né en 1935 à Toulouse.

Vous avez passé votre capacité en droit à la fac de Toulouse, certification en criminologie, puis une spécialisation en psychiatrie sociale a la Sorbonne. Vous partez à Ottawa et Montréal pour faire une recherche sur l’éducation spécialisée. De retour en France, vous prenez pendant douze ans la direction d’un centre pour jeunes délinquants.

Vous êtes chargé de cours à l’université de Lille et prenez la direction du centre de formation aux relations humaines.

Vous êtes auteur de plus de 64 publications et ce dans tous les pays francophones.

54 livres sont traduits en 15 langues, telle celle en Chine, Japon, Danemark, Turquie, Allemagne, Brésil, Angleterre, Italie, etc.

Vous aimez la nature et vous avez planté plus de 18625 arbres.

Vous avez toujours voulu amélioré le genre humain, surtout auprès des jeunes qui sont a l’image de vos arbres de jeunes pousses qui mérite une attention soutenue, et quand ils poussent de travers il faut leurs mettre un tuteur solide.

Vous avez été élevé au grade d’officier de l’Ordre national du Mérite sur proposition du ministre de l’Éducation nationale pour vos travaux de communication à l’école.

Votre centre d’intérêt majeur est tout ce qui touche à la violence et à la prévention en milieu scolaire.

Pour toutes vos actions visant à améliorer le Bien Public et le genre humain, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Or.

 

NICOLAS Yvette

nicolas

 

Vous êtes née à Anzin dans le Nord, et vous êtes retraitée du Ministère des Finances.

Apres des études de Droit a Alger, vous êtes chargée de mission à la Caisse Algérienne d’Aménagement du Territoire. Apres la Guerre d’Algérie vous venez en France et vous intégrez la Bourse d’échange du Logement, à l’établissement Public National.

Vous devenez la secrétaire particulière de Raymond barre au Ministère du Commerce extérieur puis chef du secrétariat particulier du Premier Ministre Raymond barre. Vous intégrez ensuite le ministère des Finances. Vous restez la collaboratrice de Raymond barre dans les Affaires intérieures et internationales.

A ce jour, vous êtes la présidente fondatrice de l’ONG humanitaire reconnue internationalement  « le Pélikan agir et partager ».

De septembre 2006 à septembre 2009, vous êtes la Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France.

Depuis juin 2009, vous êtes membre du conseil d’Administration de l’IFRI.

Votre vie associative étant très riche, je ne citerais que quelques opérations :

Aides aux populations civiles victimes dans le conflit des Balkans, action humanitaire au Kosovo. Vous venez en aide aux victimes du tsunami au Sri Lanka avec 3 missions et 52 parrainages. Vous continuez avec des Missions humanitaires à Haïti.

Soit au total 78 missions dont 10 au Kosovo.

Vous avez été reçu Officier de la Légion d’honneur, officier de l’Ordre National du Mérite, Grand Croix de l’Ordre de Lafayette.

Vous êtes également membre du Conseil Economique et Social.

C’est donc un grand honneur pour la Ligue Universelle du Bien Public de vous remettre sa médaille d’Or.

 

Robert  QUENEL

 quenel

Fils unique de Aimée Serta de Camille Quenel, Mr Robert Quenel est né le 26 novembre 1929 dans le 20 éme arrondissement de Paris. Après son Bac, il fait son service militaire dans l’armée de l’air à Tours. En 1949, il devient l’élève du Ténor Rudy Hirigoyen et entame une carrière de choriste au Théâtre du Chatelet. Durant 6 années, Robert Quenel participe aux belles créations de l’époque, dont : La belle de Cadix en 1945 (avec Luis Mariano), L’Auberge du Cheval blanc en 1948 (avec Georges Guetary), Pour Don Carlos en 1951(avec Georges Guétary), Le Chanteur de Mexico en 1951 (1.000 représentations avec Luis Mariano, puis Rudy Hirigoyen) et La toison d’or (avec André Dassary). Avec sa femme Jeannine, il a eu un fils Laurent. Après le décès de son épouse, il retrouve le bonheur avec Josepha Gonzales qui partage sa vie aujourd’hui. Entre 1955 et 1960, Robert Quenel, se produit dans les grands cabarets parisiens avant qu’un accident l’oblige à mettre fin à sa carrière.

ll se reconvertit dans l’installation de rideaux métalliques, comme artisan de 1961 à 1971, puis en tant que chef d’entreprise avec « Les fermetures métalliques Lux Allu » de 1972 à 2004.

Il s’investit alors dans la vie associative, avec le Lions Club (il fut Président fondateur du Lions club Paris-Belleville-Mesnilmontant qu’il crée en 1981), les Compagnons de Montmartre avec lesquels il participe activement à la vie du 18ème arrondissement et à la vie associative Montmartroise, dont il est le Vice-président pendant de nombreuses années, Les anciens de la boxe, une association qui vient en aide aux anciens boxeurs  (sport qu’il a longtemps pratiqué) et la Roue Tourne dont il est l’actuel président depuis 2004.

Avec La Roue tourne, il a choisit de venir en aide à des artistes en difficultés, car son parcours artistique ressemble à celui de Paul Azaïs, fondateur de cette prestigieuse association...

Jugez-en vous-même. En 1943, Paul Azaïs, alors vedette de talent, a sa carrière interrompue par un accident de bicyclette, une voiture le renverse au retour du studio de tournage :

20 jours de coma, une longue convalescence et 3 jours de travail, qui lui manque pour bénéficier d’une couverture sociale le plonge, pour des années dans la détresse... Il décide alors de secourir, dés qu’il verrait la fin du tunnel, ses camarades en proie aux mêmes difficultés. Ainsi, le 15 mai 1957, ayant à nouveau le pied à l’étrier, il fonde avec Janalla Jarnach, une femme au dévouement inépuisable, La Roue Tourne, une association d’entraide du spectacle et d’assistance et de bienfaisance. 

Leurs amis apportent, aide et soutien. Sous la présidence de Fernandel et le parrainage de Jean Marais et de Michèle Morgan, le 1er Comité d’honneur voit le jour, avec : Marcel Achard (de l’Académie Française), André Bourvil, Charles Boyer, Jacques Brel, René Clair (de l’Académie Française), Jean Cocteau (de l’Académie Française), Annie Cordy, Paulette Dubost, Joseph Kessel (de l’Académie Française), le Dr Bernard Lafay (de l’Académie de Médecine, ancien Ministre), Noël Noël, Jacques Tati, Georges Vanparys, Serge Veber (Vice-Président de la Société des Auteurs Dramatiques), Tino Rossi et Marcel Pagnol (de l’Académie Française).

Depuis 50 ans, le statut de l’artiste a évolué et la précarité n’a jamais disparu. Robert Quenel sait que la principale aspiration de l’artiste reste de vivre de son art. Et cela devient très difficile… Fait troublant, l’isolement et la solitude continuent de croître dans notre société.

L’artiste n’échappe pas à la règle. Triste constat, qui souligne l’utilité du combat mené en toute discrétion par La Roue Tourne depuis sa création. Elle étudie chaque cas, sans porter de jugement, aide l’accès aux droits sociaux, soutient financièrement les plus démunies, accompagne ceux qui sont dans la solitude en respectant leur dignité.

En 2011, La Roue Tourne aide une centaine d’artiste. Pour Robert Quenel la solidarité s’impose, mais la fraternité est essentielle. Tendre la main à un artiste qui par son talent, a su divertir, émouvoir et faire rêver, est un signe de reconnaissance. Cette main tendue sera d’autant mieux acceptée qu’elle appartient à un autre artiste dépourvu de tout jugement.

Le rêve de Robert Quenel, est, que les artistes et le public, réunis, conjurent la roue aveugle du destin par une roue qui tourne au rythme du cœur ! Pour sa générosité, son investissement humaniste dans la vie associative et son soutien charitable aux artistes, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse, de distinguer, ce soir, de sa Médaille d’Or Mr Robert Quenel.

 

Olivia CATTAN 

cattan3

 

Journaliste à 'Tribune juive' et pigiste à 'France-Soir', 'Paris-Match', 'Réforme' et 'Témoignage chrétien', Olivia Cattan est spécialiste des religions et du Proche-Orient. Elle est l'auteur de nombreux articles sur la communauté juive de France, l'islam des lumières ou l'antisémitisme. Pratiquante, militante et engagée, Olivia Cattan, vous œuvrez pour le rapprochement des communautés juive et musulmane.

Paroles de femmes dont vous êtes la présidente depuis plus de 6 ans est présente sur de nombreux fronts. Vos actions principales est de promouvoir le statut de la femme, l’égalité des droits entre hommes et femmes, défendre la laïcité et la citoyenneté en proposant des mesures politiques, éducatives et sociales. Mais, vous ne vous contentez pas de travailler intellectuellement sur ces idées, comme avec la création d’une Charte des droits des femmes, vous souhaitez allier vos idées à des actions concrètes.

cattan2Dans un autre registre, Monica Belluci, Sandrine Bonnaire, Francis Perrin.... Une vingtaine de personnalités ont déjà signé la pétition de l'association Paroles de femmes qui réclame une meilleure intégration scolaire des enfants autistes. Le problème n'est pas nouveau... En 2004, la France a déjà été condamnée par le Conseil de l'Europe pour « maltraitance ». En cause ? Le peu de structures adaptées pour ces enfants et des accompagnantes de vie scolaire (AVS) pas suffisamment formées. Mais, sept ans après, rien n'a changé. Vous êtes vous-même  maman d'un petit garçon atteint de ce trouble...

Pour vous, la diversité ne doit pas être un nouveau ghetto communautaire, un point d’affrontement entre les différentes cultures. Vous nous avez rappelé à quel point il est important de notifier à ces jeunes leurs droits mais leur devoir vis-à-vis de la société française.

Vous avez également défendu l’idée que les femmes ne faisaient pas parties de la diversité : « Même si les femmes, notamment les femmes de la diversité, subissent une double peine de discrimination et que les femmes doivent encore lutter pour une pleine égalité des sexes, les femmes représentent la moitié de l’humanité et ne peuvent êtres considérés comme une minorité ».

Pourtant les femmes n’ont toujours pas les mêmes postes, les mêmes responsabilités, notamment au sein des Médias et de la représentation politique. Elles n’ont toujours pas les mêmes salaires et il est important que les femmes participent à ce débat sur la diversité afin de montrer qu’on les considère toujours aujourd’hui comme une faible minorité. Il est temps que l’égalité des chances ne soit pas qu’une formule à la mode et que la justice pour tous et pour toute soit appliquée.

Cela fait un an que vous avez entrepris des actions dans les collèges et lycées français. Vous avez créé des modules de prévention éducative afin d’aider des Etablissements scolaires difficiles. Vous abordez avec des classes de 5e, de 4e toutes les discriminations, la violence mais aussi la laïcité, seule garante du vivre ensemble et la citoyenneté que ces jeunes ont parfois du mal à ressentir. Vous leurs donnez la parole pendant deux heures tous les 15 jours, pour leurs faire jouer des jeux de rôles de composition, ce qui, leurs permet de se mettre dans la peau de l’autre et leurs faisant prendre conscience de l’implication de leurs insultes et l’état de leurs préjugés.

Vous serez, bien sur récompensée, sous l’égide du Ministre Xavier Darcos, par l’octroi de la médaille de chevalier des Palmes Académiques`.

Pour tout votre noble engagement la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’OR

 

 

 groupe1

 

 groupe2

quenel2


 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 15:59

ALLEZ ECOUTER MICHEL,

NOTRE AMI ET MEMBRE DE LA LIGUE

VOUS EN SEREZ ENCHANTE

 

ETCHEVERRY

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans La presse en parle
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 15:18

garde-le-7-12-2011 0010

 

garde-le-7-12-2011 0038 1

 

garde-le-7-12-2011 0068 1

 

garde-le-7-12-2011 0111 1

 

garde-le-7-12-2011 0117 1

Récipiendaires Féminines © WOYTEK KONARZEWSKI MG 3356

 

Yamina BENGUIGUI © WOYTEK KONARZEWSKI MG 3377

 

garde-le-7-12-2011 0130

 

garde-le-7-12-2011 0128

 

- WOYTEK K MG 3132

 

garde-le-7-12-2011 0049 1

 

 

garde-le-7-12-2011 0089 1

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 14:18

 Assemblée © WOYTEK KONARZEWSKI MG 3285

 

Amina KARADJA

 

garde-le-7-12-2011 0020 1

 

Née en 1062 à Tlemcen en Algérie; vous y avez fait des études de capacité en Droit, et bien que vous soyez aujourd’hui fonctionnaire à la Préfecture de Paris, votre vie était ailleurs.

En effet, vous avez dès votre plus jeune age fait le conservatoire de musique de Tlemcen, spécialité guitare.

Dès 1980, vous intégrez l’orchestre Mustapha Belkodja comme soliste. Puis, vous participez à des festivals de musique : de Constantine è Paris, tournée en France, puis l’Andalousie, votre autre source de chant.

De 1985 à 1990 vous avez produit plusieurs disques, et fait de nombreux concerts.

Vous chantez pour différentes associations caritatives, surtout pour l’enfance. Vous vous produisez également à l’Institut du Monde Arabe.

Vos attaches vous ont amené à chanter pour les sinistrés de la ville d’Alger.

Vous mettez à coeur de mieux faire connaître la culture musicale algérienne, souvent mélangée avec des sonorités andalouses.

Vous avez été professeur d’une classe « danse classique » au sein de l’association Mustapha Belkhodja, de 1982 à 1985.

Vous avez remporté de nombreux prix d’interprétation, dont le premier prix au festival arabo-andalous de Tlemcen en 1982.

Depuis votre venue en France, la musique vous sert de vecteur pour affirmer votre identité algérienne ainsi que de support pour toutes les actions humanitaires en faveur des enfants et des sinistrés, où qu’ils soient.

Pour votre action, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent.

 

Thierry BEGAUD

 

garde-le-7-12-2011 0023 1

 

Vous êtes né en 1960, à Tananarive à Madagascar,

Vous dirigez actuellement la société ATHINA que vous avez créé en 1999, celle-ci est spécialisée dans l’investissement, le montage et le financement d’opérations en immobilier résidentiel ou commercial et en hôtellerie tant en France qu’à l’international.

Ingénieur, diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics (TP 1984) et de l’école des Hautes Etudes Commerciales (HEC Entrepreneurs 1985), vous avez commencé votre carrière chez Bouygues à la direction internationale, en Algérie puis au siège. Vous avez ensuite rejoint le groupe Ernst & Young Conseil où vous avez participé et encadré des missions de restructurations d’entreprises en difficulté, de stratégie et de fusions - acquisitions pour de grands groupes internationaux et des acteurs publics.

Puis, vous avez intégré le groupe Thalès-Thomson à la direction de l’organisation, avant de créer à Berlin, la société PARIS BERLIN IMMOBILIEN GMBH avec pour partenaires et actionnaires minoritaires CBRE, VINCI, NEXITY, et un fonds d’investissement allemand en hôtellerie.

Vous êtes membre des bureaux des Clubs Immobilier et Tourisme de l’association des diplômés HEC, participez aux jurys et aux sélections d’entrée à HEC Entrepreneurs.

Vous êtes également :

Président de la fédération FRANCE ENTREPRENEURS ;

Président du COMITE BOUGAINVILLE – (Fédération des Entrepreneurs et Investisseurs du Tourisme) ;

Président de l’association ROUTES FRANCOIS 1er ;

Ancien président du Club des Entrepreneurs Français des Télécoms.

Vous nous avez écrit que les mots qui illustrent notre diplôme : Honneur et Dévouement ainsi que : Honneur à qui sème le bien, sont des mots représentant des valeurs que vous souhaitez servir

Et bien pour commencer votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse, de vous y encourager avec sa médaille d’Argent.

 

 

WU LIN

 

garde-le-7-12-2011 0030 1

 

Née en avril 1979 en Chine, vous avez été depuis votre plus jeune age été attiré par le chant et la musique.

Vous êtes une soprano reconnue dans le Monde. Vous avez été récompensé par de nombreux prix : Notamment le premier prix du Conservatoire de Beijing en Chine. Vous avez participé au concert de l‘UNESCO à Paris.

De nombreux prix et concerts internationaux jalonnent votre jeune parcours.

De nombreux concerts dans différents pays vous réclament : Un concert à Taiwan, invitée par le président, puis à Macao, Paris, Singapour, etc

Vous êtes venue à Paris depuis 2005 pour vous perfectionner à la sensibilité musicale française. Tous reconnaissent en vous une voix exceptionnelle, à l’instar de votre personnalité emprunte de gentillesse et bonté. Vous chantez également pour des causes humanitaires. Vous êtes l’ambassadrice à l’exposition « zololife sunshine » pour l’Union des Handicapés en Chine

Vous êtes actuellement au Conservatoire national de Versailles.

Nous vous avions déjà remis notre diplôme d’honneur l’année précédente, et devant la continuité de votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Chaïbia RAJI

 

garde-le-7-12-2011 0048 1

 

Née en 1959 è Casablanca au Maroc, vous faites des études comptables. Après un Bac de comptabilité et de gestion, vous vous dirigez vers l’informatique.

Après avoir travaillé dans différents groupes dans des services de gestion et commercial, vous êtes gérante de société import-export et vous vous occupez vous-même des ressources humaines de cette entreprise d’une vingtaine de personnes.

Mais votre sensibilité est ailleurs et vous fondez l’association BSF, France International. Ce qui veut dire Bénévoles sans Frontières.

Votre association recueille du matériel de formation scolaire ainsi que du matériel médical.

Vous créez des dispensaires et en aseptisez d’autres. Vous allez dans l’arrière-pays marocain apporter un soutien culturel et des soins auprès des populations isolées, donc plus touchées que les autres dans le domaine de l’éducation et de la médecine, aussi bien en préventive que réparatrice.

Un projet qui vous tient à cœur est de faire de l’élevage en pisciculture en coopération franco-marocaine.

Vous recherchez également des partenaires pour construire un nouveau dispensaire. Vous travaillez avec deux de nos partenaires l’HAMAP et le BIP, dont les représentants font déjà partie de la Ligue Universelle du Bien Public.

Toute votre action porte sur le Sud marocain, et votre engagement est entièrement voué à aider les personnes à ne pas désertifier les campagnes. C’est pourquoi vous voulez à tout prix leurs apporter l’éducation, les soins médicaux et développer leurs ressources afin de mieux vivre dans ces campagnes magnifiques, mais ingrates à vivre.

Pour tout votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Adjudant-Chef Laurent DERIU

 

garde-le-7-12-2011 0039 1

 

Né en juin 1966 à Toulon vous avez effectué votre service militaire en Gendarmerie nationale, puis vous êtes affecté à Fréjus.. Vous faites ensuite l’école des sous-off de la gendarmerie à Berlin. Vous effectuez la sécurité à la prison de Spandau, puis à la division politique et aux exercices interalliés.

Vous avez passé votre brevet de secouriste bénévole auprès de la commune des Six-Fours.

En 1987, vous êtes affectés à la Garde républicaine, où vous servez à la sécurité et garde d’honneur dans les palais nationaux. Vous vous occupez de formation des gendarmes auxiliaires chargés de reconversion.

En 1999 Vous assurez le poste de chef du secrétariat de la cellule gendarmerie au cabinet du Ministre de la Défense.

En 2008, vous êtes assistant du directeur-adjoint du cabinet de monsieur le Secrétaire d’Etat à la Défense.

De 2009 à 2010, vous êtes chef du secrétariat particulier de M. le Secrétaire d’Etat à la Justice, puis, adjoint au chef de cabinet de M. le secrétaire d’Etat à la Justice. Vous avez collaboré à l’organisation des Assises sur la délinquance juvénile avec notamment le Professeur RUFO et le père Guy Gilbert. Vous avez également participé à la rédaction de ces Assises.

Depuis le début de l’année, vous êtes revenu dans votre famille militaire d’origine au Célestin. Vous êtes nommé Conseiller concertation et communication auprès du Général commandant la Garde Républicaine.

Vous êtes très attaché aux valeurs civiques et le bien public et, à travers votre parcours militaire.

Vous avez reçu la médaille d’Or de la Défense nationale.

Pour vos valeurs, la Ligue Universelle du Bien Public, est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Lieutenant-Colonel Dominique MOREILHON

 

garde-le-7-12-2011 0051 1 

 

Né en décembre 1955 à Chauny dans l’Aisne

Après des études secondaires, vous intégrez l’école militaire Interarmée de Coetquidan. Puis un DEUG de Lettres moderne à Dijon, un DESS de sécurité défense à Nice.

En 1996 un Diplôme de l’école d’Etat-Major à l’EEM de Compiègne, puis en 2002-2003 un DESA (diplômes d’études supérieures appliquées) au CNAM Paris.

Votre spécialité est l’artillerie sol-air.

Votre carrière très spécialisée me fait faire un raccourci.

Vous êtes entré au 405e régiment d’artillerie à Hyères puis au 19e à Draguignan, 403e en Marne, etc.

En 1999 vous intégrez Paris à la DPMAT et vous vous occupez de la gestion du personnel

Vous intégrez en 2005, le Contrôle général des Armées à Paris, en en étant le chef de département de soutien du CGA.

Depuis 2010 vous êtes au cabinet du Gouverneur militaire de Paris. Vous êtes chargé de missions du général adjoint territorial et vous avez le grade de Lieutenant-Colonel.

Indépendamment de votre activité militaire, vous vous intéressez à la formation des jeunes et à la réserve citoyenne, qui est un peu votre sujet de prédilection.

Vous avez reçu la médaille de chevalier de l’Ordre National du Mérite, ainsi que celle de chevalier de la Légion d’Honneur.

Vous portez un intérêt particulier au Bien public, car cela est pour vous une manière de sensibiliser les personnes à prendre soin de notre capital Terre. L’humanitaire et l’humanisme font aussi partie de votre croisade personnelle.

Pour votre soutien, votre sensibilité au Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Roland PONCE

 

garde-le-7-12-2011 0060 1

 

La personne que nous honorons ce soir, nous venant de Marseille, est l’aîné d’une fratrie de sept enfants.

Roland Ponce est né le 23 décembre 1961 à Oran (Algérie) et à l’âge de 6 mois il est rapatrié à cause des événements avec toute sa famille en France. Il évolue dans une famille unie, très modeste et sans grands moyens.

Seul son Père à son retour en France travaille comme ouvrier Peintre sur Marseille .

Sa jeunesse est tumultueuse (garde chez les grands parents paternels, puis maternels. Nombreux déménagements ) jusqu’à l’aube de ses vingt ans ou son père est emporté par une grave maladie .À peine sorti de l’adolescence Roland devint chef de famille et la lourde tache qui lui incombait fut par plusieurs égards, salvatrice. De la délinquance ou il aurait pu s’enfoncer, il devint un travailleur acharné, multipliant les taches toujours plus valorisantes, avec un seul souci faire vivre sa famille .Il ne pouvait compter que sur son courage, sa volonté et sa ténacité.

C’est dans les années 1995 qu’il décida de s’engager sur la voir tracée par son père, il devint artisan Peintre sillonnant seul a bord de sa vieille camionnette les chantiers de sa bonne ville phocéenne.

Il est devenu à ce jour gérant d’une SARL qui emploie sur Marseille, 27 Personnes à plein temps et qui fait vivre une trentaine d’entreprise sous-traitantes.

Roland Ponce a mené à bien le projet de son père et il n’a pas oublié d’où il venait et ce qu’il était.

Il est aujourd’hui aux cotés de son épouse Maryse l’exemple même du chef d’entreprise que nous aimerions côtoyer au quotidien .IL aide ceux qui sont tentés par le côté obscur de la vie, ou qui ont été frappés par le malheur, en leur apprenant un métier et en leur donnant un immense espoir. Le sens de sa vie ne s’arrête pas seulement à sa famille, ou à son activité professionnelle .IL aide dans son quotidien tous ces jeunes démunis (apprentis, adolescents déscolarisés) mais aussi les moins jeunes en mal d’emplois, en leur donnant au travers de son entreprise des formations, des stages qualifiants mais surtout il leur transmet cette rage de se battre pour s’en sortir et réussir dans la vie !!

Loin des clivages Politiques, du Racisme et de là Discrimination Roland Ponce Préfère transmettre son amour des valeurs humaines , et donner à chacun une égalité de chance dans la vie.

Pour tout votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

 

Amanda MELIS

 

 

garde-le-7-12-2011 0066 1

 

Née un 14 juillet en 1974, vous êtes franco-suisse et après des études supérieures de commerce, vous intégrez différentes sociétés après un webmaster, puis formation en Conseillère en environnement. C’est certainement ce qui à déclenché votre engagement.

2005-2011 Fondatrice et organisatrice de Net’Léman,

Fondatrice et organisatrice de Net’Léman la journée du grand nettoyage du lac Léman, cette opération entièrement bénévole a permis de récupérer en 5 éditions plus de 86 tonnes de déchets des rives et des fonds du Léman.

Avec la participation depuis 2005 de 3000 bénévoles de tous âges et horizons, grâce sa dimension transfrontalière et fédératrice, l’opération Net’Léman, s’est vu récompensée par le Prix Genevois du développement durable en 2009.

Net’Léman est soutenu par de nombreux partenaires et sponsors, une 6ème édition est prévue le 22 septembre 2012.

1999-2011 Vous êtes Secrétaire générale de OMYP ORG. MOND. DES YACHT-CLUBS ET PORTS ECOLOGIQUES.

l’OMYP, est une organisation non-gouvernementale à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, fondée en 1997, qui œuvre pour la préservation et la revalorisation des sites portuaires et de l’intégration du développement durable dans le nautisme et la plaisance, je coordonne également depuis sa création, le développement du programme Y&ES qui a pour objectif d’accompagner les ports, marinas et yacht-clubs dans un démarche d’amélioration continue et de développement durable. Un label reconnu par l’Etat de Genève a été créé pour répondre au besoin des autorités portuaires de communiquer sur leurs efforts. Des actions et projets visant à sensibiliser et impliquer les usagers sont également proposés dans le cadre de cette démarche innovante, multicritères et multi-acteurs, avec une dimension sociale et économique encore peu présente dans les projets portuaires actuels.

Actuellement l’Etat de Genève collabore avec l’OMYP pour la future certification de 23 ports genevois. La Société Nautique de Genève, fondatrice du Bol d’Or Mirabaud s’est également engagée dans le programme Y&ES. Plusieurs ports internationaux sont intéressés par cette démarche.

Pour tout votre engagement dans le Bien Public, qu’est notre patrimoine terrestre, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

 

Pascal KIEKENS

 

garde-le-7-12-2011 0073 1 

Vous êtes né le 17 janvier 1963 à Versailles, et avez bâti tout votre engagement personnel et professionnel autour d'une idée simple et forte : La vie en société n'a de sens que dans l'amélioration de la destinée de celles et ceux qui la composent.

Votre expérience est le fruit de vingt cinq années de travail au sein de différents groupes, constamment orientées vers des missions, de management, d’encadrement d’équipes et de gestion de ressources humaines

Une formation en droit puis en gestion du personnel et des ressources humaines, complétée par de nombreux modules spécialisés, vous permettent de connaître, de maîtriser, puis de transmettre l'ensemble des disciplines de prévention, de secourisme, d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

Un parcours en Gendarmerie Nationale, au service du bien public et du respect des institutions, au 1er régiment d'infanterie de la Garde Républicaine. Ensuite, une expérience professionnelle entièrement tournée, depuis 1986, vers les prestations humaines, de la gestion de centre de profit à la création. Création en 2003, d'un centre de formation, ANARIS, associant systématiquement apprentissage et acquisition de connaissance avec placement en entreprises et retour à l'emploi réel.

Depuis 2006, conscient et convaincu qu'une approche humaniste des métiers pouvait représenter une solution économique viable, Pascal KIEKENS avec son propre groupe de services aux entreprises, G2A, articulé autour de la logistique, de la messagerie, de l'accueil, de la prévention et de la sécurité et de la formation, continue cette croisade.

Ce Groupe de 170 personnes, par delà l’élémentaire application des techniques, des règles et des moyens de ces professions, convaincu que le véritable capital des entreprises qu'il dirige était humain, la préoccupation constante de Pascal KIEKENS est de conduire une action qui affirme la valeur de la personne humaine et vise à l’épanouissement de celle-ci. A ce jour, plus de 750 jeunes ont été proposés, accompagnés puis recrutés en entreprises essentiellement par les partenaires professionnels adhérents au contenu éthique du projet de Pascal Kiekens, basé sur l'avenir de la jeunesse.

Parallèlement à ses activités strictement professionnelles, Pascal KIEKENS est Officier de Gendarmerie au sein de la réserve citoyenne, en qualité de Lieutenant Colonel (État Major Ile-de-France) où il est précisément en charge du groupe de reconversion et de reclassement des gendarmes adjoints sous contrats.

Dans le même esprit, il est également, adhérant et membre actif de la CGPME du 92, pour représenter sa vision auprès des réseaux d'entreprises et des institutions et syndicats professionnels, partenaire constant de l'AGEFIPH. Puis, en étant acteur central de l'emploi et de l'intégration des travailleurs handicapés, partenaire engagé auprès de la municipalité de MASSY pour des opérations de tutorat et d'insertion professionnelle de jeunes de la commune. Il est également juge assesseur au Tribunal des Affaires Sociales (T.A.S.S) de Nanterre.

Palscal Kiekens est médaillé d’Or de la Défense nationale et de l’Etoile civique.

Pour tous son engagement au service du Bien Public, la Ligue Universelle est heureuse de vous décerner sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

Sonia ATTAMIAN 

 

garde-le-7-12-2011 0086 1

 

Vous êtes née en 1946 à Jérusalem. Après des études secondaires à Notre-Dame de Sion, vous passez votre licence de Psychopédagogie avec un diplôme d’éducatrice pour enfants handicapés à l’Institut catholique de Paris.

Depuis 1984, vous avez un bureau de consultants dans la Mode et travaillé avec les plus grands.

Mais, vous avez surtout passé 40 ans dans le bénévolat tant en France qu’à l’étranger.

Vous avez été responsable des relations publiques de l’Union générale Arménienne de Bienfaisance. UGAB : association caritative qui préserve l’héritage de la culture arménienne.

Cette association est présente dans 38 pays.

Depuis 2007, vous êtes secrétaire générale en Europe de l’UGAB.

Vous avez créé le diocèse de l’Eglise apostolique de France et vous faites partie de son conseil d’administration.

Vous êtes également trésorière de l’association des enfants blessés de Palestine en France. Membre actif de l’association Jordan River Foundation aux cotés de la reine Rania de Jordanie

Vous avez participé à de nombreuses manifestations avec le Président Chirac et Jean-Louis Debré, vous avez même favorisé le premier déplacement de ceux-ci à Erdevan en Arménie.

Je passe volontairement sur beaucoup de vos actions, je citerai aussi que vous parlez couramment le Français, l’Italien, l’Anglais, l’Arabe, l’Arménien, ce qui facilite grandement les échanges humanitaires pour votre association mondiale

Vous avez été fait chevalier dans l’ordre national du Mérite et la Légion d’Honneur par M. Chirac.

Pour tout votre engagement humanitaire, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Lieutenant-colonel Marc-Henri WRONSKI

 

garde-le-7-12-2011 0015 1 

 

Né en février 1963 à Paris, vous faites vos études universitaires avec un choix portant sur les sciences criminelles; puis une licence d’administration politique, et un diplôme universitaire supérieur de défense.

Vous avez débuté dans l’armée en 1991 dans le chiffre, puis en 1994, vous passez commandant de compagnie de défense et d’instruction.

Vous intégrez la Garde républicaine en 1995 comme commandant de sécurité et d’honneur.

De 2005 à 2007, vous effectuez la charge de professeur et de directeur adjoint des études, au centre supérieur de la gendarmerie.

En 2007 et 2008, vous êtes attaché auprès du cabinet du directeur général de la gendarmerie.

De 2008.à nos jours, vous êtes commandant en second puis principal du 2e RI de la Garde Républicaine.

Vous avez obtenu le diplôme d’Etat-Major de la Gendarmerie, et le brevet d’études militaires supérieures au collège inter)armée de défense

Pour vox bons et loyaux services, vous avez été élevé au grade de chevalier de l’Ordre national du Mérite ainsi que chevalier dans l’ordre du Mérite Agricole et la Médaille d’Or de la Défense nationale?

Vous avez été toujours respectueux du Bien Public et vous avez ç charge actuellement de former des jeunes des banlieues afin qu’ils intègre parfaitement la Défense nationale.

Vous nous avez également toujours accueilli avec la plus grande courtoisie et le plus grand respect de ce que représente pour vous la Ligue Universelle du Bien Public. Notre meilleure façon de vous montrer notre gratitude est de vous compter parmi nous et de vous remettre notre médaille d’Or.

L’Or appelant l’Or nous avons su que 5 barrettes pleines dorées viendront bientôt orner votre uniforme. Toutes nos félicitations.mon colonel

 

Yvan CHIFFRE

 

garde-le-7-12-2011 0097 1 

 

Excepté Belmondo en chair et en os à plat ventre sur le toit d'un train ou accroché à un hélicoptère, la plupart des vedettes préfèrent déléguer le frisson des scènes cinématographiques périlleuses aux cascadeurs professionnels. C'est ainsi que le cascadeur français Yvan Chiffre peut s'enorgueillir, aujourd'hui, de trente ans d'action dans le cinéma.

Vous êtes celui qu'on ne voit jamais à l'écran, pourtant, toujours en première ligne sur les plateaux de tournage pour affronter mitrailleuses, pour sauter du haut des ponts, pour se battre en duel et mourir après des cascades époustouflantes, pour dévaler des escaliers ou pour courir sur des ailes d'avion. Vous avez tout vécu ou presque, de «Borsalino» à «Paris brûle-t-il?», du «Jour le plus long» au «Passager de la pluie», de «La Tulipe noire» aux «Cracks». Votre goût du risque et votre témérité vous ont permis de côtoyer les plus grands acteurs (Bourvil, Delon, Ava Gardner, Robert Mitchum, Carry Grant, Henry Fonda, Louis de Funès) et de continuer votre aventure dans les coulisses du cinéma. On vous découvre tour à tour cascadeur, acteur, scénariste, producteur et metteur en scène («Fou du Roi» avec Michel Leeb).

Vous êtes né en 1936 à Paris , mais tout a commencé un jour de juin 1950. Un gamin court dans la rue à la sortie de l'école. Sur une petite place provençale, il franchit un mur de badauds. Une voix lance : «Coupez!» On tourne un film. L'acteur sourit au gamin et lui passe affectueusement la main dans les cheveux. Il s'appelle Jean Marais et tourne «Orphée» avec Jean Cocteau. Le gamin ne les connaît pas, mais, par ce geste, il vient d'attraper un virus, celui du métier d'artiste.

Vous le raconte sans fausse pudeur, avec naturel et simplicité dans votre livre «A l'Ombre des stars». Vous y dévoilez pour le lecteur les bonheurs, les amertumes et les risques du métier.

Tout au long de ma vie, écrit-il, j'ai réalisé le rêve des enfants. J'ai pu être à la fois Zorro, Superman, D'Artagnan et Mad Max. J'ai pu passer devant les trains, plonger de trente mètres, exploser avec des voitures, voler comme un oiseau.

Vous avez réalisé également la série des Fantomas, Bons baiser de Hong Kong, Les Mystères de Paris, OSS 117, Lancelot du Lac, Thierry la Fronde, Hardi Pardaillan, Les Mystères de Paris, ETC

Votre passion pour l’histoire médiévale vous a poussé à être spécialisé dan les combats a l’arme blanche. Vous avez d’ailleurs produit le spectacle médiéval : les Chevaliers du Temps, ces chevaliers qui vous ressemble un peu, dans la défense de la veuve et de l’orphelin. Car, chaque spectacle est aussi un support d’aide et faire valoir une cause qui vous est chère.

Beaucoup disent que vous êtes un chevalier des temps modernes sans armure. Votre humanisme et votre dévouement a autrui et aux nobles causes, nous font l’honneur de vous remettre notre médaille d’OR

..

 

Lina ROTONDI

 

garde-le-7-12-2011 0089 1

 

Madame Lina Giovanna Rotondi est italienne, fille de Italia Santuci et de Francesco Rotondi  concessionnaire Alfa Roméo et Ferrari. Elle termine ses études de commerce à Paris, puis elle épouse M. Lucien Pellerey fabricant de meuble Piémontais et délégué consulaire. Ils ont une fille Sabrina et deux petits fils Matteo et Thomas. Elle partage sa vie entre l’Italie, ou elle est basée à Biella dans le Piémont et la France, qu’elle aime et où elle a vécu à Cachan et Villejuif dans le Val de Marne, ainsi qu’à Saint-Amand Montrond dans le Cher.

De 1961 à 1979 Mme Lina Rotondi dirige la Fabrique de meubles Pellerey à Saint-Amand Montrond ou elle s’investit également dans le comité des fêtes de la ville. Pendant cette période elle passe et obtient ses Brevets de Pilote d’avion et d’Hélicoptère. De 1979 à 1980 Elle s’occupe des relations extérieures à la Bourse de Commerce de Paris au coté de Monsieur Molko président de la Bourse de Commerce de Paris. De 1983 à 1984 elle s’implique dans l’Aide et Assistance aux malades du SIDA à l’Hôpital de la Salpetrière à Paris.

De 1988 à 1994 elle est gérante de la société Rotondi et de l’Agence de voyage «  LR Nalitour », qui organise des voyages touristiques dans le monde entier, ainsi que des congrès, événementiels et séminaires d’entreprises. Durant cette période, elle est aussi membre consulaire  de la République Française et de la Chambre de Commerce et d’Industrie extérieure de Paris avec le Ministère de l’Artisanat, du Commerce et de la Consommation. Depuis 1990 elle est membre d'Amnisty international et depuis 1994 membre de la Fédération internationale des Droits de l'Homme. De 1995 à 2001, Mme Lina Rotondi soutient « Del San Vicenzo à Biella » une association d'aides aux personnes qui sont en difficultés économiques d'insertion. Elle s’investit beaucoup dans l’aide aux mères célibataires et dans l’aide à la réinsertion des femmes contraintes à la prostitution. De 2001 à 2005 elle est gérante à Biella en Italie de la société Cloting Company spécialisée dans le prêt à porter.

De 2008 à ce jour, Mme Lina Rotondi fait partie de la Commission des Droits de l'Homme à la GLF qui organise avec M. Maurice Levy de nombreux débats sur des thématiques humanistes. En 2009 elle devient Membre de l'Observatoire sur la Laïcité du GODF et représentante de la GLDI aux affaires extérieures des rencontres européennes du Luxembourg dans le cadre de son deuxième mandat de Grand Chancelier.

Madame Lina Rotondi, par ses combats humanistes, ses actions et ses engagements associatifs, apporte une contribution concrète à la défense et au respect de la dignité humaine. Elle se bat pour l'équité, la justice, la solidarité et l'égalité des droits et des devoirs des femmes et des hommes dans la société civile française et italienne. Toute la vie de Mme Lina Rotondi est vouée aux plus faibles et aux opprimés. Elle confie que : « elle prend le meilleur des uns et des autres, pour en faire un trésor, destiné à financer symboliquement ses énergies et ses combats pour la défense de l’humanisme ». Pour ses engagements associatifs, humanistes et sociétaux la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir, Madame Lina Rotondi de sa Médaille d’Or.

 

Yamina BENGUIGUI

 

garde-le-7-12-2011 0101 1

 

Madame Yamina Benguigui, française issue de l’immigration maghrébine, est écrivain, productrice et réalisatrice engagée. Elle considère « l’image » comme outil incontournable pour faire évoluer les mentalités et changer de regard sur l’autre. Elle met en lumière la nécessité pour les générations de l’immigration, de connaître l’histoire commune, méconnue ou taboue des parents et de la société d’accueil, car le passé restaure une identité pour mieux vivre en société. En 1990 elle produit avec Rachid Bouchareb des émissions culturelles et multiethniques, et présente « Rencontre », émission culturelle et musicale sur France 3 autour de l’immigration et de l’intégration. La même année, elle siège au conseil d’administration de la Fondation France Liberté, créée par Danielle Mitterrand, qui se bat pour la reconnaissance des minorités ethniques et la sauvegarde des cultures. La fondation s’engage dans divers combats, dont le soutien au peuple tibétain, la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, et participe à l’aide aux pays du Sud et lutte contre le Sida en Afrique. En 1992 elle rejoint la société de production Bandits et réalise Femmes d’Islam. Avec ce film sur la condition des femmes musulmanes dans le monde, elle est invitée à débattre en universités, collèges et associations du monde entier et remporte des prix internationaux.En 1997, Yamina Benguigui réalise Mémoires d’immigrés, l’héritage maghrébin, documentaire qui restitue la mémoire de l’immigration maghrébine. Ce film, étudié est un outil pédagogique utilisé partout dans le monde et reçoit 40 prix internationaux et nationaux, dont un Sept d’or. En 1998, elle anime Place de la république, une émission de France 2 sur le débat citoyen et la présence à la télévision des minorités visibles. En 2001, avec son premier long-métrage Inch’Allah Dimanche aborde le thème du déplacement des Femmes maghrébines qui rejoignent leur mari en France et oscillent entre la tradition et l’émancipation. Ce film reçoit 27 prix. En 2002, elle réalise 50 films courts pour TV5, sur le thème de la diversité culturelle. En 2003, elle reçoit à Florence le Prix de la Paix pour l’ensemble de son œuvre.

Entre 2002 et 2005 Elle initie Le Jeudi Citoyen avec des personnalités politiques, artistiques et économiques pour débattre en public sur les préjugés raciaux et les discriminations. Elle réalise aussi, entre autres documentaires : Le jardin parfumé qui aborde le sujet tabou de la sexualité dans le monde arabo-musulman, Aïcha, Mohamed, Chaïb et les autres qui traite des jeunes Français issus de l’immigration qui s’engagent en France dans l’armée de métier. Et Le Plafond de verre qui dénonce l’apartheid invisible et discriminations liées à l’origine, au nom, ou à l’adresse frappant les jeunes surdiplômés issus de l’immigration. En 2006, elle produit et réalise pour le programme EQUAL Changer de regard, une série de trente films courts sur les discriminations, pour les institutions, universités et entreprises. Elle réalise aussi pour TF1 un programme civique de 20 films de 45 secondes avec des artistes et des sportifs dont Yannick Noah, Lilian Thuram, Alexandra Lamy, Sara Forestier, Elsa Zylberstein, pour inciter les jeunes à voter, acte indispensable pour être citoyen à part entière.

La même année, avec Philippe Dupuis Mendel et Marc Ladreit de Lacharrière (fondateur de Fimalac, Fitch et La revue des deux mondes), Yamina Benguigui fonde la société de production Elémiah. Leur intention est de rendre visibles les minorités dans la création audiovisuelle en conjuguant engagement social et réalisme économique.

En 2007, elle écrit, réalise et produit Aïcha, une fiction pour France 2, qui met en scène la vie d’une jeune française issue de l’immigration maghrébine en banlieue. Suivi par plus de 5 millions de téléspectateurs, le film réalise la meilleure audience 2009 de fiction française.

En 2008, elle réalise pour Canal + : 93, Mémoire d’un Territoire. En écho aux émeutes de 2005, ce documentaire retrace l’histoire des origines de la Seine-Saint-Denis dans les années 1860, jusqu’à aujourd’hui en tentant de comprendre pourquoi le 93 est devenu le « sismographe » de toutes les tensions sociales du pays ».

Mme Yamina Benguigui est la première personnalité française sollicitée pour animer une réflexion commune sur le thème « urbanisme, immigration et ségrégation » et présenter son film à Chicago, invitée par Mme le Révérend Patricia Watkins, figure emblématique de la lutte contre les discriminations. 93, Mémoire d’un Territoire est étudié depuis en universités américaines. Mme Yamina Benguigui est adjointe à la Mairie de Paris depuis 2008, en charge des Droits de l’Homme et de la lutte contre les Discriminations. A ce titre, elle initie et poursuit au sein de sa délégation l’organisation du « Forum pour l’emploi des jeunes », avec M. Christian Sautter, Adjoint au Maire de Paris. En mars 2009, elle initie le premier colloque intitulé Décolonisons les Imaginaires réunissant sociologues, artistes et citoyens, afin d’éveiller les consciences sur les discriminations raciales. Elle vient de réaliser le second volet de la série Aicha,  « Aïcha, Job à tout prix » diffusé en mars 2011 sur France 2.

Pour l’ensemble de son œuvre artistique, pour ses engagements sociétaux et humanistes, La Ligue Universelle du Bien Public est très heureuse, de distinguer Mme Yamina Benguigui de sa Médaille d’Or.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 12:04

 

DSC01497

 

La Ligue Universelle du Bien Public représentée par son Président Serge GUILLEMOT et son Président Exécutif Jean Claude BAUDRY, ainsi que notre président du Comité des Délégués Nationaux et Internationaux : Dominique CORDIER, Président du Groupe DELTA CONSEIL, (l'organisateur de cette manifestation), est très heureuse aujourd’hui d’ouvrir cette promotion BELEM 2011 à Marseille.

La Mairie de Marseille est représentée par Mme Hélène VENTURINO, adjointe au Maire, chargée des Energies renouvelables et de l’Eclairage.

Promotion exceptionnelle et rendue majestueuse par le fait que ce bateau qui nous accueille aujourd’hui a également permis de vous rassembler tous ici pour fédérer les talents collectifs ou individuels que vous incarnez dans l’exercice de vos missions ou de vos passions et qui sont multiples, tout cela au service de la France de son histoire et de son prestige face à un monde qui bascule vers une autre époque.

C’est un peu comme si, sur le Pont de ce BELEM, plus que centenaire, nous étions parvenus, grâce à vous, à réunir les 4 éléments fondamentaux que sont la Terre, l’Air, l’Eau et le Feu.

 

La Terre bien sûr car l’Armée de Terre est ici largement représentée par :

- Le Général Olivier GOURLEZ de la MOTTE Commandant de l’EALAT

- Le Colonel Bernard de GUILLEBON Colonel Adjoint du Colonel

- Le Colonel Hubert DOUTAUD Commandant la BEGL

- Le Colonel Arnaud FAURE Commandant la BEGN (Dax)

- Le Colonel Jean-Baptiste POURET Commandant l’EFA Tigre

- Le Colonel Yves de BOLLIVIER Commandant CFIA NA 90 Caïman

 

BELEM 7559Même si cette armée de Terre utilise largement l’air pour ses missions, car l’Air est indispensable pour satisfaire aux enjeux de ces 2 grandes écoles militaires aéronautiques que sont l’EALAT et l’EFA et l’embryonnaire OVIA (organisme à vocation Inter-Armée) qui monte en puissance notamment avec l’arrivée du NH90 CAIMAN.

L’Eau est bien présente pour supporter ce navire, mais aussi, pour nous rappeler que le Commando TREPEL, des Forces Spéciales de Lorient, représenté par son premier Maître Sylvano, Chef du Groupe CTLO (Centre Terrorisme et Libération d’Otage) et son premier Maître Frédéric, et que tous deux appartiennent bien au corps de la Marine et qu’à ce titre, tout en étant commandos des Forces Spéciales de Marine, sont avant tout des marins.

Le Feu, enfin, est là pour nous rappeler que sans passion peu de rêves se concrétisent.

Ce BELEM qui sans le Feu de la passion du Docteur GOSSE en 1970, puis de la Fondation BELEM en 1980, aurait sans doute rejoint les carcasses de tant de bateaux abandonnés et sacrifiés au nom de la modernité et de la rentabilité.

Aujourd’hui, le nouveau Président de la Fondation BELEM Nicolas PLANTROU, soutenu par la Caisse d’Epargne, son passé Président Paul LEBIHAN, ainsi que son Secrétaire Général Eric GAVOTY peuvent témoigner du combat quotidien qu’ils ont mené et qu’ils mènent encore pour que l’épopée du BELEM transcende les générations et poursuive son aventure.

Il fallait aussi avoir le feu sacré quand en août 1981, Bernard CADORET décida de créer cette revue mythique qui deviendra le CHASSE MAREE.

En sauvant une mémoire de l’histoire des voiliers qui aurait disparu sur l’hôtel de la modernité, Bernard CADORET a lui aussi contribué à préserver un patrimoine unique et exceptionnel du savoir maritime, il a su entretenir le feu sacré que les actuels animateurs de la revue Stéphane COSSART, Gwendal JAFFRY, Olivier BOUCHARIE continuent d’entretenir aujourd’hui avec passion et enthousiasme.

Nous remercions Lauren THUMAS de les représenter ici aujourd’hui.

Voilà, en introduction, une présentation rapide de tous ceux que La Ligue Universelle du Bien Public voulait honorer aujourd’hui pour leurs vertus, parce que La Ligue considère qu’ils remplissent les exigences de son histoire et de ses objectifs.

 

BELEM 4643 

HONNEUR ET DEVOUEMENT

GLOIRE AUX MEILLEURS SERVITEURS DE L’HUMANITE…

… ET HONNEUR A CELUI QUI SEME LE BIEN !

(voir la charte de la Ligue sur ce même blog)

 

Elle a pour but essentiel, entre autres dispositions :

- De réunir les personnes, les associations et œuvres dont l’activité s’oriente vers le bien public sous toutes ses formes

- De rechercher, promouvoir ou développer les mesures propres à assurer la sauvegarde de la dignité humaine

La Ligue Universelle du Bien Public fut définitivement fondée en 1464 par Charles le Téméraire sous forme de Confédération afin de contraindre le Roi Louis XI, tracassier et brouillon, à modifier son attitude vis-à-vis de ses sujets.

La Ligue Universelle du Bien Public est rattachée à l’ONU au titre d’Organisation Non Gouvernementale, et fait partie du Comité français des ONG/ONU. Elle est également reconnue par l’UNESCO,

La Ligue se doit d’éveiller dans toutes les classes de la société le sens du Bien Public, elle tend à rassembler les bonnes volontés de tous les pays. La Ligue se doit aussi de rechercher avec foi et persévérance le mérite éclatant ou caché et si nous l’exaltons publiquement, c’est parce que nous voulons qu’il devienne un exemple. En agissant ainsi nous pensons servir plus efficacement le Bien Public tant pour la France que pour le Monde.

Vous tous ici présents ou représentés, méritez que la Ligue vous distingue en votre nom propre, ou au nom des entités que vous animez pour les faits, actes ou attitudes qui vous honorent.

 

 

LE CHASSE MAREE

 

BELEM 7584Visionnaire, le brestois Bernard Cadoret a commencé à collecter les témoignages des anciens marins dès les années 70. Il fonde la revue du « Chasse-Marée » en 1981 au moment où naît un grand ministère de la Mer !

Il a une certitude : une vraie culture maritime existe en France à l’état latent il veut lui offrir un moyen d’expression.

30 ans plus tard son vœu est exaucé, le Chasse-Marée est reconnu dans le monde entier comme une référence commune, qui rassemble analyse et diffuse cette culture commune de notre patrimoine maritime, fluvial, littoral et surtout humain.

La revue est accessible et ouvert à tous, sans concession à la facilité, pour être un outil de réflexion indispensable à tous ceux qui vivent la mer.

Dans chaque numéro, des articles sont consacrés à un métier actuel, une tradition vivante, une innovation ou un événement significatif.. Pour mieux comprendre les réalités contemporaines, la connaissance fine du passé peut être un outil décisif. Sa vision d’il y a 30 ans reste très actuelle : observer, analyser, mémoriser et transmettre.

LE BELEM

 

BELEM 4636

 

Rappelons-nous qu’en 1970, un français passionné de grands voiliers, le Docteur GOSSE, le redécouvre abandonné dans un petit port à Venise, et créé un mouvement d’intérêt qui portera ses fruits six ans plus tard quand le voilier sera à nouveau mis en vente.

C’est ainsi que le 27 janvier 1979, avec l’appui des Pouvoirs Publics, la Caisse d’Epargne et la Marine Nationale redonnent son pavillon d’origine au BELEM.

L’année suivante, la Fondation BELEM, nouvellement créée en devient propriétaire.  

C’est aujourd’hui la Caisse d’Epargne qui soutient activement la Fondation BELEM.

Son actuel Commandant, Jean Alain MORZADEC incarne cette volonté de maintenir ce navire au niveau de patrimoine historique de la marine à voile, car il est encore aujourd’hui l’un des plus anciens grands voiliers du monde toujours en navigation.

Pied de nez à la fatalité de l’âge, ce vieux gréement se paie le luxe de jouer les professeurs, car depuis 1985 c’est un navire école qui cultive la transmission des savoirs.

A bord de ce bateau école plus que centenaire, chacun de ceux qui y embarquent accepte d’abandonner leurs titres, statuts, grades et qualités et tous autres privilèges pour accéder au statut certes plus modestes, mais si noble, de stagiaires.

Bel acte d’humilité, mais aussi belle façon d’illustrer un des mots qui orne le fronton des bâtiments de notre République : l’Egalité.

Mais comme le souligne le Commandant Jean-Alain MORZADEC :

« Un capitaine n’est rien sans son équipage ! »

 

 

BELEM 4733 

 

L’EALAT

 

Dans l’Entreprise, ce monde si souvent cruel, on a coutume de dire que :

« Ceux qui ne sont pas formés aujourd’hui, seront réformés demain ».

Ce principe s’applique encore plus à l’Enseignement militaire quand on sait aujourd’hui combien les autorités politiques et l’opinion publique sont devenus sensibles aux pertes humaines sur les théâtres d’opérations devenues par la force de l’histoire de plus en plus éloignés du territoire national et de ce fait souvent mal compris de nos concitoyens.

C’est sans doute pourquoi les militaires ont coutume de dire à leurs troupes qui s’échinent aux exercices intensifs :

« Entrainement difficile, guerre facile », pour les encourager à être toujours meilleurs et plus performants.

Car les méthodes, les moyens utilisés pour faire la guerre ont radicalement changé.

La technologie a pris une place considérable dans l’équipement du soldat d’aujourd’hui.

Le niveau requis en termes de niveau de formation est de plus en plus complexes et exigeants.

C’est pourquoi l’armée entretient des liens très forts avec le monde industriel à forte technologie.

Citons en particulier EUROCOPTER constructeur du TIGRE, MTR pour la motorisation, SAGEM pour le viseur, NEXTER pour le canon, ou MDBA pour le système de missiles air-air et bien d’autres encore.

L’EALAT est la réponse de l’armée de terre à ce niveau d’exigence.

L’Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre

L’Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre est par essence l’école de l’aérocombat.

C’est une référence pour la formation sur hélicoptère. Elle a pour mission de fournir à l’armée de Terre les chefs militaires et les équipages de combat dont elle a besoin.

 

L’EALAT c’est : 3 sites ; 1275 permanents ; 800 stagiaires ; 102 hélicoptères ; 25 simulateurs ; 34 000 heures de vol.

Polycentrique elle est repartie sur deux bases écoles.

- La base école général Navelet, à Dax dans les Landes, est responsable de la formation initiale des pilotes militaires des trois armées, de la gendarmerie, et des armées étrangères.

- La base école général Lejay, au Cannet des Maures dans le Var, a pour spécificité d’assurer l’enseignement tactique et les formations de type sur les différents systèmes d’armes.

L’école franco-allemande du TIGRE, délivrant les qualifications sur cet hélicoptère, en version française et allemande, a été édifiée sur la base du Cannet des Maures.

 

Enfin sur cette même base, le centre de formation interarmées NH90 assurera, à compter de 2013, la formation des équipages de l’armée de Terre et de la Marine sur l’hélicoptère CAIMAN.

La force de l’EALAT est d’octroyer d’emblée la totalité des qualifications nécessaires à un premier emploi en unité opérationnelle. Sa particularité tient au fait qu’en plus de brevets purement militaires, elle délivre des licences civiles aux militaires élèves pilotes.

Grâce à l’exploitation maitrisée de la simulation, elle s’inscrit naturellement dans la logique de suffisance et de stricte adéquation entre compétences et emplois.

Créée en 1957 en deux entités distinctes, l’école se targue aujourd’hui d’un passé illustre au service de l’apprentissage des techniques de combat sur l’hélicoptère et d’une capacité éprouvée à évoluer et à s’adapter.

Quant à l’EFA, c’est un modèle de coopération franco-allemande.

 

 

BELEM 7530 

 

L’école Franco-allemande

 

L’école franco-allemande (EFA) TIGRE a pour mission de former les équipages allemands et français, pilote, chef de bord-tireur et chef de patrouille, sur le système d’armes commun TIGRE, hélicoptère de combat de nouvelle génération.

Ecole bi-nationale, les deux nations y partagent leurs moyens de formation à parité, salles d’enseignement assisté par ordinateur CAT (Computer aided training) et simulateurs, entraineurs de procédures CPT (Cockpit procedure trainer) et simulateurs de mission FMS (Full mission simulator).

Première unité utilisatrice de TIGRE, l’EFA constitue ainsi un véritable laboratoire d’intégration et un modèle d’école unique au service de l’Europe de la Défense et contribue au rayonnement de ce système d’armes à l’étranger.

Enfin, l’école se positionne en appui des unités projetées et participe, en fournissant du personnel, aux engagements opérationnels du TIGRE en Afghanistan et en Libye.

C’est ainsi plus de 100 métiers différents qui sont exercés dans ces écoles.

 

Mais ce n’est qu’à l’épreuve du feu que l’on peut apprécier au travers du comportement des hommes au combat la qualité des formations assurées par les écoles.

Ce n’est qu’à l’épreuve du feu que l’on peut évaluer les matériels et les dispositifs technologiques devenus si sophistiqués.

L’actualité politique récente que ce soit en Afghanistan ou en Lybie a permis de confirmer positivement ces deux points. Depuis leur engagement dans la nuit du 3 au 4 juin 2011, les hélicoptères français de l’armée de terre n’ont pas cessé à chacune de leurs sorties de frapper les forces loyalistes. Les Gazelles ont ainsi tiré plus de 250 missiles anti-char HOT.

Aux coté de rebelles, « les seuls militaires qui vont au contact des forces libyennes, quasiment les yeux dans les yeux, sont des soldats de l’armée de terre ». Lors de leur première sortie, au-dessus de BREGA, les hélicoptères ont essuyé des tirs très très nourris d’armes de petit calibre de tout type, mais aussi des missiles sol-air portables.

Les hélicoptères ne s’engagent que la nuit, dans les conditions d’obscurité maximale. Ils volent à moins de 50 m du sol, ce qui les rend plus difficiles à détecter. Les raids durent environ deux heures. Ils regroupent une dizaine d’appareils, des Gazelle munis de missiles, accompagnés d’un ou deux hélicoptères de dernière génération TIGRE, en appui rapproché avec leur canon de 30 mm et leurs roquettes de 68 mm.

L’effort est important pour l’aviation légère de l’armée de terre. Les premières opérations ont été confiées aux pilotes expérimentés qui ont servi en Afghanistan ou en Côte d’Ivoire. Désormais, des jeunes sont engagés aussi dans ces missions difficiles. Les rythmes habituels de projection des équipages sont dépassés.

En 2011, la France déploie plus de 100 hélicoptères, dont 13 en Afghanistan et une quinzaine d’appareils en Lybie pour une durée encore inconnue. Dans ces conditions, les hélicoptères de nouvelle génération qui arrivent au fur et à mesure sont déjà soumis à une utilisation intensive.

 

Quel plus bel hommage peut-on citer pour ces soldats que celui de l’aumônier de la Force d’Action Navale à Brest, le Père Jean-Thierry Charollais

Je cite quelques extraits de ces propos :

« Je voudrais réparer un oubli, voire une injustice : c’est l’absence totale de prise en compte, par les médias et les blogs spécialisés de défense, du rôle joué et du risque pris par les équipages des hélicoptères de l’ALAT. On parle, et encore trop peu, de leurs interventions, du nombre de sorties et de cibles détruites, mais jamais du péril qu’ils affrontent ».

« J’espère ne pas me tromper, mais je crois savoir que, alors que nos avions de chasse et de reconnaissance interviennent volant à une altitude d’environ 15 000 pieds (3 km), et alors que nos Frégates ne s’approchent guère des côtes, avec des risques missiles certes possibles mais non avérés, pour les uns et les autres, ou des menaces asymétriques hypothétiques pour ces dernières, nos hélicoptères de l’ALAT (Tigre et Gazelle), quant à eux interviennent à portée de mitrailleuses ».

« Volant par nuit parfaitement noire à moins de 300 pieds (100 m), très souvent même à beaucoup moins, les moindres lignes électriques sont autant de pièges mortels ».

« Les équipages d’hélicoptères sont les seuls combattants français qui exposent leur vie à chaque sortie, au risque réel et avéré de se faire tirer dessus, cela est déjà arrivé, sans compter celui non moins réel, de tomber en panne et d’atterrir ou de se crasher en territoire ennemi ».

« Je côtoie quotidiennement ces équipages de l’ALAT, héros oubliés, qui sont au contact direct de l’ennemi et qui n’hésitent pas à prendre des risques supplémentaires pour vérifier et authentifier, le plus sûrement possible, les cibles à traiter afin, non seulement d’épargner des vies civiles, mais aussi de minimiser les pertes humaines ennemies, se concentrant sur la destruction du matériel militaire. »

« On ne parle pas non plus de leurs « anges gardiens », les commandos de l’air (IMEX) qui embarqués à bord d’un PUMA en vol pendant toute la durée des opérations, sont toujours prêts à aller extraire un équipage tombé en territoire hostile ».

« Aumônier de la Marine, je me sens d’autant plus libre pour faire les éloges des hommes et des femmes de l’ALAT, ses équipages (pilotes et chefs de bord) mais aussi ses équipes de mise en œuvre et de soutien technique, sans qui aucune opération ne serait possible. C’est donc à eux que je m’adresse pour clore cette missive :

« Mesdames et Messieurs de l’ALAT, vous avez forcé mon admiration par votre simplicité, votre sang froid et votre joie de vivre, mais aussi par votre capacité d’adaptation à un milieu qui ne vous est pas familier : la Marine Nationale et son mode de vie si particulier…"

RESPECT (comme disent les jeunes aujourd’hui).

Voilà donc un oubli réparé, au moins par votre Padre

Que Sainte Clothilde vous protège

 

Père Jean-Thierry Charollais

Aumônier de la Force d’Action Navale Brest

Harmattan II à bord du BPC Mistral

 

La France ne peut plus aujourd’hui être considérée comme une force supplétive des troupes américaines sur le terrain.

Elle commence à avoir son mot à dire.

Parce que les résultats sont là. La preuve, hommes, matériel et méthodes sont là pour le confirmer.

Gageons que demain peut-être, les Afghans, ceux-là même qui appréciaient tant autrefois les French Doctors qui œuvraient sur place, tout comme les Libyens l’ont manifesté ces jours derniers, acclameront les Français comme des libérateurs.

Bel exemple de noblesse et de FRATERNITE.

 

BELEM 7565

 

LE COMMANDO

 

Le soir du 17 décembre 2010 le Commando TREPEL engagé sur le théâtre d’opérations en Afghanistan depuis plusieurs mois est chargé d’une mission très délicate pour éliminer deux chefs insurgés retranchés dans un village en montagne.

L’opération se révélera brutale et dans la nuit, après plusieurs heures de combat sanglant, tout en mettant à l’abri des dizaines d’enfants, de femmes et d’hommes, le commando perdra un de ses 11 hommes, Jonathan LEFORT, un autre sera blessé.

Le reste du commando ne devra sa survie qu’à l’heureuse et opportune intervention des hélicoptères TIGRE, pourtant tout récemment mobilisés en Afghanistan.

Je tiens cette confidence de l’un d’entre vous qui me dira un de ces soirs où l’on a envie simplement de parler à un ami : « tu pourras remercier tes amis de l’EALAT, car ce 17 décembre, sans leur intervention nous y serions tous restés ! ».

Cette remarque surprenante venant d’un marin, qui s’adressant à moi civil, me demandait de transmettre à des militaires de l’Armée de Terre ce salut reconnaissant interpella mes amis de la Ligue Universelle, et c’est ainsi que naquit l’idée d’une promotion BELEM.

Même si votre métier, en tant que militaire et à fortiori Commandos de Marine, n’est pas de récolter la gloire, vous aspirez en tant qu’homme à un minimum de respect, de discernement et de reconnaissance parce que vous vous battez sur tous les fronts qu’on vous désigne. Vous vous battez au nom de la France et des Français parce que vous respectez les 4 mots capitaux gravés sur chaque bâtiment de la Marine Nationale qui sont :

Honneur - Valeur – Patrie et Discipline

 

BELEM 4700

 

Je citerai le Contre-Amiral Christophe PRAZUCK qui avait souhaité faire une mise au point solennelle en écrivant :  

« Un commando de marine tué au combat n’est pas mort pour l’Afghanistan, les droits de l’homme ou des intérêts stratégiques. Il est mort pour la France. Un militaire Français qui meurt au combat meurt toujours pour la France, quel que soit l’endroit où il perd la vie. La valeur de son sacrifice n’est pas liée aux objectifs politiques poursuivis.

Les commandos de marine reçoivent des missions, ils ne les discutent pas, ils les exécutent. Toujours au péril de leur vie. C’est ce qu’on attend d’une force militaire dans une démocratie : l’obéissance du militaire à la décision politique et la poursuite de l’objectif au péril de sa vie. La valeur de son sacrifice n’a pas de relation avec la victoire ou la défaite ».

 

C’est aussi pourquoi nous aurons ici une pensée particulière pour votre frère d’arme, Jonathan LEFORT, mort dans les bras de ses camarades, le 17 décembre 2010.

En défendant les plus belles valeurs de notre pays, nous nous devons d’être fier de votre courage et de votre dignité.

Les missions qui vous sont confiées sont nobles car on ne devient esclave que lorsque l’on n’a plus la volonté de se défendre.

L’armée française n’est pas séparée du reste de la Nation Française car l’armée Française fait corps avec la Nation Française.

Je pourrais aussi citer Monseigneur RAVEL, Evêque aux Armées, qui le 19 juillet dernier, à l’occasion de la cérémonie à l’Eglise Saint Louis des Invalides pour honorer la mémoire des 7 militaires morts en Afghanistan a déclaré :

« Etre militaire c’est avant tout ne plus s’appartenir, ni même appartenir à sa propre famille : j’ai conscience de la dureté de ces propos en présence de nos familles éprouvées par le deuil. Etre militaire, c’est appartenir à la Nation. Exister et agir pour elle. Vivre et mourir pour elle…

La douleur n’étouffe pas la palpitation de la fierté : une sobre mais grande fierté nous habite parce que ces hommes-là ne sont pas décédés par accident ou de maladie. Ils sont morts pour la France.

Notre admiration pour leur courage se transforme en fierté d’appartenir à ce peuple, à ce grand corps aux mille visages dont les membres sont capables de donner leur vie pour ceux qu’ils aiment ».

Fin de citation

La France, qui ne représente qu’à peine 1% de la population mondiale, est tout de même encore la 5ème force économique dans le monde.

Les autres pays continuent pourtant de regarder la France et de l’écouter quand elle force le respect et reste fidèle à son histoire et à ses traditions, sans concession à la fatalité de l’échec.

N’est-ce pas le Général de GAULLE qui disait en 1958 :

« Sans l’effort de remise en ordre, avec les sacrifices qu’il requiert et les espoirs qu’il comporte, nous resterons un pays à la traîne, oscillant perpétuellement entre le drame et la médiocrité. Au contraire, si nous réussissons la grande entreprise nationale de redressement financier et économique, quelle étape sur la route qui nous mène vers les sommets ! »

 

Nous pouvons être fiers,

Fiers d’être français,

Fiers de notre histoire et de notre image,

Fiers de notre industrie, de nos ingénieurs, de nos techniciens,

Fiers de notre armée, de nos soldats,

Fiers de nos dirigeants d’entreprises quand ceux-ci cultivent l’enthousiasme, l’ambition, tout en projetant une vision optimiste de l’avenir et qui avec courage, autorité et compétence développent cet esprit de conquête hors de nos frontières vers ce nouveau monde qui en effraie tant, tout cela pour conserver nos emplois et offrir un avenir plus serein à nos enfants,

Fiers de tous ceux qui entretiennent avec passion notre patrimoine culturel national, le BELEM et la revue LE CHASSE MAREE en font partie, pour que cette France que l’on aime tant puisse aussi conserver son âme et son panache aux yeux du monde entier.

Je me demande si tout cela en fait ne nous conduise à réhabiliter un mot parfois devenu tabou qu’est le mot PATRIOTISME.

Pour s’en sortir, il suffirait sans doute d’être un peu plus patriote pour ainsi ancrer la France au rang des nations qui font face afin que son rayonnement demeure aux yeux des nations du monde.

 

Chers amis que La Ligue Universelle du Bien Public a souhaité honorer, tant en votre nom propre qu’au nom des entités que vous représentez aujourd’hui vous ne vous êtes pas trompés.

Vous êtes là au bon endroit et vous le méritez bien vous qui recherchez en permanence le Bien Public sous toutes ses formes.

Vous en êtes une brillante, lumineuse et universelle illustration.

Pour toute la richesse de vos histoires, la Ligue Universelle du Bien Public vous accueille dans ses rangs et est honorée de vous remettre ses distinctions.

 

La médaille d’Or

A l’EALAT et à l’EFA, représentée par

-Le Général Olivier GOURLEZ de la MOTTE Commandant de l’EALAT

-Le Colonel Bernard de GUILLEBON Colonel Adjoint du Colonel

-Le Colonel Hubert DOUTAUD Commandant la BEGL

-Le Colonel Arnaud FAURE Commandant la BEGN (Dax)

-Le Colonel Jean-Baptiste POURET Commandant l’EFA Tigre

-Le Colonel Yves de BOLLIVIER Commandant CFIA NA 90 Caïman

 

La médaille d’Or

Au commando TREPEL et à chacun de ses membres

Jonathan à titre posthume

Sylvano

Frédéric  

Christophe 

Guillaume 

Rudy 

Julien 

David 

Sébastien 

Ludovic 

Mathieu 

Stéphane

 

La médaille d’Or

A la Fondation BELEM et au bateau lui-même représenté par

Son actuel Président Nicolas PLANTROU

Son secrétaire général Eric GAVOTY

Son Commandant Jean-Alain MORZADEC

 

La médaille d’Argent

A la revue CHASSE MAREE représentée par son fondateur Bernard CADORET

Et également par son actuel directeur

Stéphane COSSART

Olivier BOUCHARIE son responsable de la promotion

Et son rédacteur en chef Gwendal JAFFRY

 

BELEM 4765

 

Sur la photo jointe, en partant de gauche à droite  :

-          Colonel Yves de BOLLIVIER Commandant CFIA (le Centre de Formation Interarmées) NH 90

-          Colonel Arnaud FAURE Commandant  la BEGN (Base Ecole Général Navelet de Dax)

-          Colonel Jean-Baptiste POURET Commandant l’EFA (Ecole Franco Allemande)

-          Mme Hélène VENTURINO, adjointe au Maire, chargée des Energies renouvelables et de l’Eclairage

-          Serge GUILLEMOT, Président de la Ligue Universelle du Bien Public

-          Dominique CORDIER, Président du Groupe DELTA CONSEIL et responsable de ces manifestations sur le BELEM

-          Général Olivier GOURLEZ de la MOTTE Commandant de l’EALAT (Ecole d’Aviation Légère de l’Armée de Terre)

-          Colonel Bernard de GUILLEBON Colonel Adjoint du Général

-          Colonel Hubert DOUTAUD Commandant la BEGL (Base Ecole Général Lejay)

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 13:56

 

 

André LEWIN

 

lewin2

Il est le premier vice-président de l’Académie diplomatique Internationale depuis juillet 2000. Diplomate de carrière, il a été ambassadeur en Guinée Conakry, en Inde, en Autriche, au Sénégal, et en Gambie. Ancien porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, il a été également directeur adjoint de la presse et des publications de l’ONU, puis directeur des Nations Unies et des Organisations Internationales au Ministère des Affaires Etrangères.

André Lewin enseigne la diplomatie et les relations internationales dans diverses universités en France et à l’Etranger.

Celui-ci ne pouvant être ce jour parmi nous , nous adresse un message par la voix de son amie Elaine KIBARO, et ce, au nom de l’Association française pour les Nations Unies.

      « Je regrette sincèrement de ne pouvoir être physiquement présent au milieu de vous ce soir, en raison d’impératif qui m’obligent à être absent de Paris/ Mais, je voudrais partager en esprit avec vous, tout ce qui nous anime tous, à savoir le désir de Paix.

En dépit de toutes les critiques, de toutes les insuffisances, de tous les échecs, en dépit de l’impression que les G7, les G8, ou les G20 tendent à la marginaliser, l’Organisation des Nations Unies reste un lieu unique de rencontres, de débats, de dialogues, et donc d’espoir. Pour moi, l’ONU, où une nouvelle et cruciale cession de l’Assemblée générale vient de s’ouvrir, c’est le G193, où tous les pays, grands et petits puissants ou modestes, peuvent faire entendre leur voix.

C’est pourquoi tous les citoyens et citoyennes du monde, tout en restant lucides, doivent se mobiliser pour que cette institution fonctionne mieux, agisse davantage, et soit davantage à l’écoute, non pas seulement des états et des gouvernements, mais aussi des peuples et des ONG, des faibles, des femmes, des enfants, des opprimés, de tous ceux qui ont besoin d’une aide humanitaire. »

 

lewin

 

La ligue Universelle devant votre attachement à l’humanité et au Bien Public, en regard de votre implication au niveau mondial, est particulièrement honorée que vous acceptiez notre médaille d’OR.

 

 

France DELATTRE DELLA MOTTE

 

delatre

 

En dehors de votre carrière artistique, vous avez milité au sein du Mouvement d’Action Catholique. Elevée au sein de famille du Nord de la France dans un environnement militaire et ecclésiastique, vous êtes sensible à la charité et avec Mme Hoppenot, fondatrice de ce mouvement catholique, vous mettez en pratique quotidiennement cette charité venant des évangiles, et ce, pour toutes les classes de la société.

Vous menez ce travail quotidien et de longue haleine de 1960 à 1995, date à laquelle l’écriture et la poésie vous accaparent, vous sensibilisant ainsi à une autre forme d‘évangélisation.

A l’image de Madame Hoppenot, vous éditez vos poèmes et livres dans plusieurs langues. Le dernier étant « le Grand Monarque », qui est une féerie cosmique et musicale, livre écrit sous votre pseudonyme Franck Della Motte

Vous avez édité plusieurs ouvrages avec une attention et un attachement tout particulier à la poésie, qui est pour vous la source de toutes littérature noble.

La Ligue Universelle du Bien Public qui récompense sous toutes ses formes, les actions concernant le bien public, quelles que soient les différences : de religion, de couleur, des opinions politiques de mode de vie et de culture différente, reconnaît en vous, à travers votre sensibilité et votre foi qui vous ont conduit à aider chaque jour les plus démunis, tant spirituellement que matériellement, une personne qui adhère à nos valeurs.

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d ‘Argent..

 

Christian COUTENCEAU

 

coutenceau

 

En parallèle de vos activités professionnelles, il vous est impérieux d’agir pour aider nos PME a grandir. L’enjeu est d’importance, surtout lorsqu’il s’agit de créer les emplois de demain. Le but est aussi de faire rayonner la France sur des marchés mondiaux. Pour ce faire, vous avez créé en 2005 un groupe de réflexion composé de dirigeants en fonction, afin de concevoir et permettre a des PME-PMI d’utiliser des méthodes décisionnelles et outils simple repositionnant l’homme au centre du jeu économique.

La mission de ce groupe MADIE, permet de mettre l’entreprise en posture d’innovation permanente, et transmettre le fruits des travaux et expériences par la formation et l’accompagnement d’étudiants et de décideurs.

Vous avez obtenu une mention spéciale pour le prix de l’intelligence économique2008. Un ouvrage a été publié aux éditions Eyrolles – Le guide l’intelligence économique. Les droits d’auteurs ont été cédé a une fondation’ Votre approche est enseignée a l’ENA, EM Lyon, EBS, IAE Bordeaux, HEM Casablanca.

Vous êtes le président du groupe Technologies Avancées de l’association des diplômés HEC, composé aujourd’hui de plus de 800 membres.

Vos actions se dirigent vers les visites d’entreprises à hautes teneurs technologiques témoignages de dirigeants d’entreprises, acteurs du monde politiques, etc, ainsi que des conférences sur des thèmes liés a l’innovation.

Vous êtes également membre de l’Académie de l’Intelligence Economique, association dont la mission est de valoriser, promouvoir et diffuser un savoir faire en intelligence économique. Votre besoin est de former les plus démunis et de transmettre au maximum les informations.

Devant votre intérêt au Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’argent.

 

Jean-Marc MAUCHIEN

 

mauchien

 

Né le 27 juin 1956 à PARIS, il poursuit des études d’Ingénieur électronique, au conservatoire national des Arts et métiers option informatique.

Après un DEA : Droit des Affaires, il fait des Études approfondies au G2I (management des équipes), ainsi que des études sur les Analyses transactionnelles, programmation neurolinguistique PNL

De 1982-1989, il devient Gérant de la société SOCATELECT qui crée trois sociétés d’électronique et d’informatique, avec quatre vingt dix salariés en 1989.

De 1989-1996, il préside la société EURODEAL holding de participations dans l’ingénierie (pétrole, nucléaire, chimie, électronique, informatique) entreprise de sept cent quatre-vingt salariés.

De 1996-2001, il s’installe comme consultant, conseil en optimisation fiscale, cession d’entreprises, externalisation de sociétés.

De 1986-1992 : Animateur et membre du centre des jeunes dirigeants CJD.

De 2001 à ce jour il est président de la SA C H A S, holding de participations financière avec deux filiales à Paris et Bruxelles PARTNER&FINANCE cabinet spécialisé pour le financement des entreprises EPIDOTE subventions européennes.

Jean-Marc s’investit énormément dans l’humanitaire avec la réalisation de chantiers école, le but de ces chantiers est de sortir des jeunes des cités en difficulté. Les chantiers se font en France et en Afrique.

Il s’inscrit également dans l’actions : formation au métier de technicien micro réseaux sur une durée de 7 mois en alternance avec une entreprise. Le jeune est suivi par un parrain en entreprise et par un tuteur en formation.

Il ambitionne de nombreux projets :

- Création et réalisation d’un site numérisé, installé dans un pays africain avec transfert de connaissances aux jeunes africains pour une autonomie du site.

- Transfert de connaissances des Africains aux Français par un parcours initiatique dans leur région durant deux semaines.

Déjà un palmarès élogieux de chantiers accomplis avec brio :

MALI : Bamako, Kayes, 2003 2004. - MAROC: Sahel, 2002.

MAURITANIE: Nouatchot, 2006. - SENEGAL: Dakar.2005.

ILE DE FRANCE :

Corbeil-Essonnes, 2007 - Etampes, 2007 - Colombes, 2008

Cela impliqua un parrainage de 120 jeunes en Afrique et de 50 en Ile de France, ainsi que l’envoi d’un camion de 15 tonnes de matériel médical en Centrafrique en 2009.

- Projet de création d’un orphelinat au Cambodge en partenariat avec le Secours Orthodoxe.

Pour toutes vos actions, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent .

 

Brigitte MANCEL

 

mancel

 

Quotidiennement dans votre travail d’attachée parlementaire, vous essayez de résoudre les multiples problèmes que vous posent vos administrés. Cela va du domaine de l’emploi a celui du logement, de la santé et surtout les problèmes humains qui nécessite parfois plus d’écoute que des aides financières.

Vous êtes engagée près l’association WOMEN’S WATCH pour aider les femmes dans le monde entier a lutte contre les violences, la misère et la discrimination.

Vous êtes toujours disponible pour apporter vos compétences a ceux qui en ont besoin.

Vous soutenez également des artistes afin de les faire connaitre en les exposant et en diffusant leur travail.

Vous organisez des événements pour recueillir des fonds afin de soutenir la lutte contre le cancer avec le professeur Copé et le professeur Jasmin.

Vous avez participé a la collecte de fonds pour soutenir Haïti a travers des ventes d’art en leur faveur. Vous êtes même allée a Madagascar pour ouvrir des classes scolaires, etc.

Pour toutes vos actions en faveur du bien public, ainsi que pour votre engagement dans les grandes causes humanitaires, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme

 

Brigitte ANSOURIAN-FOUCAULT

 

brig foucault

 

Après des formations de 1978 à 1981, vous passez votre Licence Langues Etrangères Appliquées :anglais et italien, à l’Université Lyon III - Jean Moulin

Vous parachevez vos études de 1992 à1993 par un Mastère (bac + 5) en Ressources Humaines, Marseille

Puis de 1982 à 1983 avec un Diplôme d’Etudes Supérieures spécialisées (bac +5) Sciences économiques - Loisirs Tourisme et Environnement, Aix-en Provence ; et de 1980 à 1982, une Maîtrise de Tourisme et Aménagement du Territoire  à Lyon II.

De 1983 à 1991, vous avez exercé le poste de Responsable commercial à Paris, PACA, Grands Comptes pour une société d’Assistance médicale internationale et d’Assurances Voyages.

Depuis 1993 vous êtes Directrice des Ressources Humaines d’un groupe de PME dans le secteur principalement du Bâtiment, en Région Parisienne.

Vous avez comme valeur profonde le goût du travail bien fait, la solidarité, la bienveillance, le respect des autres, et ce en toute indépendance d’esprit.Vous vous êtes orienté vers les Ressources humaines, car pour vous cela est plus qu’un métier, c’est un sacerdoce, une vocation innée en vous de porter aide et secours à autrui.

La maturité et la maîtrise de votre métier vous ont permis de prendre un peu de recul et de vous consacrer de plus en plus à une activité proche de votre travail quotidien, assistanat des demandeurs d’emploi, jury d’école d’ingénieurs, forum, pour une meilleure orientation vers les mairies, et conseil des prud’homme où vous vous étiez présentée aux dernières élections.

Vous faites également de la formation interne à l’usage des directeurs et des cadres, notamment en droit social.

Brigitte se porte volontiers vers l’action, surtout lors des grandes causes internationales lors de séismes, inondations et autres catastrophes humanitaires. Souvent vous vous rendez sur place pour porter votre secours à travers votre savoir faire dans l’organisation.

Vous annoter votre métier comme un métier d’équilibriste, ménageant l’une et l’autre des parties conflictuelle, mais nécessaires toutes à un bon équilibre de la société.

Votre fibre humaniste s’explique à travers une phrase qui vous tient à cœur, celle de Saint-Exupéry dans le Petit Prince ; « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. »

Pour tout votre engagement dans l’humanitaire et le bien public, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.

 

Jean-François BAZAUGOUR

 

Bazaugour

 

Né le 17 juin 1945 –.Domicilié à Paris

Officier de Marine (capitaine de vaisseau)

Vous avez fait vos classe dans la Marine et vous êtes sort Ingénieur de l’Ecole Navale (promotion 1967)., puis vous passez votre Brevet d’aéronautique (pilote multi moteurs et hélicoptères). Ainsi que différents certificats militaires (parachutiste,…).

Vos premières missions étaient pour la protection des intérêts français en Atlantique de 1973 à 1978), Méditerranée de 1981 à 1983 et Outre-mer (missions Saphir 1 et 2 en Océan Indien).

Sûreté maritime en Méditerranée orientale (opérations Olifant et état-major CTF au Liban) et aux Caraïbes (chef de détachement hélicoptères Royal Navy : HMS Hermes pour l’indépendance de Bélize).

Protection des abords européens septentrionaux dans le cadre OTAN avec la Royal Navy et les Royal Marines.

Sauvetage en mer (Olympic Bravery, Amoco Cadiz, Duperré, Böhlen,…).

Commandement de la flottille 31 F et contribution à la mise en condition des premiers SNA.

Etat-Majors ALPA (portes avions et aviation embarquée) et CEF (Centre d’entraînement de la Flotte).

Puis, vous vous impliquez dans la technique avec la transformation HOT des hélicoptères Gazelle libanais à Jounieh en 1983, ainsi que la transformation des hélicoptères Dauphin saoudiens pour la sûreté maritime à Djedda en 1988.

Création d’aides lumineuses pour aires d’appontage et réalisation d’hélistations (activité civile).

Mais, votre personnalité emprunt de contact humain vous oriente vers le Commandement des écoles de la DPMM (1989 – 1991).

Puis, vous devenez Directeur général d’une PME (1991 – 1993).

Création et conduite du cabinet de conseil HÉLISÉE (1993 – 2000) : réalisation d’hélistations.

Secrétaire général du Cercle de la mer, Paris 7ème (2006 – 2009).

Votre attachement à la Marine, vous incite à devenir Assistant, comme officier de réserve, de l’officier général international au Collège Interarmées de Défense (CID) pour les affaires relatives aux officiers stagiaires étrangers non francophones (2003 – 2007).

De nombreuses décorations ont déjà jalonné votre parcours à la fois militaire mais humaniste:

Chevalier de la légion d’honneur.

Chevalier de l’ordre national du mérite.

Médaille de l’aéronautique.

Officier de l’ordre du cèdre (Liban).

Pour toutes vos actions la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

 

Evelyne COLLE

 

colle

 

Née le 2 juin 1953 à Nice, Mme Evelyne Colle se marie en 1976 et a 2 enfants, Eric, aujourd’hui ingénieur chez Thalès, et Alexandra, infirmière-conseil chez VIitalair. Mme Colle s’engage dans l’humanitaire à l’âge de 14 ans pour les personnes âgées, auprès de l’écrivain Niçois Francis Gag avec « Les petites vieilles de tanta victorine », dont les bénéfices des représentations théâtrales vont à l’association. Marié jusqu’en 1991 à un sous officier de gendarmerie, elle commence à s’investir dans le bénévolat avec le Cercle de réflexion et d’action « Amélioration de la qualité de la vie » et crée un comité des fêtes pour les enfants de gendarmes des transports aériens, dont elle s’occupe pendant 8 ans. Puis, elle s’engage à la FCPE durant la scolarité de ses enfants, et passionnée de véhicules anciens, devient, de 1996 à 2000, animatrice du club « Passion Automobile ». De 2000 à 2005 elle œuvre au sein d’une association sportive et culturelle. En 2008, présente sur la liste de Mr Robert Velay, Maire Conseiller général sortant et actuel, elle devient Conseillère municipale de Puget Théniers ou elle réside. Elle a en charge une délégation SICTIAM liée à l’information et la communication. En décembre 2010, elle est élue au Comité de circonscription et en mars 2011, elle entre au Comité de développement des « Vallées d’azur Mercantour », ou elle prend en charge, la communication de cette communautés de communes, qui met en place des outils de promotion touristique et des programmes de tourisme vert.

En 1990, elle entre à la Chambre de commerce et d’industrie Aéroport Nice Côte d’Azur, à la direction marketing et communication, en charge du tourisme industriel, elle ajoute les tournages cinématographiques. Puis, elle rejoint la direction de l’exploitation et du centre d’affaire, avec en charge le tourisme industriel. L’aéroport de Nice étant l’aéroport français le plus visité, elle développe des visites ciblées et organise l’accueil des Congrès et des « Missions hors normes », mais aussi, des expositions dans les halls aéroportuaires, avec des œuvres monumentales de peintures et sculptures de « l’école de Nice », dont « Le voyageur de Max Cartier » fait pour le cinquantenaire de l’aéroport de Nice.

En 1997, elle transmet au Pdt de la chambre de commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, un dossier démontrant l’intérêt économique de la valorisation du département dans les secteurs de l’industrie cinématographique et audiovisuelle. En 1998, naissance de la Commission du film Alpes Maritimes Côte d’Azur qu’elle dirige, et obtient son rattachement au réseau national Film France. La commission, reconnu d’intérêt général par le CNC et le Trésor Public, est présidée par Mr Jean Pierre Leleux Sénateur Maire de Grasse et Vice Présidée par Mr Bernard Klehnoff Président de la Chambre de commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur. Mme Colle a accompagné 94 films de cinéma, 195 téléfilms, 1339 projets publicitaires et documentaires, durant 10 333 jours de tournage. Générant ainsi pour l’économie et l’emploi des Alpes Maritimes, 610 millions d’euros en utilisant 187 000 chambres d’hôtel. Elle déclare que ses aventures continueront, tant que le respect des autres, des engagements et de la moralité, resteront ses complices.

Pour ses engagements humanistes, citoyens, associatifs et culturels, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer ce soir Mme Evelyne Colle de sa Médaille d’Argent avec Palme et Couronne.

 

Guillermo SAAVEDRA

 

saavedra

 

Vous êtes né a Santiago au Chili. Après trois années passées à l’école Militaire chilienne, en 1964, vous avez décidé de changer de métier pour devenir journaliste.

– Dans la même année j’intègre le Mouvement « Civique et militaire » au sein duquel je suis nommé Président de la jeunesse. Le Mouvement décide d’adhérer et soutenir la candidature de M. Salvador ALLENDE en 1964, je suis nommé responsable de la sécurité du candidat Salvador ALLENDE, ce qui me permet de le côtoyer et de le connaître.

– 1965, travaille en tant que journaliste au Journal « El Clarin », l’un des quotidiens au plus grand tirage au Chili, trois cent mille exemplaires par jour.

– 1968, Militant du MIR, Mouvement de la Gauche Révolutionnaire, fondateur du Journal « El Rebelle dans la clandestinité ». Période d’actions armées du MIR. Lors d’une action armée je suis blessé à la jambe et tombe en prison pour huit mois.

– 1969, libéré avec le soutien de Salvador Allende, je suis appelé à la création d’un Journal de soutien à la candidature présidentielle de Salvador ALLENDE en 1970. C’est avec la participation des journalistes les plus connus au Chili que nous créons le Journal « Puro Chile», qui est devenu le moteur de l’engagement et celui qui a conduit à la victoire Salvador ALLENDE qui fut élu Président l’année 1970.

– 1971, Chargé de Communication au Ministère des Mines, Journaliste, et travaillant activement pour la nationalisation de la mine du cuivre la plus grande du monde ainsi que la récupération de la richesse Nationale Chilienne.

– 1973, Le Coup, et en même temps une forte répression par l’armée, des persécutions, des exécutions arbitraires, des disparus etc. Je suis passé à la clandestinité trois mois avant le coup d’état qui s’était annoncé suite aux grandes manifestations organisées par l’Extrême Droite et soutenues par les militaires et les Etats Unis. Ai pris les armes pour combattre la dictature, en même temps j’organise des structures de communication

clandestine, c’est pourquoi j’étais recherché en tant que journaliste et résistant. Le fait d’avoir combattu la dictature du Général PINOCHET les armes à la main d’avoir tombe en prison, j’ai été condamné à vingt années d’exil par cette même dictature. J’ai été sauvé par la solidarité internationale et la France plus particulièrement. - 1974, Arrivé à Paris, je suis nommé Responsable de la Communication de la Résistance. Je travaille à l’hebdomadaire «Témoignage Chrétien» qui m’a accueilli en tant que journaliste. -

L’année1978 voit la création d’un mensuel sur l’Amérique Latine, «Spécial Amérique Latine».

– 1982, création d’un hebdomadaire sur l’Amérique Latine « Summa de America Latine », avec des journalistes professionnels et des écrivains Prix Nobel de Littérature ; Octavio Paz, Garcia Marquez, Jorge Luis Borges, etc. Premier hebdomadaire à grand tirage d’Amérique du Sud en Europe, quatre vingt mille exemplaires par semaine, dont je suis le Directeur Gérant, et fondateur.

1990, Rentré pour la première fois au Chili depuis 15 années, avec autorisation spéciale, en tant que délégué pour la « Démocratie au Chilien » premier congrès après la Dictature, pour la Démocratie et la Liberté. 1998, je suis élu Président Européen de la « Coordination Franco Chilienne contre l’Impunité », au moment où le Général Pinochet a été emprisonné en Angleterre. Ce même Mouvement qui organise les manifestations quotidiennes à Londres pour aboutir au jugement d’Augusto Pinochet.

Journaliste à « France 2 », puis à la « Presse Parlementaire », membre du Presse Club de France, et actuellement Président de la Chambre Chilienne de Commerce et d’Industrie en France.

Pour toute votre œuvre humanitaire, la Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne

 

Laurent TIXIER

 

tixier

 

Pour décrire, Monsieur Laurent Tixier, défenseur de la culture et du patrimoine, Président du Conservatoire National d’Escrime ancienne, metteur en scène, scénariste, chanteur, musicien, comédien et escrimeur, le journal « Ouest-France », titre, « La flûte, la plume et l’épée » ...

De 1985 à 1995 il est chercheur et collecteur bénévole de chansons, de témoignages de vie et de musiques traditionnelles, en Bretagne et en Vendée, auprès des personnes âgées.

De 1991 à 1993, il est chargé de mission pour la sauvegarde et la transmission du patrimoine oral du département par le Conseil Général, auprès des Conseillers généraux et des Maires de Vendée. Il œuvre parallèlement pour l’Historial de Vendée, en tant que créateur musical et interprète, pour la partie médiévale de la muséographie.

De 1990 à 1993, il est professeur de vielle à roue aux Conservatoires des Sables-d’Olonne, de St-Gilles Croix de Vie, et de St-Hilaire de Riez. Laurent Tixier publie également ses recherches sur l’histoire de la vielle en Poitou. Il encadre des stages de vielle en Espagne pour le compte du Gouvernement de Castille Y Leon au Centro Ethnographico de Uruena.

De 1990 à 2002, il créé, le groupe de musique Yole, qualifié de groupe phare de la musique traditionnelle française par la presse des années 90 et reçoit plusieurs distinctions pour les CD.

En 1996 il devient cofondateur de la Compagnie Outre Mesure (musique à danser de la Renaissance française). Il œuvre avec cet ensemble dans les grands festivals de Musique Ancienne tel le Festival de Musique Baroque d’Ambronnay et dans des sites prestigieux, comme le château d’Azay –le-Rideau, de Chambord ou d’Amboise, et reçoit également plusieurs distinctions pour ses enregistrements.

Musicien concertiste, il effectue de très nombreuses tournées en France et à l’étranger (Belgique, Espagne, Italie, Irlande, Allemagne, Pologne, Bulgarie, Hongrie, Territoires d’Outre-Mer) et participe à l’enregistrement de 40 albums discographiques. Consultant artistique et poly-instrumentiste auprès de Nick GLENNIE-SMITH (compositeur hollywoodien) pour la musique de la cinéscénie du Puy du Fou où Laurent enregistra, 22 instruments de musique anciens...

En 2006, à la demande du WWF, il crée pour la clôture du Forum de création de l’ Alliance pour la Planète un spectacle Seul en scène Le Lycanthrope, diffusé la même année en régions Pays de la Loire et Rhône-Alpes. A partir de 2002, Laurent participe à la renaissance de l’Escrime Ancienne (dernier art martial d’Europe occidentale) en organisant les Championnats de France et Championnats du Monde d’Escrime Artistique en 2004.

En 2005 il crée le 1er Conservatoire National d’Escrime Ancienne, qu’il préside actuellement. Guidé par l’« archéologie expérimentale », il diffuse, via des spectacles, l’art de l’Escrime Ancienne et son enseignement avec le Maître d’Armes Michel Palvadeau dans des sites prestigieux tel que le Château Royal de Blois ou bien encore le Donjon de Montrichard. Il est intervenu récemment dans l’émission Des Racines et des Ailes sur l’histoire de l’assassinat du Duc de Guise et les techniques d’escrime au 16e siècle.

Au titre de son engagement dans la diversité culturelle, Laurent Tixier est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la Ministre de la Culture Christine Albanel en 2008. Il soutient l’association Les Oursins  que préside Aurore Prudent-Roiland et dont la mission est de donner une éducation aux enfants démunis de Manille aux Philippines. Une porte ouverte présentant l’action de l’association s’est tenue cet été chez Laurent Tixier.

Pour ces engagements humanistes, associatifs et culturels, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse ce soir de Distingué Monsieur Laurent Tixier de sa Médaille d’Argent avec Palme et Couronne .

 

Christian JAMES

 

james

 

Monsieur Christian James est né le 10 mars 1947, à Drancy. Après ses études secondaires, il obtient un Diplôme d’études comptables supérieures et une formation professionnelle aux Arts et Métiers. Il fait son service militaire  à Berlin, dans le train des équipages qui transporte des troupes et du matériel entre Paris et Berlin. Puis il se marie, sa femme d’origine Coréene est aumônière dans un hôpital parisien. Ils ont deux filles, Barbara qui est aujourd’hui ingénieur informatique et Elodlie éducatrice spécialisé. En complément de sa formation initiale, Monsieur Christian James fait un parcours à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris de Management Stratégique des entreprises. Il a été directeur administratif et financier de différentes sociétés de productions culturelles parisiennes, qui organisent des concerts de variétés et de musique classiques, ainsi que des spectacles vivants, des évènements à caractère culturels et des tournées de concerts, de spectacles musicaux et théâtraux.

Puis, il est auditeur dans un Cabinet d’expertise comptable, avant de devenir Directeur Général de L’ADAMI qui est l’Administration pour toute la France des droits des artistes interprètes. Suite à la loi de 1985, il met en place un système de perception et de reversement des droits des artistes interprètes dans le cadre de l’ADAMI. A ce titre, il intervient dans la négociation des contrats auprès des redevables que sont les chaînes de télévisions, les radios, les discothèques et l’ensemble des lieux sonorisés et sur les supports enregistrables ;

Il participe à l’organisation d’un système de répartition de perceptions et défense des droits des artistes interprètes auprès des pouvoirs publics, dans les instances internationales de l’O.M.P.I. et signe des accords internationaux avec les sociétés de perceptions qui sont à l’étranger. Monsieur Christian James intervient également dans la promotion, le développement et le soutien du spectacle vivant en s’impliquant dans le financement de nombreux Festivals, dont entre autre, ceux de Cannes, Avignon, La Rochelle, Clermont Ferrand et Aix en Provence, pour ne citer que les principaux. Il est aussi administrateur des sociétés de perception de droits artistiques SPRE / COPIE France / SORECOP / F.C.M. (fonds de création musicale). Il est également Directeur Associé dans Initiatives et communications internationales ICI, organisme ou il gère les plans de communication, l’organisation d’évènements pour la promotion.

Monsieur Christian James est un Marathonien, qui participe à des raids- nature sur les tous les continents. Il est Membre du Jury et Vice Président Exécutif  du Club audio Visuel de Paris qui organise des dîners débats au Cercle Républicain de Paris et chaque année, la Cérémonie de remises des Lauriers d’Or de la Radio et de la Télévision. Il soutient la promotion de programmes audiovisuels à caractère civique et il est Membre Fondateur du Club International Connection, qui est un club de rencontre de créateurs d’entreprise.

Pour ces activités culturelles, artistiques, citoyennes et associatives, la Ligue universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir,  Christian James de sa Médaille d’Or.

 

Paul Wai Sing TING

 

ting2

 

Né le 28 avril 1940 à Shanghai, Chine, Paul Wai Sing TING est venu poursuivre ses études en France avec son épouse en avril 1969 peu après leur mariage. Le 14 février 1970, ils ont donné naissance à leur fils Jean-Pierre TING à Paris. En avril 1971, Paul TING monta officiellement sa propre entreprise import-export nommée Société Commerciale TINGS SOCOT spécialisée dans la vente des produits de Hong Kong, de Macao, de Taiwan et du Japon. Jusqu’aux années 80, SOCOT fait déjà partie d’une des plus grandes entreprises chinoises en France. En 1982, Paul Ting acheta des locaux de plus de 1000 M2 dans le 19e arrondissement de Paris servant de bureau, de salle d'exposition et d’entrepôt de SOCOT. Au début des années 1980, beaucoup de réfugiés d'Indochine s’installèrent en France, la plupart étant chinois d’outre-mer ou descendants chinois. A l'élection présidentielle en 1981, François Mitterrand élu Président, accorda l'amnistie des immigrants illégaux étrangers, de nombreux Chinois ont pu ainsi en bénéficier, ce qui stimula la prospère croissance économique des Chinois en France, un quartier chinois s’est formé petit à petit dans le 13ème arrondissement de Paris. Mais il n’y avait pas une association chinoise pour rendre service à la communauté chinoise. Paul Ting fonda l'Association des Chinois en France en réunissant les représentants des trois générations de chinois et fut élu le premier Président de l’association. Il fut réélu président pendant quatre mandats et maintenant en tant que président du Bureau.

Pendant les vingtaines d’années de ses mandats, il a créé une permanence de service social pour aider les nouveaux arrivants chinois à s’intégrer à la société française, à résoudre leurs problèmes divers, et il organise des activités culturelles aux fêtes traditionnelles chinoises et des matches de ping-pong, de basket… en collaboration avec d’autres associations franco-chinoises dans le but d’enrichir la vie des Chinois de la communauté. Il a lancé des appels aux dons pour les sinistrés du monde entier et milite via la Croix-Rouge.

Parallèlement à l’association ACF, il fonda l’école chinoise CCACR proposant des cours de français aux immigrés chinois et cours de chinois mandarin aux enfants d’origine chinoise. Ce fut la première et la plus grande école chinoise à Paris permettant aux nouveaux immigrés chinois d’apprendre la langue française avec une méthode adaptée à leur demande et besoins. Pendant une vingtaine d’années, on compta plus de treize mille adhérents qui ont suivi ces cours de français au sein de l’école chinoise CCACRF.

Nombreux de ces élèves, sont devenus gérants d’entreprise chinoise et leaders de la communauté, s’intégrant ainsi beaucoup mieux à la société française.

L’école propose des cours de chinois mandarin à la deuxième génération d’immigré. Un an après sa fondation, plus de 200 élèves se sont inscrits. Le nombre d’élèves ne cesse d’augmenter et aujourd’hui, on compte plus de 600 élèves, enfants et adultes, et quatorze professeurs, du niveau éveil enfant au niveau post-bac. Ils sont diplomate, ingénieur, directeur…Beaucoup sont expatriés en Asie-Pacifique.

Paul Ting et son épouse Betty Ting ont 2 enfants, un fils et une fille . Le fils aîné Jean-Pierre, master en sciences d’économie à l’Université de Californie à Berkeley, il a été attaché commercial du consulat de France à Guanzhou à l’âge de 23 ans, le plus jeune diplomate à l’époque.. Actuellement expatrié à Hong Kong, il est le CEO en Asie-Pacifique d’une entreprise française.

La fille Marielle TING est diplômée des Droits des Affaires internationales à la Sorbonne et à l’université de New York (NYU), elle est avocate dans un groupe dont le siège est à Paris.

Paul Ting ne s’est pas uniquement consacré à sa carrière, toute sa vie, il l’a consacré aux autres dans le but d’enseigner, d’adapter et secourir. Pour toutes ces valeurs, la Ligue Universelle du Bien Public ne pouvait faire mieux que de lui décerner sa médaille d’OR, avec toute ses félicitations.

 

Luigi PRUNETI

 

prunetti2

Monsieur Luigi Pruneti est né à Florence le 14 Décembre 1948. Diplômé en littérature avec Mention très bien, il obtient ensuite le diplôme de spécialisation en histoire. Entre 1977 et 1987, il participe à des cours de spécialisation. Professeur, chercheur, écrivain, journaliste-essayiste inscrit au registre professionnel de la Toscane, il a collaboré pour des quotidiens, parmi lesquels : « L’Universo », « Il Pensiero Politico », « Viva Piazza », « Hera », « Delta », « L’Opinione », « Cronache medievali » et « Archeomisteri ».

Membre d’associations culturelles et académiques, il est Conférencier et Professeur dans les « Ecoles Estivales de Hautes Formations » organisées par le « Centre Giovanni Giolitti pour l’étude Publique » et par « L’Institut Italien pour les Etudes Philosophiques ».

Il appartient à : L’Académie des Vaganti, l’Ordre de la Corona Ferrea, l’Académie des Artistes européens, l’Académie le Tetradramma, Arts – Lettres-Sciences, l’Association Culturelle Eliopolis et à l’Académie Impériale de Russie Studiorum Universitas Sancti Nicolai. Il est Directeur de l’Institut des Religions comparées de l’Académie International de Saint Joachim et Sainte Anne. Membre de l’Association Internationale pour l’Etude de la Pensée Esotérique et traditionnelle.

Actuellement Président d’Honneur du Conseil de direction de l’association Demeures de Saint-Jean Onlus. Cette association se doit d’aider les parents des enfants hospitalisés au centre pédiatrique de l’hôpital de Turin. L’association met à disposition des parents un logement meublé et toutes choses nécessaires au séjour. Les parents peuvent faire appel aux bénévoles de l’association, qui les aide comme tuteur à tout niveaux bureaucratique, connaissance de la ville et transport.

Il collabore également : au Comité scientifique de la Maison d’Edition La Gaia Scienza de Bari et dirige la collection des études maçonniques « Ouroboros » de la Maison d’Edition La Gaia Scienza de Bari. Membre du Comité scientifique de l’hebdomadaire Anthropos et Latria Revue Italienne des Etudes et Recherches sur les Médecines Anthropologiques et d’Histoire de la Médecine. Membre du Comité scientifique de « Alchimie – Alchimies 2010 » de la Commune de San Leo. Il reçoit  de nombreuses Médailles et distinctions :

. 1979 Prix « Portovenere – Montefinale d’Essayiste et de journalisme ».

. 2005 Prix « Tetradramma d’or » pour contribution élevée concédée à l’art, à la pensée et à la culture italienne au travers des propres œuvres ».

. 2007 Master Honoris Causa P.H.D. de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Grand Diplôme du mérite pour la Culture du Grand Conseil des Princes Chrétiens sous le Haut Protectorat de la Sainte Eglise Catholique Apostolique Orthodoxe Orientale Assiro Caldea. Chevalier du Souverain Ordre de Saint Jean de Jérusalem Chevaliers Russes de Malte.

. 2008 Recteur d’Honneur ad vitam de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Maître Académique pour la Culture et Consul Académique ad Vitam pour la Toscane et le Latium de l’Académie Impériale de Russie Universitas Sancti Nicolai. Chevalier Hériditaire de Justice du Souverain Angelicum Ordre Grec Orthodoxe du Saint Sépulcre de Jérusalem et de Sainte Sophie. Distinction Honoris Causa en Sciences Esotériques et Traditionnelles de l’Académie Internationale de Saint Joachim et Sainte Anne, sous le Haut Protectorat de la Sainte Eglise Catholique Apostolique Orthodoxe Orientale Assiro Caldea.

. 2009 Diplôme de participation au XII Symposium International d’Etude de la Franc-Maçonnerie à l’Université de Saragosse. La même année l’Académie Impériale de Russie en jumelage culturel et sous le haut patronage de la Mongolian Academy of Sciences Ulaanbaatar, lui confèrent les Palmes Académiques d’Honneur pour la littérature.

. 2010 le Souverain Ordre Templum Ordini, Ordre Dynastique Œcuménique Nobiliaire Chevaleresque des Chevaliers du Temple de Salomon, le nomme Commandeur et Patricien Byzantin.

L’Académie Impériale de Russie lui confère le Grand Diplôme Honoris Causa de Professeur Émérite et Doyen de l’Institut des Sciences Traditionnelles et Ésotériques.

L’Académie Impériale de Russie le nomme Ministre d’Honneur d’Italie et Consul d’Honneur Délégué Culturel pour l’Italie, France et Angleterre. L’Université de Langue et Culture Guarani, Institut Universitaire reconnu d’intérêt national, culturel et éducatif par le Parlement et par le Ministre de la Culture du Paraguay, Direction Générale d’Italie, le nomme Membre d’Honneur du Sénat Académique et Doyen de l’Institut d’Anthropologie.

A Riga le Sénat Académique de l’Académie des Arts des Pays Baltiques lui attribue le Doctorat d’Honneur. la Constatinian University United States of America, State of Rhode Island, county of Providence, lui attribue le doctorat Honoris Causa en Histoire.

Médaille de l’Académie des Sciences de la République du Monténégro.

prunetti

Et ce soir, pour l’ensemble de ses œuvres, actions et engagements, humanistes, associatifs et culturels, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse et fière, de le distinguer de sa Médaille d’Or.

 

David Ezzedine BEN YACOUB

 

ben yakoub

 

Né en 1961 a Mellita-Djerba en Tunisie.

Vous êtes président de l’association Carthago, cette association est surtout destinée a renforcer les liens entre la Tunisie, votre pays d’origine, et la France par le biais du tourisme sportif, saharien et culturel.

Vous avez emmenés les jeunes de Fontenay sous Bois et de Lognes pour participer au festival sportif sde Djerba.

Vous avez organisé de nombreux marathons en Tunisie ainsi que nombreux combats de boxe, tant en boxe anglaise qu’en full contact’

Vous collaborez avec les différents médias tels Eurosport international et la presse internationale sportive dans le domaine de l’athlétisme des rollers et des arts martiaux.

Vous avez bien sur beaucoup pratiqué le sport a haut niveau.

En 1983 Champion de boxe de Paris

Dans le domaine de l’athlétisme, vous avez passé 15 ans a l’INSEP, dans le Fond, demi fond, 1500, 5000 et 10000m. Notons votre meilleure performance au marathon 2h28.

Depuis votre implication dans le bénévolat en 1984, vous organisez de nombreuses courses dont certaines avec le professeur Montagné.

Vous organisez le combat de boxe de Medhi Labdoumi contre Stefano Zoff pour les championnats d’Europe.

Entraînement de Pascal Gentil, double médaillé olympique au JO et plusieurs fois champion du monde en taekwondo

Vous êtes dirigeant sportif dans plusieurs clubs, responsable de la communication a la fédération de boxe, président de l’association des présidents de club de boxe en France.

Vous êtes depuis 1999 dans l’organisation de nombreuses rencontres allant de la coupe de Ligue a la coupe de France.

Votre implication auprès des jeunes est particulièrement active et vous cautionnez TOXICO-KO, le respect dans le combat et le noël de la boxe.

Je ne cite la qu’une brève partie de vos implication dans l’humanitaire et le bien public afin de ne lasser l’auditeur, tant vos actions sont nombreuses.

La Ligue Universelle du Bien Public est particulièrement honorée de vous remettre sa médaille d’OR.

 

Marie-Paule HOUDEMER

 

houdemer

 

Vous avez vu le jour dans l’Île de beauté, votre terre ancestrale.

Vous êtes issue d’une famille nombreuse ; après une enfance heureuse auprès de vos parents et des études secondaires méritantes vous avez souhaité entrer rapidement dans la vie active et pour cela quitter la Corse. Des activités dans le domaine touristique sur le continent vous ont donné cette opportunité. Mais le mal du pays vous a ramené en Corse et vous avez entrepris à votre retour dans l’île de beauté des études universitaires dans le droit des affaires au CNAM à Bastia.

Dès l’obtention de vos diplômes de comptabilité et de droit des affaires, vous avez été recrutée à l’ANPE de la Haute-Corse en 1976. D’emblée l’insertion des travailleurs handicapés et des repris de justice vous a été confiée.

Puis après la catastrophe du stade de Furiani, le Préfet de la Haute-Corse vous a chargé du dossier de suivi administratif et médical et de la réinsertion de ces accidentés dans le cadre d’un organisme crée à cet effet.

Fort de cette expérience, c’est tout naturellement que vous siégez à la COTOREP ainsi qu’à la formation professionnelle quelques années plus tard. Vous avez contribué également à la création de centres pour handicapés sur le continent et la Corse.

Votre engagement en faveur des handicapés vous a conduit à exercer des responsabilités syndicales dans votre entreprise au sein de l’ANPE, puis à l’échelon de la Corse en devenant secrétaire générale de l’Union départementale d’une grande centrale syndicale nationale.

Après avoir siégé comme administrateur à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Haute-Corse, vous avez été élue Présidente de son conseil d’administration en janvier 2005 et réélue pour un nouveau mandat en février 2010.

Connaissant votre parcours dans le domaine social et sanitaire, le Maire de Bastia, ancien ministre, vous a proposé en 2008 de rallier son équipe municipale. Elue deuxième Maire adjoint aux élections municipales en mars 2008 à Bastia, la délégation de l’action sociale vous a été attribuée ainsi que la vice présidence du conseil d’administration du Centre Communal d’ Action Sociale de Bastia.

Carte blanche vous a été donnée par le maire de la ville pour développer une politique municipale sociale et solidaire de la petite enfance jusqu’au 3e et 4e âge. Il s’en est suivi un certain nombre de réalisations dans ce domaine.

A mi parcours de votre mandat électoral, tout le monde s’accorde à vous reconnaître une réelle efficacité dans ce champ d’activités.

Les élections à l’Assemblée régionale de Corse ont été une occasion supplémentaire de vous investir dans le domaine social qui vous est cher.

Vous avez été élue en mars 2010 conseillère territoriale à l’assemblée de Corse où vous siégez dans la commission de développement social et culturel ainsi que dans la commission chargée d’analyser les conséquences sanitaires en Corse du passage du nuage radio actif provenant de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl au début des années 80.

Cet investissement massif dans le domaine social méritait d’être honoré et reconnu!

La Ligue Universelle du bien public,ayant pour vocation de faire l’éloge des bienfaiteurs du bien public, a décidé  de vous attribuer sa plus haute distinction :la médaille d’or pour récompenser un parcours professionnel et personnel en  faveur du handicap et de l’action sociale.

 

Claude OZENNE

 

ozenne

 

Il est né le 14 janvier 1929 à Saint-Denis, ville dans laquelle il réside encore aujourd’hui. Dès sa plus tendre enfance, sa grand-Mère qui l’éleva, l’engagea dans une formation musicale « L’Avant-Garde de Saint-Denis ». Des années plus tard, il en deviendra le secrétaire, poste qu’il occupera pendant 10 ans. Puis, grâce à sa notoriété et ses qualités humaines, il en devint pendant plus de 10 ans le Président. Il en est aujourd’hui le Président honoraire, après avoir fondé l’Association d’Education Populaire de l’Avant-Garde de Saint-Denis. 

Les compétences de Claude Ozenne, sa disponibilité au service des autres et son dévouement l’ont amené à occuper également le poste de Président de l’Encouragement au Dévouement de Saint-Denis pendant 25 ans. 

A cela vient s’ajouter son engagement bénévole au sein de la Ligue Universelle du Bien Public depuis 1967. Il en a été élu Vice-président de Saint-Denis en 1974. 

Outre les différentes activités et fonctions au sein des différentes associations, Claude Ozenne a porté assistance à des dizaines de jeunes en les accompagnant dans leur entrée dans la vie active en leur procurant emploi et logement. Aujourd’hui encore, âgé de 82 ans, il se lève tous les matins, dans le seul but d’aider son prochain. 

Aux nombreuses décorations dont il est titulaire tel que : Croix du Mérite musical en 1986, Jeunesse et Sport Or en 1988, Médaille du Travail Or en 1986, Médaille d’Or de la Ligue Universelle du Bien Public, et bien d’autres encore louant ses mérites.

La Ligue Universelle du Bien Public voulant récompenser celui qui est un des plus ancien membre actif, à le grand honneur d’y ajouter sa médaille d’Or avec Palmes.

 

Guerrier RARAHKWISERE

(celui qui traine avec lui, le soleil)

st hyacynthe 025

 

Ce guerrier contre la discrimination est un grand protecteur de la mère terre, il est aussi un protecteur des lois Naturelles (The Great Natural Law). Les lois Naturelles sont celles que toutes les Nations et Peuples Traditionnels de la terre connaissent.

Ces lois Naturelles sont celles qui ont permis à notre planète de continuer à supporter tout ce qui existe sur sa surface.

Née d’une famille de 6 enfants, le 20 août 1955, RARAWHWISERE prend naissance. Il est le 3e né de la famille. Sa mère en date d’aujourd’hui est toujours considérée par la communauté comme un officier de la loi.

En ce qui concerne son instruction dans les écoles non Autochtones, Il a été intégré dans la machine d’assimilation structurée, et dans les écoles résidentielles au Canada. Ce sont les mêmes écoles qui ont été mises en références lors d’une session parlementaire Canadienne, lorsque le Premier Ministre Harper a publiquement fait des excuses aux Autochtones du Canada qui avait participé dans ce programme des Écoles résidentielles.

En effet, avec l’aide des différentes religions, les écoles résidentielles ont par elles-mêmes tuée plusieurs centaines de milliers de personnes Autochtones au Canada. Les excuses communiquées par le Premier Ministre Harper, parlaient de génocides, assimilations forcées et de meurtre contre les Autochtones qui ont été touché par cette initiative.

RARAWHWISERE, même si il a été affecté et touché personnellement par les abus des écoles résidentielles, il a quand même réussi ses études primaire et secondaire. Par la suite, il a étudié en Science Politique et Mathématique au collège Dawson de Montréal. Il était parmi les meilleurs de sa classe.

Peu de temps après avoir fini ses études, il continue sur la voie des traditions Autochtones. Il est reçu par le Conseil des Hommes Traditionnels Kanienkehaka (Les Mohawks Traditionnels) qui font partis des Peuples Iroquois (les Haudenosaunee). Il continu dans le respect des traditions culturelles,

Aujourd’hui et depuis plusieurs années il est le dirigeants du Clan du Loup (Sharihowane). Le clan du loup fait directement parti de la structure de gouvernance des Mohawks.

En 1971, Il entreprend un combat personnel contre les écoles résidentielles, il se présente à la grande manifestation de protection des droits des Autochtones vis-à-vis de leur territoire. La manifestation s'est tenue sur le territoire Iroquois appelé Ondaka.

Le but visé par le gouvernement, était de leurs prendre leusr terre et territoires pour en faire du commerce, à leur détriment. Le tout a été tenté sans les consultés de quelques façons que ce soient. Mentionnons d’ailleurs qu’ils ont gagné ce long débat qui a duré de plus de 2 mois de barricades et manifestations.

Par la suite, il participe à des centaines de réunions avec le Conseil des Hommes Traditionnels, donnant ainsi la direction que le peuple Mohawk devra suivre pour les prochaines 7 générations, commece fut dans  les milliers d’années passées.

En continuation de ses interventions de 1971, visant à défendre les droits se sont peuple il participa à :

- 1979, la crise de Fort Thomson, les forces policières avaient eu comme ordre de mettre en prison le Chef de la Communauté pour avoir stoppé la coupe à blanc de leur forêt et de vouloir utiliser leur territoire pour passer les bateaux provenant du St-Laurent, le tout était sanctionné par le gouvernement des États-Unis. L’invasion du territoire fut arrêtée et le chef de la communauté n’a pas été mis en état d’arrestation, ils ont réussi à protéger le Chef de la Communauté.

- 1992, lors de la crise d’OKA, il fut l’un des premier Guerrier à être sur les lieux. Il prend les affaires en main et participe très sérieusement à stopper le gouvernement du Canada et du Québec afin ne de permettre aux propriétaire du terrain de golf avoisinant de déterrer les corps contenus dans le cimetière Autochtone pour simplement agrandir le terrain de golf en question. Cette manifestation dura plus de 3 mois et fut une réussite. Les terres de repos des Autochtones (le cimetière Indien de OKA), sont toujours en sécurité.

- 2004, Crise du Lac Chabot, Ontario, barricade et grande manifestation pour arrêter la pollution du territoire Autochtone contre les mines d’uranium. Le projet est stoppé.

- 2006, il est appelé à intervenir officiellement, contre les coupes abusives sur les territoires des Autochtones. Le Projet est encore une fois stoppé.

- 2009, intervention contre le bureau des postes frontaliers Canada / États Unies. Les postes Frontaliers en question, doivent re-localiser leur bureau pour ne plus empiéter sur une partie du territoire non cédé par les Mohawks des deux cotées de la frontière. L’intervention est un succès, des nouveaux bureaux sont re-localisés.

- 2011, crise des Autochtones contre le projet de pipeline d’Ultramar contre les Autochtones sur leurs terres ancestrales. Le projet demeure arrêter pour l’instant.

- 2011, crise contre la pollution des déchets toxiques déversés directement dans la communauté de résidence du guerrier RARAWHWISERE. Pour l’instant le projet est stoppé.

Malgré toutes les embûches qu’il a vécu depuis sa naissance, il continue à protéger les Autochtones dans le besoin sans rien demander en retour.

Pour toutes vos actions humanitaires la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’OR.

 

 

 

 AMBIANCE GROUPES     

groupe2

groupe3

groupe4

groupe5

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:22

Nouvelle image

GUISCHARD Jean-Frédéric

Né en 1937 à Paris dans le 4e arrondissement, en dehors de votre travail, vous avez dès 1979, rejoint le bénévolat. Vous avez été porte-drapeau, puis secrétaire de la 5e section de Paris pour l’UNC. En 1982, vous devenez Administrateur au conseil d’Administration du département de Paris, puis, Président départemental de l’UNC de 1992 à 2002.

Vous avez également occupé les fonctions de Vice-président de la Fondation du Maréchal de Lattre de Tassigny, vice-président national de L’Etoile Civique.

Vous avez également été administrateur de l’ODAC de Paris et délégué adjoint au Comité de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.

Vos engagements dans le bénévolat vous ont valu la reconnaissance de la ville de Paris par une médaille de Vermeil, la médaille d’Or de l’Etoile Civique, la médaille de Vermeil de l’UNC.

L’Etat a reconnu également vos engagements dans la vie publique en vous décorant au grade de chevalier de l’Ordre du Mérite, de la Croix du Combattant, du Titre de Reconnaissance de la Nation, et de la Commémoration d’Algérie.

Pour vos engagements dans le Bien Public nous sommes heureux à notre tour d’apporter notre contribution à votre dévouement en vous décernant notre médaille d’Argent. 

 GUISCHARD 

BATTAIS Philippe

Né en 1958, dans un milieu familial ou depuis quatre générations, on pratique l’Art de la couverture et charpente, vous continuez bien sûr dans ce milieu et vous obtenez votre CAP, puis vous entrez à l’Ecole supérieure de couverture d’Angers, grande école internationale qui forme les cadres de cette profession et qui transmet encore aujourd’hui les méthodes ancestrales de l’Art, réservé aux compagnons et Maîtres charpentiers.

 

Battais-copie-1

  

Vous reprenez avec vos frères la direction de l’Entreprise familiale. Avec eux, vous recevez plusieurs fois la Médaille d’Argent de l’Académie de l’Architecture de Paris en 2003 et 2010. Vous obtenez également avec les Architectes Dumont et Legrand, le prix de l’Equerre d’Argent en 2007 avec la mention du Prix de la première oeuvre, reçue des mains de la Ministre de la Culture, Mme Albanelle.

Vous recevez également des prix pour la qualité de votre travail pour la restauration d’édifices versaillais.

Vous entreprenez avec succès la réfection de la charpente et de la couverture du Ministère de la Marine, place de la Concorde.

Vous redonnez vie à la façade de la couverture de la Préfecture de Police, puis la restauration de la caserne des Célestins

Vous participez à la formation d’apprenti, prenant  à coeur la succession de votre Art.

Vous répondez souvent présent à des causes sensibles et vous vous investissez dans le milieu sportif pour aider les jeunes de petits clubs.

Vous avez également constitué un team club pour la boxe et vous aidez financièrement celui-ci conduit par le boxeur Julien Lorcy, afin de l’aider dans sa quête de champion du Monde de boxe WBA des poids légers face à l’autre champion Jean-Baptiste Mendy en 1999.  Jean-Claude Bouttier qui aurait dû être présent parmi nous, mais encore dans le TGV du retour, se joint à nous pour vous féliciter. 

Pour la quête de votre Art sans cesse renouvelé, afin de restaurer notre patrimoine architectural, pour votre humanité et votre participation à des œuvres humanitaires, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous décerner sa médaille d’Argent avec Palme

 

Bruno BONNEVALLE

Bonnevalle copie-copie-1

 

Agé de 52 ans, vous êtes chef des ventes dans le secteur industriel, publicité sur lieu de vente. Vous opérez sur la région parisienne au sein d’une équipe de 7 représentants.

Votre parcours a commencé par un ,brevet d’aptitude de formation d’animateur ce qui vous a permis de manager des centres aérés d’adolescents. Ces adolescents avaient la particularité d’être difficiles, étant issus de la DASS, et cela demandait beaucoup d’attention et une reconstruction de leurs repères.

Vous avez bien sur été attiré par les extras professionnels, et vous avez dirigé des associations sportives, tant en participant sportif que dans le domaine de l’encadrement, et notamment pour l’équipe portugaise de Dreux. Vous preniez également en charge les animations culturelles et sportives de ces différents clubs

Vous prenez aussi une part active dans la vie de la collectivité en étant membre de Proximium centre, étant l’interface entre la population et la Mairie

Vous êtes aussi membre actif depuis plus de 10 ans d’une association philosophique du Centre d’Etudes des Civilisations Anciennes Traditionnelles.

Votre raison de vivre est comme nous le découvrons, d’être au plus près de vos concitoyens et d’apporter aide et respect à travers les lois de la République.

Vous apportez bien sur votre contribution et soutien aux associations nationales telles UNICEF, Handicap International, et SOS Village d’Enfants.

Pour tout votre engagement et votre sensibilité des causes qui nous sont chères, veuillez recevoir de la part de la Ligue Universelle du Bien Public notre médaille d’Argent avec Palme.


PONROY Alain

PONROY copie

Né en 1949 à Paris, vous faites des études de comptabilité, puis vous devenez Expert comptable.

Vous commencez donc votre métier dans l’expertise comptable en 1972 et vous devenez indépendant en 1979 grâce à l’aide de François MAYRAND, président national des Commissaires aux comptes.

Vous enseignez parallèlement à l’Ecole nationale de Commerce à Paris.

Vous recevez de nombreux stagiaires en votre cabinet dans le cadre de formation par alternance, parmi lesquels de nombreux africains.

Vous êtes le créateur d’une association d’Initiative numérique pour la gestion administrative et financière. Cette association est destinée à aider les membres de la communauté africaine, afin de développer leurs projets sur le continent africain.

Vous êtes nommé trésorier de la Fondation des Territoires de Demain en 2009 et délégué au Pôle Afrique. Cette fondation à pour objet d’aider les territoires à revendiquer leur propre culture en symbiose avec le développement des nouvelles technologies.

Vous êtes l’organisateur des réunions préparatoires à la création de l’Institut EUROPE-AFRIQUE en 2008.

Vous avez malgré votre charge, le temps de participer à l’action humanitaire : Donnant Donnant, : le concept est d’écouter avant tout l’autre avant de se prononcer dans l’aide à apporter.

Vous mettez en liaison ceux qui cherchent mutuellement à s’entraider et s’enrichir intellectuellement.

Pour toute votre action, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne.


STENE Emmanuel

STENE copie

Né en 1964 à Bondy, vous avez passé votre diplôme universitaire et vous êtes docteur en Droit Public International depuis 1994.

Suivi d’un DEA d’Economie international de Développement.

Vous êtes avocat à la cour d’Appel  de Paris.

Vous intégrez la commission de Surveillance des Prisons de Paris.

Vous participez également aux développement de grandes causes humanitaires, telles la Croix-Rouge Française, dont vous êtes depuis 2007, Président de la Délégation Régionale de Paris et d’Ile-de-France

Vous vous intéressez également à la géopolitique, et vous publiez La Politique internationale de la CEE en 1994 ainsi que le Processus de démocratisation en Afrique au Conseil économique et social européen en 1991.

En 2003lors de la canicule, vous avez piloté l’ensemble des équipes parisiennes d’intervention pour secourir les personnes âgées.

En 2004, vous avez coordonné l’ensemble des collectes pour le tsulami dans l’agglomération parisienne.

En 2007, vous dirigez plus de 1800 bénévoles et450 salariés occupés dans 32 établissements.

Vous êtes engagé dans de nombreux contrôles près les hôpitaux et les maisons de retraites pour les personnes âgées.

En lien avec l’UCSA de l’Hôpital Cochin et le SMPR, Sainte-Anne de la Prison de la Santé, vous dispensez pour les incarcérés les cours de premiers soins  dans la perspective de réinsertion sociale.

Vos actions ont déjà été récompensées par une médaille de Bronze de la ville de Paris, une médaille de bronze de la Jeunesse et Sports, ainsi que le grade de chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

Pour vos actions humanitaires, qui ne sont pas encore à l’apogée de vos ambitions, nul doute que notre médaille d’Argent avec Palme et Couronne sera un encouragement à continuer votre mission d’aide à autrui et aux souffrances de l’Homme liées à celle de notre Planète.


Muriel POULLAIN

Poullain copie

Vous êtes née le 8 novembre 1959 à Marseille dans une famille de commerçants avec 3 enfants dont une sœur jumelle, Brigitte.

Votre parcours oscille entre le Tourisme, l’Intelligence Economique et le Marketing. Vous avez suivi de brillantes études universitaires, une Licence de Langues Etrangères Appliquées, une Licence et une Maîtrise de Tourisme & Aménagement du territoire, un DESS en Economie de Tourisme (3° cycle) obtenus avec mention en 1983, 2 diplômes de la Chambre de Commerce Britannique, un certificat en Stratégie et Politique Marketing à l’ADETEM et enfin, un Executive MBA HEC en Management (1996).

Vous avez commencé votre carrière dans le Tourisme très tôt au sein de la structure familiale puis dans diverses entités du Tourisme dont un bon nombre d’années sur des missions à l’international, pour le groupe ACCOR puis comme Directeur des Accords commerciaux chez HAVAS Voyages, Diners Voyages, SCAC Friedland, American Express, pour ne citer que les groupes les plus significatifs.

A mi-carrière, vous vous lancez dans l’internet (EXECUTIP), puis dans l’intelligence économique, dans un but essentiellement patriotique pour mieux défendre les entreprises françaises à l’international.

Vous aimez sortir des sentiers battus.

Vous opérez en tant que cadre de Direction dans différentes sociétés avant de prendre la Présidence du Directoire de GSEF, holding de services fonctionnels pour ses 5 filiales (dans le Bâtiment et les énergies renouvelables) dont l’actionnaire est votre époux Francis POULLAIN.

Vous êtes une battante et vous vous impliquez dans des rallyes tels : le Paris-Dakar, la Translapone en moto neige, les compétitions de karting, etc

Votre implication dans le bénévolat vous conduit tout naturellement à vous occuper d’Associations telles que celles :

-     d’HEC. Membre de 3 bureaux de groupements professionnels : Tourisme, Développement International et Technologies Avancées & Innovation + initiatrice et organisatrice d’un « After Work » mensuel pour développer le « réseautage » entre dirigeants,

-    de La Fondation pour l’Enfance, CARE, le Cercle Ethique des Affaires, l’APM, le Comité Bougainville (Fédération de créateurs et repreneurs du tourisme) et le Crédit Mutuel Paris XVI°, ces deux dernières en tant qu’Administrateur.

Enfin, vous vous investissez dans la représentation des parents d’élèves dans les classes de vos 3 enfants : Mélodie, Priscilla et Jonathan.

Vous êtes également membre actif du groupe MADIE (Méthode d’aide à la décision par l’intelligence économique), destinée aux dirigeants de PME et élaborée dans une démarche purement patriotique et bénévole.

Poullain2 copie

Vous êtes co-auteur du livre « Le guide pratique de l‘intelligence économique » aux Editions EYROLLES paru en décembre 2009 et dont les droits d’auteur sont reversés à une fondation.

De plus, vous êtes notamment sponsor de l’AROP (Association pour le rayonnement de l’Opéra de Paris), de l’Institut Curie, La Ligue contre le Cancer, La recherche Médicale, les Guides Chiens d’Aveugles, NRB Vaincre le cancer…En 2010, vous avez rejoint l’ANORAA (Association Nationale des Officiers de réserve de l’Armée de l’Air).

Enfin, vous effectuez bénévolement des missions caritatives dans les pays en voie de développement (Madagascar, Kenya, République Dominicaine, Cuba, Vietnam, Arménie…). Vous avez séjourné dans plus d’une centaine de pays, sur tous les continents. Vous parlez couramment 3 langues.

Il faut également noter la reconnaissance de OSEO EXCELLENCE qui vous a choisi pour faire partie d’un réseau de 2000  «PME qui  vont de l’avant ».

Devant votre dynamisme, l’éclectisme de vos champs d’activité, votre souci d’aider autrui, votre patriotisme, votre implication dans le Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de vous récompenser de sa médaille d’Argent avec Palme et Couronne. 

 

NAHUM Sylvain

NAHUM copie

Né en 1941, vous faites une formation scolaire chez les Maristes dans la Mission française de Tunisie, puis une école des Arts décoratifs à Nice, puis une école d’Economie Politique à Grenoble.

Vous entreprenez ensuite des voyages d’études aux USA, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique.

Vous commencez comme styliste en mobilier, à Paris, Londres, Stokolm, Milan et Genève. Vous êtes créateur de nombreux modèles de sièges et notamment celui du lit du Pape Jean Paul 2.

Dès 1981, vous devenez directeur d’Agence de Presse Magnum de Genève ainsi que journaliste près la chaîne de TV Suisse Romande TSR.

Vous êtes le fondateur du Magazine Conférenza, puis en 1988 chef de programme au département fédéral de l’Economie et de l’Emploi.

Puis en 1992, vous êtes journaliste-adjoint du directeur du service de Presse de la première conférence du Conseil de l’Europe à Genève, au Département des Affaires Régionales et de l’Intérieur de l’Etat de Genève.

De 1993 à 1999, vous êtes administrateur et directeur du premier programme suisse du E-Voting et de la carte d’identité Fédérale Suisse.

De 1999 à 2010, vous êtes responsable adjoint au Théâtre du Leman de Genève, Directeur de la communication de France Magazine; délégué des Français à l’Etranger, Secrétaire général de la FNACA et fondateur de La Philanthropie Française.

Vous avez obtenu la Médaille commémorative des Opérations de Sécurité et de Maintien de l’Ordre en Algérie, ainsi que le Titre de Reconnaissance de la Nation.

Vous avez obtenu de nombreuses médailles d’argent et or aux salons des Inventions internationales.

Vous êtes à la fois, un journaliste, un entrepreneur et inventeur conforté d’une grande dose d’humanisme et d’un statut de visionnaire actif et volontaire.

Vous êtes également engagé dans l’association internationale des Yachts clubs internationaux et militez pour que les ports de plaisance et autres soient propres. Le but de votre ONG internationale est avant tout de sensibiliser les plus jeunes afin de faire pression sur les parents et bien sûr de faire prendre conscience du fait de jeter inconsidérément les détritus et vidanges dans la mer est dévastateur pour notre environnement. La MER n’est pas une poubelle..

Cela sera d’ailleurs votre nouveau défi, et nous sommes prêt à vous épauler, tant la mer fait partie du Bien Public et qu’il est plus que nécessaire de garder celle-ci non polluée, car elle est aussi notre mère nourricière.

Pour tout votre engagement au service de l’Humanité, la Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Or

 

PROZ ClaudePROZ copie 

Né en 1953 a Genève, originaire de Conthey/Valais en Suisse. Après votre scolarité, vous avez démarré votre carrière comme dessinateur en génie Civile. Mais après un accident militaire, vous travaillez pendant 4 ans comme fonctionnaire au ministere de la Justice et Police , ainsi que de la Police de la Sureté.

 De 1980 a 1997, vous intégrez différents domaines de la fonction publique, allant de gestionnaire au Génie civil. Mais en 1997, une opportunité se présente et vous devenez directeur artistique du Grand casino de Genève. Le spectacle et la communication vous ont conquis et vous enchainez avec des directions de société de spectacles.

 De 2005 à 2007 vous êtes Directeur général de Regency Consult SA Genève et directeur de C.C. Distribution. Egalement directeur des Chocolats Constant en Suisse.

 De 2007 à nos jours, vous prenez la direction du Théâtre du Léman Genève.où vous avez organisé de nombreuses manifestations et actions communautaires : Fondateur du Triathlon International, championnat d'Europe de boxe, championnat du Monde de Full contact, Cirque de Noël pendant 5 ans, ainsi que des galas de Noël pour des œuvres caritatives.Après le sport dont vous êtes président de nombreuses spécialité, vous vous orienté également vers la musique, au Conservatoire de Genève avec le saxophone et la flute.

 Musicien aux Cadets de Genève ainsi qu’au Corps de Musique d’Elite de Genève. Vous développez le Théâtre du Léman, et vous pensez aux  personnes défavorisées, c’est pourquoi, vous créez la billetterie « verte » réservée aux personnes à faible revenu.

Vous considérez la culture comme un bien public accessible a tous.  

Bien que vous vous prépariez a une pré-retraite bien méritée, vous avez répondu présent pour moderniser cette salle mythique du Léman, qui fonctionne sans subventions. Vous avez déjà redressé la popularité de cette salle, tant par la modernisation technique son et lumière, que par une billetterie ultra sophistiquée et diversifiée. De nombreux artistes de grande notoriété renouent avec cette salle, qui se diversifie également dans ses choix les plus larges. Bref, votre sens humanitaire et votre gestion rigoureuse font de vous une personne de combat, répondant toujours présent pour les challenges et les causes nobles.

Pour tout votre engagement, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’Or.


THERON Patrick

THERON copie

Vous êtes né en 1960 à Orsay, et après des études secondaires brillantes, vous intégrez la faculté de Médecine de Kremlin-Bicêtre en 1978. Après votre diplôme, vous effectuez votre service national en 1988 comme médecin aspirant au sein d’une unité d’élite de commando parachutiste, ou vous y obtenez votre brevet de parachutiste. Vous y recevez la médaille de la Défense Nationale.

Votre mission d’être au service des autre a ainsi été façonné depuis longtemps dans votre famille, ayant dans votre famille des parents qui depuis 1914 avec une compagnie de Tirailleurs Sénégalais dans les tranchées, puis un autre en 1942 dans l’armée du Mal de Lattre de Tassigny, nul doute que tous ces parcours vous ont imprégnés du sens de servir la République.

Vous aspirez également à servir votre pays en dehors de votre serment d’Hypocrate, qui vous unit au destin de soigner et de quérir votre prochain.

En 1997, vous rejoignez comme responsable le service d’Urgence de l’hôpital Paul d’Egine à Champigny, où vous faites reconnaître au plan régional cette unité.

Vous devenez diplômé en chirurgie de la main et du membre supérieur et vous participez activement à Urgence Main.

Vous créez d’ailleurs le réseau Prévention Main en 2003 avec Thierry Dubert, Vice-Président de la Fédération Européenne des Services Urgences Mains.

Vous êtes également vice-président de RESODIF, qui est le regroupement régional des réseaux de santé Ile-de-france. Ainsi que membre de l’UNR, en liaison avec l’Agence régionale de Santé et le Ministère de la Santé.

Vous êtes élu depuis 2004 en tant que membre du Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins

Vous participez activement à la mise en place de SAMI : Maison Médicale de Garde

Nommé Président du contentieux disciplinaire au sein du Conseil depuis 2008, vous rejoignez le Conseil Régional de l’Ordre des Médecins, puis en 2009, vous devenez membre du conseil disciplinaire de Premières Instances. Cette fonction magistrate vous conduit à vous préoccuper plus de la prévention  que de sévir. Vous devenez également adhérent de l’HAMAP; organisme que nous connaissons particulièrement bien, ayant remis au Président de cette ONG; le colonel Kaigre, notre médaille d’Or.

Vous intégrez également le BIP, connu pour son aide logistique appréciée dans les campagnes humanitaires.

Pour toutes ces actions au service de l’Humanité; la Ligue Universelle du Bien Public se devait de vous honorer de sa médaille d’OR


Simon WANG

WANG copie

Vous êtes né le 28 Août 1962 à Guangxi (République Populaire de Chine) – marié – père de jumelles

Vous êtes Président du syndicat de l'imprimerie regroupant plus de 1500 sociétés.

Egalement Président de la société "WANG'S INVESTMENT" – Shunde, Guangdong, ainsi que Président de la société "TCA", fabricant de mobilier de rangement professionnel pour les USA et le Canada

Vous présidez une société d'import–export de vin et de cognac de France – "Saint Germain Co"

Président d'une société d'import – export de robinetterie

1999 – 2001 : Votre entreprise est classée, par le Trésor Public chinois, parmi les 10 meilleures entreprises qui paient des impôts.

2003 : Votre entreprise est classée parmi les 100 premières pour leur solidité économique dans la province du Guangdong

2005 : construction d'une cité immobilière – "Shangri La"

2009 : Exposant d'honneur à l'exposition américano–canadienne de produits industriels. A cette occasion, la société a obtenu la médaille d'or du meilleur produit de l'année

2009 : Vous concevez et faites construire un château, dont l'architecture est d'inspiration française, au pied de la montagne Tailien de Shunde

Votre activité économique ne vous font pas oublier les déshérités et vous faites de nombreux dons aux différentes provinces de Chine lors de catastrophes naturelles

Vous fait construire une route d'accès dans sa province natale, le Guangxi

Vous faites de nombreux dons à des orphelinats

Ainsi qu’à des familles nécessiteuses pour que leurs enfants puissent être scolarisés jusqu'à leur majorité.

Votre attachement à nos valeurs, ainsi qu’au Bien Public, sous toutes ses formes, fait de vous notre ambassadeur à travers le Monde.

La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse et honorée de vous remettre sa médaille d’Or

Wang2 copie

 

Princesse Sengaloun SOUPHANOUVONG

Souphanouvong copie

Déjà, vous aviez reçu en ces mêmes lieux notre médaille d’Argent avec Palme et Couronne, depuis, ayant continué votre mission humanitaire nous souhaitons vous décerner notre médaille d’Or.

Je vais en profiter pour retracer votre parcours.

Vous êtes née en 1967 au Laos et vous faites vos études au Vietnam, puis revenez les continuer au Laos. Vous sortez major de l’Université en littérature et histoire et vous étudiez au Vietnam les relations étrangères et diplomatiques.

Vous êtes mariée et avez deux fils qui suivent leurs études à Lyon.

Vous continuez dans le business et administration, finances et économie en Thaïlande

Au ministère de la Communication et du Transport du Laos, vous êtes chargée de la coordination de développement économique et le financement via les banques asiatiques.

Vous coordonnez les relations entre la Belgique et le gouvernement du Laos, puis vous devenez consultante des plus grosses entreprises de construction et de développement de projet.

Vous vous attelez à un projet qui vous tenait à cœur, celui du développement agronomique et vous devenez membre coordinateur pour la répartition de la nourriture avec la FAO, organisme international géré par les Nations Unies

Vous êtes bien sûr très sensible et attachée à la protection de la planète et vos multiples conférences sur la qualité et la protection des ressources d’eau, le prouvent.

Vous multipliez également les conférences sur la nécessité de partager les ressources et lutter contre le gaspillage des pays dits civilisés, pendant que des millions de personnes meurent de faim.

Vous luttez également contre la pollution et de nombreuses conférences en Chine, Vietnam, Corée, Laos, sont de votre initiative.

Vous avez été honorée par la République Démocratique du Laos, puis par l’Union des Femmes du Laos ainsi que par le cabinet du Premier Ministre.

Vous êtes élevée au grade de Commandeur de la Défense et de la Sécurité de Vientiane, du Comité Jeunesse et Sport de la RDP du Laos,  ainsi que de nombreux témoignages de votre action.

Nul doute, que vous continuerez votre combat pour améliorer les conditions de vie des plus démunis, ainsi que pour la protection de notre planète, qui est le Bien Public le plus important que nous laisserons en héritage à nos enfants.

C’est pour toutes ces raisons que la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous avoir élevée au grade de la médaille d’Or.

 

souphanouvong3 copie

souphanouvong4 copie

PHOTOS DE GROUPES

 

groupe3 copie

groupe5 copie

groupe6 copie

 

vue

PHOTOS d'AMBIANCE

juin-2011 0202

juin-2011 0168

juin-2011 0169

juin-2011 0182

juin-2011 0193

juin-2011 0225

juin-2011 0227

 

table2

 

table3

 

table

 

table4

 

table5

 

table6

 

table7

 

table8

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 09:59

vol pour enfants1

 

 

 

C'est dans un cadre sympathique que nous avons pu recevoir ces jeunes afin de leurs offrir un peu de notre chaleur et les faire voler au dessus de notre belle campagne. Nul doute que ces rares moments resteront gravés dans la mémoire de ceux qui étaient présents avec nous.

Je remercie au nom de la Ligue du Bien Public tous ceux qui nous ont aidés à réaliser cette magnifique journée.

Je vous propose de voir les photos de cette manifestation sur le site de notre partenaire EREEL 

www.ereel.org

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans La presse en parle