Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 18:26




DISTINCTIONS DU 28 OCTOBRE 2008

 Véronique BEAULIEU


Véronique Beaulieu est née en Algérie à Bel Abés. Elle est fille d’un père Officier Breton et d’une mère « Pied noir » espagnole. Madame Beaulieu éprouve, très jeune, le besoin de se mettre au service des autres. Pour se faire, elle décide de devenir Infirmière, afin de travailler, au quotidien, aux cotés des malades. Elle passe son Diplôme d’infirmière à La Croix-Rouge de Paris, qu’elle obtient en 1982. Puis, elle va travailler à l'Hôpital de La Croix Saint-Simon et par la suite, à la Fondation Rothschild, dans le 19e Arrondissement de Paris.
Parallèlement, Véronique Beaulieu s’inscrit à « L’Ecole du Louvre » en Histoire de l’Art dont elle va suivre assidûment les Cours… C’est « Là » qu’elle va faire une rencontre avec la Peinture qui sera déterminante dans son histore personnelle. Véronique Beaulieu considère cette rencontre comme une véritable révélation… La Peinture va définitivement donner un sens nouveau à sa vie.
La Peinture et les Artistes peintres seront désormais constamment présents dans sa vie, au point de quitter un jour, la Fondation Rothschild… Et pendant quinze ans, Véronique Beaulieu va diriger « Une Galerie d’Art » rue Saint Honoré à Paris. Cette Galerie d’Art sera spécialisée dans « Le XVIIe Siècle Hollandais » et « La Peinture de Barbizon ».
Véronique Beaulieu décide de revenir auprès des malades et reprend son métier d’infirmière au service de réanimation de l'Hôpital Rothschild. Elle  reprend ses études pour faire une Spécialité et passer son Diplôme d’Anesthésiste à l'Hôpital de la Pitié Salpetrière, qui l’accepte, car elle est très bien classée. Son Diplôme obtenu, elle exercera néanmoins cette spécialité à l'Hôpital de Romans dans la Drôme.
Mais, Véronique Beaulieu garde en filigrane, sa passion pour l’Art en général et la Peinture en particulier. Grâce à une proposition de Mécénat, elle a récemment pu ouvrir une Galerie d’Art dans un Hôtel particulier de la Drôme. Pour mener ce projet ambitieux à terme, elle a créé l’Association de l’Hôtel de Clérieu dont elle est la Présidente. 
Par le biais de la Promotion, de la Communication et de nombreux vernissages, Véronique Beaulieu cumule son soutien à de nombreux Artistes, tels que : le peintre impressionniste de l’école Lyonnaise Michel Cornu ici présent ce soir, le peintre Chinois MA également parmi nous, le sculpteur Marion, le dessinateur Frédérique Gay qui travaille depuis 20 ans sur les Anges et qui expose au Musée de L’Eventail à Paris, sans oublier le photographe Stefan Oharo qui est aussi présent parmi nous. Pour son dévouement en milieu hospitalier et son soutien à la Culture et à la Création artistique ; la Ligue Universelle du Bien Public a décidé de distinguer Véronique Beaulieu de sa Médaille d’Argent.

Samuel ROULLE

Il est dit : « la valeur n’attend pas le nombre des années ». Vous, Monsieur Roullé, vous illustrez parfaitement cette maxime. En effet, vous êtes né en février 1978 et à ce jour, à l’âge de 30 ans, vous présentez un palmarès des plus flatteurs. Qu’on en juge :
Incorporé à l’école Nationale de Police en octobre 2000, un an après, vous êtes policier à la Direction de la Police Urbaine de proximité, puis titularisé en 2002.
En août 2003, vous recevez des mains du Ministre de l’Intérieur la médaille de la Société d’Encouragement Nationale et Internationale des Sauveteurs. En 2005, la Croix d’honneur du Policier Européen et en 2007, la médaille de l’Etoile civique.
A ceci s’ajoute des lettres de félicitations de votre haute hiérarchie pour votre comportement, tant en tenue que hors service.
Vous êtes donneur de sang, de plasma et de plaquettes ; vous êtes chef de chœur de la chorale de votre commune. Vous êtes membre du conseil d’Administration de la Société Mutualiste d’Aide au décès de Policiers.
Votre hiérarchie vous a proposé pour le Mérite national.
Par votre courage, vos initiatives, votre sens aigu du devoir, nous vous accueillons parmi nous et vous décernons la Médaille d’Argent avec tous nos compliments.

ZHU Lige

Prêtre catholique de l’Eglise de Xi Kai en Chine à Tianjin, église construite en 1941 par des catholiques français.
Père Paul, ainsi nommé par l’église, est chef de l’église catholique de Tianjin, puis, membre de l’Assemblée nationale de Chine, secteur Tianjin, ainsi que vice-chef secrétaire de l’église catholique de Chine. Vous avez fait vos études aux Missions étrangères de Paris, puis vous partez diffuser le catéchisme dans le diocèse de Tianjin. Comme adjoint à l’évêque de ce diocèse, vous vous occupez tout particulièrement de l’association de l’Union de l’Amitié Etrangère, ainsi que de l’Union des Jeunes de Tianjin.
Mais votre dynamisme et votre attachement au Bien Public font que vous souhaitez que la population la plus démunie ait accès aux soins, et vous participez activement à la création d’un Hôpital Catholique de Beyang-Tinajin.
Vous pensez également aux personnes âgées et vous leur créez un établissement pour leur retraite.- Centre Hongchen de Tianjin. Votre amitié pour la France vous conduit à la promotion et organisation de cet Institut Chino-Français à Tianjin, afin de promouvoir les échanges culturels, économiques et religieux dans toute votre région. Puis vous construisez une école catholique, Centre de formation Tianjin Heping “Sacré Amour”.
En même temps, vous rénovez l’église Zizhulin qui est l’ancienne église Saint-Louis française et qui, grâce à vous, ré-ouvrira ses portes en fin d’année 2008.
Que d’énergie, mon père et ce n’est pas fini, car cette année encore vous avez établi un protocole de coopération avec l’Alliance Française dans le cadre d’échanges culturels et linguistiques entre nos deux pays. Et je pense que vous n’allez pas vous arrêter là !
Dans le cadre du Bien Public que vous développez et que vous portez en vous, conjointement à votre foi, nous ne pouvions pas faire mieux pour vous honorer, que de vous remettre notre diplôme et médaille d’Argent avec Palme.

Jean-Claude CHAISE

Vous êtes né à Reims, et vous vivez encore actuellement, en CHAMPAGNE, plus précisément, dans la Marne, à Montmort-Lucy.
Vos études vous conduisent à L’Ecole Normale de la Marne, dont vous sortez Major de votre Promotion. Puis, vous vous dirigez vers Paris,  pour y passer un Diplôme de Psychologie à la Faculté PARIS V-DESCARTES.
Et Là ! …Est-ce, le fameux Discours de la Méthode ? … Ou bien, tout simplement à cause, de « Cette Méthode de vie Parisienne » ? … Toujours est-il, que la MARNE, La CHAMPAGNE et ses bulles vous manquent terriblement … Et vous y retournez afin de passez votre Master de Management à l’E.S.C. de REIMS.
Ensuite, vous choisirez de faire Carrière dans L’Education Nationale, tout d’abord comme instituteur, puis vous serez instituteur spécialisé. Et après l’obtention de Diplômes complémentaires, notamment en Psychologie, vous devenez Professeur.
Mais, c’est surtout La Psychologie qui vous intéresse ... Alors vous décidez de devenir Directeur pédagogique, puis, Conseiller technique et Responsable de Qualité.
Vous serez également, Consultant en ces mêmes domaines auprès des Associations, et à ce titre, les Palmes Académiques sont venues couronner une carrière bien remplie.
Ayant vécu, et, étant impliqué, vous-même, concrètement dans un milieu de handicapés psychiques, vous avez très vite compris, la réalité de l’aphorisme, je vous cite :
« La qualité d’une société se mesure à la place qu’elle accorde à ses membres les plus faibles et aux minorités qui vivent en son sein. »
L’ensemble de vos engagements politiques, syndicaux, associatifs, philosophiques, ont tous le même objectif : «Qu’un autre regard, soit porté vers celle, ou celui, qui diffère de moi, considéré comme source de richesse commune.»
Vous êtes, le Président du Centre de Ressources Régional Michel de Cervantès pour les maladies psychiques... Et aussi, le Président Délégué de L’Union Nationale des Amis et Familles de Malades et Handicapés Psychiques de la Marne. ( U.N.A.F.A.M. )
Au travers de toutes les vicissitudes de la vie en société, vous avez appris à prendre du recul, dans la Pensée et la Méditation… Et à ce titre, vous êtes Membre fondateur et Vénérable du Sangha Ioka de Champagne rattaché au Sangha Rimay.
Toute votre vie, est à l’écoute des différences et vouée à panser des plaies qui ne se voient pas : celles du Psychisme.  Votre courage et votre abnégation, ont su réconforter bon nombre de nos concitoyens, qui ont, comme on dit, un jour “ Pété les plombs “… Et pour tous ces gens là, vous êtes une source de lumière, un électricien de l’âme, un conducteur d’énergies positives, à l’écoute de chacune de leurs histoires personnelles...
C’est pour cela, Monsieur Jean-Claude CHAISE, que La Ligue Universelle du Bien Public est, ce soir, particulièrement fière de vous remettre sa médaille d’Argent avec Palme.


Denis DI LEONARDO

Né en 1949 à Oullins (Rhône) d’un père artisan et d’une mère au foyer se consacrant à l’éducation de ses quatre enfants, après des études secondaires au Lycée Ampère à Lyon et à la Faculté de Droit, vous intégrez l’Ecole Nationale des Impôts à Clermont-Ferrand d’abord en qualité de Contrôleur puis en qualité d’Inspecteur (Promotion 1979/1980).
D’abord vérificateur à la Direction Régionale des Impôts de Lyon, vous décidez, en 1986, de quitter l’Administration pour devenir Conseil Juridique et Fiscal… Puis Avocat au Cabinet Bontoux et Associés à Paris… Depuis 1992, vous exercez à titre indépendant. Afin de privilégier des liens très étroits avec vos clients, vous avez privilégié une structure souple avec l’assistance d’une collaboratrice, d’une secrétaire et d’une comptable. Un collaborateur en Droit fiscal va rejoindre l’équipe. Vous êtes spécialisé en Droit Fiscal et plus particulièrement dans cinq secteurs :
- Le Conseil de la Présidence et/ou de la Direction Générale d’entreprises pour les opérations stratégiques de croissance externe ou interne (juridique et fiscal).
- Le Conseil de la Fédération Nationale des Cinémas Français, de sociétés de Productions de Droits audiovisuels et cinématographiques et d’exploitants de complexes cinématographiques.
- Le Contentieux fiscal et assistance à Contrôle Fiscal;
- Le Conseil en fiscalité personnelle, patrimoniale et internationale.
- Le Conseil et assistance juridique et fiscale de sociétés d’économie mixte et d’associations.
Maître, vous êtes très impliqué dans la vie professionnelle, comme Administrateur de l’Institut des Avocats Conseils Fiscaux (I.A.C.F.) en charge des relations professionnelles et de l’international. Vous contribuez ainsi à la création de l’Institut des Conseils Fiscaux du Maroc et de la Chambre Syndicale des Conseils Fiscaux de Tunisie et vous êtes à l’initiative du projet de création de l’Institut Méditerranéen des Conseils Fiscaux ; et Membre de l’A.I.F.A. (Association Internationale des Fiscalistes) et de l’U.A.I. (Union des Anciens des Impôts).
Vous êtes aussi « Actif dans la Cité », dans le sport notamment et particulièrement, le Rugby ou vous avez été joueur  (finaliste du Championnat de France avec l’équipe de l’Ecole Nationale des Impôts !).
Vous êtes aussi Dirigeant et Président du Club de Givors dans la banlieue lyonnaise qui a formé des Internationaux comme Sylvain Marconnet et Pascal Papé pour n’en citer que deux… Aujourd’hui vous êtes dirigeant au Comité du Lyonnais et co-Président de la Commission d’Appel Nationale de la Fédération Française de Rugby.
Concerné par la « Culture Italienne », de par vos racines italiennes et plus particulièrement siciliennes, vous participez également à l’Association Dante Alighieri – Comité de Paris dont vous êtes Membre du Conseil de Direction. Egalement « Epicurien » et après avoir créé l’Association des Amis de la Belle Vie, vous présidez depuis sa création le Cercle Delta Habana Lyon (Club du Cigare). Enfin, des liens d’Amitiés, noués avec Son Excellence, Monsieur Besnik Mustafaj Premier Ambassadeur de la République d’Albanie après la chute du régime totalitaire, puis Ministre des Affaires Etrangères, vous ont conduit Maître Denis Di Leonardo à fonder l’Association pour la Création de la Chambre de Commerce France Albanie. Pour ces raisons, vous fûtes nommé Consul Honoraire d’Albanie pour la Région Rhône-Alpes.
Denis Di Léonardo, à travers tous vos voyages pour l’entraide internationale, vous êtes également un Citoyen du Monde, et c’est pour toutes ces raisons évoquées ci-dessus que La Ligue Universelle du Bien Public a le plaisir de vous distinguer de la Médaille d’Argent avec Palme.

Pierre VANTORRE

 
Né en 1958, dans la petite commune Flamande de Rosendaël, il fait ses études, dans cette région, dont il sort peu jusqu’à son départ au service militaire à Toul, puis à Nancy. Cette Flandre ancestrale qui l’a vu naître et avec laquelle, il garde des liens très profonds, a pour lui une grande importance. il y a cheminé entre : Till l’Espiègle, la famille Bruegel, Marguerite Yourcenar et son œuvre au Noir, toutes les festivités du Carnaval, les Ducasses des villages, et toutes ces petites traditions, qui font le quotidien de ce territoire assis sur la France et la Belgique.
Pierre Vantorre reprend ses études après l’armée, qu’il valide par une Licence Audiovisuelle à l’Université de Valenciennes. En parallèle, il fait des études de solfège et de piano, qu’il pratique encore régulièrement. En août 1982, après un passage à F.R .3 Besançon, il prend la direction de Paris, pour intégrer la société T.F.1, qui était encore publique à l’époque. Cependant, il trouvera son bonheur auprès d’une Parisienne, Michèle, la femme de sa vie, qu’il épousera et avec qui il partage son histoire personnelle depuis plus de vingt ans.
Pierre Vantorre exerce d’abord la profession de Chef Opérateur du Son, et passe aux Régies de l’Information des journaux télévisés de 13 et 20 heures, et aux émissions, dites de « plateaux » où il voit défilé de nombreux animateurs. Son métier le fait voyager, entre autres, lors de missions pour les Jeux Olympiques, les Grands Prix de Formule 1, les Coupes du Monde de Football et de Rugby…Il devient ensuite responsable de la Qualité auprès de la Direction Technique de TF1.
En 1992, Pierre Vantorre démarre une activité syndicale au sein de la CFDT. Tout d’abord élu au Comité d’Entreprise, puis au Conseil d’Administration ; il côtoie les patrons de sa chaîne T.F.1, qui entre temps se privatise. Membre de l’exécutif de son syndicat depuis 1996, il est, depuis peu, Secrétaire Général adjoint du Syndicat national des Médias.
Il siège depuis 2001 au bureau de la Fédération CFDT en charge de l’Audiovisuel, devenue en 2005 la Fédération de la Culture, de la Communication et du Conseil. Ces fonctions et responsabilités l’amènent à s’intéresser à la Formation professionnelle et au syndicalisme international. Devenu Administrateur de l’Afdas, organisme qui collecte les fonds pour la formation professionnelle de l’Audiovisuel, il est président d’une commission qui travaille sur la reconversion, et les changements d’orientation dans la vie professionnelle. Il est depuis 2004 membre d’une Commission nationale en charge des liens entre l’emploi et la formation.
Sur le plan international, Pierre Vantorre devient, au Congrès de Madrid en 2007, Vice-Président, d’une fédération mondiale (L’UNI-MEI) dont le champ d’action, est : la culture, l’audiovisuel et le divertissement. Dans ce cadre, il participe à de nombreuses instances internationales ;  où il côtoie des syndicalistes Américains du Nord et du Sud, des Africains, des Européens et des Indiens. ?
Enfin, depuis plus de deux ans, il s’attèle à la mise en place d’un projet européen sur la formation professionnelle, afin de faire profiter ses partenaires (Employeurs Privés et Publics, de la Production Audiovisuelle et cinématographique) de ses Connaissances et de son expérience dans ces domaines.
C’est pour l’ensemble des qualités, et toute la richesse de l’histoire personnelle « de ce petit gars des Flandres » ; devenu acteur de premier plan et guerrier social, d’une Mondialisation Humaniste et Fraternelle, que La Ligue Universelle du Bien Public est aujourd’hui fière et heureuse, de distinguer Pierre Vantorre de La Médaille d’Argent avec Palme.

Daniel CORDIER-Patrick NEGRE

Daniel Cordier et Patrick NEGRE de la B.N.E..
Bien que venant d’horizons différents Ils ont un même but qui anime et monopolise leurs vies : l’ENVIRONNEMENT.
Daniel CORDIER est depuis longtemps l’ami des chevaux et Patrick NEGRE est, de son coté, l’ami des poissons.
Ces passions les ont amené à mettre en commun un idéal encore plus grand, réparer la planète.
Je vais le dire autrement : ils aiment tellement et passionnément la nature qu’ils se sont rejoints dans la Brigade Nationale de l’Environnement afin de protéger la planète, cette brigade leur donne la possibilité d’éduquer les hommes au respect de la nature qui s’offre généreusement à eux, de la protéger contre les incorruptibles irresponsables qui sont prêts à mettre en péril la vie des autres au nom de l’argent, de la puissance et de la possession.
Personne ne possède la nature, tous les hommes un jour se fondront dedans en retournant dans l’état de poussière.
Daniel et Patrick sont attachés à remettre au goût du jour les principes et les valeurs essentielles qui doivent régir la vie communautaire des vivants.
La première valeur est le RESPECT de cette planète dont nous sommes des visiteurs de passage, de quel droit nous autorisons nous à l’abîmer, la casser, la polluer …. Ceux qui nous ont précédé nous ont laissé la possibilité d’y vivre … nous nous devons de respecter cet héritage, je dirais de façon égoïste pour nous d’abord et de façon plus humaine en pensant à nos successeurs qui sont déjà arrivés.
La deuxième valeur est de rendre grâce pour ce que la terre produit pour nous, de ne pas l’obliger à aller plus vite que nature mais d’apprendre et de prendre d’elle ce qu’elle décide de donner selon son propre rythme. Accélérer la production, en modifier les molécules consiste à jouer les apprentis sorciers et à se servir des peuples comme cobayes. La puissance de l’argent domine alors le bon sens et nie la véritable nécessité.
La B.N.E. de Daniel et de Patrick regarde les besoins des d’hommes qui ne mangent pas à leur faim et propose de former ces peuples à la culture et à l’élevage, ils proposent de les amener à une autonomie alimentaire, leur terre, dans la majeure partie des cas n’étant pas travaillée suffisamment par manque de moyens et de formation. C’est donc la deuxième valeur : EDUQUER;
Qui d’entre vous n’a pas maugréé contre les papiers et déchets divers qui traînent dans les rues, sur les plages, voguent sur nos rivières, remplissent nos forêts etc… 
L’information existe mais elle n’éduque pas. Les adultes sont conscients mais laissent aux autres la paternité de ce comportement irresponsable et désastreux. Ils faut donc comme le préconise Daniel et Patrick se diriger vers les enfants qui sont plus réceptifs à une véritable application d’hygiène comportementale sans avoir besoin de dénoncer le voisin.
La troisième valeur est donc la RESPONSABILITE, un mot qui par les temps qui courent n’a plus de sens. Vous voyez des milliards se volatiliser et réapparaître au nom du profit, …. vous entendez des scientifiques crier CATASTROPHE la planète se réchauffe, des continents vont disparaître et il va y avoir des millions de morts, …. avez-vous entendu que 30 millions d’enfants meurent chaque année parce qu’en grande partie ils boivent de l’eau non potable, que seulement 30% des passagers de la planète peuvent boire cette eau potable…. Vous vous sentez privilégiés … vous avez raison. … Quelle est l’équation de ces vérités ? Des milliards de profits contre des millions de morts. Quelle responsabilité de faire connaître au monde 3000 morts dans les tours des Etats Unis et d’oublier la mort de 30 millions d’enfants, est-ce que certains morts valent plus que d‘autres ?
La Ligue Universelle du Bien Public se doit d’honorer tous ceux qui comme Daniel et Patrick œuvrent pour le bien des autres, pour qu’ils vivent honorablement … nous souhaitons que tous deux servent d’exemples aux voyageurs qui passent sur notre terre afin qu’ils prennent conscience, grâce au travail laborieux qu’ils fournissent, que la terre nous est prêtée, à chacun de nous, pour le temps de notre vie.
Au  travers de Daniel et Patrick, nous tenons à remercier la BNE de son engagement dans cette œuvre environnementale et pour son amour de l’humanité.
Nous espérons que leur travail commun permettra de diminuer l’égoïsme qui préside à l’inconscience des pèlerins humains et qu’un peu d’amour permettra de réparer et de sauver notre planète.
C’est pourquoi la Ligue Universelle de Bien Public décerne a Daniel Cordier la médaille d'Argent avec Couronne et à Patrick Nègre la médaille d’Argent avec Palme.

Michel CORNU

Né le 30 septembre 1950, à Lyon, son père, adepte de la nature, l’emmène dans de longues promenades dans les Monts du Lyonnais. La contemplation de ces paysages tout en douceur aura, sur l’âme sensible de Michel, une résonance profonde…
A seize ans, il commence à être attiré par la peinture et réalise ses premières gouaches.
A dix-huit ans, il rencontre le peintre lyonnais André Matisse : ce sera une rencontre décisive, c’est le moment que choisit son père pour lui offrir sa première boite de peinture à l’huile.
Mais il faut bien vivre et Michel travaille en usine, le jour, mais il peint la nuit et au matin, épuisé, il n’a que le temps d’essuyer ses pinceaux avant de reprendre le chemin de l’usine. Des copains, séduits par son coup de pinceau, lui achètent quelques tableaux, prenant ainsi conscience de son art, Michel prend une grande décision : il quitte son travail à l’usine pour s’adonner complètement à la peinture : à nous deux, Paris !
Au prestigieux Musée du Louvre, vous suivez des cours de restauration de tableaux anciens.
Mais, la “rosette” ainsi que les paysages vous manquant, vous  voilà de retour à Lyon où on vous retrouve fréquentant les Beaux Arts.
Une autre rencontre « clef » : celle de Jacques Truphémus. Vous découvrez alors l’école de Morestel, la prestigieuse cité des peintres ! Vous y tombez en admiration, notamment devant les œuvres de François Ravier et Louis Carrand. Et, adepte inconditionnel de la Nature,  vous peignez sur place comme l’ont fait, tous ces peintres du XIXe siècle…
Vous y êtes d’ailleurs invité d’honneur en 1996. Puis, vous allez exposer en Suisse, en la galerie De Seyssel à Nions. Vous organisez alors, de nombreuses expositions en France et à l’étranger.
En 1999, Vous vous fixez à Romans, où vous effectuez une nouvelle rencontre décisive avec Christian Vinson, grand ami des Arts et des Lettres, qui vous expose 100 toiles ce qui va vous permettre de mieux vous faire connaître dans la région.
En 2006, vous traversez le Pont Vieux  pour exposer vos œuvres à Bourg-de-Péage, à l’occasion de vos trente cinq ans , vous  faites revivre la petite gare de la ville avec vos nouveaux tableaux inédits, et on vous y réserve un accueil de charme et musical pour accueillir ses nombreux invités et amis qui viendront vous soutenir en charrette.
Pour votre attachement à vouloir conserver ce Bien Public qu’est la Nature, vos aspirations quotidiennes aux bien être d’une Terre propre et profitable à tous, la Ligue Universelle vous décerne son diplôme et sa médaille d’Argent avec Couronne.

Jean-François CECCALDI

Vous êtes né dans le Sud à Marseille,  le 19 novembre 1952. Pour l’anecdote, cet Ami est de 24 heures mon aîné. Après des études secondaires exemplaires, au Collège Stanislas de Nice, le Bac en poche, il entame des études de Médecine à la Faculté de Nice, tout en étant le Président d’une Maison des Jeunes et de La Culture et le Président d’un Club de Football Associé.
Puis, Jean-François Ceccaldi bifurque dans son « Orientation Universitaire » et obtient, en 1979, sa Maîtrise de Droit… Dans la foulée, il décroche son « Certificat d’Aptitude » à la Profession d’Avocat en 1980. Et Maître Jean-François Ceccaldi devient le proche collaborateur de Maître Pierre Pasquini Ministre des Anciens Combattants.
Parallèlement à sa carrière d’Avocat, Maître Jean-François Ceccaldi crée en 1982 Radio Nice, car il croit au pouvoir Bienfaiteur de la Communication... Et c’est en 1983, que Maître Jean-François Ceccaldi ouvre son premier Cabinet d’Avocat en Nom propre à Nice. La même année, il est élu Conseiller municipal dans la Commune de Contes. C’est également, cette année là, que sa première fille Laetitia va naître. Il aura, un peu plus tard, en 1999, une seconde fille qui se prénomme Clara.
En 1990, au lendemain de la chute de la Dictature en Roumanie, il y part en Mission pour le compte d’une Organisation Gouvernementale, afin d’aider les populations en difficultés.
C’est en 1995 qu’il décide de s’installer en Avignon ou il crée avec sa femme, un nouveau Cabinet d’Avocat. C’est là, qu’il exerce actuellement avec son épouse Brigitte. Dans La Cité des Papes, ou Maître Jean-François Ceccaldi est particulièrement apprécié, il défend ardemment, avec humanisme et convictions, tout aussi bien, les citoyens en proie au tourments des puissantes Multinationales ; que les pauvres hères, ceux dont personne ne veut, (parce qu’il n’y a rien à gagne)r, les démunis et  les paummés, qu’il va rejoindre en pleine nuit dans les commissariats... Maître Jean-François Ceccaldi appartient à des Cercles Philosophiques et Philanthropiques qui prônent l’Harmonie dans notre Société humaine, il croit en la Perfectibilité de l’Homme et en son Devenir… C’est aussi un homme de Culture et de Lettres qui s’est également impliqué dans l’éthique du célèbre Festival d’Avignon… 
C’est pour toutes ces raisons que La Ligue Universelle du Bien Public a décidé de distinguer aujourd’hui Maître Jean-François Ceccaldi de la Médaille d’Argent avec Couronne.

Son Altesse le Prince Royal SISOWATH Chittara
Secrétaire d’Etat personnel de sa Majesté le Roi du Cambodge

Après avoir suivi des études et obtenu une licence de Philosophie de l’Université de Beijing en Chine en 1980, vous vous orientez vers l’économie et vous travaillez dans des compagnies d’assurances et bancaires en France.
Parallèlement vous êtes responsable de la sécurité présidentielle du chef d’Etat au Cambodge de 1982-1985. Puis Chargé de mission et chef de Cabinet du ministre de la Santé du Gouvernement de coalition du Kampuchea de 1985 à 1989.
Et directeur adjoint de cabinet du ministre de l’Economie et des finances. Depuis 2003 vous êtes vice-président de la Sté Central Investissement Group co (sté cambodgienne) et depuis 2008, Secrétaire d’état personnel du Roi du Cambodge.
Votre parcours humanitaire est surtout axé sur le besoin de nourriture, Actuellement, vous mettez en valeur personnellement de nouveaux territoires avec des cultures locales. De 1983 à 1991, vous aviez donné l’ordre à votre armée de ne rien prendre en zone libérée, mais au contraire de distribuer moustiquaire, médicament, conserves de poisson, etc. Pendant cette même période, vous distribuez à titre personnel des aides aux réfugiés cambodgiens dans les camps en Thailande. Puis en 1986, lors de la grande sécheresse au Mali et au Sénégal, vous avez pris sur vous, (bien que vous soyez en pleine guerre de résistance antivietnamienne), de faire don de 5000 tonnes de riz à chacun de ces pays, quota qui sera pris sur la production des zones libres.
De 1993 à ce jour, vous faites partie du Krom Samdech Euv, fondation créée par le Roi NORODOM Shanouk pour aider les plus pauvres, aide par villages entiers afin de procurer les éléments basiques  à cette œuvre de charité.Une nouvelle fondation Sabbay Anghor est en gestation, elle aura pour but de créer au Cambodge à titre gratuit un système de santé publique pour les plus démunis et se focaliser sur l’éducation, la culture Khmere, les droits des femmes et des enfants, et bien sûr l’application des Droits de l’Homme sans restriction.
C’est pour toute cette œuvre concernant le Bien Public avec le respect de la Terre et son environnement, ainsi que l’accès à la communication, la santé et toutes ces motivations que la ligue Universelle du Bien Public vous remet sa médaille d’Argent avec Couronne.

Dominique CORDIER

Né à Paris le 12 mars 1951 où il passe son enfance. Enfant de troupe en 1967 et 68, il rêve d’entrer dans la Marine et veut faire Navale, mais on l’oriente vers Saint Cyr : fin d’une carrière. Après des études supérieures de gestion, service militaire à L’E.M.P.T. du Mans, puis la Coopération en Afrique. Durant 2 ans au Congo, responsable du Centre Culturel de Brazzaville, puis de Pointe Noire, il s’illustre, entre autres, par une exposition de 1.300 Photos sur « Les visages et coiffures de formes géométriques » des autochtones ; et se rend inoubliable par ses cocktails à base de produits africains  (Singes, serpents, sauterelles, alligators…) que les européens trouvent délicieux, juste avant d’en connaître le contenu. Pied de nez aux différences de mœurs et coutumes....
De retour en France, il devient Auditeur interne chez Thomson, puis en 1980, à 29 ans, il crée ses premières sociétés en France et en Europe, dans des domaines techniques tel que, chauffage, climatisation, architecture, expertise ; mais aussi, dans le Management, conseil, formation, audit, développement industriel et commercial en lien étroit, avec le grand commerce moderne, les collectivités et les  institutions. Il intervient dans la Communication et la gestion de salles de spectacle du type Zénith. Il développe actuellement une activité de Promotion Immobilière en collaboration avec des groupes européens. Il aime jeter des passerelles entre ses entreprises et la Culture, en soutenant et en sponsorisant, des spectacles de musique et de théâtre, pour lesquels il a des coups de cœur.
Il dit souvent, que «  Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui. Le présent, le passé et l’avenir n’ont pas la même intensité. A chacun de bien gérer, au bon moment, sa période ». En 2007, il remet 20 médailles, à 20 personnes qui travaillent depuis 20 ans avec lui … Il sait que la valeur n’attend pas le nombre des années et place l’humain au-dessus de la structure.
Tous les ans, il donne à une vingtaine de jeunes, la chance d’évoluer dans ses entreprises afin de concrétiser de multiples projets. Pour Dominique Cordier les relations durables, sont honnêtes, correctes et loyales… Réunir, dit-il, c’est souvent réussir ! -  Dominique Cordier préconise le retour à la F.A.C. avec un F comme Formation, un A comme Aventure et un C comme Culture, Connaissance et Compétences … Il lutte contre l’aseptisation. C’est pour cela, qu’il aime les vibrations des hélicoptères, des quads et des bateaux …  Il croit aux « Go between win win ! », toujours en quête acharnée de nouvelles activités et de nouveaux centres d’intérêts, il prêche les reconversions et les réinsertions. Pour lui, le sens de la vie, c’est créer de l’énergie pour créer la vie.
Sa vie professionnelle le fait voyager partout en France, en Europe et dans le Monde, mais, c’est dans le Lauragais, à Auriac sur Vendinelle, qu’il choisit de vivre avec son épouse Sylvie et leurs 3 enfants  Maryne, Loïc et Amaury. Sylvie décode ce que ses collaborateurs ne comprennent pas toujours, et Dominique dit que Sylvie est une femme formidable qui, en plus de ses nombreuses qualités, supporte de l’intérieur, entre Occitanie, Provence et Bretagne, un homme pressé, atypique, dérangeant, toujours bouillonnant d’idées et d’énergies et en effervescence…Sylvie, je sais que tu es là, un mot : Bravo !
Et pour finir, Dominique Cordier grand collectionneur, se passionne pour l’histoire et les traditions du terroir et se promène parfois, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, avec ses enfants, un ami et 2 ânes, ainsi que sur les sentiers de Stevenson, du coté de Saint-Jean du Gard… Défenseur de notre patrimoine, il s’engage dans les énergies renouvelables, tant dans la construction que dans la vie quotidienne. A ce titre, il organise de nombreuses conférences débats.
Pour toute la richesse de cette histoire personnelle, Extra-Ordinaire, La Ligue Universelle, est fière et heureuse de vous distinguer de sa médaille d’Or et de vous remettre son certificat de délégué national.

Pierre PEREZ

Nous  remercions notre délégué national Pierre Badia de vous avoir parrainé. Vous êtes Membre du Conseil Economique et Social, Vous êtes également titulaire de la Légion d’Honneur, des Palmes Académiques et de plus d’une trentaine de distinctions honorifiques.
Né en 1951, marié, 3 enfants, la définition que vous préférez, vous vous présentez également comme Maître artisan carrossier, fils de Républicain espagnol réfugié en France depuis 1939.
Après avoir terminé son apprentissage à Astaffort, il effectue son service militaire et crée, à l’âge de 22 ans, épaulé par son épouse Maryse, son entreprise de carrosserie qu’il gère encore à ce jour avec sa fille Delphine.
Il s’engage dans l’action syndicale professionnelle où ses diverses fonctions le mènent à la vice-présidence nationale du Groupement National des Carrossiers Réparateurs
De 1989 à juin 2000, il est Président national du réseau AXIAL regroupant les entreprises de carrosserie.
Il a formé 52 apprentis à ce jour et accueilli 62 stagiaires au sein de son entreprise. En 1993, il a créé avec sa fille Marie-Pierre, l’enseigne A+GLASS qui regroupe aujourd’hui 237 franchisés au travers de l’Hexagone. Sa fille Nelly étant venue renforcer l’équipe.
De nombreux titres : Président de la Chambre des Métiers de la Haute-Garonne, Président Départemental de la SOCAMA (Société de cautionnement Mutuel de l’Artisanat), Président de la Confédération Nationale de l’Artisanat des Métiers et des Services. Président de l’Association Régionale de formation de l’Artisanat des Métiers et des Services,. Conseillé Economique et Social régional, Président National de la Confédération Nationale de l’Artisanat des Métiers et des Services (qui regroupe 36 fédérations, et représente 450 000 entreprises, Vice-Président de l’UPA. Ses passions : Gastronomie et œnologie, numismate à ses heures. Amoureux d’histoire, adore les voyages, amateur de cigare et de corrida. Auteur du livre « Eclats de Pierre » aux éditions IXCEA-2006
Vous dites toujours que pour travailler sérieusement, il n’y a pas besoin de se prendre au sérieux. Passionné, impulsif, mais pas rancunier.
Vous vous voulez le plus Andalou des Français et le plus Français de tous les Andalous, votre devise est : “ Aimer, croire et vouloir “, le tout intensément.
Fier de vous compter dans ses rangs, la LUBP se devait de reconnaître d’une manière solennelle votre engagement total, votre dévouement en vous décernant sa médaille d’Or, accompagné de l’expression respectueuse et amicale de l’ensemble de vos amis réunis ce jour.

Colonel Jackie CAVALLIN


Mon très cher Jackie, lorsque La Ligue Universelle du Bien Public m’a contacté et m’a proposé de te rendre hommage ce jour, je n’ai pas hésité une seule seconde.
D’une part parce que durant plusieurs mandats tu as présidé efficacement, avec la générosité du cœur qui t’appartient, une institution reconnue d’utilité publique : L’Oeuvre des Orphelins de Sapeurs-Pompiers. Ces sapeurs-pompiers qui, hélas, sacrifient leur vie pour sauver les nôtres.
Durant des années, tu n’as pas compté les heures, tu n’as pas négligé les actions sociales… tu n’as pas hésité à œuvrer pour les enfants de veuves et de veufs.
Par un travail compliqué, mais acharné et toujours anonyme, tu as permis à des enfants, à des familles démembrées de se relever, de se reconstruire et de connaître un avenir plus radieux.
L’évolution de ces enfants, leurs réalisations et leurs réussites étaient au cœur de tes préoccupations et de tes actions politiques au sein d’une fédération de sapeurs-pompiers niant structurellement les affects.
Aider ces familles financièrement était une chose. Apporter une écoute, un accompagnement et une chaleur affective t’importaient tout autant… voire plus.
Les défendre, les aider à relever la tête, à ne plus se sentir exclus étaient ton engagement. Ces enfants sans père, sans mère ; ces femmes seules marquées à vie par ce nom administratif - veuve -  t’étaient insupportables.
Pour corriger ces injustices, tu as mené des combats. Tu en as perdu.
Mais tu as marqué ta présidence d’une pierre qui s’appelle l’amour… au nom de la solidarité et de la fraternité, par des actions simples : assistance, secours et protection. C’est d’ailleurs un des symboles présents sur le logo que tu as composé pour l’œuvre.
Je n’ai pas hésité d’autre part à te rendre hommage, parce que cette action du cœur… elle est, si je puis le dire ainsi, quasiment inscrite dans tes gènes !
Ce formatage pompiero-militaro-instituteur, comme tu te plais à le dire, t’a permis, durant toute ta vie, de mener des combats justes, humains et dans l’intérêt de femmes et d’hommes meurtris.
Permets-moi, ce soir, de souligner ton fort engagement auprès des orphelins roumains. Ton fils adoptif, Florin, que je connais bien, est l’incarnation vivante et réussie, de ce que tu as souhaité apporter à l’humanité universelle : la force, la beauté, et une existence solide.
Ta farouche volonté de gagner, de prendre ta revanche, tu aurais pu la consacrer à édifier des mausolées à ta gloire.
Au contraire, tu as souhaité consacrer toute cette énergie à des actions dévouées aux autres. Ta vie n’a de sens que dans l’altérité constructive et le combat des injustices. L’autre est ton souci, l’autre doit être ton égal, l’autre c’est ta vie.
Je me rappelle notre première rencontre, rue Bréguet. Tu es apparu, et je t’ai salué, alors que nous ne nous étions jamais vu. Toi, surpris de me répondre : « Vous m’avez reconnu ? » Oui, Jackie, je t’avais reconnu comme tel ! Un homme de cœur, voulant construire le bien
Ce soir, je suis heureux de voir le corps administratif de l’ODP, rassemblé à tes côtés pour te rendre hommage, que je salue avec dévotion.
J’aperçois également Madame Hédouin, ta fidèle directrice, que je salue affectueusement.
Je me permets également de saluer très chaleureusement le Capitaine Pierre Mazure, actuel président de l’Oeuvre des Pupilles, qui, je le souhaite, continuera à assurer la mission de l’œuvre.
Mais ce soir, alors que dans un instant tu vas être honoré par la Ligue Universelle du Bien Public de sa médaille d’Or,  je ressens surtout une présence encore plus forte, plus vive… Ce sont tous ces enfants, toutes ces mamans et ces papas, ces femmes et ces hommes… toutes ces familles qui te rendent hommage.
Des milliers d’enfants ; des centaines de famille… tous fiers de toi.
Pour tout cela, Colonel… et en leur nom : Merci !

LIU Xiangdong

Vous êtes un pionnier de l’Environnement en Chine. En effet comme directeur de Protection de l’Environnement de la province de Shansi, vous vous attachez chaque jour à ce que la Terre, notre Bien Public à tous, respire mieux et que nos déchets ne polluent pas notre avenir de bien-être. De grandes catastrophes naturelles sont ou seront à l’origine de nos malfaçons vis à vis de notre héritage qu’est la Nature.
Cela est d’autant plus méritant, que la Chine subit actuellement un développement économique considérable, d’où une accentuation des problèmes de pollutions.
Monsieur LIU est très rigoureux dans l’application des recommandations gouvernementales, alors qu’elle fassent le plus souvent  l’objet de prévention et de méthodes douces dans la répression, il n’hésite pas dans les cas graves à fermer les entreprises fautives de ces manques de respect envers la nature.
De très nombreuses entreprises, pour décharge illicite et pollution, ont ainsi été fermées et 1200 sites ont été verbalisés
Monsieur LIU bénéficie du soutien de la population et son action est très remarquée, car la province de Shansi est devenue l’une des grandes provinces dont la pollution, considérée comme un problème majeur, est en régression constante, ce qui est un immense encouragement pour le devenir. Il a ainsi pu capter l’intérêt et l’aide de la population et des médias afin de mener au mieux son combat quotidien contre les pollueurs. Il reçoit également le soutien de grandes entreprises, qui prennent conscience de ce phénomène dévastateur pour notre environnement.
L’esprit de conservation des biens de la Nature marque profondément la population ainsi que ses collaborateurs, et son empreinte et dynamisme resteront un modèle pour les personnes futures qui l’encadreront. Sa conscience environnementale à montré  près du Gouvernement son efficacité et l’aide inconditionnelle de celui-ci fait que les données mises en place le seront sous forme de lois et de recommandations ministérielles. Depuis deux ans, les chiffres parlent d’eux-mêmes, le Sulfure d’anhydride est descendu à – 6,17 %. Les crêtes de pollution urbaines ont chuté de 38 %. Quant à l’eau, elle aussi a droit à une conséquente amélioration dans la pureté.
Nul doute que l’effort continuera, malgré la classification en 1re classe de pollution de la province de Shansi, ce qui est un label style “drapeau bleu” de nos plages.
Monsieur LIU a déjà reçu en Chine pour son travail de qualité et exceptionnel de nombreuses citations, mais nul doute que la consécration de ses travaux fut lors des dernières réunions. En effet, devant de tels résultats concernant l’ensemble de son œuvre, le Bureau de Travail National de l’Environnement  à, pour son innovation dans la recherche, sa façon d’imposer sa loi et son accent de fermeté devant les pollueurs, décidé que l’on parle : je cite «  de l’Esprit de Liu Xiangdon », nul doute que cela restera comme une loi qui portera son nom pour l’éternité auprès des générations qui lui emboîteront le pas.
Devant un tel serviteur du Bien Public qu’est la Terre, nous sommes fiers de saluer ici son dévouement et son combat pour que nos enfants reçoivent un patrimoine plus sain. Nous sommes également très honorés de pouvoir décerner à un de nos meilleurs serviteurs de l’Humanité, notre diplôme et médaille d’Or


.

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 18:14



groupe2.jpg


  


 Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, et vous tous en vos grades et qualités.

Logo-gauche.jpg
     C’est dans le cadre des salons de la Garde Républicaine que nous avons le plaisir de nous réunir aujourd’hui. Ma première parole sera une parole de gratitude à l’adresse du général Moulinié, Cdt de la Garde Républicaine et du colonel Mignotte commandant du 2e R.I. de la Garde Républicaine, qui nous donnent l’hospitalité dans ce haut lieu.

Nous avons reçu les excuses de :
- Monsieur Poncelet, Président du Sénat
- Mme la Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des
  Sports, Roselyne Bachelot
- M. le Ministre du Travail, des Relations Sociales et de la
  Solidarité, Xavier Bertrand
- Son Altesse la Princesse Stéphanie de Monaco, présidente de l’A.I.D.S. Monaco
- du Gal Jean Combette, Pdt du Comité de laFlamme.
- du Gal de Division René Omnès-Gendarmerie Nationale
- du Président des Peuples Autochtones du Canada,
  Guillaume Carle
Je veux exprimer ensuite ma gratitude et celle de la Ligue Universelle du Bien Public aux éminentes personnalités qui, retenues par les devoirs de leur charge et désireuses néanmoins de donner à notre institution un témoignage tangible de leur sollicitude, voire de leur solidarité, se sont excusées et nous accordent l’insigne honneur de leur considération.
Je tiens aussi à exprimer ma reconnaissance et celle de la L.U.B.P. à Monsieur le Major Berthelot et à l’ensemble de ses collaborateurs.
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, c’est à vous que vont ensuite mes remerciements, pour avoir répondu nombreux à notre appel et sacrifié quelques heures de vos occupations habituelles pour les consacrer au noble idéal de fraternité humaine que nous vous proposons.
Il m’est agréable de voir parmi vous de nombreuses personnalités à qui je suis heureux, de souhaiter la bienvenue. Je ne les citerai pas tant l'exercice est périlleux et que j’ai garde d’en oublier une seule.
Nous voulons surtout aujourd’hui garder en mémoire les noms de ceux qui ont jalonné, au fil des temps, la chaîne de nos devanciers dans le palmarès où les noms les plus prestigieux, notamment ceux qui figurent dans notre plaquette de présentation, se mêlent à bien des obscurs et des sans grades qui ont pour nous, la même valeur et la même charge affective, car ils ont défendu, chacun à sa manière et selon ses moyens, mais avec la même foi et de façon aussi significative, la cause du Bien Public qui est notre raison d’être et en tous ses états.
Nous voulons rétablir le Bien Public spécifiquement désigné, c’est-à-dire visant à la fois les droits, les devoirs de l’Homme et du Citoyen.
Nous sommes convaincus en effet que le Bien Public tel que nous le concevons, ce pourquoi nous combattons, est probablement dans tous les secteurs des activités humaines, à tous les niveaux, dans toutes les circonstances de la vie et peut être illustré par tous, du plus humble au plus grand.
Nous allons faire venir successivement jusqu’à nous, sans ordre établi, sans observance d’aucune hiérarchie, les récipiendaires composant cette promotion exceptionnelle pour leur décerner notre distinction assortie du diplôme correspondant. Nous espérons qu’ils sauront voir, par delà le sens conventionnel de ces objets de mémoire, la symbolique dont ils sont la matérialisation extérieure. Nous espérons qu’ils sauront voir que l’intérêt que nous leurs portons est profond et plein d’espérance.
Mesdames et Messieurs les journalistes, vous êtes aujourd’hui nombreux parmi nous ; soyez en loués et remerciés.
Je vous remercie de votre attention et je passe la parole à Jean-Claude Baudry, vice-président délégué, qui sera ce soir le Maître de cérémonie de notre Promotion UNION et PAIX .
Serge Guillemot


Avant de commencer la remise,
Madame Anh Dao Traxel, Présidente de l’Etoile Européenne Militaire et Civile,
remet au président de la Ligue Universelle un chèque de soutien de 1000 Euros. Elle est assistée dans sa tâche par l'Inspecteur Général d"Armement Guy Robin. Ils sont tous les deux, Membres d’Honneur de notre Association. Nous les remercions pour leur geste, qui sans aucun doute nous sera utile pour continuer notre mission. la cérémonie reprend son cours avec la remise de distinction à nos récipiendaires.


MANOUKIAN Grégory

manoukian.jpg
Grégory Manoukian est né le 1er mai 1979 à Bourg de Péage dans la Drôme. Il fera ses études chez les Frères Maristes de Bourg de Péage, puis à Montgontier à la Côte Saint-André dans l’Isère et à Saint-Louis, Saint-Bruno à Lyon, pour finir à Montplaisir à Valence. A l’âge de 18 ans Monsieur Grégory Manoukian décide d’entrer dans la vie active dans la fabrique de Ravioles familiale qui a pour nom « La Mère Maury ». 
Il va alors parcourir toutes les étapes de la fabrication de ce produit. Il fera  la plonge, l’entretien et le nettoyage des machines, avant de faire  l’apprentissage de la Maîtrise de la pâte et de la farce. Puis il sera vendeur dans les boutiques de Ravioles et chauffeur livreur en Région Rhône Alpes auprès des Traiteurs et Restaurants. En 2000, il ouvre un local aux Halles de Rungis pour  démarcher la clientèle Parisienne des Distributeurs et des Comités d’Entreprises.
En 2003, Monsieur Grégory Manoukian commence une prospection sur l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et l’Espagne, ou il fait découvrir ce merveilleux produit qu’est « La Raviole du Dauphiné ». Fervent défenseur de cette Raviole, il fera des démonstrations de préparation de Ravioles, tout en donnant des interviews dans les émissions de T.V. spécialisées, auprès de Grands Chef de Cuisine, tels que Joël Robuchon et Anne-Sophie Pic.
En 2008, après dix ans de bons et loyaux services à la gloire de La Raviole, Grégory Manoukian décide de quitter l’entreprise familiale et change d’orientation professionnelle. Il crée dans la Drôme « G.T. Communication » une Société de Communication et d’ Evénementiel. La même année, il crée à Paris « Manoukian Production » une Société de Production de spectacle vivant. Il contractualise, pour 2009, une programmation au prochain Festival d’Avignon et met en place une co-production dans un grand théâtre parisien.
Grégory Manoukian a été distingué, en septembre 2008, par la Confrérie de « La Véritable Pogne de Romans ». Membre de L’étoile Civique, il est aussi membre de « l’Association de la défense de la véritable Raviole du Dauphiné ». On lui a déjà annoncé, qu’il sera distingué, en septembre 2009, par la Confrérie de « La Raviole du Dauphiné » en même temps que son ami Didier Guillaume Sénateur et Président du Conseil Général de la Drôme. Pour son esprit d’initiative et ses qualités humaines, La Ligue Universelle du Bien Public, est heureuse et honorée, de distinguer Grégory Manoukian de sa Médaille d’Argent.


LABESSE Elisabeth

Bien que vous soyez née un premier mai, vous ne souffrez pas du travail, en effet, après des études d’avocat, vous exercez au Barreau de Paris. Votre travail s’exerçant autant en votre étude qu’à l’extérieur auprès des autres.
Vous êtes spécialisée dans les affaires à caractère social, (Droit des familles, Droit du travail, Droit de l’incapacité, Droit pénal).
Vous conseillez bénévolement de nombreuses associations, ce qui vous amène à les aider sur le plan social, non plus comme une avocate, mais comme une assistante sociale. Vous êtes intervenue dans le cas de familles en difficultés avec leurs enfants à la DASS, Vous avez également avec l’appui du curé de votre paroisse contribué à sortir des prostituées de leur condition déplorable.
Depuis une quinzaine d’années à titre personnel, vous venez en aide à des SDF de votre quartier, dont l’un d’entre eux par votre action, vient de sortir d’errance et d’alcoolisme. Il a un logement décent et travaille dans une association qui s’occupe d’hébergement .
Depuis 2006, vous avez accepté de faire partie des avocats qui acceptent d’être désigné au titre de l’aide juridictionnelle pour assister les handicapés, les personnes atteintes de maladies graves ou invalidantes, devant le Tribunal de l’incapacité.
Vous êtes actuellement en train de créer une association avec d’autres consoeurs et confrères association d’aide aux Peuples autochtones, plus particulièrement ceux d’Amérique du Nord, afin qu’il retrouvent les droits qui leurs sont accordés mais dont ils en sont encore bien souvent privés en totalité ou partiellement, cela est pour vous inconcevable au 21e siècle.
Nul doute que vos efforts liés aux nôtres feront avancer les mentalités politiques de ces deux pays.
A travers votre métier d’avocat, il se dégage chez vous un attachement plus particulier envers notre responsabilité vis à vis de la Planète, et vous trouvez anormal, vous êtes pourtant une personne de droit, qu’il faille légiférer sur tout pour que l’on puisse respecter la Terre, avec sa faune, sa flore son équilibre harmonieux des races et traditions. Tout cela peut basculer demain au nom d’une rentabilité économique surdimensionnée.
Votre combat rejoignant le nôtre dans la mise en valeur et la défense du Bien Public, nous sommes heureux de vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme.


LIADOUZE Gérard

Homme de spectacle, vous êtes cependant très sensible à nos valeurs et à la pérennité de celles-ci. Votre aide et attention près de différentes associations, vous ont amené à être soit citoyen de la cité, et vous œuvrez sur le terrain, soit sur un plateau, comme ardent défenseur de ces causes qui vous tiennent le plus à cœur, vous les portez à l’écran ou dans vos spectacles afin de les médiatiser.
Comme chacun le sait un artiste est avant tout doté d’une sensibilité supérieure à la moyenne, notamment chez les vrais, ceux qui en dehors de leur travail militent et apportent leur soutien pour la bonne cause, comme actuellement pour les Restos du Cœur.
Vous avez été membre de la Troupe de Robert Hossein jusqu’en 1984, avec comme palmarès d’avoir participé à 71 films comme comédien et cascadeur. Vous avez pour mémoire doublé Roger Moore dans “Amicalement votre”, série bien connue.
Vous vous dirigez vers la production, notamment en association avec Gérard Jourdhui sur la Dernière séance, Disney chanel. Puis vous vous associez au Studio de France et à la société Phase IV.
Vous avez produit les clips de Stéphanie de Monaco qui avait été invitée ce soir, mais dont l’emploi du temps de fin d’année ne lui permet pas d’être parmi nous.
Vous avez également produit le disque d’Elie Nastase, et en ce moment avec Lautner, vous préparez le film sur Pinda, ancien champion de Kung Fu, mais son domaine préféré est le karaté dont il fut champion d’Europe.
Nul doute qu’avec de tels mentors la jeunesse aura des  exemples de grands frères qui auront su garder des valeurs accentuées par un mental de champion sportif de haut niveau. Ce film aura, nous l’espérons, une résonance toute particulière.
Votre attrait pour les valeurs essentielles de la qualité de la vie, des valeurs humaines, vous ont conduit tout naturellement à entrer en contact avec notre ONG, et nous avons accepté de vous compter parmi nous afin de porter au mieux les valeurs de notre Association, c’est pourquoi nous vous remettons notre médaille d’Argent avec Palme

PICAUD Roland
Picaud.jpg

Né en 1954 à St-Etienne. Vous partez dans la Marine à Papeete et a Mururoa. Après avoir terminé l’armée, vous intégrez la Police municipale à Crest-Volant en Savoie, où, après avoir gravi les échelons, vous êtes nommé Chef de la Police municipale.Ce qui vous a conduit à suivre des formations, tel le passage du brevet de secourisme, formation de Droit et Procédures pénales au Centre national de la Fonction territoriale à Grenoble. Puis, vous enchaînez avec la Réglementation des Foires et Marchés, ainsi que des initiations au Tonfa.
Vous êtes également diplômé moniteur de tir, pratiquement pour toutes les armes. Vous collaborez étroitement avec la Gendarmerie locale ainsi que la Police, ce qui vous amène à suivre des formations avec la Police des stupéfiants, ainsi que des stages d’encadrement.
De nombreuses lettres de félicitations argumentant cette collaboration avec ses prolongations sur le terrain, vous ont été remises par le Préfet, le Cdt de gendarmerie d’Albertville, ainsi que les OPJ de la Gendarmerie et de la Police nationale.
Vous entretenez des relations avec d’autres polices municipales, tant françaises qu’européennes, dans l’association dont vous êtes membre fondateur,ANSPM, qui est une association de soutien au policier municipal.
Mais ce que je retiens de vous en premier lieu, c’est votre première vocation, celle de Garde-champêtre, gardien de notre Nature, que vous continuez d’exercer à travers votre nouvelle fonction. En effet, la montagne avec sa faune et sa flore, malgré les parcs nationaux et régionaux, est toujours la proie des braconniers et des trublions qui saccagent la nature. Vous surveillez également l’eau et ses poissons. Enfin, vous êtes le gardien de l’héritage que la Terre nous à momentanément légué à chacun pour une vie, quitte à ce que nous transmettions cet héritage à nos enfants dans les meilleurs conditions de pérennité.
Vous protégez ainsi le Bien Public dont l’action est reconnue par l’ONU, qui a décrété cette année, année de la Terre et du Bien Public. à cela, un vœu onusien a été émis d’y adjoindre la Santé et la Communication. Vous œuvrez également dans le domaine social pour les jeunes en difficulté.
Je ne parlerai pas des nombreuses coupures de journaux relatant vos missions et succès pour la sécurité et la tranquillité de votre environnement et vos concitoyens.
Vos actions ont déjà été couronnées par :
- la médaille d’Honneur régionale, départementale et communale
- Médaille d’argent de l’Etoile civique
- Médaille de bronze de l’Etoile Européenne civile et militaire
- Croix d’honneur du Policier européen
- Médaille de Civisme et dévouement
- Médaille d’honneur des services bénévoles,
- A toutes ces considérations, vient s’ajouter la médaille d’Argent avec palme de la Ligue Universelle du Bien Public

MONIER Gérard

Fils d'un rescapé du camp d'extermination de Bergen Belsen  Gérard Monier est né le 20 septembre 1950 à Romans sur Isère dans la Drôme. Il  fait  ses études à Romans au Collège Saint Maurice, puis au Lycée Technique André Bouvet. Il obtient son B.A.C. E en 1969 et en 1971 son U.E.R. à la Faculté de Droit de Grenoble 2 dans l’Isère. Après un bref passage à la Faculté, Monsieur Gérard Monier s’oriente vers la Fiction Cinéma et Télévision… Il intègre une école d’audio-visuel à Paris (Aujourd’hui disparue) pour en sortir 2 ans plus tard avec un Diplôme de Réalisation avec Mention. Ensuite, il fait son Service Militaire au sein du Service Cinématographique des Armées.
Toujours emprunt de tolérance et luttant sans cesse, contre toutes espèces de discrimination et de racisme comme son père le lui a enseigné, Monsieur Gérard Monier a travaillé toute sa vie durant, à fabriquer des films et des téléfilms pour le bonheur de chacun. De 1975 à 1984, il occupe des postes de 2ème Assistants réalisateurs et de Régisseurs adjoints ; puis il réalise quelques Courts Métrages dont « Le Désoeuvré » avec Evelyne Bouix et Bernard Pinet dans les rôles principaux. En 1976, il crée avec plusieurs associés la Société Europub sous la forme d’une coopérative, afin de produire des documentaires et des films publicitaires. En 1979 c’est la fin d’Europub et le retour vers la Fiction en qualité de Technicien.
De 1985 à 1998, il participe comme Régisseur général ou de 1er Assistant, à une dizaine de longs métrages et à une soixantaine de Téléfilms français et étrangers, notamment pour le Cinéma. Il travaille auprès de Jean-Charles Tachella, Maurice Dugowson, Fabio Carpi, Andy Morahan, et pour la Télévision auprès de Jacques Ertaud, Robert Mazoyer, Hervé Baslé, Jacques- Doniel Valcroz, Henri Helman, Jean Paul Salomé, Nicolas Ribowski, Elisabeth Rappeneau, Charles Némès, Jérôme Foulon, Denis Malleval, Malcom Mowbray, David Wheatley… Sur des films tels que, entre autres « L’Homme de ma vie », « Highlander », « La poudre aux yeux » et «La double vie de Véronique».
Depuis 1999, il occupe le poste de Directeur de Production ou de Producteur Exécutif sur des Fictions T.V. tel que Nestor Burma et Joséphine Ange gardien... En 2001 le Groupe Expand, le détache sur une Coproduction Franco-Suisse. Dès lors les Helvètes lui demandent de prendre en charge la direction de production de six téléfilms Franco-Suisses, pour lesquels il assiste et gère pour chaque tournages les Partenaires qui sont des Producteurs français et suisse, des diffuseurs et des co-producteurs étrangers.
En 2005, il s’associe avec des Suisses pour monter la société  Tipi Images Productions, pour laquelle il assume la direction de production et la production exécutive sur toutes les fictions. Sa société a assuré la production exécutive de fictions TV Franco-Suisse et a été le partenaire auprès de la Warner Bros pour le tournage Suisse du film « Syriana » réalisé par Stéphane Gaghan interprété par George Clooney et Matt Damon. Gérard Monier vient de produire au cinéma le film qui a réuni le plus de spectateurs Suisses en 2008 ; ce film s’intitule « Nomad’s land sur les traces de Nicolas Bouvier » l’écrivain voyageur, il sortira en France en 2009.  Monsieur Gérard Monier Gérard vient de finir, en Partenariat avec la Warner Bros le tournage de la partie helvétique du dernier film de Steven Soderbergh intitulé « The informant » interprété par Matt Damon.
Pour son parcours professionnel et ses qualités humanistes La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse et honorée, de distinguer Gérard Monier de sa médaille d’Argent avec Couronne.

LEROY Frédéric

leroy.jpg
La quarantaine, et déjà 20 ans d’expériences dans l’humanitaire et la solidarité internationale.
Vous avez trouvé le temps d’écrire 2 romans, Un printemps pour les Balkans en 2000 et Pour un regard vers un sourire, en 2002.
Vous êtes Fondateur et directeur général bénévole de l’ONG APSEC, Accueil Prévention Soutien aux Enfants Cambodgiens et Chinois. Fondateur également de la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable et Respectueux. Cette ONG regroupe plus de 350 associations dans 88 pays du monde, afin de lutter contre la prostitution infantile, dont certains pays à travers un tourisme ciblé en font un infâme commerce.
Le 2 juin, vous avez été l’initiateur de la journée mondiale pour un tourisme responsable et respectueux
Vous avez commencé votre parcours avec la Croix-Rouge comme secouriste, licence radio secours en situation d’exception, puis vos compétences vous ont amenées à être responsable de secteur, cadre départemental et directeur de l’équipe départementale d’Intervention rapide Conseil  départemental Croix-Rouge de Paris de 97 à 98. Vous y faites également de la formation et du conseil.
En 2003, vous partez comme directeur des opérations Point d’Accueil et Ecoute au Sénégal, avec la mise en place de la prévention contre le VIH SIDA.
En 2004 et 2005, vous partez comme Directeur des Opérations de Solidarité à l’ONG CGF  se trouvant au Cambodge à Phnom Penh avec la mise en place de structures pour les enfants des rues.
Cette année, vous êtes le co-fondateur et coordinateur bénévole de l’ONG GIPF : Groupe International de Paroles de Femmes)
J’ai volontairement passé sur nombre de vos interventions tant elles sont nombreuses, j’en citerai cependant quelques unes à l’étranger :
Kosovo : Responsable de la logistique pour les  collectes de denrées alimentaires
Organisation et transport de matériel pour l’Albanie (CICR)
Votre participation a des catastrophes telles : attentat du RER Port Royal en 96, crash du Concorde en 2000.
Vous avez reçu la médaille de la Croix-Rouge pour services rendus.
Les Palmes d’Argent de la Fondation du Bénévolat.
Médaille de Civisme et dévouement avec barette et Palmes d’Argent par l’Association Nationale des Titulaires du Titre de la Reconnaissance de la nation en 2006
Ce soir la Ligue Universelle du Bien Public vous reconnais comme un récipiendaire méritant largement sa médaille d’Argent avec Couronne.


CAPOANI Joël
capoani.jpg
Dès 18 ans, vous animez une section d’athlétisme à Ajaccio dans le cadre de l’ASSU. Puis vous prenez la direction du club sportif Babylone avec ses 750 adhérents, ensuite à Fontainebleau ou vous vous investissez dans le secteur de l’escrime. Tout cela avec beaucoup de bénévolat, ce qui veut dire de nombreux week-ends en tenue de sport.
Depuis 1990, vous êtes maître d’Armes militaire, responsable de la salle d’escrime de la Garde républicaine. Vous y obtenez de nombreux titres régionaux et nationaux ainsi qu’internationaux et olympiques. En 1991 vous prenez également la responsabilité de la section escrime des Blessés de la vie aux Invalides, vous les entraînez et les préparez à un tel haut niveau sportif, qu’ils seront présents à trois olympiades handisport : Barcelone, Atlanta et Sydney, où huit de ses élèves ont été champions olympiques. Pendant une décennie, vous êtes président de la Commission Epée à la Ligue d’Escrime de l’Académie de Paris.
Parallèlement vous vous impliquez dans les milieux scolaires et universitaires pour intervenir sur les problèmes liés à l’alcool et la drogue.
C’est pourquoi on vous trouve comme :
Membre du Conseil d’administration du Grand Prix Humanitaire de France, chargé d’aider la jeunesse en difficulté,
Vice-président de la section de Paris de l’Ordre national du Mérite à la Commission civisme,
Membre de l’Académie d’Arme de France, chargé de la Commission de la Jeunesse valide et handicapée,
Vice-président du comité de Paris des Médaillés Jeunesse et Sports, chargé de la Commission des récompenses,
Vice-président du Souvenir français du 3e arrondissement de Paris, pour le Devoir de Mémoire auprès des jeunes,
Etc, j’en passe volontairement, je retiendrais pour finir votre mission de paix sous l’égide des Nations Unies en Côte-d’Ivoire.
Vos nombreuses décorations témoignent de votre parcours : Médaille militaire, chevalier dans l’Ordre du Mérite, Chevalier des Palmes académiques, officier du Mérite agricole, médaille Outre-Mer avec agrafe République Côte-d’Ivoire, médaille d’Or de la Défense nationale, Reconnaissance de la Nation, médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports, médaille de la Protection judiciaire de la Jeunesse, médaille de Vermeil de la ville de Paris.
Vous avez également reçu de nombreuses médailles d’Or sportives étrangères : Allemandes et Autrichiennes,
Médaille des Sports Hollandais, Japonais,
Médaille de Défense Malaisienne, Médaille de l’ONU pour Services spéciaux et humanitaire, ainsi que pour la mission en Côte-d’Ivoire.
Médaille Humanitaire des USA, là aussi j’en omets volontairement ainsi que vos nombreuses médailles associatives des plus méritantes.
Pour toutes vos actions résumées, je dirai compressées, nous sommes honorés de vous remettre notre médaille d’Argent avec Couronne


DURET Eric

Eric Duret est né le 7 septembre 1947 à Villedieu en Bretagne. Fils d’une authentique famille de Marin Pêcheur depuis trois générations, il fait ses Etudes secondaires chez les Pères Jésuites. Eric Duret fera ensuite des Etudes supérieures à  Caen et à Clermont-Ferrand, où il obtiendra une Licence en Droit, puis un D.E.S. de Droit International Privé, avant d’intégrer la fameuse Ecole des Impôts.
Eric Duret a quatre enfants, trois filles et un fils. Il est marié à Caty Caly, plusieurs fois Championne de France de Rallycross et de Grand Tourisme, catégorie dans laquelle, elle fut, entre autres, pilote Ferrari et Porsche. Caty Caly, ici présente, est aussi animatrice de télévision et cascadeuse, elle a eu ainsi l’occasion de doubler le fameux « James Bond 007 » dans l’une de ses époustouflantes cascades automobiles.
En 1976, diplômes en poche, Eric Duret, sera tout d’abord fonctionnaire au Ministère des Finances, puis il se spécialise dans le Droit Fiscal afin de devenir Avocat au Barreau de Paris. A la fin des années 70, Maître Eric Duret sera l’un des Associés du célèbre Cabinet Meysson - Saint Marcoux.
Dans les années 80, spécialisé en Droit Fiscal et en Droit du Sport, il devient l’Avocat de Fédérations Sportives Nationales et Internationales du Tennis, du Golf et du Sport Automobile. Maître Eric Duret sera aussi le P.D.G. du Cabinet Jean Lucien et Compagnie, puis deviendra l’Associé Gérant du Cabinet Lantourne et Duret.
Maître Eric Duret a été, entre autres, P.D.G. de la Compagnie Aérienne Air Saint-Barth et Vice-président du I.A.T.A. représentant les petites Compagnies de Transports Public des Passagers. Il est Membre du Board de Rathbones Bros Plc Londres. Maître Ere Eric Duret est également responsable de la Fiscalité de la Ville de Paris, Professeur Associé à l’Université de Paris V-René Descartes en charge des D.E.S.S. de Fiscalité Appliquée et de Juristes d’Affaires. Auteur de plusieurs ouvrages sur le Droit du Sport, le Mécénat, le Sponsoring, les Trusts et le Droit des Associations, Maître Eric Duret est aussi Négociateur, pour le compte du Gouvernement Libanais du Traité fiscal Franco-Libanais. Il est aujourd’hui, l’Associé Gérant du Cabinet Duret - Turczynski. Pour sa carrière et son investissement personnel et professionnel dans les arcanes de notre société, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse de distinguer, ce soir, Maître Eric Duret de La Médaille d’Argent avec Couronne.


RUYANT Xavier

En 2007, nous vous avions convié à notre manifestation de la promotion spéciale des Indiens du Canada avec leur Président, nous vous avions décerné notre médaille d’argent à titre de considération pour votre aide bénévole à notre association, n’ayant pu faute de temps, instruire votre dossier. Eh bien ! aujourd’hui cela est chose faite, et nous pouvons faire découvrir à nos adhérents et invités Xavier Ruyant.
Après des études secondaires, vous vous dirigez vers l’armée et surtout l’ALAT Aviation légère de l’Armée de Terre. Vous intégrez la 40 e promotion de St Maixent et passez votre brevet de pilote à l’ESCALAT de Dax.
Puis en 1974, vous quittez l’armée et vous vous dirigez vers une carrière commerciale. Successivement VRP, puis inspecteur régional et directeur commercial, vous quittez l’équipe pour en intégrer une autre spécialisée dans le monde associatif. Vous gravissez les échelons et vous en êtes aujourd’hui le directeur.
Vous êtes chef d’entreprise du GAFA : Guide Annuaire des Fondations et Associations avec le partenariat du Ministère de la Jeunesse et des Sports et de la vie Associative, ainsi que du Conseil général de la Nièvre. Vous pouvez d’ailleurs nous retrouver sur l’annuaire ainsi que sur le web a : www.gafa.fr
Pour tout votre engagement et l’aide que vous apportez au développement multimédia de la Ligue Universelle du Bien Public, nous sommes heureux de vous remettre une médaille plus en phase avec votre dévouement, notre médaille d’Argent avec Couronne


DELECOLLE François

François Delécolle est Commissaire de Police depuis 8 ans. Depuis le début de sa carrière en qualité d’Inspecteur, puis d’Officier de Police, il a exercé de nombreuses années auprès des plus hautes autorités de l’Etat, car il a appartenu au Service de Protection des Hautes Personnalités. A ce titre, il fut l’Officier de Sécurité, d’un Ministre de l’Intérieur, de deux Premiers Ministres et d’un Président de la République.
François Delécolle, garde un souvenir très présent de ces années, avec une Mention toute particulière, pour les moments passés aux côtés du Président François Mitterrand dans les dernières années de sa vie. Expérience vécue au quotidien aux côtés du G.S.P.R., qui sont les Gendarmes du Groupe de Sécurité du Président de la République.
François Delécolle a exercé des Fonctions de Police Judiciaire, au tout début d’une carrière qu’il aborde, après des études scientifiques, suivie d’une scolarité à l’Ecole des Commissaires de Police de Saint Cyr au Mont d’Or. Il aura des fonctions de Chef de Service dans des Arrondissements parisiens importants et divers, tels que le 8ème, le 19ème puis le 4ème, celui là même, qui est un peu particulier pour les Policiers parisiens, car il contient, outre la Caserne Napoléon et le siège de la Garde Républicaine ou l’on se trouve ce soir, la Préfecture de Police. Cet Arrondissement, il l’aime tellement qu’il a décidé d’y vivre et comme il s’appelle Delécolle, il a naturellement choisi d’emménager rue Charlemagne…
Pour être plus sérieux, je le connais suffisamment pour vous dire qu’à chaque instant de son activité de police, le Commissaire François Delecolle s’est efforcé de toutes ses forces de faire correspondre son attitude aux grands principes de la République, agissant lui-même et faisant agir ses collaborateurs dans le plus strict respect des principes déontologiques de son métier qu’il aime passionnément.
Il reçoit l’O.N.M.  en 1999,  puis la Médaille d’Honneur de la Police en 2001.
François Delecolle consacre une grande partie de son temps libre à la participation et à l’organisation de spectacles de musique vocale au profit de différentes Associations comme « Le Secours Populaire », « Polyespoir » (Dont l’objectif est de : Vaincre la Polyarthrite ), ou plus récemment « Le Conseil National du Handicap ».
Pour son engagement et son dévouement professionnel et Associatif au Service de la République et de ses citoyens, La Ligue Universelle du Bien Public est heureuse et honorée, de distinguer François Delecolle de sa Médaille d’Or.

ESSEYRIC Denys,
plus connu sous le nom de lama Rinpoché Denys
(Rinpoché veut dire Vénérable)

Né en 1949, à Paris, il y effectue ses études de médecine et de philosophie. A 18 ans il rencontre lors d’un voyage dans l’Himalaya indien le grand maître bouddhiste tibétain Kalou Rinpoché. Il y apprend le Tibétain, s’installe en Inde et quelques années plus tard, il entame une formation traditionnelle. Il devient le disciple et traducteur personnel de Kalou Rinpoché qui lui transmet l’expérience et les enseignements de Mahamoudra lors de nombreuses retraites.,Il reçoit ensuite plusieurs transmissions des lignées Kagyüpa, Nyingmapa, et Sakyapa par le biais de grands maîtres tels Dudjom Rinpoché, Kangyour Rinpoché, Pawo Rinpoché Dilgo Khyentse Rinpoché ou encore Rangjung Rigpe Dorje (16e Karmapa).
Kalou Rinpoché lui demande d’enseigner dès 1979 et il est reconnu Maître du Vajrayana en 1984. Depuis Lama Denys Rinpoché dirige le centre de retraite traditionnelle de 3 ans à l’Institut Karma ling. Cet institut est basé en Savoie : la Chartreuse de Saint-Hugon,  construite en 1173 à 800 m d’altitude dans la vallée de Belledone. Sa Sainteté le Dalaï-Lama a honoré le Sangha Dachang Rimay a deux reprises et en 1993, y donna même des cours. En 1994, Son Eminence Tai Sitoupa, l’un des principaux hiérarques de l’école Kagyu, l’investit comme supérieur ou Lama Rinpoché de la communauté Dashang Rimay et celle-ci reçoit la reconnaissance légale de l’Etat français.
Lama Denys est Président honoraire de l’Union Bouddhiste Européenne (tous les courants bouddhistes y sont représentés).
Dans l’inspiration de Sa Sainteté le Dalaï-Lama, il œuvre dans nombre d’initiatives en faveur de la rencontre des traditions et de l’émergence d’une culture de paix et de non-violence.
Vous y organisez des rencontres de traditions interdisciplinaires, notamment en 1997 ou avec Sa Sainteté vous avez réuni les représentants des traditions monothéistes primordiales des cinq continents. Ces réunions sont inspirées par une vision d’unité dans la diversité. 
Vous avez même réuni les Indiens d’Amérique du Nord, et vous vous reconnaissez dans les valeurs ancestrales qui sont les leurs, car beaucoup de peuples se rapprochent du bouddhisme sans le nommer, tant il sont pour l’art de vivre en harmonie avec la Terre et tous ses éléments naturels. Ils prennent soin de ce qui est un Bien public, et leurs philosophie de vie inspire un respect profond de ces éléments ; de ce fait, ils prennent conscience qu’ils doivent laisser cet héritage tel quel à nos descendants.
Lama Rinpoché Denys, pour un homme de culture tel que vous, pour votre œuvre d’unité et de paix, votre souhait d’apaisement au sein des courants bouddhistes, vos initiatives de concertations, et le respect profond de Dame Nature, font de vous un digne représentant du Bien Public.
Même si nos chemins sont différents, ils escarpent chacun un versant de la montagne, et nul doute que nous nous rejoindront au sommet, sans que nos efforts soit vains, mais bien au contraire, pour montrer la voie à nos successeurs.
 La Ligue Universelle du Bien Public est fière de vous remettre sa médaille d’Or.


SANTINI Pierre

Monsieur Pierre Santini est né à Paris le 9 août 1938, fils du peintre Pio Santini, petit fils de Pietro Croci directeur du Corrire della Sera, il a 4 filles, 4 petites filles et un petit fils. Il a la double nationalité, Française et Italienne et parle anglais de surcroît. Il pratique le chant, le piano et la guitare, fait de l’équitation, de l’escrime et de la natation.
C’est par la télévision que Pierre Santini a acquis une partie de sa popularité auprès du grand public avec de nombreux téléfilms, tels que, entre autres :“Dimanche volé”, “Le roi Muguet”, “Un été albigeois”, “La patrie en danger”, “Saint -Exupéry”, “Schoelcher ou l’abolition de l’esclavage”, et des séries parmi lesquelles, nous ne citerons que : “Rocambole”, “Les cinq dernières minutes”, “L’homme du Picardie”, “La vie de Mozart”, “Le Lyonnais". On le retrouve aussi dans « Navarro », « Commissaire Moulin » et "une femme d'honneur".
Au cinéma, il joue, entre autres, sous la direction de René Clément (Paris brûle-t-il), Nadine Trintignant (Le droit de savoir), Yves Boisset (L’attentat) et Claude Chabrol (Les innocents aux mains sales). Il vient de tourner avec Claude Lelouch dans les 2 premiers films de la trilogie du « Genre humain » et récemment avec Jacques Bral dans « Un printemps à Paris ».
Au théâtre, Pierre Santini exerce également avec passion son métier d’acteur et de metteur en scène. Elève de l’école Charles Dullin, il est formé au T.N.P. par Jean Vilar, Georges Wilson, Jean-Pierre Darras et Alain Cuny pour ne citer qu’eux. Dès 1958, Pierre Santini participe au développement du théâtre populaire et de la décentralisation avec la plupart des théâtres subventionnés. Il agit aussi dans les théâtres privés parisiens dans le cadre des productions du Théâtre du Décaèdre qu’il fonde en 1975. En 1983, il crée et dirige le T.B.M., le Théâtre des Boucles de la Marne à Champigny, où il joue et met en scène plus de 20 spectacles jusqu’en 1991. En 1992, il fonde la Compagnie Pierre Santini, où il produit, met en scène et interprète de nombreuses créations.
Tout au long de son parcours d’interprète, il collabore avec des acteurs, metteurs en scène et auteurs contemporains, tels que, entre autres,  Jean Vilar, Roger Planchon, Raymond Rouleau, Jacques Rosner, Antoine Bourseiller, Sylvia Montfort, Claude Dauphin, Victor Haim, Jean-Claude Grumberg, Claude Roy, Maurice Jacquemont, Armand Gatti, Guy Rétoré, Peter Brook, Jean Marais, Jean-Paul Roussillon, Jean-Michel Ribes, Jérôme Savary, Régis Santon, et récemment Gildas Bourdet, Michel Fagadau, Philippe Person, et Christophe Lidon.
Monsieur Pierre Santini fut aussi le Président de l’Adami, le représentant français au Conseil Exécutif de l’Institut International du Théâtre, le Vice Président de l’Institut International du Théâtre, le Président du Centre Français du Théâtre et Secrétaire de l’Association du Moulin d’Andé. Actuellement Directeur du Théâtre Mouffetard de Paris depuis octobre 2003, il est Chevalier des Arts et des Lettres depuis 1987 et Officier des Arts et des Lettres depuis 2004. Monsieur Pierre Santini est également Chevalier dans l’Ordre National du Mérite depuis 2000. Pour ses qualités humaines et son dévouement sans réserve au service du verbe et de la culture, La Ligue Universelle du Bien Public, est heureuse et honorée, de distinguer, ce soir, Monsieur Pierre Santini de sa « Médaille d’ Or ».


BEZIER Patrick

Monsieur Patrick Bézier, fils d’une famille de 4 enfants, est né le 28 juin 1953 dans l’Aube à Les Loges Marqueron. Marié, il a deux enfants un fils et une fille. Il fait son Service National au 1er Régiment du Train à l’Inspection Générale de la Défense Opérationnelle du Territoire.
Après une scolarité classique, il obtient une Licence en Droit Public de Paris 2 Assas, puis un Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques du Service Public et un DEA de Sociologie Electorale. Il fera en parallèle des stages et des séminaires dans le cadre des 1eres rencontres chinoises de l’ UIMM, à l’Assemblée Nationale ainsi qu’à l’Institut Multimédias ( dans la Promotion Jean Renoir ).
Monsieur Patrick Bézier démarre sa carrière en 1980 à Radio France comme Chargé de la Réglementation des Personnels, puis il devient le Directeur Administratif et le Directeur des Ressources Humaines de Radio Monte-Carlo. En 1991, il rejoint la  chaîne de T.V.  « La Cinq » dont il sera le Directeur des Relations Humaines. Puis, Patrick Bézier est appelé à la fonction de Délégué général de l’ANDCP (Association Nationale des Directeurs et Cadres de la fonction Personnel ) et prend dans la foulée la Direction générale du GRISS (le Groupement des Institutions duSpectacle) jusqu’à la naissance du Groupe Audiens ( le Groupe de Protection Sociale de l’Audiovisuel, de la Communication, de la Presse et du Spectacle ), dont il devient en 2003  le Directeur Général.
Patrick Bézier est Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages aux Editions d’Organisation et aux Editions Jacob Duvernet. Il exerce, entre autres activités professionnelles et sociales, les fonctions d’Administrateur des Caisses CANRAS, CAPRICAS et CARCICAS., Vice-Président de la Caisse des Congés Spectacles, Membre de la Commission Paritaire de l’Assédic, Animateur de la Commission chargée de régimes sociaux au sein de la Commission sociale des Employeurs de l’Audiovisuel Français, Secrétaire général de la CCIJP (Commission Nationale de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels), Directeur de la Publication de la revue mensuelle « Personnel », et Président du Club Audiovisuel de Paris.  Pour sa carrière, ses engagements humanistes et professionnels au sein des Institutions de la République, la Ligue Universel du Bien Public est heureuse de distinguer Patrick Bézier en lui remettant sa Médaille d’Or.

Dr LU Junqing

Vous êtes Président de l’Association Internationale des Commerçants chinois,
Egalement Président de la World Eminence Chinese business Association,
Et vous dirigez la World Top 500 Chinese’s Entreprises club,
Ce qui serait en France l’équivalent de Patron des Patrons des plus grosses entreprises.
Vous avez été nommé en 2004 comme étant l’Elite de la Communication culturelle chinoise
En 2005, vous êtes cité dans le Top 10 des talents chinois dans le domaine de la Gestion
Dans le Top 100 des Milliardaires les plus influents en Chine.
 Votre sens de la communication et des valeurs humaines font de vous une personnalité que les médias s’arrachent, que ce soit l’Agence de presse Xinhua, People’s Daily, CCTV, NBC, BBC, Agence France Presse, Reuters, etc.
Tout ces médias reconnaissent en vous un leader et un homme d’affaires, car vous influencez les commerçants chinois avec votre connaissance professionnelle, et vous essayez nottament de relever le niveau globale des commerçants chinois, incluant les commerçants immigrés aux quatre coins du monde. Vous aidez ces commerçants chinois d’outre-mer à mieux s’intégrer dans leur nouveau pays.
Votre dynamisme et votre persévérance font ainsi rayonner dans le monde la culture chinoise, vous établissez entre les membres de votre Association un lien d’amitié et de solidarité, selon le principe bien connu : l’Union fait la force. D’ailleurs, à chaque manifestation de nombreux compatriotes répondent présents. Vous donnez également de nombreuses conférences, tant auprès des universités que dans les milieux régionaux les plus divers.
Vous vous intéressez également, en tant que Patron bien sûr, mais surtout en tant qu’être humain à la qualité de vie sur la planète. Vous incitez vos partenaires à se diriger vers des énergies renouvelables, ainsi que de produire plus propre. Je me suis d’ailleurs laisser dire que vous allez durant votre séjour en France, visiter les parcs d’éoliennes et autres énergies renouvelables.
Par votre fonction et la représentation de la masse économique et politique, vous pouvez être le phare qui peut tout changer à l’horizon, car tout ce que vous entreprendrez dans le sens du Bien Public, aura des répercutions sur l’impact des mesures prises pour une meilleure santé de la Terre, et nous sommes sûr, que contrairement aux négationnisme international sur la pollution, la Chine sera demain un pays qui deviendra le moteur de l’écologie dans cette région du Monde.
La Ligue Universelle du Bien Public n’a-t-elle pas, décernée le mois dernier, une médaille d’Or à un Directeur de l’Environnement Chinois qui oeuvre pour une région plus propre et sanctionne les entreprises qui ne respectent pas les normes environnementales.
Nul doute que le Docteur LU Junqing, avec son charisme, et sa personnalité deviendra demain une figure emblématique de la Chine et un membre incontournable dans les relations culturelles, économiques et écologiques  entre la France et la Chine.
Et si, à travers cela la modeste participation de la Ligue Universelle du Bien Public peut servir de lien intemporel entre les meilleurs serviteurs de l’Humanité, qu’elle continue d’honorer, nous avons toute raison d’espérer que la Paix nous apportera à tous un bien être moral et nous confortera dans notre motivation pour continuer l’œuvre entreprise au sein de la Ligue Universelle du Bien Public ONG/ONU Comité français.
Dr LU, au nom de la Ligue Universelle du Bien Public, je vous félicite pour votre œuvre, et nous sommes très honorés de vous remettre notre diplôme et médaille d’Or réservés aux meilleurs serviteurs de l’Humanité.


Piotr CYWINSKI

Monsieur le directeur, Monsieur Frydman, Président de l'A.P.M.A.,

Mesdames, Messieurs,
Mes premiers mots seront pour vous remercier de nous accueillir ce 4 novembre 2008 dans ce musée d’Auschwitz pour cette réception qui s’est donnée pour thème « La Mémoire ».
L’association française, “Mémoire d’Auschwitz “ alliée pour l’occasion à La Ligue Universelle du Bien Public, que j’ai l’honneur de présider, s’est choisi un objectif à haute valeur symbolique et à haute force humaine.
Vous et nous, sommes des passeurs d’Histoire, et aujourd’hui, je voudrais rendre hommage à M. Piotr CYWINSKI, Directeur du Musée d’Auschwitz, historien médiéviste, Président du Club de l’Intelligentsia catholique.
Du fait de l’immigration de son père, Piotr à vécu en Suisse et en France entre 1982 et 1993. Sa formation à l’Université de Strasbourg et à l’Université Catholique de Lublin fut clôturée par une thèse de Doctorat. Après avoir été Vice-président du Club de l’Intelligentsia catholique dès 1996, il en devint le Président en 2000. depuis, 2004, il dirige la fraction européenne de l’Association internationale des professionnels et Intellectuels catholiques, PAX ROMA.

En septembre 2006, après six ans de travail en tant que secrétaire du Conseil International d’Auschwitz et après avoir co-dirigé le Centre international d’éducation sur Auschwitz et sur l’holocauste, Piotr Cywinski devint le directeur du lieu de Mémoire et du Musée d’Auschwitz-Birkenau.
Le 15 avril 2008, le Président Lech Kaczynski vous a remis la décoration de Croix de Chevalier de l’Ordre polonais Restituta.
Dans l’espérance d’un monde de paix et de fraternité, la Ligue universelle du Bien Public, ONG/ONU comité France, est fière de vous attribuer sa médaille d’Or, avec toutes nos félicitations.

Serge Guillemot, Président de la LUBP
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans Nos manifestations
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 13:05



PARMI NOS PLUS ILLUSTRES DISTINGUES
Médaille d'Or et Grand Croix
(LISTE NON EXHAUSTIVE)


Abbé Pierre (GROUES) - Fondateur EMMAUS                   
ABOUD Elie - Député - Médecin cardiologue
ALBERTINI - Pdt fondateur des
« VIEUX MONTMARTRE »
ALBRAND Louis - Président de la Commission interministérielle de la Bioéthique
ALDRIN Edwin - Cosmonaute USA
Amiral Gordon Me LINTOCK - Pdt Academy de Marine (USA)
Amiral BARRIERE
AMSTRONG Neil - Cosmonaute US
ARMAND Louis - Académie française
Anh Dao TRAXEL - Présidente de l'Association Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire
BADIA Pierre - Ancien moniteur pilote de chasse
BAMAS Anne-Marie - Capitaine de Frégate
BEZIER Patrick - Directeur du Groupe AUDIENS et Pdt du Club Audiovisuel de Paris
B.H. CASANOVA- Pdt Ordre des Chirurgiens Dentistes de la Seine
BAKER Joséphine - Artiste
BAMBUCK Roger - Sportif et Ancien ministre
BATHIAT Léon - Pdt des « Vieilles Tiges »
BAUDRY Jean-Claude - V-Pdt Fondation du Maréchal de Lattre Paris (H) - Représentant des Peuples Autochtones du Canada près l'ONU
BELIN Edouard - Inventeur
BENGUIGUI Yamina - Ministre

BERESFORD Dudley - Homme de Lettres (Angleterre)
BERETE Framoi - Pdt de l'Assemblée Territoriale de la GUINEE FRANÇAISE
BERTRAND Jean - Sénateur
BETEILLE Laurent - Sénateur
BLANC Jacques - Amiral

BOIRON Michel - Chef de service à l'hôpital SAINT-LOUIS
BORGEAUD - Sénateur
BOUBAKEUR Dalil - Directeur de la Grande Mosquée de Paris
BOURGEAT Edmond - Pdt général de l'Ass. Frat. Des Employés et Ouvriers des Chemins de Fer Français
BOURREL Vincent - Procureur général près la Cour des Comptes
BOUTTIER Jean-Claude - Chroniqueur sportif à Canal + et Champion de boxe
BRUCK Françoise - Secrétaire-Trésorière de l'Association des Artistes de l'Aéronautiqueet de l'Espace, et du Salon de l'Espace
Bruno Ben MOUBAMBA - Journaliste - Candidat à la Présidence de la République Gabonaise
CABROL Christian - Chef du service de Chirurgie Cardio-vasculaire
CALMAT Alain - Sportif et Ancien ministre
CAQUET Roger - Pdt des Centres des Provinces françaises
CASTILLO Amalia - Sous secrétaire d'Etat aux Affaires culturelles (Mexique)
CARLE Guillaume - Grand Chef National des Peuples Autochtone du Canada
CAVALLIN Jackie - Colonel des Sapeurs Pompiers - Pdt honoraire des Orphelins des Popmpiers
CAYLA - Gouverneur général
CAPOANI Joël - Adjudant chef - Maitre d'Arme à la Garde Républicaine - Champion Olympique
CHINAUD Roger - Maire du XVIIIe arrdt de Paris

CHOURAQUI Gérard - Avocat Cour d'Appel de Paris
CYWINSKI Piotr - Directeur du Musée d'Auschwitz - Pologne
CLAUDEL Paul - Ancien Ambassadeur
COLLINS - Cosmonaute USA
Colonel DULLIN Charles - Commandeur de l'American Légion
Colonel PERETTI François
Colonel REMY - Résistant (écrivain)
CORDIER Dominique - Directeur de société
CHRISTIENNE Odette, Adjointe au Maire de Paris

DARZACQ André - Maire du XVIIIe arrdt de Paris
DEBRE Bernard - Ministre, Pr de Médecine

De la GRASSIERE Paul - Grand Capitulaire de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare
DE PREAUMONT Jean - Député, Maire-adjoint de Paris
DELAWARE Georges - Journaliste
DELECOLLE François - Commissaire de Police
DENIAU Xavier - Ancien ministre
DEVILLERS Louis - Directeur général de la RATP
Dr MILLER Annan - Pdte fondatrice de l'Union Mondiale des Intellectuels
DREVET Patrice - Journaliste
DUPONT Frédéric - Ancien Député, Ancien Ministre
DUVALIER François - Président de la République d'Haïti
EDEN Joseph - Attaché à la British Légion
FERON Jacques - Député- Maire de Paris
FOLLEREAU Raoul - Membre de l'Académie des Sciences
FOURCADE Jacques - Député, ministre
FRYDMAN Serge - Pdt de AFMA 92
GARREAU R. - Ambassadeur de France
Général CUFFAUT- Pilote de chasse « Normandie-Niémen »
Général Jean-Etienne CHEUTIN - Pionnier de l'Aviation
Général Louis de GOYS de MEZERAC - Gai de Division aérienne
Général de Division René OMNES - Gendarmerie Nationale
Général ROUVILLOIS J.-J. - Général de Division
Général WEYGANG
GOLDENBERG Isidore - Négociant
GRANGE Claude - Membre de l'Institut
GUIRANDOU Jean-Louis - N'DIAYE - Ambassadeur de Côte-D'lvoire au Canada
GUILLEMOT Serge - Pdt National de l'Etoile Civique
GUYOT Lucienne - Secrétaire générale au Ministère des PTT
HAREL Raymond - Consul géné
ral
Hélène de SAVOIE - Princesse de Monténégro, Archéologue
HELLER Léon - Pdt de la Fédération Nationale de la Mutualité Française
HOSSEIN Robert - Acteur, Metteur en scène
HOTERMANS Joe-Industriel
HOUDEMER Marie-Paule, Pdte territoriale Corde

Institut PASTEUR de Paris
I.G.A. Guy ROBIN

KENNEDY Fitzgerald - Président des USA
La CROIX-ROUGE Française
La Société des MISSIONS ETRANGERES
LABBE Edmond - Commissaire Gai de l'Expo Internationale. De Paris 1937
LAEMMER (Dr) Marcel - Dr en médecine de la Faculté de Paris
LAFAY Bernard - Ancien Ministre
Lama Rinpoché Denys - Pdt de l'union Européenne Bouddhiste
Le Bailly LAMOUREUX-GADOURY - Chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem
LE GALLEC Jean - Pdt du Conseil d'Administration Gaz de France
LE NEZET Marc - Magistrat
Les FRERES HOSPITALIERS de ST-JEAN-DE-DIEU
LESACE Joseph - Prélat de la Maison de sa Sainteté
LION'S CLUB INTERNATIONAL (USA)
LIS Pierre - Inspecteur général au Ministère des Anciens Combattants
Louis LEPRINCE-RINGUET - Membre de l'Académie Française
LIU Xiangdong - Directeur de l'Environement en Chine
LU Junqing - Pdt international des responsables d'Entreprises chinoises - LUSSAN Jean-Pierre - Avocat - Pdt Conseil général de Normandie (H)

LUSSAN Marie - Pdte Associations humanitaire
MARQUES VIERA Carlos - Responsable Afrique de l'Ouest à l'UNESCO
M. JACOBI - Maire de Beauvais
M. POULIQUEN - Directeur Préfecture de Police
MAGNAN Jean-Charles - Directeur Enseignement agricole - Province du Québec
MARCHAIS Georges - Chambre Franco-Canadienne
MARION Séraphin - Membre de l'Académie canadienne-française de la Société Royale du Canada
Mgr GERMAIN - Evêque de l'Eglise orthodoxe
Mgr Elia KARAN - Archevêque à Beyrouth (Liban)
MING BOUPHA - Pdt de l'Association des Chinois de France
Mme et M. BOURDON - Président de la Fondation des Groupes Folkloriques
Mme Franklin ROOSEVELT
MONNERVILLE Gaston-Sénateur
Monseigneur LACIER - Protonotaire Apostolique, Directeur général de l'œuvre d'Orient
Monsieur le Président de la Confédération HELVETIQUE
MORMECK Jean-Marc - champion de boxe

MOURGEON - Fabricant de médailles et insignes
NAEGELEN Marcel - Ancien Ministre
NIANG Papa Khali - Avocat international et Pdt Université à Dakar
NOËL G. - Maire de Saint-Maur -dès-Fossés
NORDLING Raoul - Ambassadeur
NUNGESSER R. - Maire de Nogent/Marne
NG Lap Seng - Sénateur Chinois - Représentant de Macao

NYOBE Eveline - Princesse camerounaise, Pdte de JACOBI
ORADOUR-SUR-GLANE : Ville martyre
ORSINI Paul - Pdt fondateur de la Ligue Universelle et Pdt honoraire de l'Institut Argentin
PATTASSE Ange - Président de la République Centre Africaine
Paul EMILE-VICTOR - Explorateur
Pere Pedro OPEKA,

PERBEN Corine, Vice-Pdte de la Fondation pour l'Enfance

PEREZ Pierre - Membre Conseil Economique et Social
PETET Eugène - Ancien Ministre
Philippe de POURÇAT (Comte de Lafayette)
PILLET-WILL Maurice (Comte) - Créateur et animateur d'œuvres sociales
PINET Bernard - Comédien
POHER Alain - Pdt du Sénat
POUILLART Pierre - Pr d'Université, Membre de nombreuses sociétés savantes
PREJEAN Patrick - Comédien
Prince Pietro Amoroso d'Argonne (Rome)
Pr DENOIX Pierre - Directeur de l'Institut des Sciences (Le Vagabond de la Charité)
QUINSON Antoine - Préfet de la Seine
Régiment des Sapeurs pompiers de Paris
RICARD Paul - Fondateur de la Société Ricard
RICARD Bernard et Nicole
RIVIEREZ Henry - Avocat, Sénateur
ROUX Amédée - Conseillé au Commerce Extérieur
ROIG Marie-José - Député-Maire d'Avignon - Ministre
SANTINI Pierre - Comédien
SARRE Philippe - Maire de Colombes
S.E. André LEWIN - Ambasadeur  ONU

S.E. LU CHANG LONG Michel - Représentant de Taipei en France
S.E. le Chevalier BERTRAND
S.A. Royale Duchesse de WINDSOR
S.A. Said Ibrahim ben Sultan Said Ali - Gouverneur des ILES COMORES
S.A.R. La Princesse YUCANTOR (Cambodge) - Vice-Présidente de l'Union Française
S.A.R. le Prince Francesco Paterno d'Emannuel (Sicile)
S.B. Mgr Joannès Maria VAN ASSENDELT- Patriarche de l'Eglise Apostolique Primitive
d'Antioche
S.E. CALDERON Garcia - Ambassadeur du Pérou à l'UNESCO
S.E. CANTAVE Philippe - Ambassadeur de la République d'Haïti à Mexico
S.E. Mgr Jean RODHAIN - Fondateur du Secours Catholique, Pdt de Caritas Internationalis
S.A. le Prince Chittara SISOWATH - Secrétaire d'Etat au Cambodge et Conseiller privé du Roi
SAINT-CYR Jean-Raymond-Journaliste, Associa.. Franco-Canadienne de l'Ontario (Canada)
SAINT-MARTIN (de) - Pdt des Provinces françaises
SERAFINI Antoine - Maire d'Ajaccio
SERANE J.-C. - Pdt à la Chambre du Tribunal de Commerce de la Seine
SI KADOUR ben GNABRIT (Son Excellence) - Ministre plénipotentiaire du Sultan du Maroc
Sir Winston CHURCHILL (Angleterre)
Sœur THERESE
SPIEZIA Diana - Pdte du Lion's Club féminin de Monaco

SOUPHANOUVONG Sengaloun Princesse du Laos - Responsable F.A.O. - ONU.
TRICAUD Norbert - Avocat international
Union Nationale des Combattants
VAUGELADE Jean - Maire du Xle arrdt de Paris
VERNES (Dr) Arthur - Créateur de l'Institut Prophylactique
VIET Henri - Doyen des Maires de Paris
VINET Serge, Pdt revue France Magazine et responsable des francais en Suisse

WEHBE Richard - Avocat à Beyrouth
YANOVSKY R. Graciela - Pdte ONG en Argentine

 

La liste est un extrait parmi les personnes les plus représentatives, et nous présentons toutes nos excuses aux personnes titulaires de Grand Croix et médaille d'Or qui y sont absentes du fait de la destruction d'une partie des archives. Si vous avez des informations et/ou des archives, merci de nous en faire part.

 

 

Photos :

Ruban actuel aux couleurs de la Ligue Universelle

La Médaille de la Ligue Républicaine du Bien Public

La Médaille de La Ligue Universelle du Bien Public

La Médaille de l'Union Internationale de la Ligue Universelle du Bien Public

 Médaille actuelle de la Ligue Universelle du Bien Public

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans ADMINISTRATIFS
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 12:09

 

Loi du 1er juillet 1901 - Décret du 16 août 1901 - Fondée en 1932 - J.O. 13-01-1933 - N° 1616 et
Récipissé N° 14 663 P du 7 mars 1968
SIÈGE SOCIAL : Maison de la Mutualité - 24, rue Saint-Victor - 75240 PARIS Cedex 05
Bureau administratif au 47, rue de Romainville - 75019 Paris           

 


HONNEUR ET DEVOUEMENT
GLOIRE AUX MEILLEURS SERVITEURS DE L'HUMANITE



• réunir les personnes, les associations et les œuvres dont l'activité s'oriente vers le bien public sous toutes ses formes ;

• d'apporter aux Pouvoirs publics toute l'aide répondant à ses propres buts pour laquelle
elle pourrait être sollicitée ;

• de participer dans la mesure de ses moyens, à toutes améliorations de caractère social compatible avec l'intérêt générale ainsi qu'aux valeurs de la République française.

• de s'engager dans les causes internationales en faisant respecter La Déclaration des Droits de l'Homme, et de dénoncer la misère et l'oppression sous toutes ses formes.

C'est pourquoi, à travers ses délégations françaises et internationales, la Ligue Universelle du Bien Public doit rechercher, promouvoir ou développer les mesures propres à assurer :

- la sauvegarde de la dignité humaine et lutter contre la discrimination et le racisme ;

- la protection de la famille en luttant pour l'alphabétisation ;

- l'aide à l'enfance inadaptée et exploitée ;

- la lutte contre la misère, tant physique que morale, avec la réinsertion par un toit, du travail ou l'apprentissage d'un métier ;

- la protection des femmes à tous niveaux, quelque soit les coutumes et religions ;

- les secours aux victimes des catastrophes, calamités, épidémies, accidents ;

- la participation aux grandes campagnes nationales et internationales pour les causes majeures telles le Sida, défense de la Nature et protection des espèces menacées.

... ET HONNEUR A CELUI QUI SÈME LE BIEN !

 

 

 

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans ADMINISTRATIFS
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:19

Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:18
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:11
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:10
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:09
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:07
Repost 0
Ligue Universelle du Bien Public - dans REVUE N2